Les vœux du CRAC Europe

crac header

Un message de Jean-Pierre Garrigues, vice-président du CRAC Europe

Chers amis de combat,

En cette fin d’année, je me permets, au nom de toute l’équipe du CRAC Europe, de vous souhaiter une excellente année 2014.

Pour notre lutte commune, ce sera une nouvelle année charnière, comme le furent 2011 (année de l’inscription de la corrida au patrimoine culturel immatériel français et la vague de protestation sans précédent que cela a déclenché, avec la création du collectif Non à la honte française ! ) et 2013.

Au cours de cette année 2013, grâce au dynamisme de nos délégués, de nombreuses manifestations ont été organisées. Près d’une dizaine dans le sud-ouest, c’est sans précédent.

Nos trois manifestations phares d’Alès (11 et 12 mai), Rion des Landes (24 août) et Rodilhan (27 octobre), ont fortement déstabilisé le petit monde de la torture tauromachique, dans le cadre d’un partenariat efficace et solide entre Animaux en Péril, la Fondation Brigitte Bardot et le CRAC Europe (un grand merci à nos partenaires !). Fin novembre, trois corridas ont été annulées grâce à des actions citoyennes sur les réseaux sociaux. Cela aussi, c’est sans précédent :

http://www.anticorrida.com/Trois-annulations-du-jamais-vu.html
http://www.anticorrida.com/Un-mouvement-citoyen-est-en-marche-Desormais-rien.html

Face à la désaffection des arènes, au trouble majeure à l’ordre public que génère la corrida, les aficionados sont aux abois.

Dans le même temps, nous avons enfin obtenu les propositions de loi que nous attendions : trois à l’Assemblée Nationale et une au Sénat en octobre et novembre dernier. C’est donc maintenant à nous de jouer pour faire tourner le compteur des parlementaires abolitionnistes. Après notre assemblée générale du 12 janvier 2014, nous pourrons vous communiquer des dates et des lieux pour les sessions de formation que nous allons proposer à tous les militants qui souhaitent aller à la rencontre de leurs élus et obtenir des signatures pour l’abolition.

Sur le front judiciaire,  Droits des Animaux et le CRAC Europe poursuivent le combat pour faire annuler cette inscription de la corrida au PCI français. Déjà deux ans de lutte devant le tribunal administratif de Paris. Nous sommes désormais devant la cour d’Appel en attendant le Conseil d’Etat et, si nécessaire, la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH). Le ministre de la Culture de l’époque a reconnu récemment le caractère non démocratique de cette inscription, au mépris des règles les plus élémentaires : http://www.anticorrida.com/Quand-un-ministre-de-la-Culture-denonce-les.html

D’autres procédures sont en préparation pour attaquer la corrida sur tous les fronts, avec les conseils des meilleurs spécialistes des différents thèmes abordés. Dans ce cadre, nous recherchons des témoignages pour nos prochaines procédures. Vous-même ou vos proches êtes peut-être concernés, merci de nous contacter. Le détail sur : http://www.anticorrida.com/Corrida-et-enfance-appel-a-temoignage.html

En 2014, le nombre de manifestations va encore augmenter, un calendrier est en place sur notre site et sur la page FB officielle du CRAC Europe. On peut déjà citer Alès le 31 mai 2014 pour faire enfin tomber cette ville, mais aussi Carcassonne, Bayonne, Vic Fezensac, etc.

http://www.anticorrida.com/spip.php?page=recherche&recherche=manifs+2014&x=13&y=8

Une fois de plus, c’est bien tous ensemble que nous arriverons à éradiquer l’horreur tauromachique de ce pays.

Rejoignez-nous, car sans vous, rien n’est possible !

http://www.anticorrida.com/-Adherer-au-CRAC-.html
https://www.facebook.com/pages/CRAC-Europe/213635508681829

A très bientôt pour la suite

Bien à vous

Jean-Pierre Garrigues
Vice-président et trésorier du CRAC Europe

02_ales_acte2b

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.