La générale et les présidents

Avec un titre comme ça, vous devez vous demander quelle histoire rocambolesque je vais bien pouvoir encore vous raconter. En fait, il s’agit d’un bon résumé de notre samedi entre 14h et 1h du matin.

Commençons par la générale. Je veux parler de l’assemblée générale des Chats Libres, où nous étions en première partie d’après-midi. Laure avait prévu un format un peu différent de l’année précédente dont elle nous avait parlé la veille. Afin d’éviter que ce soit elle toute seule qui fasse le tour de tous les points à l’ordre du jour, elle a passé régulièrement la parole aux bénévoles les plus actifs pour qu’ils racontent eux-mêmes la partie qui les concernait. C’était très bien, très animé et cela montrait bien à quel point tout ce qui avait pu être fait était l’œuvre d’un travail d’équipe.

144406

La Cène de Léonard de Vinci ? Non, la Scène de l’AG des Chats Libres

En plus, nous avons eu le grand plaisir de retrouver là Sylvana, Elsa et Samandra – Anti est passée chez Sylvana il y a quelques jours mais moi, cela faisait un bon moment que je ne l’avais pas vue. Nous avions l’intention de l’inviter le soir à la maison mais elle ne pouvait pas.

Et les présidents ? Il se trouve que nous avions prévu de longue date deux invités que nous aimons beaucoup, Jean-Pierre et Coloma. Jean-Pierre, c’est Jean-Pierre Garrigues, président du CRAC, devenu un de nos proches amis. J’avais également très envie de faire venir à notre table à cette occasion Laure, qui a débuté son engagement dans la protection animale au sein d’une association anti-corrida qu’elle a ensuite quittée, avant de devenir présidente des Chats Libres. Aussi, hier soir chez nous, il y avait une autre présidente, Laure, accompagnée de son mari, Jean-François.

232824

Nous connaissions assez peu ce dernier jusque-là. Nous le savions sympathique, nous l’avons trouvé également passionnant – tout autant que les autres convives que nous connaissions mieux. Tout ce petit monde a fonctionné immédiatement ensemble, dans une ambiance magnifiquement chaleureuse. C’est rien de dire que nous avons des analyses et des vues communes sur bien des sujets.

Côté présidents, ce n’était pas tout. Comme dirait Sylvia, il y en avait pléthore : en plus de Jean-Pierre et de Laure, il fallait y ajouter Anti, présidente de sa maison d’édition, et moi qui préside aussi ma petite entreprise. Avouez que sur six personnes réunies pour des raisons purement amicales, se retrouver à quatre présidents, ça n’est pas courant.

Ne croyez pas pour autant que cela a donné un aspect solennel à notre soirée. Si des sujets sérieux ont été abordés, d’autres ont mené tout droit à des fous-rires mémorables. Une chose est sûre, il nous tarde tous de recommencer chez les uns ou les autres.

DSCN2600b

Et aujourd’hui à midi, notre weekend très agréablement chargé se poursuit avec… je vous le dirai demain.

Très belle journée à vous

4 Replies to “La générale et les présidents”

  1. laure

    oui belle et chaleureuse soirée. Il y a bien longtemps que nous n’avions été aussi heureux de partager un repas (végétarien et succulent) entre personnes sympathiques. J’ai apprécié tout particulièrement la douceur de Coloma, la passion de Jean-Pierre, et la gentillesse de nos hôtes. Comme il est agréable de se sentir en confiance, sans jugement, merci à vous quatre pour tout cela.

  2. laure

    Message de Jean-François :
    Bien que fatigué ayant commencé ma journée à 4h30 j’aurai eu bien tort de manquer cette soirée. Surtout à renouveler, en revanche si je cuisine il serait bon de prévoir quelques jours d’arrêt maladie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.