Un Noël fraternel : on ne se fera pas de cadeaux !

Nous avons tout de suite adhéré à l’idée de Jérémy Lecoover quand sa douce compagne Sylvia von R nous en a fait part :

« Jérémy propose que cette année, nous ne nous faisions pas de cadeaux entre nous, mais que les sommes destinées à ces cadeaux soient transformées en dons à une ou des associations ».

C’est ainsi que nous avons donné  ou que nous allons remettre en main propre, de notre part à tous les 4, un petit sou à :

dons noel

Après School, aux Chats Libres de Nîmes Agglo

&
aux Restos du Cœur

Dans le même esprit, nous avons commandé de magnifiques cartes de vœux auprès de :

Médecins sans frontières

http://boutique.msf.fr/sites/default/files/imagecache/product-page-main/au_fil_du_meikong_web2.jpg

Collection « Au fil du Mékong« 

8 cartes : 10 € = 34 vaccins contre la rougeole

http://boutique.msf.fr/sites/default/files/imagecache/product-page-main/la_terre_vue_du_ciel_web8_0.jpg

Collection « La Terre vue du ciel« 

8 cartes : 10 € = 34 vaccins contre la rougeole

Carte de voeux Médecins Sans Frontières

Collection « Sourires d’enfants« 

8 cartes : 10 € = 34 vaccins contre la rougeole

&

auprès de l’association Hope de Danièle et Olivier Föllmi

 collection 11

Cliquez ici pour découvrir l’association HOPE

(« Himalayan Organisation for People and Education »)

 

Cliquez là pour télécharger le bon de commande 2013

 

Voir la note suivante pour plus d’information au sujet de Danielle & Olivier

 

Un grand bravo et des milliers de mercis à toutes les personnes & bénévoles qui œuvrent pour le bien être des êtres sensibles de par le monde.

 

Très belle journée à tous,

 

anti,  « y’aura pas d’échographies aujourd’hui » – Private joke avec ma sister 😉

2 Replies to “Un Noël fraternel : on ne se fera pas de cadeaux !”

  1. Anna Galore

    Gloire à toi, Jeremy Lecoover, pour cette superbe idée, à laquelle nous avons tout de suite adhéré !

    Comme quoi, on peut être de joyeux fêtards (et même très tard dans le cas de Jeremy) et n’en être pas moins ouvert sur le sort de ceux qui n’ont rien.

    C’est probablement la première fois depuis que j’offre des cadeaux de Noël que je me sens aussi bien et aussi utile de le faire.

  2. Anna Galore

    Et je précise que quand Anti parle de « remettre un petit sou » à ces associations ou ONG, ce sou n’a rien de l’euro symbolique. Le cours du sou est bien plus élevé, en fonction des possibilités et des envies de chacun.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.