Chats nature

DSC01776b

Abigaëlle, de plus en plus à l’aise dans son nouveau domaine, réussit l’exploit d’être copine avec quasiment tous les autres chats de la maisonnée. Seul Chat-qui-louche la snobe encore, voire lui crache à la figure, ce qu’elle regarde avec perplexité. En revanche, quand vient l’heure de jouer, c’est-à-dire très souvent avec elle, son compagnon de jeu favori du moment, c’est Lulu.

DSC01777b

Ces deux-là sont inséparables dès qu’ils se retrouvent ensemble, que ce soit dans la maison, sur la terrasse ou dans le jardin. Là, ce sont des cavalcades à travers le gravier ou la pelouse. Elle qui avait eu peur la première fois qu’on lui avait montré le gazon, elle n’hésite plus à courir partout, pour le plus grand plaisir de Lulu.

DSC01768b

Forcément, ensuite, ils ont faim. C’est après qu’elle sent la fatigue. Quand la sieste lui tombe dessus, il lui faut rien moins que tout notre lit pour faire une pause réparatrice.

DSC01762b

Dans l’après-midi, nous avons fait un saut au maset qui a brûlé pour couper un peu les herbes hautes avec deux pauvres sécateurs (pas moyen de trouver une faux) mais aussi pour récupérer plusieurs nouveaux-nés qui se cachaient dans le fouillis végétal. Anti a montré à nouveau sa maestria pour y parvenir.

DSC01785b

De retour chez Jocelyne, nous avons pu admirer les deux petits noireauds déjà mis à l’abri avec leur maman. Ils sont très curieux avec leur drôle de tête ronde aux petites oreilles et leurs yeux tout bleus. Il faudra qu’Anti vous raconte un jour la saga de toute cette bande de minous.

Très belle journée à vous

DSC01803b

3 Replies to “Chats nature”

  1. Anne

    Quelle chipie cette petite Abi! Toujours aussi craquante, même avec la concurrence déloyale des deux petits noireauds de la dernière photo. La seconde photo est simplement géniale. Un câlin, une bagarre? On dira un câlin très énergique.
    Bonne journée les chats et leurs humains de compagnie.

    -Le fan-club d’Abigaelle toujours actif-

  2. Anna Galore Post author

    Non, non, pas de vraie bagarre entre eux, ils jouent ! Lulu fait tous ses gestes au ralenti pour ne jamais faire mal à Abigaëlle (d’ailleurs, elle ne miaule jamais quand ils jouent, ce qu’elle ferait si elle avait mal).

    Donc, oui, un câlin énergique… et doux à la fois 🙂

    Les deux petits noireauds ont une personnalité très différente : leur maman a encore très peur de ce qui lui est arrivée et du coup, ils sont eux-mêmes stressés, s’éloignent rarement d’elle et ne jouent pas, pas même entre eux. Anti va se charger de les éduquer avec, pour commencer, une petite balle de ping pong 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.