Les héros de Rion-des-Landes

Le 24 août 2013, 154 militants déterminés ont mené une action héroïque dans les arènes de Rion-des-Landes pour empêcher un nouveau massacre barbare de taureaux, rééditant ainsi l’action de Rodilhan en 2011, en l’amplifiant comme jamais auparavant par son intensité. L’opération a été remarquable à plus d’un titre.

DSC03565b

De R1 à R2

Dans les semaines qui ont suivi Rodilhan, les aficionados clamaient largement à qui voulait les entendre que jamais les anticorridas n’oseraient recommencer, après le lynchage qu’ils avaient subi. C’est mal connaître la détermination des militants de la cause animale. Le CRAC Europe a reçu à cette époque de nombreux messages faisant savoir qu’ils étaient prêts à participer à un « Rodilhan 2 », tellement ils avaient trouvé inacceptable ce qui s’était produit.

Ceux qui sont venus à Rion avaient une pleine conscience des risques physiques qu’ils prenaient, après l’épisode sauvage qui s’était produit deux ans plus tôt. Pourtant nous nous sommes retrouvés deux fois plus nombreux, dont plusieurs dizaines d’anciens de Rodilhan.  Loin d’être tremblants de crainte à l’idée de recommencer, nous avons agi dans la région de France la plus gangrenée par les corridas et la plus réputée pour la violence de ses aficionados. Et quand nous l’avons fait, ceux qui ont eu peur, ce sont eux, pas nous.

DSC03567b

Fuites

Il n’est pas approprié de donner ici des détails sur la préparation de cette action, à part quelques généralités et ce que les renseignements généraux savent déjà.

Afin de minimiser le risques de fuites, inévitables avec plusieurs centaines de personnes concernées, seuls le lieu et l’heure du point de rendez-vous ont été diffusés aux participants. Notre lieu d’entrainement était à plusieurs dizaines de kilomètres de là et l’action proprement dite était encore ailleurs et n’a été dévoilée aux militants que lorsqu’ils y sont arrivés dans divers véhicules.

De fait, des fuites se sont produites. Une imbécile qui se reconnaîtra a annoncé fièrement il y a un peu plus d’un mois sur son compte Facebook :  « Ça y est, je sais pour R2, c’est à Mont-de-Marsan le 23/8 » (il s’agissait en fait du lieu de rendez-vous). Le message a vite été supprimé mais le mal était fait.

DSC03570b

Action

A notre arrivée à Rion en milieu d’après-midi, il est devenu aussitôt évident que les autorités étaient amplement préparées à notre venue. Le car affrété pour les militants venus du nord de la France a été arrêté et fouillé. La camionnette qui apportait les banderoles aussi. Seuls ceux arrivés en voitures individuelles ont pu se garer sans encombre mais non sans regards vigilants de la part de pas mal d’yeux.

Nous avons réalisé très vite que beaucoup de monde à Rion savait que nous étions là. La dame du bar où nous avons pris un verre, moi et quatre militants, nous a accueillis d’une question amusée : « Vous ne faites pas partie des antis, par hasard ? » Une autre participante a entendu une conversation entre deux habitants qui faisaient directement allusion au fait que nous allions agir pendant la novillada de 19 h.

DSC03573c

A l’heure où les guichets des arènes ont ouvert, nous nous sommes approchés par petits groupes pour acheter nos places. Il y avait des dizaines de gendarmes présents (à Rodilhan, ils étaient deux ou trois au total). Je dois dire ici mon admiration pour la détermination de tous mes camarades. Personne, à aucun moment, n’a imaginé laisser tomber. On nous attendait ? Nous n’allions pas abandonner pour si peu. Nous sommes tous entrés dans l’arène et avons pris place suivant le plan prévu.

Une bonne surprise nous attendait : les arènes était aux trois-quarts vides, confirmant une fois encore la désaffection en chute libre de cette barbarie. Les spectateurs étaient en majorité très âgés. Il y avait aussi plusieurs familles avec des enfants parfois très jeunes. Les vrais spectateurs étaient à peine deux fois plus nombreux que nous.

DSC03655b

Au signal donné, 126 d’entre nous se sont levés et ont sauté dans l’arène, se rassemblant en trois cercles concentriques où chacun avait sa place précise. Ceux restés dans les gradins constituaient l’équipe « images », avec ses anges-gardiens chargés de la protection rapprochée des vidéastes et photographes, et quelques autres avec des rôles complémentaires.

Le cercle a été formé en quelques dizaines de secondes et les fumigènes déclenchés. Les gendarmes sont arrivés peu après et ils ont systématiquement détaché militant par militant pour les porter ou les traîner dehors. Si certains agents se sont comportés de façon professionnelle, d’autres ont commis des gestes d’une brutalité injustifiée à notre encontre, alors que nous étions strictement non-violents,  nous contentant de rester agrippés les uns aux autres le plus longtemps possible.

DSC03625b

DSC03587b

Une bombe lacrymo a été utilisée, un bras tordu sans raison, des coups de matraque assénés, des dos écrasés avec insistance. Les aficionados riaient et applaudissaient. L’orchestre s’est même remis à jouer pour accompagner la scène, mais les slogans et les cris des manifestants maltraités étaient plus forts.

Le tout a duré une trentaine de minutes. Tout le monde a pensé qu’à partir de là, tout était terminé.

DSC03686b

Cela ne faisait que commencer. A peine dehors, les militants se sont regroupés et ont couru vers le côté des arènes où se trouvait le camion des taureaux. Des manadiers ont tenté de donner des coups de tridents à ceux qui escaladaient le camion. Les flics les ont renvoyés à l’intérieur de l’arène pour pouvoir repousser les anticorridas qui étaient sur le toit du camion.

DSC03723b

DSC03761b

C’est là que tout a tourné mal.

Un aficionado a frappé l’un des manifestants, Alain, vieil homme frêle et pacifique à l’ample barbe grise. Il l’a bousculé jusqu’au bas des marches et là, il l’a encore frappé. Alain a sombré dans le coma.

Des gendarmes ont tiré violemment Danny par l’antivol de moto qu’il portait autour du corps et, ce faisant, lui ont fracassé plusieurs côtes. Danny s’est effondré, souffle coupé, sans connaissance.

DSC03753b

D’autres ont soulevé Marco et l’ont laissé retomber lourdement sur le dos contre la balustrade qui bordait le camion. Marco portait heureusement une protection de motard qui l’a sauvé du fauteuil roulant. Les flics l’ont poussé dans l’escalier et il a roulé jusqu’en bas où il a perdu connaissance, plusieurs cervicales déplacées.

DSC03781b

DSC03786b

Loan a voulu filmer ce qui se passait dans les escaliers et l’a payé chèrement. Lui aussi s’est retrouvé sans connaissance sur le sol, l’une de ses jambes devenant totalement insensible.

Ils sont tous partis aux urgences, certains à Dax et, pour les plus sérieusement atteints, à Bordeaux en hélicoptère. Quatre autres ont subi des fractures diverses, de moindre gravité.

Les gaz lacrymo ont encore fusé, brûlant les yeux et les gorges, mais les manifestants se sont agenouillés à nouveau,  s’agrippant comme dans l’arène, ce qui a découragé les forces de l’ordre de les déloger à nouveau.

Et puis, nous avons tous couru à l’autre bout du bâtiment. Nous avons vu le premier taureau supplicié être jeté dehors puis posé sur un camion à l’aide d’une grue. Nombreux sont ceux parmi nous qui ont pleuré et hurlé en le voyant. Nous avons fait le plus de bruit possible – cris, slogans, sirènes, fumigènes – pour déranger autant que nous le pouvions les pervers qui regardaient déjà le taureau suivant agoniser.

DSC03940b

DSC03915b

Vers 21h30, les barbares ont quitté les lieux. Nous leur avons fait une haie de déshonneur, les accablant de nos cris et leur disant à quel point ils étaient honteux. Ils partaient en baissant les yeux. Les tortionnaires en costume moulant ont voulu à leur tour quitter les lieux. Il parait qu’ils ont fini par y parvenir en se cachant dans une ambulance que nous avons laissé passer. Pauvres lâches sans honneur…

DSC03984b

Des bribes d’informations ont commencé à nous parvenir par internet. L’AFP a mis en ligne une dépêche très détaillée et largement fidèle aux événements. Elle a été reprise par de multiples journaux en ligne et a attiré l’attention de toutes les chaînes télé et radio. Le dimanche, Jean-Pierre a multiplié les interviews – TF1, France 2, France 3, M6, Canal, I-Télé, Europe 1, France Inter, RMC, etc.

DSC04011b

Avant de nous coucher le samedi soir, j’ai eu un appel de Marco. Il pouvait quitter les urgences ainsi que Danny. Nous avons pris une voiture pour aller les chercher à Dax. Dans la nuit, on a su que l’état de Loan s’était amélioré et qu’il avait retrouvé la sensibilité de sa jambe.  Il est encore en observation et des analyses et examens sont toujours en cours. Alain est sorti du coma le dimanche dans la matinée, il doit quitter l’hôpital mardi. L’aficionado qui l’a massacré a été interpellé par la gendarmerie et a reconnu les faits. Des suites judiciaires sont prévues.

Devant les caméras de France 2, des aficionados ont avoué que nous leur avions fait peur. L’annonce de Jean-Pierre à Alès se vérifie : la peur a changé de camp.

DSC03533b

Il faut en finir avec cette horreur immonde et nous allons augmenter la pression pour y parvenir. Maintenant, tout le monde sait que l’abolition est à notre portée.

Ne vous demandez pas s’il y aura un R3. Demandez-vous seulement quand.

________________

A la mémoire de Mariposo né en février 2011, de Delator né en juin 2011, de Lindo né en avril 2011, de Bodeguero né en janvier 2011, tous torturés à mort le samedi 24 août 2013 dans les sinistres arènes de Rion-des-Landes.

________________

 

Pour en savoir plus : revue de presse ici.

68 Replies to “Les héros de Rion-des-Landes”

  1. Baliramas

    Toujours impossible de lire tout ton texte Anna, mais chapeau, courage et toute mon admiration et mon soutien moral (en attendant mieux) à vous tous!

  2. Chwip

    Bravo.
    J’espère que les blessés retrouveront vite la santé.
    C’est une honte que ce genre de choses existent encore…

  3. tortarolo rosiane

    De tout coeur avec vous MERCI MERCI MERCI, JE NE REGRETTE QU’UNE CHOSE MES 76 ANS, mais croyant à la réincarnation (même si ca en fait rire certains), dans ma prochaine vie je serai avec vous.

  4. VALIE

    Quand on défend une cause, il devient naturellement difficile de rester impassible. Les manifs et les pétitions, même si elles ne sont pas inutiles, montrent rapidement leurs limites. (Tant qu’on manifeste, on ne met pas à mal l’économie et les rentrées d’argent, donc pas d’effets…). Ces actions « coup de poing » ont l’avantage pour ceux et celles qui y participent d’essayer au moins de venir en aide à ces malheureux taureaux… Il est évident que de faire face à une horde de gendarmes devient problématique et met en danger les participants. Des actions que l’on ne voit pas venir sont beaucoup plus efficaces (il n’y a qu’à voir certaines professions envahissant spontanément les supermarchés et mettant à sac les étals, puis repartir tranquillement en menaçant d’autres actions s’il n’étaient pas entendus… point de gendarmes à l’horizon !!). Mais là sont donc les « fuites » que vous décrivez… Bravo pour votre courage et votre détermination. Beaucoup de gens en ont assez de ces horreurs pratiquées dans les arènes.

  5. Franck

    Bravo à tous ces militants qui n’hésitent pas à se mettre eux-mêmes en danger pour lutter contre ces spectacles cruels.

    Dans ce genre d’action, les activistes (comme ceux de Greenpeace) ont tendance à utiliser des armlocks, ce sont des tubes en PVC, ou mieux, en acier, dans lesquels on glisse le bras. Ils servent à s’enchaîner à une structure fixe (portail, rail de chemin de fer) ou à s’enchaîner ensemble. C’est très long à enlever, les policiers doivent scier le tube sans scier le bras du militant (éventuellement le militant pourra prévoir des lunettes pour se protéger les yeux lors de la découpe du tube).

    Une photo de tels activistes :

    http://www.pghcitypaper.com/imager/protesters-chained-themselves-across-a-road-at-the-entrance-of-the-nrec/b/big/1388498/6181/10_0001_cover1_linkedprotest.jpg

    Un schéma du « sleeping dragon » dans lequel on glisse le bras :

    http://old.post-gazette.com/images4/20070311nextpage_sleepingdragon_470.jpg

    Dans le cas présent, la difficulté (peut-être insurmontable) serait d’introduire les sleeping dragons discrètement dans les arènes. Les armlocks pourraient servir aussi à s’enchaîner à l’entrée (ou aux entrées) des arènes pour en bloquer l’accès.

  6. elin eulin

    Merci pour ce récit détaillé des événements. Je n’y étais pas car habitant loin de cette région mais mon cœur y était. Je crois aussi que les choses vont changer. Quand tout le monde aura compris que la corrida est violente, que cette violence banalisée et l’indifférence qui en résulte est grave de conséquences pour le progrès moral, cela sera une avancée certaine… bravo aux courageux qui font avancer les idées !

  7. Anna Galore Post author

    Franck, l’une des variantes de notre intervention mettait en oeuvre un dispositif du genre de celui que vous décrivez. Cependant, quand nous avons vu que les forces de l’ordre étaient parfaitement informées de ce que nous préparions, il n’était plus envisageable de garder sur nous le dispositif en question si nous voulions rentrer de façon certaine dans les arènes. C’est pourquoi ceux qui ont formé le cercle n’avaient pas d’autre choix que de se tenir tels qu’on les voit sur les photos, en sachant qu’ils résisteraient forcément moins longtemps (mais le plus possible, jusqu’au dernier).

  8. Terrevive

    C’est très courageux et je tire mon chapeau.

    Je remarque qu’il faut aussi être très astucieux dans la stratégie. Même être de plus en plus astucieux, plus on avance dans l’opposition. Je suis stupéfaite de l’organisation que ça demande.

  9. Franck

    >il n’était plus envisageable de garder sur nous le dispositif en question si nous voulions rentrer de façon certaine dans les arènes

    Je comprends. Dans tous les cas, introduire les tubes est très difficile, que ce soit en les prenant sur soi, les cachant sur place la veille, ou les hissant depuis l’extérieur par dessus l’enceinte.

    Sinon une simple dizaine de militants avec des armlocks très solides en acier peuvent suffire pour une petite action médiatique, retarder significativement une corrida en bloquant les entrées et/ou le camion de transport de taureaux (soit en s’attachant au camion, soit en le ceinturant d’une chaîne humaine).

  10. maya

    Tout ce qui a été fait est très courageux et impressionnant pour les aficionados, mais le déploiement d’une telle violence envers les anti-corridas me laisse sans voix. POURQUOI !!!!!!!!
    Sachez que si je ne peux participer physiquement en ce moment à vos côtés, je suis de tout cœur à vos côtés et suit le déroulement des infos de très prés et signe en masse les pétitions qui passent.
    BRAVO A TOUS, pour votre courage et votre volonté de faire abolir la barbarie et la violence. Les mentalités et les actes doivent changer !!

  11. anti

    Ne vous demandez pas s’il y aura un R3. Demandez-vous seulement quand.

    Courbaturée mais heureuse d’avoir pu me joindre à R2. Notre seul regret, ne pas avoir pu sauver les jeunes taureaux. Notre joie : avoir empêché de torturer en rond. Vive le CRAC, vive la FBB, vive Animaux en Péril !

    ON NE LÂCHE RIEN !

  12. Anna Galore Post author

    Fanny, Sud-Ouest est un quotidien entièrement dévoué à la cause de la tauromachie. Il s’agit du seul quotidien à avoir raconté qu’à Rion nous étions juste une cinquantaine (il suffit pourtant de recompter sur les photos des militants dans l’arène pour savoir que c’est faux) et qu’il s’agissait de manifestants de Mimizan venus là pour une seconde action – ce qui est totalement faux en plus d’être stupide.

    Donc, aucune surprise à ce que le lectorat de ce torchon réponde au sondage de cette façon.

    Ah, pardon, j’ai oublié TF1 qui a aussi dit que nous étions 50 hyper-violents (on a dû se blesser nous-mêmes à grands coups de poings et de matraques) !

  13. thomas elisabeth

    Je ne suis pas particulièrement sensible, mais j’avoue qu’en lisant ce billet, les larmes me sont montées, de rage mais aussi de joie en voyant tout ce courage et cette détermination. Je suis persuadée que la lutte anti-corrida arrive a un tournant et qu’elle ira en s’amplifiant jusqu’à l’abolition grâce à cette action héroïque. RESPECT.

  14. Da Silva Maria

    La corrida est l’une des barbaries la plus cruelle, mais il y en a tellement, vivisection et bien d’autres. Ces pauvres petits torillons massacrés par des gamins endoctrinés à tuer. Nous voulons un référendum, nous n’allons pas continuer à payer ces tortionnaires pour qu’ils tuent ces pauvres bêtes innocents. Il est impensable que dans le pays des droits de l’homme, on laisse des personnes faire une grève de la faim 24 jours pour Christophe, sans même que le Maire aille voirs ces grévistes. Ils ont risqué leur vie et n’ont eu en retour que du mépris. Nous les antis corridas n’auront pas peur, car notre cause est juste et noble. Il y aura un R3 bien sur et toujours des volontaires…

  15. Franck

    Lors de leur action récente à la centrale du Tricastin, les militants de Greenpeace ont projeté des images géantes la nuit :

    http://s1.lemde.fr/image/2013/07/15/534×267/3447967_3_d85e_tricastin-accident-nucleaire-le-message_1e20065bd5c0d04fc06dc338e493897b.jpg

    http://www.arcinfo.ch/multimedia/images/img_traitees/2013/07/tricastin_news624.jpg

    Ce serait bien qu’un message anticorrida soit projeté de la même façon la nuit sur la façade des arènes d’une ville comme Nîmes ou Arles.

  16. Fran

    Bravo à vous!!
    Grand respect pour votre courage!!
    Votre action me conforte encore plus dans mon souhait de continuer à défendre la cause animale!

    Ces tortures publiques en bande organisée doivent cesser…

    une idée pacifiste au passage : balancer des boules puantes quand tout ce petit monde est installé dans les gradins…..

    Encore bravo!!

  17. Asphodel

    Merci pour tout cet article. J’en ai pleuré. Puisse-t-il y avoir une véritable justice humaine qui épargne les prochains martyrs de cette abomination. J’ai un ulcère du ventre à la gorge, et je n’arrive toujours pas à comprendre comment on peut perpétuer cette tradition qui, soyons clairs, n’attire qu’une poignée de « traditionalistes/traditionalisés »?

  18. veroone

    BRAVO à Vous Tous ! pour votre courage exceptionnel ! je suis en arrière-base et militerai jusqu’à ce que ça s’arrête, mais c’est Vous qui faites TOUT, vous êtes, oui, des HÉROS ! des tonnes de MERCIS à vous !

  19. lulubozo

    C’est incroyable, sur les photos on se rend compte qu’il y a plus de manifestants et de force de l’ordre que de spectateurs sur les gradins.
    Les arènes sont pratiquement vides!
    Torturer, faire souffrir pour le plaisir sadique d’une poignée d’électeurs.
    Si j’étais maire d’une de ces villes honteuses et indignes, je me poserais de sérieuses questions sur l’intérêt de subventionner ces spectacles d’un autre âge, à mettre rapidement dans les oubliettes de l’histoire .
    Messieurs les Maires et vous l’homme qui fronce les sourcils en serrant la mâchoire pour faire croire qu’il est énergique et qu’il tient les situations en main, sachez quant même que les anti-corrida non violents et pacifiques sont aussi des électeurs. Par votre manque de courage vous risquez d’avoir des surprises aux prochaines élections.
    Les gens normaux sont contre la corrida, ce n’est pas difficile à comprendre.
    En tout cas bravo à tous les manifestants que l’on peut qualifier de héros pour la cause animale.

  20. bernard

    Un immense merci à nos courageux héros défenseurs des taureaux, qu’ils soient un exemple pour nous tous. Je reste toujours ému de voir ce que certains d’entre nous sont prêts à donner à la cause animale qui m’est si chère. Bravo à tout cœur.

  21. Jack

    Génial. Il y avait déjà les « Hunt Saboteurs » en Angleterre, il y a maintenant les « Corrida Saboteurs » en France. Voilà qui va pourrir la vie des afiocs !
    Une pensée cependant pour les personnes blessées.
    Les boules puantes sont une excellente idée mais il risque d’en falloir beaucoup pour saboter une corrida. Il y a un produit, le malodore, que le maire d’Argenteuil voulait utiliser pour repousser les SDF. Ce produit puant et tenace repousserait les aficionados. Il doit être possible de le commander auprès de la société qui le fabrique.
    Sinon il est possible de fabriquer soi-même un produit malodorant, il suffit de mettre dans une bouteille fermée de l’ammoniaque, d’ajouter des têtes d’allumettes, de fermer, et d’attendre une petite semaine. Cela produit du sulfate d’ammonium, le même produit que dans les boules puantes. Il y a aussi une recette à base d’œuf pourri (sulfure d’hydrogène), mais c’est pas vegan
    http://fr.wikihow.com/fabriquer-une-bombe-puante
    Je verrais 3 façons possibles de saboter une corrida :
    – Soit venir en nombre assister à la corrida, en portant une bouteille en apparence d’eau minérale (en réalité un produit puant). Puis tout le monde ouvre sa bouteille et déverse le produit puant au moment de la corrida. Des courageux peuvent aussi sauter dans le ruedo et peindre « Corrida Abolition » sur la piste au pochoir avec de la peinture jaune (au pochoir sinon impossible de faire vite et bien).
    – S’introduire la veille en cachette dans les arènes et pulvériser généreusement du malodore dans les gradins et sur la piste
    – S’il n’est pas possible d’entrer, pulvériser le malodore abondamment tout autour des arènes. Si elles sont en bois, l’odeur devrait être tenace, très difficile à enlever avant le spectacle.

  22. Anna Galore Post author

    Merci pour tous ces détails très intéressants !
    Pour des arènes de la taille de celle de Rion, il est assez facile de balancer des choses dedans depuis l’extérieur (samedi, des fumigènes ont été lancés de dehors et sont arrivés à l’intérieur).
    La dernière variante est très bien aussi 🙂

  23. ALVAREZ

    Merci pour toutes ces informations! Il en faut du courage quand on voit comment ça peut terminer…Ils ont eu peur??? Laissez moi rire!!! Ils devraient avoir peur d’eux même!! De leur passion pour la torture! Nous, nous sommes contre la violence alors à qui veulent-ils faire croire que l’on fait peur???? Ah si, ils ont sûrement peur qu’on arrive à nos fin et finalement ils ont bien raison!!

  24. sophie des noisettes

    TOTAL RESPECT pour tous les militants de R2
    Le meilleur des photos: le sinistre public …très clairsemé sur les gradins.
    J’ espère que nous sommes très nombreux à réagir en dehors de notre cercle PA , pour que la vérité soit connue et reconnue par un maximum de citoyens.

  25. Jack

    Une action à laquelle vous avez dû penser aussi est d’occuper le sommet d’une grue.
    Ca ne sabote pas une corrida, mais ça fait parler de la lutte anticorrida.
    Lorsque des pères réclamant la garde de leurs enfants l’ont fait, les médias en ont beaucoup parlé.
    Il ne faut pas avoir le vertige et porter à boire et à manger pour tenir le plus longtemps possible.
    Il est possible de déployer une banderole « Corrida Abolition » du sommet de la grue (éventuellement en peinture fluorescente pour se voir la nuit, en éclairant par un projecteur depuis le sol, ou alors avoir un panneau « Corrida Abolition » au sommet de la grue en lettres lumineuses)

    Sinon, beaucoup plus facile à faire, une longue banderole  » Corrida Abolition » peut être déployée depuis le sommet d’un monument emblématique, par exemple la tour Eiffel ou, plus simplement, la tour Magne à Nîmes. La banderole serait enlevée rapidement, mais l’action peut générer des articles de presse, et la vidéo de la banderole déployée peut faire du buzz sur Internet.

  26. Anna Galore Post author

    Nos amis des renseignements généraux, qui viennent ici tous les jours, doivent se régaler de lire toutes ces idées (même si ça ne leur sert à rien de le savoir). Quand je fais une note sur les chats, ils doivent s’ennuyer carrément mais là, ils vont enfin avoir de quoi faire un joli rapport.

    D’ailleurs, demain, je vous parlerai un petit peu d’eux, ça leur fera plaisir.

  27. DESERT CATHERINE

    Ce qui est bien dommage, ce sont les fuites… Il n’y a pas eu qu’une seule mais plusieurs allusions à cette action « secrète », (soit à Mimizan, soit dans ses environs) sur les réseaux sociaux, en particulier sur Facebook … Il me semble que les informations devraient donc être davantage protégées… Tout en ayant conscience, bien sûr, que c’est là une chose facile à dire mais très difficile à mettre en application.
    Bravo à vous tous, en tout cas ! Rion-des-Landes ouvre certainement de nouvelles perspectives au mouvement anticorrida français.

  28. Anna Galore Post author

    Il y a eu en effet plusieurs allusions, plus bêtes les unes que les autres puisqu’elles n’avaient pour seul but que de frimer en se la jouant grand(e) initié(e). Quant à savoir comment faire pour éviter de telles fuites à l’avenir, je donnerai quelques conseils simples dans ma note de demain matin… mais aucun conseil ne pourra éviter que des personnes stupides disent des choses stupides, quitte à mettre en péril une action déjà risquée.

  29. GRGIC

    J’ai tout lu, ainsi que tous les Commentaires.
    Une seule conclusion : L’Action doit Continuer !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Tous mes respects à tous les militants qui ont eu un courage exemplaire devant cette brutalité des Forces de l’Ordre qui n’ont eu ici aucun Honneur à défendre ce pour quoi ils doivent avoir vocation : Défendre l’Opprimé et non ceux qui participent à des actions inhumaines et barbares.
    Messieurs des Forces de l’Ordre, malgré toute l’estime que j’ai pour vous, vous vous trompez d’actions au niveau de la virulence que vous déployer. Il parait que celle-ci serait mieux accueilli par les citoyens que nous sommes si vous la déployez dans les banlieues sensibles où l’insécurité règne, où l’autorité de l’Etat doit être rétabli.
    Il parait….

  30. Jérôme Lescure

    Merci infiniment Anna de rétablir la vérité…
    Et merci à tous mes frères et soeurs de combats pour leur courage, leur amour et leur détermination. Vous étiez au TOP!

  31. anti

    J’ai tout lu, ainsi que tous les Commentaires.
    Une seule conclusion : L’Action doit Continuer !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Sans aucun doute !!! A la lecture de tous les commentaires vus ici et ailleurs sur le net, il ne fait aucun doute que l’action doit effectivement continuer.

    Les partisans du respect animal nous encouragent par leur soutien, et les tortionnaires, par l’expression de leur bêtise, nous motivent encore plus !

    Et merci à tous mes frères et soeurs de combats pour leur courage, leur amour et leur détermination. Vous étiez au TOP!

    Merci Jérôme ! Nous étions tous déterminés, disciplinés et solidaires ce jour là. Comme le dit notre amie Nadine (que tu d’ailleurs au premier plan de ta nouvelle photo de profil FB) : « Nous n’étions qu’UN, nous représentions le taureau, avec toute sa force, c’était très fort« .

    Nous le resterons jusqu’au bout !

    CORRIDA BASTA !

  32. VAN DER STIGGHEL

    La police fait partie des effectifs du Ministère de l’Intérieur. Ces fonctionnaires sont renforcés par le Ministre MANUEL VALLS, favorable aux corridas. C’est lui qu’il faut viser et NOMMER quand l’occasion se présente auprès des medias, de façon à le mettre en cause et l’obliger à dire clairement au public qu’il est d’accord pour perpétuer ces massacres barbares… Pas sûr qu’il recherche ce genre de publicité, lui qui a les dents longues et vise Matignon!… Cet arriviste est prêt à tout pour sa carrière, y compris à retourner sa veste!… Pour une fois, ce serait pour la bonne cause!

  33. foxie

    Mille bravos à tous les anti.corrida qui ont participé à cette action.
    C est très courageux .
    Il faudra sans doute employer des méthodes de plus en plus radicales pour espérer abolir cette barbarie de corrida , vu la méchanceté, la virulence sadique du monde taurin.
    J espère que les blessés seront vite sur pied, je leur souhaite un prompt rétablissement.
    Fox

  34. Thierry

    Hommage appuyé à tous ces manifestants qui pacifiquement se laissent brutaliser pour défendre leur conviction. Il faut avoir une sacrée dose de courage pour rester impassible devant tout ce déferlement de haine. Courage que moi je n’ai pas !

  35. Elfie

    il n’y a pas que les corridas… mais il y a les taureaux piscine du grau du roi ou les taureaux/vachettes sont maltraitées… j’ai honte… je te jure… j’ai honte d’avoir amené ma fille voir cet interville… ou j’ai vu des vachettes apeurées se fracasser les pattes contre les balustrades en bois essayant de s’échapper. l’une d’elle est sortie la langue en sang… Gros débats ce soir chez moi…. sont elles soignées ces vachettes ou abattues apres?… j’ai honte……

  36. Anna Galore Post author

    Merci infiniment Anna de rétablir la vérité…
    Et merci à tous mes frères et soeurs de combats pour leur courage, leur amour et leur détermination. Vous étiez au TOP!

    Merci à toi Jérôme ! Un honneur et un plaisir d’être à tes côtés !

  37. Marquer Hélène

    Si admirative ! Mille Bravos ! L’espoir renaît dans mon coeur (car parfois, rarement, j’ai des pannes); du coup, j’ai spontanément réduit mes cigarettes à 4 par jours pour relever le challenge de la détermination et du succès final. Et la chose se fait sans stress aucun. On l’obtiendra … l’abolition ! Gratitude.

  38. GRGIC

    A mon humble avis, il ne faut pas oublier la nature 1ère du politicien : Opportuniste !
    Et en voyant les résultats époustouflants de sondages prônant la suppression de la corrida (90% sur le sondage de RMC), nul doute que lors des prochaines élections nationales, les 1ères têtes vont proposer dans leur programme l’abolition de cette Infamie qu’est la corrida.
    Pour être élu, le Politicien doit suivre le courant, c’est un Fait.
    En tout cas, je l’espère.

  39. GRGIC

    Texte d’une loi Française :
    « Le fait, publiquement ou non, d’exercer des sévices graves, ou de nature sexuelle, ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende. »
    Et plus on en parlera, plus on prendra acte que la corrida ne doit plus exister !
    Merci aux défenseurs et merci aux détracteurs.

  40. Val

    Merci pour votre version des faits.
    Je suis du Sud-Ouest et contre les pratiques barbares! J’étais à Mimizan, là non plus les arènes n’étaient pas des plus remplies et nous avons pu tous constater que des parents amenaient leurs enfants voire très jeunes enfants (en poussette !!!) assister à cette boucherie. Ne nous étonnons pas que notre société soit de plus en plus violente.

    Au contraire des aficionados qui baissent souvent la tête en sortant des arènes quand ils ne la lèvent pas pour vous insulter, cette démarche a été courageuse. Vous avez été sortis des arènes comme on sort les taureaux, sous les cris amusés et la fanfare…lamentable!

    Quant aux aficionados qui critiquent que les anti sont peu nombreux sur les manif, il faudrait qu’ils comprennent que les anti ne viennent pas perdre leur temps comme eux pour satisfaire leur plaisir sadique mais qu’ils ont souvent d’autres engagements bénévoles ailleurs et des loisirs plus pacifiques.

  41. Jean-Paul Richier

    Merci de ce compte-rendu qui vient mettre dans leur contexte les photos et les vidéos qui ont commencé à circuler.
    Bravo à tous le militants, à la fois pour la préparation que cette action a nécessitée, et pour le courage physique et mental que sa mise en oeuvre a demandé.
    Oui, cette action est illégale. Comme la corrida a revendiqué de l’être pendant près d’un siècle en France. Les taurins sont les plus mal placés pour donner des leçon de légalité.
    Mais cette action n’est pas violente. A l’exception des violences auxquelles se sont exposés les participant(e)s, et je leur souhaite à tou(te)s un rétablissement rapide et complet.

  42. Poko

    Chapeau bas !!!! Vous êtes formidables. Il est rassurant de savoir qu’il y a encore en France des personnes couillues comme vous!
    J’espère que vous serez de plus en plus nombreux et que l’abolition des corridas couronnera tous vos efforts !!
    Un grand merci à vous tous

  43. Gaychet

    bravo a ces courageux militants, personnellement en tant qu’ambulancière, ils n’auraient pas mis un seul orteils dans mon ambulance pour pouvoir s’échapper!! j’ai honte de es collègues

  44. myz cyt

    bonjour à tous et grand merci à tous les militants franck a raison Greenpeace a utilisé des images géantes sur Tricastin il faut faire pareil partout sur les autoroutes pour les touristes sur l’assemblé nationale au moment des ferias les radios nationales et locales devraient diffuser largement la honte de cette barbarie en même temps que les pubs bref il faut continuer et se faire voir!

  45. van Hoeserlande Nadine

    Une honte pour VALLS surtout!!!!!!!
    Ça montre ce que sont les personnages sous LES ORDRES DE CE SINISTRE INDIVIDU, QUI DÉFEND LES « AMUSEMENTS » ESPAGNOLS SON PAYS D’ORIGINE ET LES LOBBYS QUI SOUTIENNENT CETTE TUERIE ABJECTE MAIS IL NE DÉFEND PAS LE BIEN-ÊTRE DU PAYS QUI A ACCUEILLI LES VALLS ET DONT 85 % DES GENS SONT CONTRE LA CORRIDA !!!!!

  46. Matéo

    Je n’aime pas la Corrida, je trouve ça barbare et surtout pas du équitable, mais ce que vous avez fait là est tout sauf un acte héroique. Etre soit disant protecteur des animaux mais ne pas hésiter à mettre en danger des vies humaines en balancant des fumigènes depuis l’extérieur des arènes, sans être sur de là ou cela va attérir. Vous êtes inconscient, la cause que vous défendez est légitime, la manière dont vous l’avez fait est simplement honteuse. Vous manipulez les idées des gens en criant au scandale, à la violence policère, au lynchage, mais les policiers qui ont été là n’ont fait que leur travail. Ils vous ont trainé au sol tout simplement car c’était la seul solution pour vous faire sortir.
    Vous prenez le problème du mauvais coté en essayant de vous faire passer pour des sauveurs, c’est hypocrite et lamentable, les vrais antis doivent avoir honte de vous, ceux qui savent vraiment le défendre, pour des vrais idées, avec la bonne manière.

  47. Anna Galore Post author

    « ne pas hésiter à mettre en danger des vies humaines en balancant des fumigènes depuis l’extérieur des arènes »

    Vous voulez rire ? Les fumigènes que nous utilisons sont si peu dangereux que le groupe de manifestants qui s’est assis dans l’arène les tient dans les mains à quelques centimètres de leur visage sans que ça leur pose le moindre problème (vous n’avez pas vu les photos ?).

    « Vous manipulez les idées des gens en criant au scandale, à la violence policère, au lynchage, mais les policiers qui ont été là n’ont fait que leur travail. Ils vous ont trainé au sol tout simplement »

    Dans l’arène, en effet, ils ne faisaient que leur travail de façon normale. C’est une fois qu’on a été dehors que tout a basculé. Un aficionado a mis l’un d’entre nous dans le coma (il a reconnu les faits devant la gendarmerie qui l’a interpellé, une plainte a été déposée contre lui). Trois des nôtres sont partis aux urgences en raison de violences commises directement par les gendarmes (ils ont été filmés et identifiés, les plaintes ont déjà commencé à être déposées). Quatre autres ont eu des fractures, causées elles aussi par les gendarmes qui sont, là encore, identifiés puisqu’ils ont été filmés en train de les causer. Ces huit blessés dont certains gravement qui ont passé des heures ou des jours aux urgences, ils n’ont pas été « traînés au sol tout simplement », ils ont été balancés dans les escaliers ou matraqués. Regardez les vidéos, elles sont sans équivoque sur qui est violent avec qui.

    Et ne vous inquiétez pas de l’opinion des « vrais antis », elle est très largement enthousiaste pour l’action que nous avons menée si j’en juge par les milliers de messages de soutien que nous avons reçus, dont plusieurs centaines venus d’Amérique Latine, des USA et d’autres pays européens.

  48. anti

    Vous voulez rire ? Les fumigènes que nous utilisons sont si peu dangereux que le groupe de manifestants qui s’est assis dans l’arène les tient dans les mains à quelques centimètres de leur visage sans que ça leur pose le moindre problème (vous n’avez pas vu les photos ?).

    Et la preuve en image : les fumigènes ne sont pas dangereux. Ce gentil et innocent torero nous les a renvoyés sur nous (perso, je me suis pris les 2 – pas de bol, mais pas de bobo non plus).

    null

  49. Matéo

    Et celui qui vous a soit disant menacé avec un couteau en criant « je vais te crever » alors que ce n’est qu’un gidon de vélo que l’on voit sur les photos? ce n’est pas de la manipulation?

  50. Anna Galore Post author

    Pardon ? Je n’ai jamais rien écrit de tel. Le CRAC Europe non plus n’a jamais rien écrit de tel. Et je ne crois pas non plus avoir lu ça dans aucun des communiqués officiels des autres associations. Vous avez vu ça où ?

  51. perelade

    Bravo, Mme Galore pour la qualité et la véracité de vos propos et la preuve par vidéo et photos.
    merci au CRAC , FBB et aux anonymes qui se joint à ce combat contre la torture de ces pauvres taureaux, qui souffrent le martyr

  52. François

    Ca réchauffe le coeur de voir tous ces activistes prêt à donner autant pour la cause animale … Mes respects! En espérant pouvoir être là pour les prochaines actions !

  53. soleil vert

    Les afiocs sont furieux, non parce que nous avons retardé leur spectacle d’une heure (on aurait sauté plus tard, ha…dommage…bref), mais parce que le retour media de l’action écorne une fois de plus l’image de la corrida et aussi des forces de l’ordre, qui nous ont expulsé sans sommation et surtout ont été si nombreux et violents que tous mes amis (non militants) ont été choqués, et même les lecteurs du conformiste « Figaro » ! Faire autant de zèle avec des non-violents alors qu’ils se ridiculisent dans les zones de non-droit, c’est plutôt pathétique. Malgré les blessés, c’est, à la réflexion, une belle victoire pour la cause AC. J’espère qu’à l’avenir, les préfets et pouvoirs publics en tiendront compte et que la corrida deviendra indéfendable, face à la détermination de ceux qui savent qu’ils luttent pour une cause juste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.