Ambiance latino-berbero-scandinave et un restaurant extraordinaire

Enfin, ça y est, nous avons notre nouveau lit. Matelas ferme, double sommier, 160 sur 200, c’est le grand confort. Le cadre en bois n’est certes pas de très haute qualité, c’est juste du Fly, mais il a un bel aspect scandinave. Et puis, ce qui compte, c’est le matelas lui-même et là, c’est parfait.

DSCN9256b.jpg

Retrouvant ses gènes de fille de garagiste, Anti n’a pas hésité à se glisser sous la bête pour resserrer les derniers boulons, comme si elle procédait à un réglage moteur délicat. Ensuite, elle s’est jetée avec délice sur le drap qu’elle venait de tendre au carré, avant de passer en position opossum. C’est dire si elle était heureuse.

DSCN9259b.jpg

Un changement de mobilier ne venant jamais seul, Anti a quasiment tout renouvelé dans la déco de la chambre. Le grand poster du film 2046 de Wong Kar Wai a été décroché du mur face à nous et replié, après des années de bons et loyaux services. A la place se trouve désormais une couverture berbère que j’ai depuis des lustres.

Nos deux mygales, dont je vous ai raconté l’histoire étonnante il y a quatre ans, sont passées sur l’un des murs, la console sur laquelle elles étaient posées ayant quitté la chambre.

DSCN9267b.jpg

L’aloe vera, après avoir hésité entre plusieurs localisations, a trouvé sa place naturelle tout près d’elles. A ses pieds trônent des figurines mexicaines en obsidienne offertes à Anti il y a quelques années.

Il ne restait plus qu’à nous coucher dans ce nouveau décor déjà familier.

DSCN9265b.jpg

Auparavant, nous avons dîné dans un restaurant extraordinaire, Alexandre à Garons, tout près de Nîmes. Aucune raison particulière, juste l’envie d’inviter Anti dans un lieu d’exception. La dernière fois que j’avais eu l’occasion d’y manger, il y a une dizaine d’années, il était doté d’une étoile au Michelin. Les efforts continus du chef Michel Kayser et de son épouse ont été récompensés par une seconde étoile en 2007, ce qui le met au niveau du Jardin des Sens à Montpellier.

C’est tout dire et rien en même temps. La cuisine conçue par Michel Kayser n’a, en effet, qu’un seul point commun avec celle des frères Pourcel : la qualité. Pour le reste, tout diffère et bien malin serait celui qui pourrait affirmer que l’un est supérieur à l’autre.

nîmes et ses alentours

Michel Kayser a une imagination et une technique apparemment sans limites pour associer des ingrédients et des goûts improbables que personne d’autre n’oserait ou n’aurait l’idée d’associer. Le résultat est tout simplement divin et chaque nouveau mets, une surprise permanente qui vous rapproche un peu plus du paradis suprême des goûts.

De plus, le couple Kayser est charmant, d’une simplicité et d’une gentillesse à fondre, comme le sont les personnes qui assurent le service, toujours disponibles, souriants, prêts à bavarder de façon détendue et pas moins professionnels. Sans oublier la quinzaine de magiciens qui s’affairent dans les cuisines.

nîmes et ses alentours

Anti portait une superbe petite robe noire moulante. Elle était sublime.

Très belle journée à vous

3 Replies to “Ambiance latino-berbero-scandinave et un restaurant extraordinaire”

  1. valentine Post author

    On se croirait au paradis! Ambiance parfaite les zamis…….bonne grasse mat’ 😉

  2. Anna Galore Post author

    Comment tu as deviné pour la grasse mat’ ? 😉

    Bon, allez, on émerge (enfin, moi, mais je viens d’apporter son café à la princesse) et il est à peine 10h et quelque.

    Ce lit est super et la soirée était géniale.

  3. anti Post author

    Aaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhh ce matelas !!!

    « matelas couchage 160×200 cm. ame:mousse bultex (epais.14cm) (densite 38kg/m3).face hiver: fibres fresh’air, respirantes et thermo regulantes +mousse de confort polyether (epaiss. 20mm).face ete: mousse de confort polyether (epaiss.20 mm). bandes piquées. coutil stretch (65% polyester, 35% viscose), traite anti-bacterien et anti-acariens. garantie 5 ans. accueil : dynamique, soutien : très ferme.  »

    Trop bien ! Ce qu’on a bien dormi !!! Ca faisait bien longtemps que je n’avais pas passé une aussi bonne nuit de sommeil. Vraiment, le 160×200, c’est autre chose ! Déjà, je n’ai plus les pieds qui dépassent du lit ; ensuite, j’ai pu me tourner et me retourner comme je le voulais sans croiser un chat ou Anna (je veux dire sans bousculer hein)… Le BON-HEUR !

    « Un changement de mobilier ne venant jamais seul, »

    … Sifflote d’un air innocent… Ben oui quoi 😉

    « Auparavant, nous avons dîné dans un restaurant extraordinaire, Alexandre à Garons »

    Encore une belle découverte culinaire dans un cadre superbe de bien-être et un personnel charmant. Merci Anna !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.