Je peux vous appeler Hitler ?

premier tour 2012.jpgDepuis dimanche soir, le Gard est devenu aux yeux des Français « le pays du FN » comme l’a titré sombrement le Midi Libre. Il s’agit en effet du seul département où Le Pen est arrivée en tête, suivie de près par Sarkozy. Il y a eu certes quelques villages ailleurs en France où elle a atteint des scores encore plus élevés, mais là, c’est le département dans son ensemble qui se distingue.

Il est intéressant de regarder les chiffres plus en détails, commune par commune. Ils font apparaître que Nîmes a voté comme le reste du pays, mettant Hollande en tête, Sarkozy en second et Le Pen en troisième. En revanche, dans les petites communes, le score de cette dernière dépasse souvent les 30%, allant même jusqu’à 36%.

Un jeune électeur de Générac (4000 habitants) a justifié son vote en déclarant « A force de voir tous les jours des braquages, des rackets, des meurtres, ça fait péter les plombs« . Euh… ah bon ? Il y a des meurtres à chaque coin de rue dans le Gard ? On est agressé dès qu’on sort faire les courses et personne ne nous a jamais rien dit ? Ou ce monsieur suit les infos uniquement en lisant Détective ou en regardant certaines émissions de TF1 ?

Sans parler des « jeunes des quartiers » – je cite : « On les loge, ils branlent rien et ils roulent dans des putains de voiture« . Ben, nous, on habite tout près de ces fameux « quartiers » et on peut vous assurer que les jeunes qu’on connait, (1) on ne les loge pas vu qu’ils paient leur loyer, (2) ils bossent et ils ont soif d’apprendre parce qu’ils veulent vivre dignement et (3) ils prennent le bus.

En plus, ceux qui viennent à la maison n’ont jamais causé le moindre problème, ni chapardage, ni tapage nocturne (il est vrai qu’ils ne boivent pas d’alcool, eux). Et pour quelques BMW qui roulent entre les immeubles (à ma connaissance, ce n’est pas illégal), il y a surtout dans les rues de la ZUP des centaines de bagnoles à la peinture défraichie et à la carrosserie rayée et des tas de gens qui marchent à pied.

DSCN7469c.jpg

Notre coiffeuse et amie, Isabelle, qui était là hier après-midi, nous a raconté une anecdote sur la fille d’une amie à elle. L’adolescente âgée de 16 ans a une mère d’origine italienne et un père d’origine maghrébine. Ses parents viennent d’aménager dans un petit village quelque part en France. Lors de son arrivée en classe, devant tous les autres élèves, une prof lui a demandé son nom (je ne vais pas vous donner le vrai mais il sonne pareil).

Elle répond : « Graziella Bassam El Hadj. »
La prof : « Ouh là, c’est compliqué. Tu peux répéter ? »
L’adolescente : « Graziella Bassam El Hadj. »
La prof : « Je peux t’appeler Ben Laden ? »

Ben voyons : tous ceux qui portent un nom arabe sont des terroristes et des criminels de masse, c’est bien connu. Alors pourquoi leur donner leur vrai nom puisqu’ils se ressemblent tous ?

DSCN9527b.jpgLa gamine n’a pas osé répliquer et la maman n’a pas osé porter plainte pour ne pas empirer la situation.

Si je croisais cette ordure de prof, indigne d’être une enseignante garante en théorie du civisme et du respect de notre devise républicaine, je lui demanderais bien : « Tiens, vous êtes blanche ? Je peux vous appeler Hitler ? » Parce que, bon, chez les Blancs, il y en a aussi des criminels de masse et à côté, les autres, ils peuvent aller se rhabiller.

A propos de nom, vous savez que Marine Le Pen a honte du sien ? Enfin, de son prénom, pour être plus précis.

Elle s’appelle en réalité Marion Anne Perrine Le Pen et c’est sous cette identité-là qu’elle a voté dimanche, mais pas celle sous laquelle elle était candidate. Sur les bulletins de vote, il y avait écrit Marine, pas Marion, et c’est illégal d’après le Code Électoral qui stipule bien que seul le vrai nom peut et doit être utilisé. Sinon, pourquoi pas des bulletins portant la mention « Fifi Poutou », « La Mélenche » ou « Sarko ».

Des avocats se sont amusés à déposer une plainte à ce sujet, qui vise également Eva Joly dont l’état-civil est en réalité Gro Eva Farseth.

Chiche qu’ils font invalider les votes FN sur ce motif ! On peut rêver…

Très belle journée à vous

6 Replies to “Je peux vous appeler Hitler ?”

  1. valentine Post author

    Ce sont des frustrés ces gens qui pensent se donner de la valeur en dénigrant les autres! Et à l’école, si ce ne sont pas les jeunes maghrébins, ce sont les gros, les maigres, les roux etc….

    Dans les années 60 en Suisse, les premiers étrangers étaient des français, des italiens et des espagnols. Et bien, ma dernière année primaire a été pourrie par un instit qui m’a traitée de « sale française, retourne chez toi ». Autre précision amusante, les français, italiens et espagnols étaient de confession catholique alors que nos vaudois étaient protestants ce qui ajoutait encore à nos tares.

    Au final…….on est toujours l’étranger de quelqu’un!

  2. Anna Galore Post author

    Ça me rappelle une info qui m’avait fait sourire à l’époque où elle est sortie.

    Pendant longtemps, on a considéré que l’homme de Néandertal était une variété d’humain inaboutie, au cerveau trop petit pour pouvoir avoir des chances réelles de s’imposer ou au moins de coexister aux côtés d’autres espèces d’humains.

    Et, de fait, Néandertal a disparu il y a 28 000 ans. Seul a survécu Homo Sapiens dont nous descendons tous.

    Une histoire toute simple sauf que, en 2010, on a pu démontrer grâce à des analyses génétiques que nous les humains modernes avons tous un peu de gènes de Néandertal dans nos ADN. Le croisement s’est produit il y a environ 80 000 ans et principalement sur les populations non africaines.

    C’est ça que je trouve amusant : les hommes « purs » d’aujourd’hui, ce sont les Africains. Les autres – blancs, aryens, européens – sont des métis entre les « vrais » humains et les « inférieurs » qu’étaient les hommes de Néandertal (qui ont, cela dit, inventé l’art et l’utilisation de sépultures). Et si ces derniers ont disparu, ce n’est pas parce qu’ils étaient « inférieurs » mais probablement parce qu’ils ont été décimé par des maladies, des famines ou d’autres causes naturelles (il faut se rappeler qu’en ces temps-là, ils devaient être en tout quelques milliers d’individus sur toute la planète).

    Difficile à avaler pour un frontiste : la seule race pure, ce sont les Noirs. Tous les autres sont des métis, croisés avec une race « inférieure » qui n’a pas survécu à l’évolution.

  3. anti Post author

    Ah, ça… le Gard sait se démarquer… entre front nationalistes et aficionados… peut-être que ce sont les mêmes d’ailleurs ?

    Nous recevons des messages de compassion de la France entière… exemple, ce mail de Jean-Gabriel :

    « Ach ! Cherzami;
    J’ai vu que madame le paine était devenue chef de Gard. J’hésite à revenir vous voir. Allez vous émigrer ?
    Une réponse rapide est souhaitée.
    A moinsse que vous soyez déjà un car serré?
    Ach, je vous embrasse. »

    Pour ce qui est de l’histoire racontée par Isa, elle fait frémir et celle de Valentine pas mieux…

  4. Netsah Post author

    Euh.. attends.. pourquoi elle n’a pas porté plainte ? Il n’y a pas de « risque d’envenimer la situation » le racisme est toujours puni par la loi en France, même quand le FN est majoritaire dans votre département -.- 30% ça laisse 60% de gens qui ne votent pas FN.

  5. Anna Galore Post author

    Je pense (mais je n’en sais rien, c’est à elle qu’il faudrait le demander) qu’elle n’a pas porté plainte parce qu’elle a eu peur, tout simplement.

    Sinon, trois précisions de détail qui ne changent rien ou presque à l’histoire :
    – 30% pour le FN ça laisse 70% (pas 60 ^^) pour ceux qui ne votent pas FN
    – Les 30% en question, c’est dans certaines communes du Gard, pas sur l’ensemble du Gard où Le Pen a fait 25,5% (dans d’autres communes ailleurs en France, comme dans la Sarthe, le pourcentage a même frôlé les 50%)
    – L’adolescente qui subit cette prof raciste n’habite pas dans le Gard mais, comme je l’ai écrit, « quelque part en France ». Je n’ai pas dit où exactement pour les mêmes raisons que je n’ai pas donné son vrai nom.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.