Tours jumelles à la Défense

1722363967.jpgOublié, le premier projet, dont l’architecte Jacques Ferrier s’était retiré en septembre dernier. Le promoteur russe Hermitage et le cabinet dirigé par l’architecte britannique Norman Foster ont profité du Marché international des professionnels de l’immobilier (Mipim), à Cannes, pour officialiser leur nouvelle union. Et présenter un projet encore plus vaste, qui passe outre à la crise financière : deux tours au lieu d’une, culminant à 323 mètres d’altitude, en bord de Seine et en lieu et place des logements sociaux des Damiers, toujours occupés par des locataires.

Livraison en 2014

Sur le papier, Hermitage Plaza doit être mis en chantier en 2010, pour une livraison en 2014. Les deux tours comprendront, sur 91 et 93 étages, des appartements de luxe avec vue panoramique sur la capitale, des bureaux, un centre de thalassothérapie, un centre d’art contemporain et un hôtel cinq étoiles de 204 chambres. Boutiques, restaurants et équipements sont prévus sur trois niveaux.

Enfin, le projet se mêle de l’espace public, puisqu’il prévoit la couverture de la RD 7 en front de Seine afin d’y aménager une promenade piétonne.

Un projet “surprenant”

“Ce projet nous laisse très dubitatifs, observe Anthony Klein, conseiller municipal PS d’opposition à Cour­be­voie, qui suit le dossier. C’est le deuxième projet qu’on nous annonce à l’occasion du Mipim. Qu’un opérateur privé annonce le recouvrement d’un espace public est surprenant. C’est extrêmement difficile à mettre en place dans un contexte de crise sur le plan financier, mais aussi sur le plan réglementaire.”

Actuellement, au moins 200 familles logeant aux Damiers attendraient toujours une proposition de relogement de la part du bailleur social des immeubles condamnés, Logis Transport.

Le coût du projet n’a pas été précisé.

Source : Metro

10 Replies to “Tours jumelles à la Défense”

  1. anti Post author

    On sent que les élections sont déjà en train de se préparer. Faut bien commencer à verser les pots de vin et penser au financement des partis…

    Je ne comprends rien à ce projet d’une laideur accomplie (pas étonnant en même temps puisque L’EPAD, Etablissement public d’aménagement de la Défense (www), mit en oeuvre intégralement les principes du « mouvement moderne » exprimés dans la charte d’Athènes en 1933. Inspirée par le Corbusier, celle-ci préconisait l’absence de rues, la construction de tours en hauteur pour favoriser la lumière, la séparation des piétons et des voitures par le recouvrement des circulations (RER, train, métro, routes) d’une dalle piétonne entourée par une autoroute circulaire ; enfin un processus de construction industrialisé. Le premier plan directeur de 1960 prévoyait la construction d’un quartier complet comprenant 800.000 m2 de bureaux, 5000 logements et des commerces autour des jardins « suspendus ». Les premières tours furent donc construites dans le « style international » : volumes simples et géométriques, hauteur limitée à 100 m).

    Déjà que c’est moche la Défense ! Ben là, c’est le pompom ! 323 mètres de haut à côté d’une ville (Paris) où la hauteur des constructions est limitée à 20 m maxi (sauf cas spéciaux) ça va donner ! Beurk ! Beurk ! Beurk !

    anti

  2. anti Post author

    Les goûts et les couleurs certes, mais au-delà d’un dessin sur papier on, enfin, ils, parlent avant tout – et il ne faut pas l’oublier – de lieux de vie et/ou de travail pour des gens, des vrais, des humains. C’est moche, la lumière est néante, le bruit insupportable, ces espaces trop grands et trop hauts sont plein de courants d’air, le tout est la plupart du temps sous un ciel gris et pas bleu mensonger, etc. Comme je le dis aussi dans le post qui arrivera après à cause du lien, les dessins de projets d’architecture c’est une chose faussement belle par rapport à la réalité. On n’y voit pas les câbles, pas les trucs moches qui seront de toute façon impératifs pour que ça tienne (une base plus petite que le haut ? Ca tient pas par l’opération du saint-Esprit), etc. Bref, c’est pas humain et tout ça permettra à long terme de changer le PLU de Paris…

    anti

  3. Netsah (Anna's son) Post author

    Ben le dessin d’archi c’est fait pour être vendu à l’acheteur donc si ils mettent un fond gris moche, plus de lumière et le brouillard jaunâtre de Paris ils ne risquent pas de rendre leur projet attractif..

    Mais je suis d’accord.. 323m ça va ressembler à rien. Et puis les tours jumelles c’est une cible pour les avions tout le monde sait ça.. Renaud va devoir chanter Paris-Kaboul comme ça tout le monde se souviendra de lui à nouveau (il marche par buzz). Non sérieusement, la bêtise humaine est sans frontières. Déjà de garder la tour Effeil en plein milieu de la capitale, ce symbole phallique énorme de métal, c’était une erreur à mon avis. La tour Mont-Parnasse c’est pas mieux. Ça fait vraiment « nous on veut comme aux States yeahh » sauf qu’on est pas du tout dans la même configuration géographique, historique et sociale.

    Netsah, allez plus haaaaut

  4. louison Post author

    comme a dit quelqu’un de façon plus que bien sentie : la balle est dans le camp de Ben Laden ; franchement à les chercher les attentats, on va les avoir !
    Le commentaire n’est pas très glamour pour un blog de voyage, mais c’est la stricte vérité. Excuses. Dieu que ce projet est stupide !

  5. Anna Galore Post author

    Louison, j’ai modifié le pseudo que tu as initialement choisi et qui était quasi identique à celui d’anti, afin d’éviter toute confusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.