« j’irai au pays des neiges »

310454856.jpgIl y a plusieurs année, je vous parlais d’une femme extraordinaire, Alexandra David Neel, dans une petite note intitulée « La Femme aux Semelles de Vent« .

Je viens de découvrir qu’Arte diffuse vendredi prochain un téléfilm qui lui est consacré : »Alexandra David Néel, j’irai au pays des neiges« , projeté en avant première le mois dernier pour fêter les 40 ans de la Rencontre Cinématographique de Digne-les-Bains (ville où se trouve par ailleurs la maison d’Alexandra DN).

Dominique Blanc sur le toit du monde

Dominique Blanc revient sur Arte, lumineuse, comme Alexandra David-Néel, la célèbre exploratrice qu’elle incarne dans cette production française signée Joël Farges.

Le téléfilm Alexandra David Néel, j’irai au pays des neiges retrace le voyage spirituel indo-tibétain d’Alexandra David-Néel, cette Française qui réussit l’exploit d’entrer au Tibet en 1924. Dominique Blanc (quatre césars dont celui de la meilleure actrice pour Stand-by, et deux molières) revient sur ce rôle atypique qui l’a emmenée en Inde, en Chine et au Tibet.

Aviez-vous déjà entendu parler d’Alexandra David-Néel ?

Ma grand-mère, qui était une grande lectrice, me l’a fait connaître, enfant. Je savais que beaucoup de comédiennes, notamment Isabelle Adjani, Nicole Kidman, souhaitaient l’incarner. Si j’ai dit “oui” à Joël Farges (le réalisateur, ndlr), c’est parce qu’il connaît bien l’Inde et qu’Alexandra David-Néel est un personnage fascinant.

alexandradavidneel.jpgQu’aimez-vous chez cette femme exceptionnelle ?

Son mauvais caractère mais surtout sa curiosité intellectuelle, celle des autres, des religions et son courage. Elle ne connaissait pas la peur. Elle a failli périr plus d’une fois, attaquée, volée…

L’incarner n’a pas dû être facile…

Je savais, petit budget oblige, que le tournage allait être “roots”. On était parfois morts de froid et de fatigue. Cette femme était vraiment hors norme, hors limite.

Vous avez tourné, entre autres pays, au Tibet…

Nous avons tourné en Chine et dans le Tibet historique. On a été coproduits par les Chinois. Ils nous ont donné l’autorisation, ce qui est étonnant.

Jouer un personnage positif et optimiste, c’est une première !

Une grande première ! J’ai l’habitude de jouer des rôles tragiques, de personnages malheureux, en souffrance. Ce fut un changement radical. J’étais désorientée. Je suis revenue apaisée, enrichie, grandie par le personnage qui m’a aidée à sortir de ce magma de douleurs, mais aussi par la culture, la spiritualité de l’Inde dont je suis tombée amoureuse. Si j’avais été sans travail et sans attache, je ne serais pas revenue.

Que pensez-vous des célébrités comme Davina Delor (du duo Véronique et Davina de Gym tonic sur France 2) qui deviennent bouddhistes ?

Être attirée par la philosophie bouddhique, c’est légitime. Dans le monde matérialiste dans lequel on vit, je comprends que l’on puisse être attiré par la spiritualité.

Quels sont vos projets ?

Je vais rejouer dans La douleur, de Marguerite Duras, au théâtre, en septembre à Montréal puis début octobre à New York.

Isabelle Inglebert pour Télécâble Sat Hebdo

filmalexandradavidneel.jpg

« Alexandra David Néel, j’irai au pays des neiges« 

vendredi 1er juin 2012 à 20:35 sur Arte

Dossier de presse

anti

8 Replies to “« j’irai au pays des neiges »”

  1. mighe

    Dès la lecture d’un premier ouvrage d’Alexandra David Neel, j’ai été enthousiasmée par cette femme; je crois que j’ai lu tout ce que j’ai trouvé sur elle !!!
    Merci de nous informer du passage de ce film….
    Amitiés

  2. sylvana

    Quelle personnalité cette femme ! C’est certain elle « en avait ». Moi aussi j’ai beaucoup lu sur elle, mais il y a déjà un certain nombre d’années ! Bonne journée !!! (Elle avait vraiment un caractère de chiotte !)

  3. sylvana

    En tout cas merci pour l’info, je le regarderai avec un grand plaisir ! Cette femme est fascinante !

  4. grifo

    J’ai lu beaucoup de livres écrits par elle. C’est quelqu’un de fascinant au même titre qu’Ella Maillart et Anne Marie Schwartzebach, d’autres pointures de femmes indépendantes et libres.

    Comme disait Alexandra DN: « soyez à vous même votre propre flambeau, votre propre refuge ».

    J’ai hâte de voir le film. J’ai fait une programmation pour être sûre de ne pas le louper

    Bonne journée à tous…

  5. marie

    pouvez vous me dire comment on peut voir le film « j’irai au pays des neiges » car je l’ai raté, et je suis passionnée par l’itineraire de cette femme;
    merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.