Carpe diem

Cigales et retour du beau temps… Tout est paisible. On s’est levé tard, comme d’habitude ces derniers jours.

Juste après le café, petit jogging au bois des Espeisses. Je veux me tenir au rythme d’un tous les deux jours. Je commence à retrouver une bonne foulée, ça fait plaisir de sentir les muscles redevenir toniques et efficaces. Et plus aucune courbature.

A notre retour à la maison, scène de la vie quotidienne: Paloma attrape les uns après les autres tous les gros papillons qui pensaient dévorer nos palmiers impunément. Elle est très fière de nous montrer ses prises.

Mirou préfère se consacrer à la sieste. On en fera peut-être autant après le barbecue – une sardinade.

Idyllique? Oui. Et nous l’apprécions d’autant plus que nous savons la vie fragile. Près de nous, près de vous, d’autres vont mal et souffrent. Nos pensées sont avec eux.

Et nous cueillons chaque nouveau jour qui passe pour en jouir le plus possible.

6 Replies to “Carpe diem”

  1. Anti Post author

    Oui, voilà qui est joliment exprimé et qui me rappelle cette citation de Albert Jacquard dont parlait Miss You l’autre jour :

    « Manifester son bonheur est un devoir; être ouvertement heureux donne aux autres la preuve que le bonheur est possible ».

    C’est pas toujours évident.

    anti, le devoir m’appelle 😉

  2. Lilie Post author

    C’est pas parce qu’on est heureux qu’on est égoïste ! Profitez de votre bonheur ! non mais… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.