La veuve obscure, chapitre 1

Top départ ! J’ai écrit hier le premier chapitre de « La veuve obscure ».

La citation qui introduit le roman est de Pema Chödrön:

Notre situation peut être perçue comme le paradis ou l’enfer. Tout dépend de notre perception.

Le chapitre 1 se situe aux Saintes Maries de la Mer. Il s’ouvre sur ces très beaux vers de Jacques Brel:

Une île au large de l’amour
Posée sur l’autel de la mer
Satin couché sur le velours

Le chapitre est raconté à la première personne par Delia, l’un des personnages-clés du « Septième livre », qui est au coeur de l’intrigue principale de ce nouveau livre.

A la suite de certains évènements, elle se retrouve dans la crypte de l’église où trône Sara la Noire.

Ses pensées se tournent alors vers les Roms et les origines mythiques et historiques de la ville.

Voilà, je n’en dirai pas plus pour le moment !

A lire aussi sur le blog :

Les fils du vent
L’hymne à la paix
Le réveillon invisible des Roms
Le fichage des Roms légal en Europe
Sous le sceau de la vierge noire
Journée internationale des Roms : L’appel européen

7 Replies to “La veuve obscure, chapitre 1”

  1. anti Post author

    Top départ !

    Et ça continue encore et encore, c’est que le début d’accord, d’accord!!!

    D’ACCORD !!!

    anti, plutôt accordée.

  2. anti Post author

    OUi ! OUI ! OUI ! Finalement, la prière de Ness a été entendue quand elle disait :

     » Alors tu oublies tes week-ends, tes vacances, tes amis, tout le monde, tu te poses devant ton ordi et TU ECRIS. »

    enfin presque, parce que je témoigne : Anna peut écrire en week-end, en vacances, en ayant une vie sociale et professionnelle et amoureuse et sexuelle oui, n’ayons pas peur des mots, et écrire. Et ouais… Détestable c’te bonne femme !

    anti, mdrrrr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.