Atelier enveloppes

Notre dimanche après-midi était consacré à un atelier enveloppes chez Jean-Pierre. Les enveloppes en question sont celles où nous avons glissé le nouveau bulletin du CRAC Europe, entièrement consacré aux manifs d’Alès et dont j’ai eu l’honneur, le privilège et le bonheur d’assurer la supervision à la demande de Luce Lapin, le rédac’chef étant comme toujours Jean-Pierre.

DSC02456c

Mais de la réalisation de ce bulletin et des glorieux auteurs de ses articles, je vous parlerai en détails une autre fois, c’est à dire lorsque tous les destinataires l’auront reçu. Et pour cela, il faut qu’on termine d’en glisser encore quelques milliers d’exemplaires dans les enveloppes. Hier, on en fait autour de 1200 à quatre – Coloma, Jean-Pierre, Anti et moi – tout en sirotant du café, en grignotant des biscuits au sésame et en bavardant agréablement de sujets divers.

Coloma avait préparé un succulent crumble, ce qui nous a obligés (oui, obligés) à faire une pause vers l’heure du goûter pour nous jeter dessus jusqu’à la dernière miette. En accompagnement, JP nous a sorti une excellente bouteille de champagne rosé espagnol. Ah… j’en vois parmi vous qui ont le poil doublement hérissé : comment ça, du champagne pas français ? et comment ça, un truc venant d’Espagne chez le leader de la première association française anti-corrida ?

DSC02457b

Alors, si vous vous reconnaissez dans ce second cas, là, je vous arrête. Il y a plein de bonnes choses qui viennent d’Espagne. Si, si. N’oubliez jamais que 91% des Espagnols ne vont jamais voir de corrida. Et ça, ce n’est pas de la propagande éhontée d’extrémistes anticorridas, ce sont les chiffres officiels du ministère de la Culture ibérique. C’est dire si, parmi les Espagnols, il y en a une large majorité qui sont des gens très bien. Coloma en est la preuve vivante.

Et quant à la première question, oui, il existe du champagne pas français qui peut être bon. Celui-ci, de plus, vient de Catalogne, dont les habitants contribuent largement aux 91% mentionnés plus haut puisque la corrida y a été abolie en 2010.

DSC02462b

Jean-Pierre et Coloma avaient prévu de nous garder pour dîner, mais nous devions rentrer avant 20h à la maison pour accueillir Enzo qui va passer les quatre prochaines semaines avec nous. Nous avons pris, avant de partir, un millier de numéros du bulletin, de formulaires d’adhésion et autant d’enveloppes, histoire de poursuivre sur notre lancée dans les jours qui viennent. Mais ça va aller vite, Enzo nous aide. Il nous tarde que tout cela soit posté, ce numéro est superbe en plus d’être un collector historique.

Très belle journée à vous

DSC02465b

2 Replies to “Atelier enveloppes”

  1. anti

    Nous avons passé un après-midi fort sympathique une fois encore. Que du bonheur et ce gâteau !!! Mazette ! On en redemande !

    Pour ce qui est de la mise sous enveloppe, hier soir, nous avons mis les feuilles volantes dans les bulletins, reste plus qu’à mettre le tout dans les enveloppes.

  2. Kirk

    Merci de m’avoir publié. Je vous laisse tranquilles. Bonne continuation. En espérant juste que vos schémas simplistes sur notre psychologie ne soient dressés que pour rendre votre argumentation plus tranchante. C’est le jeu.il en va de même des aficionados vous traitant de violents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *