Pluie de météorites sur la Russie

C’est dans la presse de ce matin mais je ne résiste pas au plaisir de vous montrer des images spectaculaires et rarissimes de météorites qui sont tombées en plein jour sur la région de Tcheliabansk, en Russie. L’endroit est heureusement peu peuplé mais les fragments qui ont atteints le sol ont fait quand même autour de 250 blessés.

Les morceaux qui sont parvenus au sol proviennent de l’explosion à 10 000 mètres d’altitude d’une météorite qui n’a pas résisté à l’entrée dans notre atmosphère.

D’après l’AFP, l’onde de choc a soufflé les vitres des étages supérieurs des immeubles. Un mur s’est effondré dans une usine de Tcheliabinsk, selon un employé cité par l’agence de presse russe Interfax. Le ministère des Situations d’urgence a indiqué avoir mobilisé 20.000 hommes, placés en état d’alerte, et trois avions ou hélicoptères pour inspecter les territoires.

« A 11h (6h, heure française), nous avons de nombreux appels pour des traumatismes, des coupures et des contusions« , ont indiqué les autorités locales citées par Interfax.

6 Replies to “Pluie de météorites sur la Russie”

  1. Anna Galore Post author

    Environ un millier de blessés répertoriés en fin de journée. Pour beaucoup, il s’agit de coupures provoquées par les éclats des vitres qui ont explosées.

  2. anti

    Hé bé !!! C’est impressionnant de voir cette boule de feu qui semble surgir de nulle part. On dirait un film de SF !

  3. Anna Galore Post author

    C’est quasiment impossible à prévoir pour des météorites d’aussi petite taille qui en général ne sont pas du tout détectées à l’avance (parce qu’elles sont trop petites, justement). Habituellement, elles se désintègrent totalement lors de l’entrée dans l’atmosphère et personne ne se rend compte de rien. Ce qui s’est passé est donc exceptionnel, d’autant plus que ça s’est produit dans une région habitée et que plusieurs personnes ont pu filmer les plus gros morceaux transformés en boules de feu.

    Celle qui a « frôlé » la Terre cette nuit (à 30000 km, quand même) n’a été repérée par les astronomes qu’il y a un an ou deux et pourtant elle est bien plus grosse que celle qui a fait des dégâts sur cette ville russe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.