Sectes, mensonges et vidéo

sectesHier, une dame est venue sonner à notre portail. Je lui ai crié depuis le perron de la maison que je ne pouvais pas me déplacer, ayant des béquilles – bon, j’aurais pu, mais à cette heure-là, ça sentait le racolage mystico-illuminato-sectaire. Sais-tu que Jésus t’aime ? Euh, hé bien, comment dire, c’est gentil mais là, voyez, j’ai déjà tout ce qu’il me faut, merci, allez, je ne vous retiens pas plus longtemps, il vous reste plein de portes à faire et moi j’ai du boulot, bonjour chez vous.

La dame, pas découragée pour autant, m’a débité son laïus derrière le portail fermé. De là où j’étais, j’entendais le son de sa voix mais impossible de comprendre le moindre mot. J’ai crié à nouveau : « Madame, je ne vous entends pas et je ne peux pas venir. »

Rien à battre. Elle continuait à marmonner sa propagande d’une traite sans reprendre son souffle.

Probablement que ses instructions étaient : « Bon alors écoute, Marie-Bernadette, tu sonnes chez les gens et ensuite, tu leur dis tout ton texte qu’ils soient là ou pas, n’y prête aucune importance, c’est Dieu en personne à qui tu parles. » Ou quelque chose de ce genre.

Même les chats me regardaient, perplexes. C’est dire. J’ai fini par appeler Anti qui bossait dans son bureau, à l’étage au-dessus. Elle est descendue, je lui ai décrit la situation en quelques mots, elle a marché jusqu’au portail et l’a ouvert.

sectes

La dame s’est interrompue nette en la voyant, toute surprise qu’un humain finisse par lui prêter attention. Je suppose qu’elle a repris tout depuis le début, trop contente d’avoir un auditoire. Anti l’a – gentiment mais fermement – éconduite. C’était bien une secte, la Tour de Garde (rien à voir avec LE tour de garde, comme quoi l’article c’est hyper important).

Ça devait être ma journée sectes parce qu’un peu plus tard dans la journée, j’ai vu sur le net une vidéo fascinante. Elle montre des Témoins de Jéhovah expliquer en langage des signes pourquoi c’est mal de se masturber. Il n’y a pas de sous-titres mais vous allez voir, on comprend l’essentiel.

jeho6.jpg

La personne qui a mis la version que j’ai vue en ligne, un peu taquine quand même, a utilisé comme bande-son un morceau de rap plutôt qu’un éventuel commentaire explicatif sans intérêt. Et c’est vrai que c’est bien mieux comme ça, le langage des signes ressemblant à une chorégraphie, même quand c’est pour dire des trucs débiles.

Par exemple, on devine très facilement comment dire se masturber. Attention, ce n’est pas le même signe pour les garçons et pour les filles. Mais je ne vais pas vous l’apprendre, vous savez très bien comment il faut faire, pas vrai, bande de pervers polymorphes ? Voyez plutôt :

jeho1.jpgjeho2.jpg

Je me demande, dans ce cas précis, si le langage des signes n’est pas bien plus évocateur, provoquant, explicite – voire limite porno – que le mot « masturbation » qui est franchement moche à prononcer (il a dû être inventé par des puritains pour sonner malsain). En même temps, quoi de mieux que d’utiliser ses mains pour décrire un plaisir qu’on se donne avec les mains ?

Très belle journée à vous

2 Replies to “Sectes, mensonges et vidéo”

  1. valentine Post author

    Les illuminés en ce moment me sortent par les trous de nez!!! Et quand on voit leur gueule, feraient mieux de profiter de la vie plutôt que de faire chier les autres!

  2. anti Post author

     » J’ai fini par appeler Anti qui bossait dans son bureau, à l’étage au-dessus. »

    – Oui ?

    – Vous connaissez peut-être déjà notre revue ?

    – Je n’ai pas le temps de vous écouter.

    – Ah, oui je comprends. Mais, cette phrase là, cela vous év…

    – Je crois que je viens de vous dire que je n’ai pas le temps. [ Regard noir]

    Bizarrement, elle a tourné les talons.

    ———

    « Les illuminés en ce moment me sortent par les trous de nez !!! Et quand on voit leur gueule, feraient mieux de profiter de la vie plutôt que de faire chier les autres ! »

    C’est clair. Moi, ce sont les gestionnaires de biens qui me sortent par les trous de nez depuis quelque temps. Tu les paies, tu te demandes pourquoi : à chaque fois, c’est à moi de faire des recherches pour savoir si ce qu’elle me demande est à charge locataire ou proprio. Ce matin, sa dernière trouvaille : il faut changer les fenêtres de la maison. Ben voyons ! Si elle est louée pas chère, c’est parce que ce n’est pas une maison neuve pardi ! L’autre fois, c’était, vos locataires ont ôté le sol de la cuisine, vous ne voulez pas participer à la pose d’un nouveau sol. J’étais furieuse !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.