Un dimanche pluvieux très conceptuel

Hier matin, il neigeait. Pas des gros flocons mais quand même, ça n’arrêtait pas de tomber. Anti m’a même dit qu’on était dans l’un des départements en alerte orange. Bon, probablement plus dans les Cévennes qu’à Nîmes parce que chez nous, il n’y avait pas de quoi enfiler les moon boots même si c’était fort joli.

Dans l’après-midi, ça a viré à neige fondue. Là, c’était beaucoup moins féérique comme ambiance. Aussi, on s’est dit que le mieux qu’on avait à faire, c’était de s’espatarer sur le canapé avec du thé et des gâteaux en regardant des séries télé. Gus nous a manifesté son soutien le plus entier pour ce plan stratégique.

145940

Il faut dire qu’un magnifique programme était annoncé sur TV Breizh à partir de 15h30 : un épisode de SoeurThérèse.com, un de Columbo, un de Monk et, dans la soirée, un de Julie Lescaut. Conceptuellement, c’était parfait (jamais je n’aurais cru utiliser un jour le mot « conceptuellement » pour parler de Soeur Thérèse ou de Julie Lescaut, c’est dire s’il faisait un temps pourri). Seulement voilà…

On a allumé la télé un peu avant l’heure H et là, on a eu droit à un épisode de Texas Rangers qui se terminait. Chuck Norris, ça vaut son pesant de cacahuètes au niveau du concept. Mais nous, on voulait Dominique Lavanant. Et pour aggraver le tout, TV Breizh, en dépit du programme annoncé, nous a balancé un second épisode de Texas Rangers encore plus débile que le premier, débordant très largement sur l’horaire.

154136

Avec une bonne demi-heure de retard, on a enfin eu notre Sœur Thérèse et sa dose généreuse de détails totalement irréalistes pour agrémenter une intrigue cousue de fil blanc. Tout aurait donc dû bien se passer mais avec le supplément-surprise des aventures de Chuck Norris, nos cerveaux frôlaient l’overdose .

160015

Du coup, lorsque l’épisode de Columbo a débuté, c’en était trop. Comme d’habitude, le méchant a tué un autre méchant dans la scène d’exposition. Puis la célèbre 403 déglinguée est apparue, Columbo en est descendu, a allumé son cigare et là, on n’a pas pu aller plus loin. On finissait par avoir des hallucinations, tout devenait irréel, nauséeux, un peu glauque. On a craqué.

180454

On a carrément éteint. Et le soir, on a préféré ne rien regarder de plus. Il fallait bien qu’on récupère avant d’aller dormir.

En fait, les concepts, c’est sympa mais c’est comme un vieil alcool : faut pas en abuser.

Très belle journée à vous

3 Replies to “Un dimanche pluvieux très conceptuel”

  1. valentine

    Ah Ah « s’espatarer » j’adore ce terme très imagé 😉
    En Helvétie, c’est neige, neige et reneige. Nous sommes en vigilance orange. Ouais, chic, ça va swinger 😉

  2. Anna Galore Post author

    Hi hi je le savais que ça te plairait, ce mot 🙂
    Je ne garantis pas l’orthographe, je crois que c’est de l’argot de par chez nous dans le sudeu.

  3. anti

    Ah là là ! Quel après-midi de foooooooliiiiiiiiiiiiiie ( à prononcer sur le mode DJ ou mieux, sur le mode des animateurs de manèges de fêtes foraines). Ce que ne dit pas Anna, c’est qu’on avait anticipé dès la veille avec un film de Jean-Claude van Damme… Je crois que nous avons un sérieux besoin de vacances…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.