Sympathie, l’oiseau rare

Quand tu te coucheras ce soir et que tu fermeras la porte, pense à ceux qui sont dehors dans le foid et le noir, parce qu’il n’y a pas assez d’amour autour de nous.

La sympathie, nous en avons besoin mon ami, parce qu’il n’y a pas assez d’amour autour de nous.

La moitié du monde frappe sur l’autre moitié. La moitié du monde a de la nourriture et l’autre moitié se courbe et gémit « nous avons faim », parce qu’il n’ y a pas assez d’amour autour de nous.

La sympathie, nous en avons besoin mon ami, parce qu’il n’y a pas assez d’amour autour de nous.

Rare bird (1969)

And when you climb
into your bed tonight
And when you lock and bolt the door
Just think of those
out in the cold and dark
’cause there’s not enough love to go round

And sympathy
is what we need my friend
And sympathy
is what we need
And sympathy
is what we need my friend
’cause there’s not enough love to go round

Now half the world
hits the other half
And half the world
has all the food
And half the world
lies down and cries :We starve,
’cause there’s not enough love to go round

And sympathy
is what we need my friend
And sympathy
is what we need
And sympathy
is what we need my friend
’cause there’s not enough love to go round

2 Replies to “Sympathie, l’oiseau rare”

  1. anti Post author

    C’est marrant, parce que je me suis mise à fredonner cette chanson ce matin dans la salle de bain alors que je me suis remise à lire « L’art du bonheur » du Dalaï-Lama la veille. Dans le genre compassion, on ne fait guère mieux…

    Ce matin, chez le dentiste, dans la salle d’attente, je cherchais un crayon dans mon sac (yeux fermés, à tâton, normal quoi) et là, un grand sentiment de plénitudem’a envahi quand mes doigts se sont posés sur mon mala…

    anti, en chemin.

  2. Catherine Post author

    En écoutant cela, ce matin, j’ai une pensée pour mon papa qui jouait de la musique quand j’étais plus jeune (et encore aujourd’hui, mais plus dans le meme registre) et que j’aimais beaucoup écouter !

    Je ne connaissais pas les paroles. Mais j’aimais bien la chanson… Trop jeune… Enfin, en 69, j’étais même pas là ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.