Retiens la nuit

Je n’ai jamais été fan de Johnny, même si, comme tout le monde, je connais et parfois je fredonne ses chansons les plus connues. J’en ai même jouées sur scène lorsque j’étais musico dans divers groupes de baloche dans le sud-ouest, il y a une petite quarantaine d’années.

DSC02222b

J’ajoute même que je trouve le personnage souvent irritant dans certaines de ses prises de position publiques… mais touchant de sensibilité quand il se dévoile, comme il le fait parfois dans les interviews (les vraies). Et je l’ai toujours trouvé vraiment bon en tant qu’acteur, dans les quelques films où j’ai pu le voir.

DSC02143b

C’est en découvrant justement « Jean-Philippe » (avec Fabrice Lucchini) que j’ai commencé à me dire qu’il chantait sacrément bien, le Jojo, et qu’il était bien moins caricatural que ce qu’en disent – souvent – les journalistes parce que c’est plus facile de dire du mal que du bien.

DSC02094b

Anti, elle, adore sa voix et sa personnalité. Aussi, entre son envie de le voir enfin sur scène et ma curiosité grandissante à en faire de même, lorsqu’on a su qu’il allait venir jouer aux arènes, on s’est dit que c’était l’occasion ou jamais. Je ne reviens pas sur l’action anticorrida à laquelle nous avons modestement contribué en prenant quelques photos, j’en ai parlé ailleurs.

DSC02107b

Grâce à quelqu’un de très proche qui en a le pouvoir, j’ai obtenu deux invitations l’avant-veille du concert. Et pas de n’importe qui : elles étaient prises sur le quota réservé de Johnny lui-même.

DSC02164b

Il y avait deux premières parties, l’une assurée par Sophie Tapie (très belle voix mais répertoire un peu impersonnel puisque basé sur des reprises de tubes connus) et l’autre, par Archimède (très sympa, pêchu, chouettes morceaux, gros son, plein d’humour, à suivre !).

DSC02155b

Ensuite, il a fallu attendre que le ciel devienne suffisamment sombre. La sono a diffusé des vieux morceaux des Stones pour nous aider à patienter. Signe que tout allait enfin commencer, Laetitia est arrivée dans la loge VIP avec sa fille. Puis, tout s’est éteint, les projecteurs ont déchiré la nuit et Johnny est arrivé en chantant « Que je t’aime ».

DSC02175b

Quelle voix ! C’est rien de dire qu’elle emplissait tout l’espace, puissante, profonde, riche. Johnny était visiblement heureux et, en toute simplicité, il nous l’a dit. Pas comme une petite tirade formatée qu’il débiterait tous les soirs, non, avec une réelle sincérité, parce que ce concert était le dernier d’une tournée commencée deux ans plus tôt, alors qu’on le donnait pour moribond et qu’il était là, en pleine forme. Du coup, il nous a promis qu’il rendrait cette soirée mémorable. Il l’a fait.

DSC02194b

Un moment de grâce a été celui où les choristes, les cuivres et les deux claviers sont sortis de scène, pour ne laisser que le groupe proprement dit : deux guitares, une basse, un harmonica, une batterie et Johnny. Les instruments modernes ont été troqués contre leurs versions des années 60.

DSC02177b

Les arènes sont devenues soudain, comme par magie, un petit lieu intime autour d’un feu de camp entre potes. Johnny a revisité pour nous tout ce qui avait marqué ses débuts : le premier morceau d’Elvis qui lui avait donné envie de chanter, le premier tube que lui a offert Charles Aznavour, la première chanson qu’il a écrite… Et, en bonus, Be-bop-a-lula à la demande du public.

DSC02167b

Un très grand concert, d’excellents musiciens, de l’émotion vraie, une présence incroyable, aucune frime déplacée et, pour terminer, un bel alignement de 15 musiciens tous au même niveau, sans star, à égalité. Bluffant.

DSC02200b

Chapeau, l’artiste.

Très belle journée  vous

10 Replies to “Retiens la nuit”

  1. valentine

    🙂 : ) : )……ahhhhhhhhhh oufffffffffffff groumpffffff! Troooop contente la Valentine!
    Je me disais: c’est pô pôssib que ça les laisse indifférent.
    Je suis fan depuis l’âge de mes 8 ans et ce mec ne m’a jamais déçue. Et c’est ça qui me plaît le plus chez lui, c’est sa sincérité.
    Merci, merci, merci à vous deux et merci à Johnny d’avoir signé le manifeste anti-corrida 😉
    Et nous aussi on a adoré le feu de camp même si l’an dernier, au moment même où les musiciens se sont installés sur la plateforme qui avançait sur un rail au milieu de la foule, une pluie torrentielle s’est abattue sur le stade de la Praille et a failli sérieusement compromettre la séquence retro. Mais ils l’ont fait, plutôt mouillé, en solidarité avec tout le public sur la pelouse.

  2. Anna Galore Post author

    Ça ne m’étonne pas d’eux, on a senti cette même générosité avant-hier dans les arènes 🙂
    Est-ce que le batteur en kilt vous a montré ses dessous en pure peau d’Écossais ? 😉

  3. Anna Galore Post author

    Excellent batteur, par ailleurs, et l’harmoniciste, exceptionnel. Ce n’est pas fréquent de voir cet instrument utilisé autant en avant dans la plupart des morceaux (tiens, ça me rappelle Canned Heat… peut-être qu’une petite note Culture Rock se profile… hé hé)

  4. valentine

    Les Canned Heat, on les a vu (même si il ne reste plus qu’un seul mec du groupe à l’origine) dans un festival blues à Sierre en Valais.
    Je te recommande le CD John Lee Hooker accompagné par les vrais Canned Heat. Paske j’ai oublié de te dire que ma spécialité à moi, c’est le blues.
    Je réalise que la tournée de Johnny a débuté l’an dernier, le 2 juin à Genève et se termine aux arènes de Nîmes. Joli clin d’œil 😉

  5. Fan

    … je suis une inconditionnelle de Johnny ainsi que mes 2 enfants adultes…
    j’ai vu le concert anniversaire sur TF1 et il y a des années à un concert de Genève.
    Johnny, on t’aime, quel grand bon homme, merci Anna et Anti et…
    Valentine!!!
    Je vous embrasse tous!

  6. valentine

    Ah ah Fan, vous me faites grand plaisir! Bienvenue au club 🙂
    Je vous embrasse, et vivement le soleil!

  7. C.Bassi

    On est pas Johnny Hallyday par hasard, on ne tient pas un demi siècle un public en haleine si on ne possède pas ce charisme , cette force, ce mec est de la race des phénix; je dis ça je ne suis plus fan depuis lurette! n’empêche, je respecte totalement l’Artiste qu’il est. J’ai été d’autant plus navrée de lire certains propos de « nains » le concernant. Ces gens ne savent pas ce que c’est d’être ce qu’il est. Le fait qu’il ne se soit pas engagé aux arènes n’a rien à voir avec ses convictions intimes, dommage que bcp ne l’aient pas compris. Il faut savoir aussi que « Laetitia » est une tueuse! Pas de sentiments, rien que du fric.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.