Méditer, respirer

Nous avons passé la journée de dimanche dans un monde hors du temps et pourtant à seulement quelques centaines de mètres de chez nous. Dans une maison que nous avons rejoint à pied, nous avons fait la connaissance de Lama Samten Yeshé, de passage à Nîmes pour un enseignement sur des techniques de méditations basées sur le souffle.

Lama Samten a une quarantaine d’années mais totalise déjà 25 ans de formation bouddhiste. Né au Tibet et ordonné moine là-bas à l’âge de 9 ans, il a reçu les enseignements d’un monastère jusqu’à l’âge de 18 ans. Il est ensuite parti pour un autre monastère situé en Inde, où il a passé 16 ans en tant qu’élève de Menri Trinzin Rimpoché, qui est l’équivalent du Dalaï Lama pour les bouddhistes Bön (prononcer beun). Il en est ressorti avec le titre prestigieux de guéshé (docteur en philosophie).

DSC01543p

Le Bön est la plus ancienne forme de bouddhisme tibétain, directement dérivé du chamanisme venu de Mongolie. C’était la première fois que nous avions l’occasion de rencontrer un lama de cette tradition et nous avons vécu tout au long de la journée un mélange stimulant de concepts familiers et de pratiques que nous n’avions jamais vues jusqu’alors. En particulier, le phrasé et mêmes les mots des mantras sont très différents de ceux des formes plus courantes du bouddhisme tibétain (celles représentées par le Dalaï Lama pour faire simple, ainsi que la lignée Kagyupa qui est celle que je connais le mieux).

DSC01546p

Précisons au passage qu’il n’y a généralement pas de « concurrence » entre les différentes branches du bouddhisme tibétain comme il peut y en avoir entre catholiques et protestants par exemple. Les lignées sont considérées comme complémentaires par la plupart des lamas de différentes traditions et Lama Samten fait partie de ceux qui le voient ainsi. L’inverse parfait de l’esprit sectaire…

En dehors des aspects classiques sur l’ego et l’esprit, une grande partie de son enseignement a porté sur le lâcher-prise, de façon extrêmement claire et vivante – il  parle plutôt bien le français ce qui a rendu les échanges infiniment plus simples et conviviaux que s’il y avait eu un traducteur. Il nous a montré des techniques de contrôle du souffle pas forcément simples à maîtriser mais très intéressantes – le yoga fait partie intégrante de l’enseignement Bön.

DSC01541p

Nous sommes repartis avec la tête aérée, en marchant à 10 cm au-dessus du sol – du moins était-ce l’impression que nous en avions.

Très belle journée à vous

3 Replies to “Méditer, respirer”

  1. anti

    Ce fut une très belle journée et la découverte de la méditation et du yoga Bön est… impressionnante !!! J’ai dormi… un truc de fou !!! Déjà que j’ai un bon sommeil, mais là… Tout au long de la journée, j’ai lutté pour ne pas m’endormir et le soir, dès 19 h, j’ai enchaîné les micro-siestes pour m’effondrer de 22 h 30 à 8 h 30… avec délice !

    Lama Samten Yeshé donne aussi des cours de tibétain sur Montpellier, voilà qui remet la question au goût du jour 😉

    Pour plus d’information sur Lama Samten Yeshé : http://www.tazig.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.