Le Don de Raoul

621502057.jpg

Voilà plusieurs jours déjà que j’ai envie de parler ici aussi du livre de Voiedorée « Le don de Raoul« .

Je l’ai lu l’hiver dernier et j’avoue avoir été ravie de cette lecture. J’ai souris en préparant cette note, car en faisant mes recherches pour la rédiger, je me suis retrouvée… chez les Templiers… Tout est en ordre comme qui dirait…

Pour ce qui est du récit, je l’ai trouvé bien écrit et agréable à lire. L’histoire quant à elle m’a séduite tant par le côté sociologique du regard de l’auteur sur la vie en Mayenne aussi bien qu’en Guadeloupe que par l’histoire peu ordinaire de cet homme qui découvre tellement de choses à partir de la cinquantaine. C’est fou ! C’est d’autant plus fou que sa vie d’avant était déjà pas mal remplie…

J’ai pu constater en lisant « Le don… » que la vie à 50 km de mon village natal, à quelques années d’intervalle n’avait guère changée dans ces contrées reculées à l’orée de la Bretagne.

Voici ce qu’on peut lire sur publibook

Le Don de Raoul par Roger Barbet

Raoul est né dans un petit village de Mayenne où les traditions rythment la vie des habitants, où l’on fait toujours appel aux magnétiseurs et aux guérisseurs, lorsqu’un problème de santé touche l’un de vos proches. Un village qui subit encore les désastres de l’après-guerre mais qui se serre les coudes et qui, à défaut de richesse, vit de compassion et de solidarité. Et c’est dans ce village d’agriculteurs que Raoul entend pour la première fois une voix dans sa tête, qui le guide et le met en garde contre l’hypocrisie de ses voisins. C’est à dix ans à peine qu’il réalise qu’il a lui aussi ce fameux « don » en lui.

1804609654.jpg

Photo www.art-et-voyage.com

Comme tout le monde le sait ou presque, Voiedorée est aussi l’auteur d’un recueil de poèmes intitulé Cœur de l’Être préfacé par Anna, poèmes magnifiques d’ailleurs qu’on peut retrouver ici aussi.

Plein d’informations, des extraits et de bons moments à passer sur le blog : Voiedoree

anti, à Thanor et Grégore

2 Replies to “Le Don de Raoul”

  1. Anna

    J’ai pris un très grand plaisir à lire ce livre, première rencontre littéraire avec mon ami Voiedorée, dont la richesse intérieure n’a d’égal que son humanisme et son humour.

    Une très bonne chose d’avoir ouvert ce post ici !

  2. voiedoree

    merci de vos apréciations si agréables et aussi à Anti de mettre ce lIvre en valeur.

    Au dela du commentaire de l’éditeur figure sur mon blog la véritable raison de l’écriture de ce livre que j’ai voulu utile à celui qui cherche.

    Bonne journée à vous tous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.