Pendant l'inaction, la fonte des glaces continue

fred1103.jpgL’un des enjeux du sommet de Copenhague sera de parvenir à des engagements internationaux efficaces pour réduire les gaz à effet de serre. Même si ce qui en débouche est jugé décevant et insuffisant, il ne faudra pas baisser les bras pour autant. Tant que le dérèglement climatique empirera, ses manifestations se multiplieront pour rappeller à nos dirigeants l’urgence croissante d’agir.

Un exemple ? L’état de plus en plus dégradé de la banquise. Pendant l’inaction, la fonte des glaces continue.

C’est ce que nous rappelle inlassablement sur son blog notre ami Fred Foucher, qui se rend régulièrement dans l’Arctique depuis vingt ans et assiste, impuissant, au désastre.

IL EST TRISTE DE VOIR QUE LA NATURE PARLE ET QUE LE GENRE HUMAIN NE L’ENTEND PAS

Bonjour à tous,

Après vingt ans passé à observer et contempler les paysages grandioses et la faune de l’Arctique, je me devais de vous faire partager mes ressentis, mes joies mais aussi l’inquiétude face aux observations faite, et du réel dérèglement climatique qui n’est pas sans conséquences.

Les terres arctiques ont bien changées en vingt ans, dû en partie aux changement de mœurs et habitudes des habitants, voués eux-mêmes à disparaître. Comment ne pas rester insensible face à la menace qui frappe aux portes de l’Arctique, comment ne pas être en colère face aux lobbies financiers qui se félicitent de la longue agonie des peuples de l’Arctique ?

fred1102.jpgJe pense à mes amis Groenlandais, Inupiak (à toi Peterson et ta famille, les tous premiers réfugiés climatiques de l’Arctique). A vous mes amis yakouts. Je pense à Constantin et sa famille, le peuple Dolgan du grand nord sibérien que j’ai rencontré lors d’une mission humanitaire, et qui ne reconnaît plus aujourd’hui « moµ dom » (ma maison).

Oui, de jour en jour, la colère me gagne lorsque je vois « ma famille adoptive » être obligée de rendre les clefs et de devoir déménager en laissant derrière elle sa véritable identité…

Combien de temps nous reste t-il avant que ces merveilleux territoire du grand nord ne disparaissent à jamais… Il est important de montrer les belles images mais encore plus important de montrer la face cachée de l’iceberg. Nos enfants auront-ils le temps de vivre à leur tour ce que j’ai vécu parmi ce peuple de l’Arctique ?

Frédéric Foucher

Texte et photos de Fred Foucher

5 Replies to “Pendant l'inaction, la fonte des glaces continue”

  1. anti Post author

    Touchant Frédéric… C’est beau malgré la tristesse.

    C’est dégueux et énervant quand on voit l’attitude des états-unis, grands pollueurs mais irresponsables comme toujours…

    Outre le fait qu’Obama ne sera pas présent avec les autres chefs d’état (il viendra le 9 décembre et les autres les 17 et 18, je trouve ça nul !), je lis sur l’AFP »:

    « Après les annonces américaines, « on est loin des 25 à 40% en 2020 » de réduction préconisés par les scientifiques, a dit le ministre français de l’Ecologie Jean-Louis Borloo, mais « c’est une première réponse extrêmement encourageante ».

    M. Obama fait face aux Etats-Unis aux fortes résistances motivées par la peur des effets qu’auraient sur une économie mal en point des engagements climatiques plus contraignants. »

    « Les craintes des Américains sont manifestes au Congrès, qui peine à adopter une loi limitant les émissions de gaz à effet de serre. Les 17% annoncés mercredi sont conformes aux objectifs contenus dans un texte provisoire et qui paraissent maigres à beaucoup… »

    http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5icyekG9v5elc2LL1iNkpfk-a9utA

    Pareil en lisant l’article de Pascal Husting : « Ceux qui sont le plus alarmistes, ce sont les scientifiques. Ils nous disent que nous sommes tout en haut de la fourchette haute du pire des scénarios qu’ils ont établis. Nous sommes confrontés à la probabilité d’effets de seuil, par exemple la possibilité du dégel des tourbières sibériennes qui renferment autant de gaz à effet de serre que le CO2 émis mondialement sur les cinquante dernières années. Et l’ensemble des nouvelles données scientifiques montre qu’une action urgente est absolument essentielle.

    Le plus grand défi sera d’inverser la courbe des émissions mondiales au cours de cette décennie. L’enjeu est énorme, sachant que les émissions mondiales de CO2 ont augmenté de 30 % entre 2000 et 2008. Ce qui revient à dire qu’il nous faudra inventer, dans les mois et les quelques années qui viennent, un autre modèle économique et un autre modèle de développement. »

    anti

  2. Anna Galore Post author

    Petit rappel pour bien visualiser les enjeux : les Chinois émettent 4,4 tonnes de CO2 par habitant et par an, contre 23 tonnes pour les Américains et 12 pour les Européens. L’objectif est d’atteindre à terme 2 tonnes par habitant et par an. Ironiquement, ce sont les Chinois qui ont le plus de chance d’y parvenir en premier, puisqu’ils s’engagent à une réduction de 40 à 45% d’ici 2020 par rapport à 2005. Obama ne s’engage qu’à 17%, une énorme déception alors que son pays est de très loin le plus pollueur de la planète en termes de gaz à effet de serre.

    Copenhague, quel qu’en soit le résultat, ne sera que le début d’une longue série de négociations, sur fond de climat de plus en plus déréglé. Il s’agit d’une course contre la montre : rétablir l’équilibre AVANT que tout bascule. Anti le rappelle, la fonte du permafrost qui recouvre les tourbières sibériennes est une bombe à retardement. Le danger est identifié depuis déjà deux ans. Lorsqu’elles relâcheront dans l’atmosphère leur stock de méthane, l’effet risque d’être considérable et la face du monde changée durablement.

  3. Fred Post author

    Fasse que le résultat de Copenhague ne soit pas un récapitulatif des dernières grandes réunions qui n’ont donné pour actes que de vulgaires taxes qui finalement ne change en rien aux problèmes.

    J’en ai bien entendu des paroles et des prises de conscience de nos politiques lors de réunions de ce genre sans pour autant que l’un d’eux ne prenne vraiment les bonnes décisions…

    Une personne du gouvernement français actuel aurait pu faire activer ces décisions, ce n’est autre que NKM pour l’avoir rencontré et apprécié son travail de terrain mais remercié par Borloo d’une manière scandaleuse parce qu’elle dérangeait !

    Alors, bon, prenons encore le temps de voir venir, une réunion de plus qui apportera peut-être une solution aux problèmes que rencontres notamment « mon peuple arctique ».

    Oui, j’aimerais vraiment un jour les voir retrouver aussi le sourire et la joie lorsqu’ils me parle de leur pays… La France part à Copenhague c’est bien, mais pour y apprendre une bonne leçon environnementale de pays comme le Danemark bien en avance sur le sujet !

    Amitiés,

    Fred

  4. anti Post author

    « Une personne du gouvernement français actuel aurait pu faire activer ces décisions, ce n’est autre que NKM pour l’avoir rencontré et apprécié son travail de terrain mais remercié par Borloo d’une manière scandaleuse parce qu’elle dérangeait ! »

    Soupir… Merci de ton passage Fred. Merci de faire tout ce que tu fais aussi ! Si on peut aider, n’hésite pas, ce sera avec plaisir 😉

    anti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.