Anna Galore dans le Grand Larousse encyclopédique

Pendant six ans, j’ai eu l’honneur d’avoir un article de Wikipedia qui m’était consacré. Tout au long de ces années, il a été écrit puis enrichi et mis à jour par un certain nombre de contributeurs, y compris moi-même, mais également par des administrateurs de Wikipedia qui veillaient ainsi au respect des normes de qualité et de neutralité définies par cette extraordinaire encyclopédie en ligne.

Image8.jpg

Il y a moins d’une semaine, à ma plus grande surprise, mon éditrice m’annonçait que l’article « Anna Galore » était supprimé, un administrateur estimant qu’il ne satisfaisait pas aux critères d’admissibilité requis.

Parmi ces critères, le plus important était l’absence, selon lui, de sources externes validant le contenu de l’article. Un autre reproche, plutôt incompréhensible, décrétait qu’il y avait eu violation de copyright, ce qui avait pour conséquence immédiate la suppression de l’article. Une violation de copyright ? Laquelle ? Hé bien, la biographie qui figurait dans l’article étant celle écrite par mon éditrice, elle était soumise à copyright – sauf qu’elle avait bien été mise en ligne avec son accord.

Image11.jpg

S’en est suivi un débat interne entre administrateurs, accessible publiquement. Certains pensaient qu’il était injustifié d’avoir supprimé l’article mais ils n’ont pas eu gain de cause. L’un des principaux auteurs de l’article, dont le pseudo est Farafina, est intervenu et a essayé de faire valoir qu’il existait bien de nombreuses sources externes, une multitude de sites littéraires indépendants ayant parlé de mes livres : Livres pour tous, Babelio, Le choix des Libraires, Place des Libraires, Litterature audio, eBooks-gratuits, Les Beaux Titres, Aimez-vous-lire, Thriller-over-blog, Gibert Joseph, Bookinalex, Pitbook, Decitre, Audioblog Arte Radio, Imagineria, etc. Aucun d’entre eux n’a été considéré comme une source « crédible ».

De plus, l’article avait été considéré comme parfaitement admissible par d’autres administrateurs de Wikipedia de façon continue depuis six ans, certains ayant même contribué à sa rédaction et au respect de son intégrité. Sur ces bases, Farafina proposait de reprendre l’article en mettant mieux en évidence ces éléments d’admissibilité. Réponse : aucune. Pour Wikipedia, désormais, Anna Galore n’a jamais existé. Ah, l’impermanence…

Exit Wikipedia, bienvenue chez Larousse

C’est ici qu’intervient un certain Thomas Dujardin, quelqu’un que je connais de près. S’appuyant sur l’ex-article de Wikipedia (facile à récupérer en cache sur Google) et y intégrant les compléments donnés par Farafina, il a rédigé un nouvel article Anna Galore plus complet, et cette fois dans une encyclopédie en ligne dont nul ne peut contester que ses responsables savent ce que le mot « encyclopédie » veut dire : l’encyclopédie Larousse. Sa version en ligne recense 200 000 articles et donne la possibilité à des contributeurs externes d’en rédiger librement, comme cela est le cas avec Wikipedia.

AG larousse article.jpg

Au fait, c’est quoi, une encyclopédie ? Selon Wikipedia, « l’encyclopédie se veut d’abord un ouvrage de référence, qui synthétise le savoir existant et informe le lecteur de la façon la plus efficace possible« . Quant à Larousse, ses multiples éditions « font du terme « Larousse » un nom commun pour désigner un dictionnaire« . Voilà qui me convient parfaitement.

Ma radiation de Wikipedia n’a pas de réelle importance – l’article qui y figurait ne m’amenait que cinq à six téléchargements par mois (sur plusieurs dizaines de milliers). Et cela ne change rien à l’immense intérêt que présente cette encyclopédie collaborative d’une richesse incomparable.

La péripétie qui m’est arrivée a cependant un côté amusant.

Je cite à nouveau Wikipedia : « Depuis le 13 mai 2008, Larousse propose en ligne de nombreux contenus encyclopédiques dans le but de rivaliser avec la Wikipédia en français. […] Les internautes s’inscrivant peuvent chacun écrire leur article. L’auteur initial est propriétaire de son article, aussi bien au sens des droits d’auteurs (l’article ne peut être recopié ailleurs que sur larousse.fr sans autorisation expresse de l’auteur) que des modifications : seul l’auteur peut modifier un article. Il peut également choisir de le supprimer. »

Wikipedia, « l’encyclopédie libre » n’existant que sur le web et par le web, a rejeté mon article parce que certains de ses responsables ont soudain considéré que, pour parler d’un auteur qui s’est fait connaître sur le web et par le web, les sources web ne sont pas crédibles. C’est déjà plutôt ironique en soi. Mais le plus drôle est que c’est une bonne vieille encyclopédie traditionnelle, Larousse, qui m’offre l’asile politique et qui, de plus, garantit les droits élémentaires des auteurs des articles qu’elle accueille en son sein prestigieux.

Savoureux, non ?

Très belle journée à vous

Article Anna Galore sur le Grand Larousse encyclopédique : Anna Galore

6 Replies to “Anna Galore dans le Grand Larousse encyclopédique”

  1. Anna Galore Post author

    Tiens ? On dirait que je ne suis pas la seule personne à avoir subi les caprices irrationnels de certains petits chefs aux commandes de Wikipedia. Vu aujourd’hui dans Rue89 :

    « La neutralité de Wikipedia est un mythe

    C’est en tout cas ce qu’affirme Paul Duguid, professeur à l’université Berkley : selon lui, les contributeurs de l’encyclopédie sont souvent de faux experts et les notices sont noyautées par des groupes de pression.

    Selon lui, L’objectif initial de conserver une « neutralité de point de vue » n’est pas respecté. A l’origine de son travail de recherche, une expérience personnelle : des corrections qu’il avaient effectuées sur une notice ont été considérées comme du vandalisme et supprimées pour des justifications « des plus bizarres ». »

    Je confirme !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.