Chez les Compagnons

Je vous le disais hier, nous étions samedi en visite chez les Compagnons du Devoir de Nîmes, qui organisaient une journée portes ouvertes. Il se trouve qu’ils sont installés tout près de chez nous. Notre raison d’aller les voir était d’y accompagner Gwlad et Anghbor, tous les deux plus que curieux d’en savoir plus sur cette façon différente d’acquérir un métier. Gwlad se sent en effet très attirée par la pâtisserie et Anghbor est fasciné par les forgerons.

123603

Vous le savez probablement, les Compagnons du Devoir sont une évolution d’une très ancienne confrérie puisqu’elle remonte à l’époque des cathédrales, c’est-à-dire le XIIe siècle. Les artisans formés à cette école aux valeurs solides sont réputés être les meilleurs de leur catégorie. On devient compagnon au terme de dix ans d’apprentissage dont les bases sont dispensées par des compagnons confirmés.

La solidarité, le respect, l’amour du travail beau et bien fait, sans oublier la perception permanente de l’interdépendance qui relie les hommes forment le socle du compagnonnage.

114024

La symbolique et les valeurs des compagnons font inévitablement penser à celles de la franc-maçonnerie, ce qui n’est en rien un hasard puisque cette dernière en est une évolution philosophique. On retrouve donc chez les uns comme chez les autres le compas et l’équerre, les grades allant d’apprenti à compagnon (puis à maître pour la franc-maçonnerie), le côté initiatique et surtout l’humanisme, du moins chez ceux qui ont su rester fidèles aux fondations.

114238

Lors de notre visite, c’est un jeune apprenti qui nous a fait découvrir l’école où il est résidant depuis un an et les différents corps de métier pour lesquels un enseignement est dispensé. Il était passionné et passionnant, fier de son appartenance au compagnonnage et empli d’espoir sur son avenir.

125416

Tout ce que nous avons pu voir dans les différentes pièces ou espaces extérieurs a été réalisé par des apprentis ou des compagnons. Tailleurs de pierre, peintres, plâtriers, plombiers, ébénistes, métalliers, boulangers, pâtissiers – c’était absolument magnifique du début à la fin. Les photos qui illustrent cette note vous en donnent un petit aperçu.

120438

De retour à la maison, Anghbor nous a dit que c’était décidé : il voulait devenir métallier et forgeron. Quant à Gwlad, il semble aussi qu’elle ait trouvé sa voie.

Très belle journée à vous

16 Replies to “Chez les Compagnons”

  1. Terrevive

    Un lieu où l’on apprend beaucoup de choses. Très intéressant.

    Amusant ; j’ai la fenêtre de la première photo sous cadre, mais plus en rapproché ; je vois qu’il y a plus de verdure qu’au moment où je l’avais prise.

  2. Anna Galore Post author

    Très amusant, en effet ! Notre jeune guide nous a gardé cette superbe création pour la fin de notre visite. Hé bien, il a parfaitement réussi à nous impressionner !

  3. valentine

    Je suis très émue par le choix des enfants! Je croise les doigts pour tous les deux. C’est un chemin initiatique par excellence vers la voie royale.
    Il faut que je dise au Chef qu’Anghbor est attiré par la forge, après la cuisine, c’est sa passion.
    Nous avons une forge très ancienne encore en état de fonctionnement à Vallorbe et le Chef s’est fait faire un couteau très particulier avec un manche celtique…..mais il vous en parlera mieux que moi.

  4. Anna Galore Post author

    Oui, c’est très émouvant. Nous espérons qu’ils vont confirmer leur choix sur la durée et qu’ensuite, ils poursuivront leur chemin vers la voie royale, pour reprendre tes termes qui sont parfaitement appropriés.

  5. anti

    La visite chez les compagnons s’est révélée être tout aussi passionnante que je l’imaginais avant d’y aller. Je suis très fière du choix de mes enfants.

    « Il faut que je dise au Chef qu’Anghbor est attiré par la forge, après la cuisine, c’est sa passion. »

    Figure-toi que dans la forge nous avons discuté avec un apprenti métallier qui nous racontais qu’avant il avait fait mécanique et après cuisinier avant de se lancer dans ce nouveau métier 😉

  6. Le chef

    L’époque des cathédrales… une de mes passions (quasi obsessionnelles), la franc-maçonnerie : valeurs et symbolique qui me sont chères (mon Papa en était) et le compagnonnage… Tout un Monde… Quand j’étais en apprentissage, je voulais devenir compagnon… Mais les carrefours de la vie en ont décidé autrement…
    J’ai longuement hésité entre la cuisine et la pâtisserie… Ce fut la cuisine car j’étais 1 adepte de l’inexactitude et des errements en tout genre(!)… le contraire de la pâtisserie qui est une science exacte… Respect Gwlad (si je puis me permettre) cela dénote des traits de caractère… Tip Top! (Swiss made dixit !). Le choix de Gwlad et d’Anghbor me comble, qu’en ces temps tournés vers « les métiers du futurs » quoi de + beau et de + noble qu’être un Artisan!!! Surtout avec les valeurs du compagnonnage!
    J’ai été élevé dans une maison où il y avait une ancienne forge (forge qui a nourri tout mon imaginaire d’enfant : chaudrons magiques, épées dotées de pouvoirs ancestraux!) Métier béni des Dieux, que Goibniu (Dieu qui dans l’autre monde, le Sidh, est aussi… brasseur de bière, ce qui n’est pas pour me déplaire!) soit avec toi, Anghbor!
    Tu peux être fière Anti! c’est un choix qui t'(vous)honore!
    Vive les valeurs du compagnonnage!
    Chéri-Chéri…. alias le Chef!

  7. Le chef

    Validation, validation, validation, validation… !!!!!
    Y aurait-il aussi aussi de la censure du côté de Nîmes?
    Je crois que je vais confier mon dossier au juge Gentil !!!

  8. Anna Galore Post author

    Le Chef ! Le Chef est venu sous son vrai nom (celui de Chef) ! Gloria allelujah !

    Magnifique, ce que tu nous racontes ! Anghbor va adorer l’anecdote de la forge familiale !

    Et pour la validation, oui : tant qu’un nouveau venu n’a pas été adoubé par mes soins, ses commentaires ne passent que si je veux (et crois-moi, avec ce qui se passe parfois sur certaines discussions, ce n’est pas une précaution inutile !).

    Désormais, tu auras un multipass full access VIP à chaque fois que tu te reconnecteras sur le blog avec le même pseudo et la même adresse mail. Sinon, il faudra que je te revalide, juge Gentil ou pas.

    Et vive Le Chef !

  9. anti

    Merci le Chef pour ton commentaire que nous avons lu aux enfants. Ils me tannent depuis samedi pour savoir quand est-ce que j’aurai le dossier d’inscription ? Et comment ça se passe pour … ? Et on commence quand…. ? Etc. ! Adorables ! C’est l »effervescence totale !

    Je vois aussi chef, que nous partageons des points d’intérêts entre cathédrales, compagnons et franc-maçonnerie. Je ne sais pas si tu avais pris connaissance de cette note que j’avais rédigée en rentrant de Cuba ? Cela pourrait t’intéresser : http://www.annagaloreleblog.com/2010/01/04/la-franc-maconnerie-cubaine/

  10. Le chef

    https://picasaweb.google.com/109621675491573016917/CouteauCeltiqueForgeDeVallorbe?authkey=Gv1sRgCIKc1oCDqKXoZw
    Ci-dessus le lien pour voir le couteau du chef ! Œuvre du forgeron Mr Jean-Marie Corona (taper son nom sur Google) fabriquée à cinq exemplaires en acier traditionnel (lingots d’acier de Vallorbes) avec une partie de la lame laissée brute et l’autre polie, le manche est une copie celtique de la civilisation dite de la Tène (… née au bord du lac de Neuchâtel), nous l’avons rencontré lors d’une démonstration aux anciennes forges de Vallorbes où il fabriquait une épée à 2 mains « Brand D’arçon » un virtuose passionné! Cela m’a rappelé le Japon, pays des sabres et des couteaux! Lors de notre visite à 04h00 du matin au plus grand marché poissonnier du monde à Tokyo ( Tsukiji) nous avons eu le privilège de voir le Maître forgeron Omi Naomichi qui « livrait » ses couteaux à thons à la plus prestigieuse famille de ces vendeurs, avec une démonstration digne d’un Samouraï! Instant privilégié s’il en est!
    Que la flamme qui habite Anghbor nourrisse les braises de sa passion afin qu’elle puisse se réaliser!
    Le chef

  11. Le chef

    Re!
    Maintenant que j’ai un multipass full access VIP, je vais en user et r’user! Merci Anti pour le lien avec Cuba et la franc-maçonnerie!
    Quelle découverte….
    Je n’aurais jamais cru que ce pays puisse avoir une telle présence idéologique maçonnique …..
    <<…Je tombe nez à nez avec une maison arborant le Compas, l'équerre et la lettre G!!!( comme Galore…!!!)…..ou…..Geoffroy!!!!
    Merci pour cette super note plus qu'instructive!
    Le Chef qui se régale!

  12. Anna Galore Post author

    Cher Chef, tu peux abuser de ton multipass VIP aussi souvent que tu le voudras, notre maison est ta maison ! Surtout pour nous raconter des anecdotes aussi magnifiques que celles-ci – quel couteau extraordinaire ! Et cette rencontre à Tokyo !

    Quant à la FM à Cuba, c’était une surprise pour nous aussi. Elle y est en effet omniprésente, très respectée et aux yeux de tous. On en reparlera dès qu’on vous verra à nouveau 😉

  13. anti

    « Merci Anti pour le lien avec Cuba et la franc-maçonnerie ! Quelle découverte… »

    Tout le plaisir est pour moi 😉 La note d’accueil de demain devrait aussi te réjouir. Il sera question d’un endroit, que, si tu ne le connais pas, il te faudra visiter lors de ton prochain passage à Paris : coup de cœur garanti !

  14. COMPAGNONS DU DEVOIR

    Bonjour,
    Je vous remercie pour ce merveilleux article sur le blog.
    Je vous informe de nos Journées Portes Ouvertes 2015 qui auront lieu les 23 et 24 janvier 2015 de 9h à 18h à la maison des Compagnons du Devoir de Nîmes (3 ch. du Compagnon 30900 NIMES). Le programme sera riche en actions : démonstration dans les métiers de bouche (boulanger, pâtissier) et du BTP (maçon, menuisier, peintre, métallier, plombier, charpentier), ateliers vivants, dégustation gratuite de produits réalisés par nos boulangers et pâtissiers, tables rondes, conférences, jeux concours…
    Formations possibles du CAP à la licence professionnelle.
    Inscriptions possibles sur place. Venez nombreux. On vous attend.
    Pour tous renseignements complémentaires, veuillez nous contacter au 04 66 28 77 77 ou par mail à compagnonsnimes@compagnons-du-devoir.com

  15. anti

    Avec plaisir Aurélie. Depuis cet article, nos enfants sont entrés en formation chez vous.
    Notre aîné a compris rapidement qu’un métier manuel n’était pas sa voie et est retourné dans une filière générale, tandis que notre fille est entrée en apprentissage de pâtisserie. Elle est enchantée de ce qu’elle fait, néanmoins, nous, parents, nous retrouvons confrontés à un patron qui l’exploite complètement, en infraction totale sur plusieurs points du code du travail des apprentis mineurs et ce, depuis des mois. J’ai tenté de joindre le Prévôt qui ne m’a toujours pas recontactée à ce jour, ce que je vais refaire de ce pas, car il me semble que le CFA a aussi un rôle de contrôle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.