Joyeuses tropiques

639295818.JPG461031674.JPGIl a fallu attendre jusqu’à 16h. Jusque là, la chaleur était caniculaire, avec une température autour de 38°. Et puis, de retour de quelques courses, nous avons vu les nuages s’accumuler en moins d’une quinzaine de minutes.

Nous avons eu juste le temps de planter un tout petit olivier en pleine terre, de bâcher la piscine et bradabam, l’orage a éclaté. Enfin…

On se serait cru sous les tropiques. La moiteur était pesante et l’eau tombait en trombes. On a ouvert toutes les fenêtres et les portes. Le spectacle était magnifique. Ici, la pluie est rare mais quand ça tombe, ça tombe vraiment. On était tous très contents.

La température a mis bien deux heures à redescendre vraiment. Vers 18h, il commençait tout juste à faire bon.

1752046744.JPGImhotep s’est mis en tête de jouer avec la queue de Paloma, assise sur une chaise sous la grande table du séjour. Nous étions pliés de rire. Paloma trouvait ça beaucoup moins drôle.

J’ai avancé mon chapitre 8, par petites touches, ce qui ne m’arrive pas souvent. D’habitude, dès que c’est mûr, j’écris tout d’affilée. Là, c’est au rythme de deux ou trois paragraphes, puis une longue coupure où je vais faire autre chose, puis à nouveau un peu d’écriture, et ainsi de suite. Bref, je n’ai pas terminé.

1639619482.JPGAmbiance paresseuse, atmosphère de vacances. J’ai lu encore un bon bout de Millenium 2, pendant qu’Anti se préparait pour la soirée et faisait au passage deux gâteaux au chocolat (oui, les fameux).

Nous étions, en effet, invités en famille chez un ami de longue date, américain vivant en France. Il n’est pas rare qu’il organise des fêtes chez lui tout au long de l’été, on peut voir sa superbe piscine à plusieurs endroits sur ce blog. Hier, le prétexte, si tant est qu’il en faille un, a été que ce samedi tombait justement un 4 Juillet, le fameux Independance Day, équivalent outre-Atlantique de notre 14 Juillet.

Mais de cela, je parlerai plus tard ou pas du tout.

En prévision de la soirée, j’ai en effet écrit ma note hier vers 18h afin de pouvoir traîner au lit le lendemain, sans avoir à speeder pour faire mon mot du matin.

Surtout qu’une belle journée nous attend – et de cela, je parlerai sûrement. Chaque chose en son temps…

Très belle journée à vous

2 Replies to “Joyeuses tropiques”

  1. Bloody 26xth July Post author

    « Mais de cela, je parlerai plus tard ou pas du tout » voilà une phrase qui me parle ! Genre « je sais pas encore si j’m’en fout ou pas » MDR

    Belle journée en perspective, z’en avez de la chance !
    Prenez une part de gateau dela mort qui tue sa race et un apéro pour moi pliz !

    Bloo, retour sur le quai.

  2. Anna Galore Post author

    Alors, le gâteau de la mort de sa race, y en a plus (et pourtant Anti en avait fait deux) et la soirée était très sympa. Le ciel était dantesque entre la fin de l’orage au moment où le soleil se couchait (limite aurore boréale, ce crépuscule saint-loup-réal) et une très belle lune ensuite. Je trierai mes photos dans la soirée et ensuite… je les montrerai ou pas ! MDR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.