Le festival de scans

DSCN0460c.jpgÇa y est, j’ai fait scanner ma hanche. Comme je vous le racontais hier, notre médecin soupçonnait une fracture. Ben non. En fait, j’en avais trois.

Oh, des petites choses. Il faut croire que j’ai la carcasse solide ou que je n’allais pas assez vite pour que ce soit pire. Sinon, au lieu d’avoir l’os fendillé de ci de là, à l’heure qu’il est, il serait en petits morceaux.

Pour les nombreux médecins qui suivent, sans aucun doute, ce blog et qui trépignent d’impatience d’en savoir plus, voici les détails :

– Fracture de la branche ilio-pubienne droite avec la présence de refends se prolongeant au bord antérieur et inférieur de l’articulation coxo-fémorale droite.

– Fracture de l’ischion.

– Petite fracture du bord antérieur de l’aileron sacré droit.

Je vous laisse vérifier tout cela par vous-même, je ne vais tout de même pas vous faire l’affront de vous dire où se trouvent la branche ilio-pubienne, l’articulation coxo-fémorale et l’ischion. Sans parler de mon aileron sacré, d’une grande beauté formelle, il faut bien l’avouer (quand je pense que personne ne m’a jamais dit « Vous savez que vous avez de beaux ailerons sacrés ? »… Dingue, non ?)

La plus limite des trois fractures, c’est la première parce qu’elle concerne l’articulation avec le fémur et celle-là, il ne faut surtout pas forcer dessus. Les deux autres font un peu très beaucoup trop mal si je les titille mais elles ne présentent aucun danger.

Hé ben, c’est rassurant, ces fractures, je trouve. Au moins, là, je sais pourquoi j’ai mal quand je veux m’appuyer sur cette jambe – une chose que le médecin qui a fait le diagnostic m’a sérieusement déconseillé de faire tant que tout cela ne se sera pas recalcifié.

Donc, voilà, il n’y a plus qu’à patienter, la bonne nouvelle étant que je n’ai rien de spécial à faire – en tout cas, ni plâtre ni chirurgie.

DSCN0460b

Allez, comme on est entre nous, je vous ai mis des vues de mon magnifique bassin mis à nu, totalement exposé. Oui, je sais, je risque de me retrouver ensuite sur internet sous l’intitulé « Anna Galore, la sextape ». Tant pis, j’assume. Bon, à dire vrai, j’ai fait exprès d’écrire « Anna Galore, la sextape » juste pour que Google nous ramène encore plus de monde sur le blog, hi hi hi, un rien m’amuse.

Très belle journée à vous

8 Replies to “Le festival de scans”

  1. Zaza Post author

    Une ossature de jeunot tout ça mdr mdr a première vue je croyais que c’était des pendentifs qu’Anti avait fabriqués hi hi hi hi

  2. Anna Galore Post author

    Zaza, tu nous as fait trop rire !!! 🙂

    Bon, on ressort de chez notre médecin. Il m’a donné un traitement qui favorise la repousse osseuse et il m’a conseillé de manger beaucoup de fromage ou de yaourts (ça, c’est le côté agréable). En revanche, ce qui est moins drôle, c’est que j’en ai encore pour un mois et je dois bouger un minimum si je veux que ça se ressoude plus vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.