Torturer un taureau, une formation comme les autres à Céret

Dans la ville de Céret, près de Perpignan, il sera possible début 2013 de s’inscrire à une formation tout ce qu’il y a de plus standard, si ce n’est qu’elle a pour objet d’enseigner comment torturer un taureau de diverses façons.

corridaDeux toreros originaires de Barcelone, l’un matador (celui qui tue) et l’autre banderillero (celui qui plante des harpons pour vider l’animal de son sang), seront les formateurs accrédités pour dispenser leurs enseignements barbares « pour amateurs et pratiquants confirmés » précise un site aficionado du coin.

Et tout cela avec la bénédiction officielle de la municipalité, qui fournira l’accès aux arènes. Les deux « formateurs », probablement frustrés que la corrida soit devenue interdite dans leur ville Barcelone, ont décidé de continuer leurs activités de tortionnaires en franchissant simplement la frontière.

La fin des sessions de cours, qui se dérouleront le dimanche dans le premier trimestre de 2013, coïncidera avec le festival taurin de la ville qui se tiendra le 10 mars. Une vraie apothéose…

L’organisateur de cette formation à la torture est une SARL dont le siège est au Perthus et dont le gérant n’est autre que le tueur-formateur en chef.

Il faut que les associations anti-corrida se mobilisent pour aller perturber cette horreur et la faire échouer !

Illustration ci-dessus : voici ce que vont apprendre à faire les élèves de la formation de Céret (photo CAS International)

Mise à jour à 9h15 : les séances auront lieu les 13, 20 et 27 Janvier, les 3, 10, 17 et 24 Février, les 3 et 10 mars (source : Curso de aficionados practicos de Catalunya sur Facebook).

Mise à jour à 15h30 : et voilà sur quoi ils s’entraînent, ces tortionnaires – de simples veaux qu’ils vont torturer à mort (source : Site aficionado espagnol)

corrida

Deux articles récents sur le blog en complément :
Maman, c’est quoi une banderille ?
La corrida, vous n’y comprenez rien !
Tous nos articles sur la corrida sont ici : Corrida

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.