Les nouveaux masques des sectes

1529418118.jpgLes sectes sont dangereuses et nuisibles. Elles s’appuient sur la manipulation mentale et l’asservissement, en vue d’en tirer des bénéfices au détriment et au mépris total de l’individu. Le pire se produit quand des faux gourous prétendent soigner ceux qui les croient de maladies graves, au point de les convaincre d’arrêter tout traitement classique, ce qui les conduit à une mort certaine.

Quelques points communs entre toutes les sectes

– Manipulation financière : dans une secte, la plupart du temps les tarifs sont exorbitants et dépassent largement la valeur de l’enseignement, ou d’un week-end de thérapie. La participation n’est pas libre, mais imposée et les montants sont disproportionnés. Certains vont même jusqu’à s’endetter.

– Manipulation sexuelle : sous couvert de soins énergétiques, les gourous imposent des pratiques parfois sexuelles. Par ailleurs, être choisi par le gourou est présenté comme un très grand honneur, refuser ses avances est non seulement difficile mais de plus mal vu par le groupe. Toute proposition sexuelle doit éveiller votre méfiance, quelle qu’elle soit. Il s’agit tout simplement d’abus sexuels qui en aucuns cas ne participent à votre épanouissement.

– Pressions physiques : fatigue, jeûnes, réveils nocturnes, etc. sont préconisés par le gourou. Au final, l’ensemble de ces pratiques visent à affaiblir physiquement les « adeptes » dont les capacités de résistance et de réaction sont alors amoindries.

– Perte des repères : rupture avec l’environnement d’origine. La manipulation peut aller jusqu’à la rupture avec le noyau familial. La nouvelle famille, c’est le groupe ! Il faut adopter la pensée du groupe, ses lectures et tous ses choix culturels. Plus le temps de réléchir. Peu à peu, la secte occupe davantage de votre temps. En dehors des séances de groupe, vous avez des rendez-vous réguliers et obligatoires avec un autre « adepte ».

– Prosélytisme obligatoire : les sectes comportent des systèmes de parrainages, des soirées où vous devez amener un proche.

1382697969.jpgLes nouveaux masques des sectes

Les sectes prennent depuis peu des nouveaux masques, en particulier celui de la psychothérapie avec une floraison de faux coaches et autres experts autoproclamés de développement personnel (ce n’est pas le but qui est en cause mais les faux experts). Il s’agit de l’une des conclusions majeures du rapport publié aujourd’hui par la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes), qui dit avoir reçu ces derniers mois des « témoignages inquiétants sur deux types de déviance »: « la nouvelle médecine germanique » et « la falsification de la mémoire retrouvée ».

Les fausses formations de psychothérapeutes

Selon le rapport, seuls 50 à 65% des praticiens ont reçu une formation reconnue par l’Etat: doctorat de médecine, master en psychologie clinique ou formation de psychanalyste (encadrée par la profession). Les autres, 25 à 30%, se réclament de « disciplines diverses » et ont des « parcours de formation hétérogènes ». Or les instituts, universités et facultés libres disant former à la psychothérapie « ne sont l’objet d’aucun contrôle de l’autorité publique sur la conception des programmes », remarque la Miviludes. « Aucune garantie n’est donc donnée sur la qualité des formations ni sur la valeur des diplômes délivrés, dont aucun d’ailleurs, quelle que soit la méthode psychothérapeutique enseignée, n’est aujourd’hui reconnu par les pouvoirs publics ».

La « nouvelle médecine germanique » et la « falsification de la mémoire enfouie »

« Même si la majorité des psychothérapeutes exercent leur art de manière satisfaisante », un tel contexte est favorable aux dérives, note le rapport. « Au cours des derniers mois, la mission a plus particulièrement été alertée par des témoignages inquiétants sur deux types de déviances dans le champ de la santé ».

La première, la « nouvelle médecine germanique », inspirée par le Dr Ryke Geerd Hamer, « développe la thèse que toute maladie et en particulier les cancers naissent de graves conflits psychologiques non résolus (…) enfouis dans l’inconscient du malade. Le décryptage de ce conflit conduit à la guérison ». Les « praticiens » qui l’appliquent disent en général que leurs méthodes se réfèrent à « la psycho-généalogie, l’hypnose, la sophrologie, les constellations familiales, la kinésiologie, le rebirth ».

La seconde déviance repose sur la « falsification de la mémoire enfouie ». Le « psychothérapeute » diagnostique systématiquement des maltraitances ou agressions sexuelles commises sur le client au cours de son enfance, dans un cadre intrafamilial. Il suggère en outre au client d’en « tirer toutes les conséquences », autrement dit de rompre avec sa famille.

« Il ne s’agit nullement de suspecter toutes les médecines douces »

« Il ne s’agit nullement de suspecter toutes les médecines douces », souligne Georges Fenech. Une précision à laquelle nous sommes évidemment sensibles, après avoir protesté ici contre la manipulation dont ont été victimes sur M6 un chamane traditionnel, Atawallpa Oviedo, et un maître de reiki, Nita Mocanu, alors que leurs pratiques – qu’on y croit ou pas – n’ont absolument rien ni de sectaires ni de dangereuses.

Le chamanisme est la forme la plus ancienne de toutes les techniques que l’Homme a imaginées depuis son apparition pour se sentir mieux. Aucun chamane n’essaie d’avoir d’emprise sur ceux qui viennent le voir, ce serait totalement contraire aux bases mêmes du chamanisme.

Le reiki, comme l’a très clairement précisé Nita Mocanu, n’est pas une méthode de substitution à l’allopathie mais un simple accompagnement. Au mieux, cela fait vraiment du bien, au pire c’est totalement inoffensif mais en aucun cas, cela ne peut être dangereux. Comme dans le cas du chamanisme, aucun maître reiki ne va rechercher la dépendance de ceux qui viennent le voir. Au contraire, il partage volontiers ses connaissances avec ceux qui le lui demandent, ce qui est l’inverse d’une position de domination.

Cela étant précisé, les charlatans existent et doivent être combattus. Ce sont des escrocs dont les méfaits peuvent aller jusqu’à mettre en danger la vie de leurs victimes. Le ministère de la Santé prévoit de recenser et d’évaluer en ce sens « toutes les pratiques non conventionnelles à visée thérapeutique ». Les premiers résultats de ce travail seront consultables sur Internet en 2010.

Les éléments de cette note proviennent principalement d’une dépêche d’agence (AP) et du site info-sectes.ch
Photos (source web) :
– Le faux gourou Claude Vorilhon alias Raël
– Tom Cruise à une réunion de scientologues

42 Replies to “Les nouveaux masques des sectes”

  1. anti Post author

    Très intéressante note, riches en informations qui vient très bien en complément de celle concernant le chamanisme et le reiki de l’autre jour justement pour ne pas faire l’amalgame entre des structures bien organisée et des pratiques ancestrales.

    Je viens de lire quelques pages sur la scientologie, brrrr !

    anti

  2. ramses Post author

    Chacun devrait être à même de savoir ce qui est bon pour lui. Les « mises en garde » sont une bonne chose, par contre je me méfie des « ukases », qui conduisent souvent à la « pensée unique ». C’est dans ce travers que risque de tomber la « Miviludes », en voulant tout régenter, comme dans d’autres domaines de la vie privée. La « médecine traditionnelle » n’est pas une chasse gardée.

  3. Anna Galore Post author

    Non seulement les sectes sont parfaitement organisées, mais les caractéristiques nocives qu’elles partagent et que j’énumère en début d’article n’ont strictement rien en commun avec le chamanisme ou le reiki.

  4. anti Post author

    Le problème Miss, c’est que justement, les sectes ne concernent pas que les personnes fragiles ou fragilisées. Elles nous concernent tous. Toi, moi, eux, on peut tomber dedans sans même s’en rendre compte ou presque. Pareil pour le niveau socio-culturel, les études etc. Ex : La secte de Saint-Erme qui comptait, en 1982, 380 adeptes, comprenait 72 médecins, et une vingtaine de professeurs d’Université ! Les processus psychologiques en jeu dans ces cas précis sont vraiment particuliers, ce sont ceux de la manipulation mentale, nous y sommes tous réceptifs…

    http://www.prevensectes.com/apoca2.htm

    « Chacun devrait être à même de savoir ce qui est bon pour lui. » En théorie oui, j’te suis, en pratique, c’est quand même un poil plus complexe.

    anti

  5. Anna Galore Post author

    Oui, tout à fait.

    On peut citer également un nombre impressionnant de célébrités par ailleurs fort sympathiques dans la prétendue « église » de la Scientologie (Tom Cruise, John Travolta et bien d’autres) comme chez les témoins de Jehovah, le principal problème étant que dans certains pays commes les USA, ces sectes ont obtenues le statut de mouvement religieux au même titre que le catholicisme, le judaïsme ou l’Islam. Du coup, rien ne retient qui que ce soit d’y adhérer : les stars sont sympa, le mouvement est légal, il est reconnu comme étant de haute valeur spirituelle, le piège est parfait.

  6. Lilie Post author

    Concernant le REIKI, oui c’est accompagnement et ça marche ! par contre, si on vous dit arrêtez votre traitement, je vais vous guérir, alors là oui, il faut se méfier ! Je suis bien d’accord.

  7. anti Post author

    « l’intervention de Nathalie Luka »

    Intéressant : Elle a été membre de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) jusqu’en novembre 2005. Elle en démissionne au motif qu’elle refusait d’être liée à un prévisible durcissement de la position de cet organisme.

    Merci pour l’info Miss.

    Pour ma part, j’ai étudié le phénomène des sectes en soi en sociologie, les mécanismes en psychologie. C’est intéressant aussi ces deux positions. L’une sociétale et l’autre du « comment ça marche dedans ? »

    « La plupart du temps les sectes ne recherchent qu’une chose : gagner de l’argent. » Ca, c’est l’une des deux questions de base quand tu as un doute : Est-ce qu’il faut donner de l’argent ? Peut-on en sortir quand on veut ?

    C’est vraiment un sujet intéressant.

  8. ramses Post author

    L’émission « Ce soir ou jamais » à 23h sur Fr3 a aussi abordé le sujet. Sur le plateau, Georges Fenech, Président de Miviludes et par ailleurs jugé coupable de liens avec le trafic d’armes en Angola (entre autres)… Je viens de lire le rapport remis ce jour par la « Mission » au Premier Ministre. Pour les courageux (200 pages !) :

    http://www.miviludes.gouv.fr/IMG/pdf/Miviludes_Rapport_2008.pdf

    Tout d’abord, il faut savoir que cette « Mission » (ça fait Missionnaire !) n’a pas pour objet de lutter contre les « sectes » (en vertu notamment de la liberté de penser et de croyances), mais contre leurs « dérives ».

    Qu’est-ce qu’une « dérive » ? C’est quelque chose qui « trouble l’ordre public », comme le rappelle la Ministre de l’Intérieur page 179… Ah, d’accord !

    Quand on apprend que crier dans un hall de gare « Sarkozy je te vois » est un trouble à l’ordre public, on peut se poser des questions sur la finalité de cette « Mission », dont les objectifs avoués seraient de pourchasser tous ceux qui seraient jugés « en dehors des clous »…

    L’écrivain américain Douglas Kennedy a rappelé que l’Eglise de Scientologie était considérée comme une Eglise et pas comme une secte aux USA, avec ce trait d’humour : « Une Eglise est une secte qui a réussi ».

    Pour le moment, je ne prends pas parti, j’observe…

  9. ramses Post author

    J’en remets une petite couche, pour les paresseux qui n’auraient pas lu le rapport de la « Mission » jusqu’au bout…

    C’est page 184, juste avant la signature de Madame la Ministre de l’Intérieur :

    « J’appelle votre attention de sécuriser sur le plan juridique les actions menées en matière de dérives sectaires. En effet, les auteurs de dérives sectaires sortent souvent renforcés de procédures, qui faute d’être étayées, amènent les services de l’Etat à être déboutés de leur action, OU PIRE ENCORE, condamnés »…

    Ah, qu’il ferait bon vivre, sans Juges et sans Avocats !

  10. ramses Post author

    2 réactions de lecteurs du Monde :

    – Quid du Vatican et de La Mecque? Sur la liste ou pas?

    – Oui, il faut les mettre au jour ! J’ai en face de chez moi un couple de charlatans qui prétend régler tous les problèmes de leurs concitoyens (ils ne sont pas français, exercent ici mais uniquement sur leurs compatriotes en prétendant s’appuyer sur… la mécanique quantique !

    Ca rappelle un peu Vichy, vous ne trouvez pas ?

  11. anti Post author

    Ca me fait surtout penser que Atawallpa a été visionnaire sur son titre : « Nouveaux Inquisiteurs, nouveaux bûchers ».

    Ca fout les jetons ! Merci Ramses d’avoir épluché ce document pour nous !

    anti

  12. Pierre Post author

    La quête spirituelle n’est pas une chemin sécurisé, balisé et contrôlé. Tous ces flics de la pensée unique qui nous veulent du bien en utilisant des arguments à deux neurones pour nous protéger du grand méchant loup sont pires que la plupart des… ohhh : sectes ! (maman ! 😉

    Par ailleurs, considérer que le reïki est sans danger et sans risques (comparativement aux sectes, par exemple…), c’est aussi aller un peu vite en besogne ! (oh que si !) Je ne connais pas de voie spirituelle exempte de dangers mortels. Si il n’y en a pas, c’est un plan de fonctionnaires, genre stages d’éveil de la grande kundalini pendant les vacances de Pâques. (promotion de 15% si abonnement à l’année). Le reïki revendique d’être à la fois un outil d’éveil et de guérison spirituelle (je note) tout à fait inoffensif, gentil et tout mimi mais aussi très puissant et sans pareil, genre super big mac transcendant l’espace et le temps ! Bon, en quelques jours moyennant finance, n’importe quel quidam obtient le diplôme de maître. Se faire manipuler la karma par des telles mains, faut être courageux ou complètement téméraire, zinzin, victime potentielle des sectes ! Sérieux, toutes ces techniques supra-transcendantes (souvent vendues à prix d’or comme en scientologie) pour cultiver l’amour universel, les bons plans avec les esprits, la guérison de tous les méchants, la poule aux oeufs d’or, tout le monde il est beau avec ses plumes, m’enfin, si c’est pas des plans de bisounours, c’est quoi ??? :))

    M’enfin, si çà peut faire du bien, en ? Comme me disait un jour un prêtre : « Tout ce qui sert à mieux aimer est bienvenu ». (sans la charité, t’es rien, rien, rien ! :((

    Ah oui, je suis aussi maître reïki, entre autres trucs à deux balles accrochés à mon porte-clé. (grrrrrr !!!:)))

  13. Muriel Post author

    Les magnétiseurs du GNOMA et de l’UEMR (Union européenne des magnétiseurs et rebouteux) sont les seuls groupements de praticiens « sérieux » en France ayant fait un travail sur eux important, ce qui n’est pas le cas de tous les magnétiseurs, hélas ! Eux seul peuvent être consultés sans soucis.
    http://www.gnoma.com/
    http://medecinetraditionnelle.org/

    Il faut éviter les magnétiseurs au delà de 50€ la consultation dans le sud de la France, au delà, c’est déraisonnable. Toute pratique au delà de 50€ est à fuir.

    J’ai testé la micro-kiné, qui est une excellente discipline pratiquée par des kinésithérapeutes, dont voici leur portail et
    Ils se rejoignent avec les magnétiseurs : http://www.microkinesitherapie.fr/index.php

    Concernant la kinésiologie, j’ai un sérieux doute sur cette pratique très chère, jusqu’à 120€ la consultation en région parisienne.

    Quelques points à ne pas oublier :

    – la guérison c’est d’abord vous : 50% de la guérison provient de votre volonté à vous prendre en charge.
    – Un vrai praticien ne vous recommande jamais de revenir : vous seul décidez des séances (sauf si kinés).
    – un vrai praticien ne fait pas de publicité
    – un vrai praticien ne vous fait pas arrêter un traitement médical
    – un vrai praticien ne formule pas de diagnostic
    – un vrai praticien respecte vos croyances et ne vous induit pas les siennes.
    – un vrai praticien n’a pas le droit de vous faire une ordonnance : seul le médecin le fait.

    Les médecines douces sont là « en complément » d’un traitement allopathique et non en remplacement.

    Primum, non nocere (d’abord ne pas nuire)

    – L’homéopathie, les fleurs de Bach, des huiles Bio peuvent être conseillées : attention aux produits douteux !

    – ne jamais faire de soin à distance ou payer par Paypal un soin sur un site internet
    – ne jamais y aller seul la première fois, sauf si sa réputation est connue.

    Pour ma part, j’ai consulté celui ci dans le Lot : http://tinyurl.com/26sssom
    Il demande un peu cher, mais l’avantage est que vous ne revenez le voir que tous les 6 mois, vous vous y retrouvez au bout du compte. J’ai eu d’excellents résultats en une année et deux consultations, j’ai fini mes soins avec des magnétiseurs du Gnoma.

  14. Jo Post author

    Il ne faut pas oublier que le lobby anti-sectes est un lobby très puissant. « Leurs méthodes sont partout semblables : jeter le discrédit sur tous les groupes religieux en dehors des grandes religions classiques et semer à ce sujet la désinformation. La secte des adversaires des sectes tenaille tout particulièrement les médias et le monde politique, mais ne néglige pas non plus l’approche du monde de la recherche universitaire…Une autre pratique de désinformation menée par la secte des adversaires des sectes est de gonfler les chiffres des adhérents à ces religions minoritaires…Les lobbies antisectes insistent aussi sur un aspect « captation de notre belle jeunesse », qui ne correspond guère à la réalité que nous avons pu vérifier lors de nos enquêtes de terrain. » http://www.sectes-infos.net/Morelli.htm

  15. Robert Post author

    Moi j’aime pas les sectes. Mais il faut avouer que – comme la pluspart des gens qui critiques, je n’y connais pas grand chose. C’est vrai, à part la propagande dont nous abreuvent les médias et les organismes spécialisés qui, soit dit en passant, ont d’autres intérêts que la diffusion d’une information objective.

    Si on regarde ce que la plupart des sectes recherchent, quelque soient leurs tendances philosophiques, spirituelles ou autres, c’est un plus grand bien être spirituel, une meilleure santé. C’est un but noble, dont malheureusement certains abusent. Mais ça ce n’est pas l’apanage des sectes. On trouve des abus dans tous les domaines.
    Pourquoi ne pas faire preuve d’un peu plus de tolérance? Ça rendarit la vie plus agréable pour tout le monde. Voltaire l’avait bien compris en son temps puisqu’il écrivait dans son Traité sur la Tolérance: « Il y a deux monstres qui désolent la terre en pleine paix : l’un est la calomnie, et l’autre l’intolérance; je les combattrai jusqu’à ma mort. » – VOLTAIRE http://marycherby.centerblog.net/195-priere-de-tolerance-voltaire-

  16. Anna Galore Post author

    « Si on regarde ce que la plupart des sectes recherchent, quelque soient leurs tendances philosophiques, spirituelles ou autres, c’est un plus grand bien être spirituel, une meilleure santé. »

    Justement, non. Les sectes – les vraies – ne cherchent que le bien-être de leur gourou au détriment de leurs fidèles. Sinon, on n’appelle pas cela une secte. Relisez l’article ci-dessus, les caractéristiques communes à toutes les sectes sont :

    – Manipulation financière

    – Manipulation sexuelle

    – Pressions physiques

    – Perte des repères

    – Prosélytisme obligatoire

    Rien de noble dans cela. Seulement du méprisable, voire du condamnable au sens le plus juridique du terme.

    D’accord avec Voltaire pour combattre l’intolérance mais pas d’accord avec votre interprétation douteuse, qui signifierait qu’il faut tolérer ceux qui écrasent les libertés des autres pour leur profit exclusif.

  17. Julien Post author

    Il existe en Belgique un centre d’observation des sectes nuisibles. Il porte le nom recherché de CIAOSN. Hors, ce centre, qui prétend répertorier les mouvements dangereux est, d’après ses rapports bisannuels d’activité, curieusement silencieux en ce qui concerne les sectes extrémistes islamiques. On y parle de Témoins de Jehovah, de Sahaja Yoga et de groupes dont personne n’a jamais entendu parlé.

    Il serait grand temps que le CIAOSN s’occupe des vrais problèmes, c’est à dire des sectes qui sont vraiment dangereuses. Cela est pourtant du ressort du CIAOSN d’après la loi portant sur sa création (Loi du 2 juin 1998). Pourquoi ne pas faire d’actions de prévention contre le terrorisme?

    Il est vrai que c’est beaucoup plus confortable de viser des gens qui méditent que de s’occuper d’un sujet aussi chaud que le terrorisme.

    http://www.hrwf.org/Joom/images/reports/2010/2010%20antisect%20movements%20belgium.pdf

  18. remi Post author

    Trop souvent, ce sont ces groupes qui prétendent s’occuper du problème des sectes qui sont le plus destructifs. La Chine est peut-être un cas extrême (voilà comment ils traitent les adeptes du Falun Gong http://www.seraphimeditions.com/bloody-harvest.html) mais sans aller si loin, si on en croit le Vice président of l’UNADFI, Jean-Pierre Jougla, il semble regretter que de telles méthodes ne soient pas utilisées chez nous : http://sectes.eu/ADFI.html

  19. Vic Post author

    Merci pour vos opinions à tous. C’est votre droit de ne pas aimer les sectes.
    Pourtant, sans les aimer, et par simple honnêteté intellectuelle, on devrait aussi considérer les faits, faits qui, semble-t-il, montrent que les manipulateurs ne sont pas forcement ces « horribles sectes » mais bien ces acteurs de la lutte anti-sectes. Sans être exhaustif le document ci-dessous montrera peut-être sous un jour nouveau au tableau:
    LES ANOMALIES D’UNE COMMISSION D’ENQUETE PARLEMENTAIRE Septembre 2006 http://www.coordiap.com/Document/Anomalies%20d%27une%20Commission%20parlementaire.pdf

  20. Anna Galore Post author

    Vous êtes soit en pleine confusion mentale, soit en pleine piètre tentative de propagande.

    Certaines commissions ne s’honorent pas, en effet, par leur largeur d’esprit mais aucune d’entre elles n’a transformé des centaines de milliers, voire des millions d’adeptes divers à des sectes en zombies décervelés, comme la Scientologie, les Jéhovah, le Mandarom et tant d’autres.

    Ne confondez pas tout. Les erreurs des uns n’excusent en rien les errances des autres.

  21. Netsah Post author

    Il ne faut pas non plus confondre secte et dérive sectaire. Même si le terme de secte est utilisé aujourd’hui de manière péjorative à chaque fois pour désigner des regroupements « religieux » obscures ou malsains, ce n’est pas sa signification.
    La religion catholique est une secte, les témoins de Jéhovah sont une dérive sectaire.
    La scientologie est.. je ne sais pas trop… des milliers de gens qui base leur croyance sur un roman de science-fiction, c’est un peu comme si les fans de Star Wars croyait réellement en l’existence de la Force et des Jedis..

  22. Anna Galore Post author

    « La scientologie est.. je ne sais pas trop… »

    …une vraie secte, condamnée à de multiples reprises pour escroquerie. Comme tu le soulignes, sa « foi » est pipeautesque à un point vraiment sidérant et pourtant c’est celle qui a le plus de succès dans le monde à l’heure actuelle.

    La vraie différence entre une secte et une religion est là : la religion recherche un enrichissement spirituel (qu’on y croit ou pas est une autre question), la secte ne recherche rien d’autre que l’enrichissement matériel de son/ses gourou(s) au mépris total de ce que peuvent bien en attendre ses adeptes, y compris d’être « sauvés » un jour par des extraterrestres bienveillants à bord de vaisseaux spatiaux qui ressemblent à des B-52 après avoir été plumés d’un maximum de leurs biens (c’est ce que dit la Scientologie).

  23. Netsah Post author

    Oui je suis bien d’accord.. sauf que la définition d’une secte c’est un groupe de personnes ayant les mêmes opinions religieuses, ou philosophiques. La religion pouvant être une base sur laquelle s’accorde les différentes sectes religieuses.. Ainsi quand le christianisme se divise en catholicisme, protestantisme, orthodoxie et les autres, il s’agit (pour moi) de création de sectes distinctes.
    C’est pourquoi aujourd’hui pour des sectes telles que la scientologie, on parle plutôt de dérive sectaire, le mot dérive ayant son importance, de même que l’adjectif sectaire qui est synonyme d’intolérance et d’étroitesse d’esprit.

  24. Jacob Post author

    Les sectes sont dangereuses. Mais qu’est-ce qui l’est d’avantage?
    Dans le rapport annuel 2004 de la IHF-HF, l’Observatoire belge des sectes (aussi connu sous le nom de Centre d’Information et d’Avis sur les Organisation Sectaires Nuisibles ou encore CIAOSN) se fait critiqué pour son manque de neutralité et d’objectivité. Les méthodes de recrutement des membres de l’Observatoire des sectes est loin d’être impartial. En effet, la moitié des membres ont été nommés par le Conseil des Ministres pour être approuvés par la Chambre. Des représentants des partis politiques, l’église catholique, différents mouvements anti-sectes et autres idéologies se retrouvent parmi les membres. De plus, l’Observatoire se trouve aussi sous l’autorité de et est financé par le ministère de la justice, d’ou une « indépendance » pour le moins discutable. De plus, le service d’information public sur les organisations sectaires nuisibles est plutôt opaque et ni les mouvements visés, ni les chercheurs n’ont accès aux informations que fait circuler sur eux l’Observatoire, par courrier ou courriel.

    On ne parle pas ici d’un petit groupe ayant des pratiques « étranges » mais bien d’un organe officiel de l’Etat. En la matière, l’Etat se mêle de choses qui ne le regardent pas, comme nos convictions, notre religion, notre vie de famille. Et là, ni la presse, ni l’intelligentsia ne semblent le voir (ou ne veulent pas le voir), sauf quelques marginaux. Personne n’élève la voix.

    Pourtant, il ne manque pas de gens qui se mettent à brailler sur la toile comme si on était en train de les égorger alors que le seul problème est qu’un témoin de Jéhovah soit venu frapper à sa porte ou qu’un membre de la MT ait voulu lui donner un prospectus vantant les bienfaits de la Méditation Transcendentale pour réduire le stress.

  25. Anna Galore Post author

    « Les sectes sont dangereuses. Mais qu’est-ce qui l’est d’avantage? »

    Les sectes.

    « la moitié des membres ont été nommés par le Conseil des Ministres pour être approuvés par la Chambre. Des représentants des partis politiques, l’église catholique, différents mouvements anti-sectes et autres idéologies se retrouvent parmi les membres. »

    Ce qui est bien la meilleure façon d’obtenir un ensemble impartial, puisque toutes les opinions sont ainsi représentées.

    « l’Observatoire se trouve aussi sous l’autorité de et est financé par le ministère de la justice »

    Parfaitement logique, étant donné son rôle : faire en sorte que la loi s’applique et que les mouvements reconnus comme sectaires soient dissouts et leurs gourous condamnés.

  26. Anna Galore Post author

    Ah et, au fait, j’ai viré le lien que vous avez indiqué en fin de votre commentaire, il pointait vers un site notablement sectaire.

    Exprimez-vous ici autant que vous le voulez pour défendre votre point de vue mais toute tentative de propagande pro-sectaire sera systématiquement supprimée.

  27. Pierre Post author

    Dans une société laïque où l’athéisme est dominent, l’homme postmoderne regarde la spiritualité comme une superstition étrange qu’il, au mieux tolère, au pire, combat comme un relent d’obscurantisme issu du Moyen-Age. Les esprits « cartésiens » qui professent une attitude scientiste, diront aussi qu’avec la science moderne, nous nous sommes dégagés de la religion. Les progrès de la science et de la technique du siècle passé sont devenus les facteurs les plus importants du développement de la société humaine. Ils nous ont apporté un confort matériel inconnu de nos ancêtres. Pourtant, plus des deux-tiers des hommes vivant sur cette planète vivent bien en dessous du seuil de pauvreté et parmi le tiers restant, beaucoup s’accordent à dire qu’autrefois, les gens étaient plus heureux.

    Au contre-coup du progrès matériel, ces percées nous ont apporté les grandes angoisses du nucléaire, les manipulations génétiques, la pollution, le chômage, la monté de la criminalité. Et quel autre démon nous réserve demain?

    Aujourd’hui, des femmes et des hommes insatisfaits dans un monde déstabilisé recherchent des réponses que ni la science, ni la technique n’ont pu apporter, pas plus que les vieilles religions sclérosées. Ainsi, certains sont attirés par de nouvelles spiritualités, communément appelées « sectes » car celles-ci offrent de nouvelles visions du monde et pourraient renfermer des réponses et donner un but dans la vie qui transcende le matériel. Quoi d’étonnant donc à ce que des gens provenant des milieux les plus divers se retrouvent au sein de telles structures? Construire un monde meilleur a toujours été le but de toute personne sociale. Pour mettre un sens au chaos de cet univers, beaucoup d’entre eux se dirigent donc vers ces chemins attirants où la vie pourrait devenir plus agréable.

    Que l’on soit d’accord avec ces vues ou non, il n’appartient ni au gouvernement, ni aux grands prêtres, ni aux organismes « spécialisés » de juger. J’ai bien peur que ce ne soit une affaire purement personnelle.
    Certains y ont goûté et on quitté, amère. Beaucoup y sont resté et y trouvent leur bonheur.

    Ceux qui sont incapables de comprendre cela seraient bien inspiré de se référer aux principes de Voltaire sur la tolérance. « Il y a deux monstres qui désolent la terre en pleine paix : l’un est la calomnie, et l’autre l’intolérance; je les combattrai jusqu’à ma mort. » – VOLTAIRE http://marycherby.centerblog.net/195-priere-de-tolerance-voltaire

  28. Anna Galore Post author

    Dites-moi, Pierre, vous ne seriez pas très copain avec un certain « Robert » (voir un peu plus haut) ?

    Son commentaire est quasi identique au vôtre, même si plus court, et sa fin ressemble étrangement à la vôtre :

    « Pourquoi ne pas faire preuve d’un peu plus de tolérance? Ça rendarit la vie plus agréable pour tout le monde. Voltaire l’avait bien compris en son temps puisqu’il écrivait dans son Traité sur la Tolérance: « Il y a deux monstres qui désolent la terre en pleine paix : l’un est la calomnie, et l’autre l’intolérance; je les combattrai jusqu’à ma mort. » – VOLTAIRE http://marycherby.centerblog.net/195-priere-de-tolerance-voltaire- »

    Dingue, non ? Vous habitez dans la même maison ou vous lisez la même propagande ?

    Quant à vouloir nous faire croire qu’une secte, ce n’est rien d’autre qu’une nouvelle religion non sclérosée, là, vous vous foutez carrément de la gueule du monde, à commencer par celle des victimes de ces sectes.

  29. Pierre Post author

    Oui, Anna, Robert est un copain à moi. C’est moi qui lui avais donné le lien sur Voltaire. Je le trouve très approprié.
    « Les sectes », c’est une grosse généralité parce que ce terme englobe n’importe quoi, des religions reconnues aux médecines alternatives en passant par des groupes philosophiques et autres. Il est vrai que dans le tas on y trouve des individus pas très honnêtes qui profitent de la naïveté des gens et effectivement certaines personnes en sont les victimes. Mais, aussi longtemps qu’il y aura des profiteurs et des gens naïfs, il y a et y aura des victimes. Et cela vous le trouvez aussi dans bien pratiquement n’importe quel autre domaine de la vie. Je veux dire que ce n’est pas le monopole des sectes.

    Je ne les défends pas. Je trouve la plupart de leur croyances irrationnelles, voire stupide. Mais ça, c’est mon opinion personnelle et je ne vois pas au nom de quoi je devrais l’imposer à qui que ce soit. Chacun, me semble-t-il, est encore libre d’avoir ses propres croyances et opinions.

    Il y a encore beaucoup de choses inexpliquées dans cet univers. La science toute puissante est loin de l’être. L’un des plus grand penseurs de notre temps, Albert Einstein le reconnaissait: « L’idée que l’ordre et la précision de l’univers, dans ses aspects innombrables, serait le résultat d’un hasard aveugle, est aussi peu crédible que si, après l’explosion d’une imprimerie, tous les caractères retombaient par terre dans l’ordre d’un dictionnaire ».

    Quoi d’étonnant dans ce contexte à ce que certains développent des cosmogonies hallucinantes pour essayer de comprendre? Libre à chacun de le questionner ou de le rejeter.

  30. Anna Galore Post author

    Absolument d’accord avec tout ce que vous venez d’écrire, à part le tout début : les sectes, du moins dans le cadre de l’article qui ouvre ce fil et de la discussion qui a suivi, ne sont pas « une grosse généralité » qui englobe n’importe quoi mais des groupes structurés d’une façon bien précise, celle décrite dans mon article qui n’a pas pour sujet « Les arnaques en tout genre » mais bien « Les nouveaux masques des sectes » qui ont en commun cinq caractéristiques que j’ai déjà répétées plus haut.

    Je ne vois pas dans, par exemple, les médecines alternatives de manipulation sexuelle ou de pressions physiques (si tel est le cas, il s’agit de secte).

    Et je ne pense pas non plus qu’un dirigeant de secte ait pour but d’expliquer l’Univers, ses seuls buts sont son bien-être personnel et sa domination totale sur ses disciples. Rien de spirituel ou de métaphysique là-dedans. Rien de plus matériel, en fait.

  31. Anonymous Post author

    Bonsoir,
    le commentaire de « Jo » du 07 octobre 2010 fait référence et donne le lien d’une pseudo association qui cache des sectaires (secte-infos). C’est un site crée spécialement pour tenter de détruire le travail de la Miviludes. D’ailleurs les sectaires donnent systématiquement ce lien en jouant les persécutés, quand on les dénonce. Ce que fait entre autre le « Jo » en question.
    Cordialement.

  32. macnamara Post author

    Bonjour à tous.
    Je ne suis pas du tout dans votre registre.
    Je recherche des infos sur cette pseudo médecine, dont je retranscris le lien ci dessous.
    Mon frère vient d’y adhérer, et participe à des cours en lignes et meeting en Suisse.
    A la lecture de la première page d’accueil de leur site, j’ai franchement l’impression que c’est n’importe quoi.
    Si se sont des hallucinés non agressif, pas de problème, mais leur discours, cours meeting, de ce que m’ en retranscris mon frère et de ce que j’ai pu voir me laisse penser que c’est une secte, ou une émanation d’une secte?
    J’en suis assez inquiet.
    Le site s’appelle Ominium Universe, le lien du site est: http://www.omniumuniverse.com/?universe=healing
    Quelqu’un aurait-il des infos à me faire suivre. ?
    Par avance merci

  33. Anna Galore Post author

    Cela ressemble effectivement beaucoup à une secte et, au minimum, à une escroquerie.

    Il semble qu’Omnium ait, de plus, des liens établis avec la Scientologie, ce qui ne fait que confirmer les choses.

    Bref : danger !

  34. Patrick Post author

    Il est intéressant de noter que mot « sectaire » est donné dans le dictionnaire comme un synonyme de « intolérance ».
    Ceci est exactement ce qui est reproché aux associations anti-sectaires.
    Leurs membres n’arrivent pas à concevoir et encore moins à respecter le fait que dans une société démocratique chacun ait le droit à ses propres croyances et opinions et le respect de celles-ci par ceux qui ne les partagent pas.
    Voyez ce que dit Voltaire à ce sujet:
    http://marycherby.centerblog.net/195-priere-de-tolerance-voltaire-

  35. Anna Galore Post author

    L’extrait que vous citez en lien est une prière adressée à Dieu (le chapitre 23 du « Traité sur la tolérance »).

    Voltaire s’attaque dans ce livre au fanatisme et aux superstitions qui accompagnent souvent les religions… et toujours les sectes. Je ne pense pas, en effet, qu’il existe une seule secte qui prêcherait la tolérance pour les autres croyances que la sienne.

  36. Anna Galore Post author

    Et, tiens au fait, le fameux lien vers la prière de tolérance a déjà été cité plusieurs fois – toujours le même – dans les commentaires de personnes pro-sectes qui se sont exprimées ci-dessus, parfois en faisant de simples copier-coller.

    C’est ce qu’on appelle de nos jours « un élément de langage » – un argumentaire pré-formaté qui est resservi à toutes les sauces par des gens qui pensent exprimer une idée originale. Plutôt pitoyable…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *