Les 4e Olympiades du Potager

1727599779.jpgCollecteur d’eau : 1 mn 38. Planter des poireaux : 1 mn 04. Pulvérisation de purin d’ortie : 58 ml.

Ces épreuves potagères de haut niveau se sont déroulées à Petit-Mars (Loire-Atlantique) ce weekend, lors des quatrièmes Olympiades du Potager. Elles ont réuni cette année 82 concurrents des environs, âgés de 3 à 70 ans.

Citons également le tri de patates, le stère de bois déplacé et reconstitué, l’identification de plantes aromatiques, le lancer de savate sans élan et l’enroulage-déroulage de tuyau d’arrosage.

Nouveau record de lancer de savates

Un nouveau record de lancer de savate a été établi dimanche. Notons cependant qu’aucun contrôle antidopage n’a été réalisé.

Cédric Jeanmaire a projeté dimanche le sabot en plastique qu’il avait au pied à 26,25 mètres, sans élan, effaçant des tablettes le précédent record de 26,10 mètres établi lors de la précédente édition en 2007.

« Il faut savoir jouer avec le vent, et faire un peu de cyclisme pour avoir de la puissance dans le mollet », a sobrement commenté après sa performance ce musicien de 24 ans, qui se décrit désormais comme « le Usain Bolt du lancer de savate » en référence au champion olympique d’athlétisme.

1801580379.jpgDes performances en perpétuelle évolution

Grande favorite de la compétition, Marie-Thérèse Masson n’a conservé qu’un seul de ses quatre titres obtenus en 2007, celui du montage-démontage de serre.

« Il y avait meilleur que moi aujourd’hui », a reconnu, fair play, cette aide-soignante de 50 ans, qui est repartie néanmoins comme tous les vainqueurs avec un sac de terreau et un bon d’achat dans une jardinerie.

Une revendication sérieuse : ré-autoriser les produits phytosanitaires naturels

« Le potager est une activité de plus en plus répandue, et nous voulons voguer sur ce retour à la terre », explique Laurent Lebot, l’un des organisateurs des « Olympiades du Potager ».

« Cela nous permet aussi de réclamer l’abrogation d’une loi de juin 2006, qui a interdit l’utilisation de produits phytosanitaires naturels comme le purin d’ortie sous la pression de l’industrie de la chimie. »

Sources : Presse-Océan et Reuters

6 Replies to “Les 4e Olympiades du Potager”

  1. anti Post author

    « Cela nous permet aussi de réclamer l’abrogation d’une loi de juin 2006, qui a interdit l’utilisation de produits phytosanitaires naturels comme le purin d’ortie sous la pression de l’industrie de la chimie. »

    Purée ! Et tu parles de moi qui commence une note amusante pour finir en catastrophe 😉 Ben là, les bras m’en tombent ! C’est… catastrophique !!! Où va-t-on ?

    http://environnement.forumactif.net/articles-et-documents-f15/purin-d-ortie-interdit-t421.htm

    anti, ça va ? Tôt pied.

  2. Anna Galore Post author

    Cette loi de 2006 est une aberration incompréhensible. Dans le lien que tu donnes et qui pointe vers d’autres sites donnant la recette désormais interdite du purin d’orties, les pages contenant l’information ont disparu. L’association qui en faisait la promo a eu visiblement un gros procès sur le dos.

    Effarant, du grand n’importe quoi.

  3. ramses Post author

    « Cela nous permet aussi de réclamer l’abrogation d’une loi de juin 2006, qui a interdit l’utilisation de produits phytosanitaires naturels comme le purin d’ortie sous la pression de l’industrie de la chimie. »

    Un « rapport d’information sur les pesticides » a été déposé il y a une semaine à l’Assemblée nationale :

    http://www.assemblee-nationale.fr/13/rap-info/i1702.asp

    En gros, tout ce qui n’est pas autorisé est interdit… Et il y a de nombreuses références aux directives de la Communauté européenne.

    Une « perle » parmi d’autres, découverte dans ce rapport :

    « Rappelons qu’un enfant meurt de faim toutes les cinq minutes, alors qu’il n’y a pas de problèmes de santé publique présentant un lien avéré et direct avec les pesticides. »

    On croit rêver…

  4. anti Post author

    « On croit rêver… »

    C’est marrant, j’aurais pas utilisé le mot rêver là… C’est un cauchemar !

    Merci ramses pour ces compléments d’informations toujours pertinents.

    anti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.