Sentiments verdoyants (Jayshree)

Ce fil rassemble des poésies de Jayshree.

En voici quelques-uns pour ouvrir le bal.

En t’attendant…
Mon cœur a éclairé la rue…
La route s’est décorée de pensées…

En t’attendant…
Le corps s’est habillé de ton nom…
Les yeux se sont maquillés de tristesse…

En t’attendant…
La nuit s’est ornée d’insomnie…
La solitude est envahie de souvenirs…

-Jayshree

Ma pensée, repose-toi un peu et…
Laisse moi écouter mon Coeur…Et laisse moi le croire…

Tu es éternellement puissante mais…
Laisse moi sauver mon cœur fragile…

Tu es fortement correcte mais…
Laisse moi saisir la croyance de mon cœur…

Tu es trop bavarde mais…
Laisse moi un peu tranquille avec mon cœur…

Tu es toujours vraie mais…
Un cœur se sent toujours la vérité, donc laisse moi accepter ses sentiments…

Tu es trop sensible mais…
Laisse mon cœur calme pour ne pas être éclaté…

-Jayshree

Comme tous les poèmes publiés dans cette section, ils sont et restent la propriété de leurs auteurs. Merci de les citer avec leur nom.

529 Replies to “Sentiments verdoyants (Jayshree)”

  1. Anna Galore Post author

    La vie plaintive d’une graine

    Je ne suis pas comme vous…
    Je sais, je suis une étrangère pour vous…
    Et ne suis pas acceptée par vous…
    Mais je suis ici car vous me semblez des miens…

    Je veux juste un partage d’émotions avec vous…
    Ne m’ignorez pas, je vous prie…
    Ne m’insultez pas, je me blesse…
    Je suis avec vous car je vous aime…

    Je suis une petite graine…
    Et aussi un produit de vous…
    Ne me prenez pas comme un ajout fautif parmi vous…
    Là je vous parle car j’ai besoin de vous…

    Arrosez-moi de vos sentiments verdoyants…
    Et nourrissez-moi de votre amour…
    Pour me faire grandir comme un arbre…
    Car je désire être un abri pour vous…

    -Jayshree

  2. sampang Post author

    Bonjour Jayshree !
    Je suis très contente que tu viennes ici pour lire et encore lire tes textes … J aime ^^

  3. Jayshree Post author

    Oh ma lune… !
    Si tes rayons sont pour tous donc je ne les veux pas…
    Oh mon soleil… !
    Si tu éclaires tout le monde donc j’aimerais rester en noir…
    Oh mon jardin… !
    Si ta couverture de verdure est pour tous donc je veux bien des épines…
    Oh mon dieu… !
    Si tu comprends mon amour donc je suis contente étant égoïste comme ça…

    -Jayshree

  4. Anna Galore Post author

    Tu as un style à toi, tellement particulier et tellement plein de charme.

    Merci pour tes mots posés ici.

  5. Jayshree Post author

    Caressant mes pensées…
    maquillant mon sourire…
    Comblant mes rêves…
    et choyant ma vie…
    Dis mon homme, d’où viens-tu… ?
    Voyant ton monde dans mes yeux…
    captivant la joie dans mon contentement…
    Dépensant ta vie toute pour me plaire…
    et satisfaisant toutes mes envies en amour…
    Dis moi mon homme…d’où viens-tu… ??

    -Jayshree

  6. Jayshree Post author

    Quoi dire de ta bonté…!
    Quand je te demande l’amour en poignée…Tu me le donnes en mer…!
    Quoi dire de ta gentillesse…!
    Quand je veux un refrain…tu remplis l’air avec la belle voix de rossignol…!
    Quoi dire de ton innocence…!
    Quand je parle beaucoup…tu me regardes muet avec tex yeux bavardant…!
    Quoi dire te ton dévouement…!
    Quand je me blesse un peu le pied…tu étends les fleures sur mon chemin…!
    Quoi dire de ta générosité…!
    Quand je fais des gaffes…tu me fleuris entièrement avec ton grand amour…!

    -Jayshree

  7. monilet Post author

    « Oh ma lune… !
    Si tes rayons sont pour tous donc je ne les veux pas…
    Oh mon soleil… !
    Si tu éclaires tout le monde donc j’aimerais rester en noir…
    Oh mon jardin… !
    Si ta couverture de verdure est pour tous donc je veux bien des épines…
    Oh mon dieu… !
    Si tu comprends mon amour donc je suis contente étant égoïste comme ça… »

    Inévitable réaction , mais conception de l’amour vouée à l’échec, comme chacun sait. Et on y retombe tout le temps…

  8. Anna Galore Post author

    Bonjour Moni ! Bonjour Voie ! Bonjour Miss ! Bonjour Jayshree ! Bonjour vous tous !

  9. Antillaise Post author

    Jayshree ! Te relire et te relire encore !!! Je ne m’en lasserai jamais !

    Merci pour tout ce que tu nous offres.

    Anti

  10. Jayshree Post author

    En pensant à toi, j’oublie tout le monde…
    Mais je n’arrive pas à t’oublier étant avec du monde…

    En me mettant si loin de toi…je pense me débarrasser de ton manque…
    Mais j’oublie toujours…comme ça je me mets loin de mes souffles…

    En quittant le monde autour de toi, je pense abandonner mon chagrin …
    Mais j’oublie la douleur des blessures étant avec ce chagrin…

    J’ai fait tout essai fautif de me libérer de toi…
    Mais en vain…… !!!

    -Jayshree

  11. Antillaise Post author

    Ce dernier poème me fait irrémédiablement penser à « NANTES », la chanson de Barbara dans laquelle elle évoque la perte de son père.

    Si tu le souhaites Jayshree, je te copierai les paroles.

    Anti

  12. Jayshree Post author

    Eh oui Anti…avec plaisir j’aimerais avoir les paroles de cette chanson…je remercie à vous tous Anna, Miss you and toi anti pour avoir aprécié ce poème…

  13. Antillaise Post author

    NANTES

    Il pleut sur Nantes
    Donne-moi la main
    Le ciel de Nantes
    Rend mon cœur chagrin

    Un matin comme celui-là
    Il y a juste un an déjà
    La ville avait ce teint blafard
    Lorsque je sortis de la gare
    Nantes m’était encore inconnue
    Je n’y étais jamais venue
    Il avait fallu ce message
    Pour que je fasse le voyage:

    « Madame soyez au rendez-vous
    Vingt-cinq rue de la Grange-au-Loup
    Faites vite, il y a peu d’espoir
    Il a demandé à vous voir. »

    A l’heure de sa dernière heure
    Après bien des années d’errance
    Il me revenait en plein cœur
    Son cri déchirait le silence
    Depuis qu’il s’en était allé
    Longtemps je l’avais espéré
    Ce vagabond, ce disparu
    Voilà qu’il m’était revenu

    Vingt-cinq rue de la Grange-au-Loup
    Je m’en souviens du rendez-vous
    Et j’ai gravé dans ma mémoire
    Cette chambre au fond d’un couloir

    Assis près d’une cheminée
    J’ai vu quatre hommes se lever
    La lumière était froide et blanche
    Ils portaient l’habit du dimanche
    Je n’ai pas posé de questions
    A ces étranges compagnons
    J’ai rien dit, mais à leurs regards
    J’ai compris qu’il était trop tard

    Pourtant j’étais au rendez-vous
    Vingt-cinq rue de la Grange-au-Loup
    Mais il ne m’a jamais revue
    Il avait déjà disparu

    Voilà, tu la connais l’histoire
    Il était revenu un soir
    Et ce fut son dernier voyage
    Et ce fut son dernier rivage
    Il voulait avant de mourir
    Se réchauffer à mon sourire
    Mais il mourut à la nuit même
    Sans un adieu, sans un « je t’aime »

    Au chemin qui longe la mer
    Couché dans le jardin des pierres
    Je veux que tranquille il repose
    Je l’ai couché dessous les roses
    Mon père, mon père

    Il pleut sur Nantes
    Et je me souviens
    Le ciel de Nantes
    Rend mon cœur chagrin

    Tu peux l’écouter ici :

    http://www.youtube.com/watch?v=rui_ZnaKF2c

    Nantes est une assez grande ville en France. Barbara raconte comment elle est contactée pour aller voir son père une dernière fois avant qu’il ne meurt. Son père, elle ne l’a pas vu depuis longtemps, très longtemps parce qu’il y a eu la guerre et qu’ils étaient juifs et parce ce que son père a commis un acte horrible qui est l’inceste sur sa fille.

    Cette chanson est magnifique car elle est celle du pardon.

    Anti

  14. Antillaise Post author

    Mais, ma chanson préférée de Barbara est celle-ci :

    http://www.dailymotion.com/howlong

    L’ÎLE AUX MIMOSAS

    Il y a si peu de temps,
    Entre vivre et mourir,
    Qu’il faudrait bien pourtant,
    S’arrêter de courir,

    Toi que j’ai souvent cherché,
    A travers d’autres regards,
    Et si l’on s’était trouvés,
    Et qu’il ne soit pas trop tard,
    Pour le temps qui me reste à vivre,
    Stopperais-tu ta vie ivre,
    Pour pouvoir vivre avec moi,
    Sur ton île aux mimosas,
    Et comme deux chevaux,
    Courant dans la prairie,
    Et comme deux oiseaux,
    Volant vers l’infini,
    Et comme deux ruisseaux,
    Cherchant le même lit,
    Nous irions dans le temps,
    Droits comme des roseaux,
    Quand sous le poids des ans,
    Nous courberions le dos,
    Ce serait pour mieux boire,
    Ensemble à la même eau,

    Et si tu m’avais cherchée,
    De soir en soir, de bar en bar,
    Imagine que tu m’aies trouvée,
    Et qu’il ne soit pas trop tard,
    Pour le temps qu’il me reste à vivre,
    J’amarrerais mon piano ivre,
    Pour pouvoir vivre avec toi,
    Sur ton île aux mimosas,
    Nous aurions la fierté,
    Des tours de cathédrales,
    Et nous serions plus près,
    Du ciel et des étoiles,
    Nous saurions le secret,
    Des aurores boréales,
    Il y a si peu de temps,
    Entre vivre et mourir,
    Qu’il faudrait bien pourtant,
    S’arrêter de courir,
    Et prendre un peu de temps,
    De voir les fleurs s’ouvrir,
    De voir les fleurs s’ouvrir,

    Toi que j’ai souvent cherché,
    A travers d’autres regards,
    Et si l’on s’était trouvés,
    Et qu’il ne soit pas trop tard…

    Anti, toi que j’ai souvent cherché…

  15. sampang Post author

    bah voilà, à force de visualiser 😉
    tu l as ton Anna naze !( chui pliée)

    Merci à toi Jayshree pour la douceur qu on peut lire dans tes mots …

  16. Jayshree Post author

    Un grand merci à vous les deux chères Anti et Sampang pour les belles chansons…et je vais bientôt télécharger ces chansons…merci…merci…merciiiiiiiiiiiiiii…c’est 11h30 de la nuit chez moi…je vais dormir…bonne nuit…

  17. slayeras Post author

    Je reçois, à l’instant où je rentre chez moi
    Votre missive bleue, Madame.
    Vingt fois je la relis, et mes yeux n’y croient pas.
    Pourtant, c’est écrit là, Madame
    Et de votre douleur, je me sens pénétrée
    Mais je ne pourrais rien, Madame.
    Vous savez, aujourd’hui, que de l’avoir perdu,
    C’est lourd à supporter, Madame.

    Vous demandez pardon de n’avoir pas compris
    Ce qu’était notre amour, Madame.
    Vous n’aviez que ce fils, vous aviez peur de lui
    Et vous l’avez gardé, Madame.
    Ne me demandez pas ce qu’a été ma vie
    Quand vous me l’avez pris, Madame.
    Je me suis toujours tu, ce n’est pas aujourd’hui
    Que je vous le dirais, Madame.
    Vous eussiez préféré, je vous retrouve là,
    Qu’il fût mort en héros, Madame.
    Oui, c’eût été plus noble, je vous crois,
    Que de mourir d’amour, Madame
    Mais qu’il soit mort ici ou qu’il mourût là-bas,
    Auriez-vous versé moins de larmes ?
    Il en a décidé, lui seul avait le droit.
    Il faut vous résigner, Madame.

    C’est trop tard, maintenant, pour que je vous revienne
    Et vous vieillirez seule, Madame
    Et ne m’en veuillez pas si je parais cruelle
    Mais je l’ai trop aimé, Madame
    Pour qu’à la fin du jour, près d’une cheminée,
    Nous évoquions ensemble, Madame,
    Celui que, vous et moi, nous avons adoré
    Et perdu tout ensemble, Madame

    Mais le chagrin m’égare, il faut me pardonner.
    J’ai mal de votre mal, Madame
    Mais que faire, et quoi dire, puisqu’il s’en est allé ?
    Je ne puis rien pour vous, Madame.
    Pour la seconde fois, il va nous séparer.
    Non, je ne viendrai pas, Madame,
    Car, le perdre deux fois, c’est lourd à supporter.
    Vous me comprendrez bien, Madame.

    Je reçois, à l’instant où je rentre chez moi,
    Votre missive bleue, Madame.
    Vingt fois je la relis, et mes yeux n’y croient pas.
    Pourtant, c’est écrit là, Madame
    Et de votre douleur, je me sens pénétrée
    Mais je ne puis plus rien, Madame.
    Vous saurez, comme moi, que de l’avoir perdu
    C’est lourd à supporter, Madame…

    (désolée impossible de retrouver la vidéo…pour ceux qui veulent je peux leur envoyer la musique par mail, dans ce cas écrivez-moi sur mon adresse perso).

  18. Antillaise Post author

    Je ne connaissais pas cette chanson. Elle est poignante et me rappelle le poème de Sampang…

    Merci Slay. De tout coeur.

    Anti

  19. Jayshree Post author

    Le Bonheur sourit dans mes larmes à chaque fois que je te vois…
    Cela se passe parce que la Joie déborde de mon cœur…
    Si tu viens ou pas, dis-moi seulement que tu viendras…
    Et puis vois comment la joie prend des tours joyeux…
    L’espoir que tu arriveras est ma seule joie…
    S’il casse, le bonheur sera perdu pour toujours…
    Hé ! Crois-moi, personne ne pleure de tout…
    C’est juste le surdosage de la joie te voir après si longtemps…

    -Jayshree.

  20. Antillaise Post author

    « Hé ! Crois-moi, personne ne pleure de tout…
    C’est juste le surdosage de la joie te voir après si longtemps… »

    Comme j’aime ce poème si proche, tellement de mes débordements éphémères.

    Anti, in ondation.

  21. sampang Post author

    Jayshree mes mots n étaient pas justes. Il n y a pas que la douceur dans tes mots. Il y a quelque chose qui me semble évident maintenant et que je n arrivais pas à définir. Tu as les mots simples de quelqu un qui n écrit pas dans sa langue natale et qui ont portée autre. Il y a un impact quand tu écris, justement par la simplicité…

  22. Anna Galore Post author

    Jayshree est totalement habitée, totalement sincère aussi. Une très belle sensibilité et, d’accord avec Sampang, une façon unique d’écrire.

  23. Jayshree Post author

    Je vous remercie mes amies…je salut à vos grandeur de m’apprecier…ça me donne la force à écrire…merciiiiiiiiiiiiiii…je vous aime et respecte…

  24. Jayshree Post author

    I’m tired of your attitude, my garden …
    There are so many flowers in your heart…
    So you never notice me as I’m tiny flower…

    Even you never throw your eyes on me…
    For you, I’m just an addition to your life…
    But for me you are my life, my happiness…

    I’m waiting for having just a look of you…
    I’m dying day by day being ignored by you…
    But you never notice my pain…my feelings…

    I know you are never going to be changed…
    You never loved me…even not accepted me…
    But I’m still waiting for your real sentiments…

    I’ve born and grown up in your shadow…
    I constantly flourish and smile for you…
    But your carelessness for me is as it is…

    -Jayshree

    La traduction française est fait par Angelina…voilà…

    Je suis las de ton attitude, mon jardin
    Il y a trop de fleurs dans ton cœur
    Donc tu ne remarques jamais comme je suis une petite fleur

    Tu ne poses jamais les yeux sur moi
    Pour toi, je suis juste un ajout à ta vie
    Mais pour moi, tu es ma vie, ma joie

    J’attends que tu me regardes
    Je meurs jour après jour d’être ignorée de toi
    Mais tu ne remarques ni ma douleur ni mes sentiments

    Je sais que tu ne changeras jamais
    Tu ne m’aimais jamais… Que tu ne m’acceptais pas
    Mais je continue à attendre tes vrais sentiments

    Je suis née et j’ai poussé dans ton ombre
    Je fleuris et souris continuellement pour toi…
    Mais ton manque de soin pour moi est comme il est.

    -Jayshree

  25. ZAZA Post author

    Pauvre petite fleur, a qui il ne jette aucun regard, ne voit ni son chagrin, ni ses sentiments et pourtant cette petite fleur fleurit éternellement pour lui. C’est beau et triste à la fois Jayshree, car elle se sent ignorée.

  26. Jayshree Post author

    En me disant infidèle, essaie un peu d’être comme moi…
    En parlant à tout le monde, essaie de compter la durée de mon attente …
    En souriant toujours, essaie de voir des ruisseaux en ruisseaux de mes pleures…
    En riant à éclater…essaie d’écouter mes cris explosés…
    En te noyant dans la mer de joie, essaie de te tremper sous la pluie de mes larmes…
    En me posant des questions, essaie d’en répondre à une seule des miennes…
    En me reprochant, essaie de m’aimer comme moi…
    En écrivant des livres en livres, essaie de lire des mots de mon coeur…
    Essaie juste m’aimer en oubliant tout le monde…
    Et ose être fidèle étant infidèle avec tous…

    -Jayshree

  27. Slayeras Post author

    Aimer vraiment UNE personne, en étant sincère, vaut mieux que de vouloir aimer ou se faire aimer de tout le monde. C’est comme ça que j’interprète ton poème. Merci, c’est très beau.

  28. Jayshree Post author

    Pensés poètiques…

    J’ai fermé la porte de mon coeur pour toujours
    Mais pardonne moi s’il te plait
    J’ai oublié de te emporter au dehors
    Que faire?
    Maintenant, tu restes enfermé là pour toujours.

    -Jayshree(traduit en français par valbleue)

    En prenant le stylo de mon âme,
    j’écris ton nom dans le ciel
    Mais hélas, il me semble trop petit
    pour y écrire ton nom en entier…

    -Jayshree

    Le silence parle beaucoup…les paroles gardent le silence…

    En t’attendant mon amour…il pleut sans nuages…

    -Jayshree

    Je t’ai vu dans mes yeux…Que tu es gracieux…!
    Je t’ai connu par mon cœur…Que tu es gentil… !
    Je t’ai senti dans mes pensées…Que tu es doux… !
    Je t’ai parlé dans mon rêve…Que tu es adorable… !

    -Jayshree

    L’Amour et l’affection sont partout, il suffit juste d’apprendre
    à les regarder et à être plus à même de les préserver…

    -Jayshree

    La joie réside dans le coffre de la compréhension et de la
    tolérance… Sachons donc l’en sortir…

    -Jayshree

  29. voiedoree Post author

    Je t’ai vu dans mes yeux…Que tu es gracieux…!
    Je t’ai connu par mon cœur…Que tu es gentil… !
    Je t’ai senti dans mes pensées…Que tu es doux… !
    Je t’ai parlé dans mon rêve…Que tu es adorable… !

    C’est gentil d’avoir écrit ces jolies choses pour moi….

  30. Jayshree Post author

    Dors bien prenant mon sommeil…
    Et ris toujours égorgeant mon sourire…
    Sois un riche volant mes rêves…
    Et Reste heureux violant ma joie…
    Sois chanceux me jetant en malheur…
    Et ravis-toi massacrant ma beauté…
    Malgré tout ça, je t’appelle l’amour
    Et te connais mon bonheur…
    Hélas que pour toi je ne suis plus qu’une méchante…

    -Jayshree

  31. ZAZA Post author

    Dors bien pendant mon sommeil
    Car bientôt c’est moi qui rira
    Sois un pauvre car je garderai mes rêves
    Pour un autre que toi
    Tu seras malheureux, je ne te laisserai plus cette joie
    Sois malchanceux, je te jette un sort
    Je me réjouis, ma beauté sera intacte
    Malgré toutes ces choses, je t’appelle quand même amour
    Tu crois connaitre mon bonheur
    Pour moi c’est toi hélas le méchant.
    Voilà jayshree à ma façon un peu de bonheur pour l’autre.
    Bonne journée à toi.
    ZAZA

  32. Jayshree Post author

    J’aimaisssssssssssss Zaza…j’ai beaucoup aimé ta façon d’écrire…c’est super ça…

    Merci mon amie Miss…tu es trop gentille toujours avec moi de m’encourager…

  33. sampang Post author

    La joie réside dans le coffre de la compréhension et de la
    tolérance… Sachons donc l’en sortir…

    -Jayshree

    Ecrit par : Jayshree | 09 mars 2008

    Sampang en mode apnée au fond du coffre !!! j y arriiiiiiiiiiiveu 😉

  34. Jayshree Post author

    Just Think About It

    No one is yours, but share your love with all…
    Don’t be dependent on any one but help every one…
    Never ask for anything but offer your best…
    Don’t expect any thing, just give unconditionally…
    And you’ll find the God in yourself and…
    You’ll live your life without complain…
    But is it easy to live like this…?
    But it’s not too hard also, isn’t it…?

    -Jayshree

    Personne ne vous appartient, mais partagez votre amour avec tous…
    Ne pas dépendez de personne mais aidez tout le monde…
    N’exigez jamais mais offrez le meilleur de vous même…
    Ne vous attendez à rien, soyez juste sans réserve…
    Et vous trouverez en vous même Dieu…
    Et vous vivrez votre vie sans souci…
    Mais est-ce facile de vivre ainsi… ?
    Mais n’est-ce pas trop dur à appliquer… ?

    Jayshree

  35. sampang Post author

    Jayshree… que de communions sur ce blog !!!

    Ce qui est dur c est de le faire comprendre à d autres 😉

    c est juste aimer…

  36. Jayshree Post author

    Merci les amis…Sampang, Miss you, Anna et voiedorée…croyez moi, vos comentairs me donne la confience à moi…un grand merci à vous tous…je suis vraiment chanceuse de me trouver parmis vous tous…

  37. Jayshree Post author

    Be Gentle

    Hey sun…you are the brightest star…!
    But what is good in your brightness…!
    If it can’t illuminate those all behind you…
    Please throw your eyes on them….
    Lighten up them at least for a moment…
    Hey Man…You are the most powerful…
    But what’s good being such powerful…
    If this power can’t save the gentleness…
    Please…spread your luminous energy…
    And take out your gentleness from the dark…
    And enjoy living in your glowing feelings…
    As well as breathe in other’s contentment…

    -Jayshree

    Hé, toi, le Soleil… Tu es l’étoile la plus brillante
    Mais qu’y a-t-il de bon dans ta brillance ?
    Si tu ne peux illuminer ceux qui sont en dessous de toi ?
    S’il te plait, pose tes yeux sur eux
    Eclaire-les au moins juste un instant
    Et toi, l’Homme… Tu es le plus puissant
    Mais qu’y a t-il de bon dans tant de puissance ?
    Si ce pouvoir ne peut sauver la douceur
    S’il te plait, étends ton énergie lumineuse
    Et extrait ta douceur des ténèbres
    Et apprécie de vivre dans tes sentiments ardents
    Si bien que, respire dans le consentement de l’autre.

    Jayshree

  38. anti Post author

    J’aime particulièrement celui-ci :

    Personne ne vous appartient, mais partagez votre amour avec tous…
    Ne pas dépendez de personne mais aidez tout le monde…
    N’exigez jamais mais offrez le meilleur de vous même…
    Ne vous attendez à rien, soyez juste sans réserve…
    Et vous trouverez en vous même Dieu…
    Et vous vivrez votre vie sans souci…
    Mais est-ce facile de vivre ainsi… ?
    Mais n’est-ce pas trop dur à appliquer… ?

    En écho, j’entends cette phrase, l’amour est la seule chose que plus on donne, plus on en a.

    Ca chante Louise Attaque dans ma tête :

    COMME ON A DIT

    « On s’accepte ou on s’oublie
    On essaie pour une nuit
    Puis on s’arrête ou on se multiplie
    Si l’on s’arrête sous un oubli est ce qu’on accepte pour une nuit
    Que nos essais on les multiplie
    Mais si j’accepte, j’oublie, j’essaie je multiplie
    Ces rêves au long cours seraient-ils de belles nuits ? »

    anti

  39. voiedorée Post author

    Mais est-ce facile de vivre ainsi… ?
    Mais n’est-ce pas trop dur à appliquer… ?

    C’est le travail en amont qui est difficile….

  40. Jayshree Post author

    Une grenouille dans un puit est confuse.
    Elle voit son monde par ce puit.
    Elle dit au puit :
    Je te connais ma douleur et aussi ma joie
    Le mensonge et aussi la vérité
    Ma haine et aussi mon amour
    Ma croyance et aussi mon agnostisme
    Ma fidélité et aussi mon infidélité
    Ma vie et aussi ma mort
    Mon refuge et aussi mon danger
    Mes paroles et aussi mon silence
    Mes larmes et aussi mon rire
    Mon respect et aussi mes insultes
    Dis-moi, comment te quitter!

    -Jayshree ( La correction fait par Anna…merci à elle )

  41. Jayshree Post author

    Une grenouille dans un puits est confuse.

    Elle voit son monde par ce puits.

    Elle dit au puits :

    Je te connais ma douleur et aussi ma joie

    Le mensonge et aussi la vérité

    Ma haine et aussi mon amour

    Ma croyance et aussi mon agnostisme

    Ma fidélité et aussi mon infidélité

    Ma vie et aussi ma mort

    Mon refuge et aussi mon danger

    Mes paroles et aussi mon silence

    Mes larmes et aussi mon rire

    Mon respect et aussi mes insultes

    Dis-moi, comment te quitter!

    -Jayshree ( La correction de ce texte est fait par Anna, je la remercie infiniment)

  42. Jayshree Post author

    Je pensais…
    tu étais là pour me protéger…
    Lorsqu’ un nuage vient obscurcir ma vie…
    Je croyais…
    Que j’étais la seule pour toi…
    Lorsque tu venais m’accueillir…
    J’avais la conviction
    Que je représentais ta vie…
    La seule dont tu as envie…
    Mais je sais seulement…
    Je ne cesserai jamais…
    De vivre pour t’aimer…

    -Jayshree

  43. Anna Galore Post author

    Petite note: le poème « La grenouille et le puits » a été posté deux fois parce qu’il apparraissait en France mais pas en Inde chez Jayshree pour une raison mystérieuse. La 2ème fois est visible de partout, il semble.

  44. Jayshree Post author

    Je crois Anna, le problem est de chez moi car j’utilise Mozilla firefox donc je crois il y a un problem et pour cette raiosn je l’avais posté deux fois par faute…je m’excuse s’il te plait…et puis là je viens d’ouvrire ce blog avec Microsoft internet exploral et ici je vois très bien…Merci pour la compréhension…

  45. Slayeras Post author

    Jayshree ton poème sur la grenouille est d’une sagesse !!!!!!!! Ta voix me parle. Je t’embrasse. J’aime beaucoup te lire. C’est formidable de te voir ici, un petit bout de ton pays chez nous, une petite part de toi, ça fait plaisir !

  46. Anna Galore Post author

    Jayshree, aucun problème, ne t’inquiète pas, l’improtant c’est qu’on puisse lire tes poèmes magnifiques. Ce n’est pas grave s’ils apparraissent plusieurs fois, ils sont toujours aussi beaux.

    Bisous, belle amie.

  47. Jayshree Post author

    Merci mes amies…je n’ai pas de mots à vous remercier mais sachez que vous êtes toujours dans mon coeur…Je suis heureuse d’être encouragée par vous tous…

  48. boudufle Post author

    yep! je viens de lire un peu, j’aime ce que tu es!! viens plus souvent avec nous si tu le peux dans nos délires ma belle enfant !! nous sommes un peu, parfois plus, mais pas…allez arrive !! viens sinon je passe par Q/R , Yahoo, et mon blog pour te faire sortir de ton fil….bisous pleins d’amour , la Tata Boudufle, bon, je sais c’est nul, mais j’ai l’âge………….mdr!!!!

  49. Jayshree Post author

    Oh…! vous êtes tous hyper gentils…eh oui vraiment vous me semblez de miens…je suis fier de vous, de vous rencontrer et de me trouver parmi vous tous.

    Et Boudufle, oui j’aimerais bien visiter votre blog avec plaisir, donnez-moi l’adresse s’il vous pláît…

  50. boudufle Post author

    « oui j’aimerais bien visiter votre blog avec plaisir, donnez-moi l’adresse s’il vous pláît… »

    Tu, c’est plus mieux ma douceur !!! je vais reprendre le chemin de mon blog la semaine à venir, je te dis et youpi!!!

  51. Jayshree Post author

    C’est vous qui a un coeur trop doux qui dérige les paroles aussi doux…moi j’ai vraiment aimé votre comentaire et je le dis du coeur comme vous le dite car je le sais bien que ce que vous ecrivez vous le vous sentez et aussi coryez… Merci à vous j’attendrai votre blog…

  52. boudufle Post author

    oui, depuis pas mal de temps, mais c’est un peu la lassitude profonde, des bonjours et bonsoirs…et le reste pas vraiment de suite…….les meilleurs sont comme moi à se faire coucou en mails. Bon, je dois avouer que je fais depuis un mois que des sauts de puce!!! et voilà, quoi que tu veux savoir d’autre ma belle ?
    ce jour j’ai un pantalon noir de cheval, un pull tricot main de moi , et des chausettes avec des réglisse’s ( miaougriffffth!!)……..sinon, me suis lavée les cheveux, et que j’ai fais les courses de travers, suis a y retourner demain, homme blanc ce soir chez les copains à Paris, devais revenir que lundi mais il semble vouloir arriver demain………….no comment!

  53. Jayshree Post author

    Je n’ai pas peur d’avoir la douleur…
    Ni je souffre plus de mal…

    Je te vois dans la douleur…
    et je cherche le mal dans toi…

    Je t’aime dans toutes les conditions…
    Donc, comment je peux souffrir… ?

    Oui je prends la joie dans toutes les situations…
    Je suis heureuse…Ah ! Je suis chanceuse…

    -Jayshree

  54. Slayeras Post author

    Bah je suis perdue là… normal ? T’as un blog boud’ ? Et tu réponds tout ça. Bah alors… mince.

    Courage en tout cas. J’sais pas quoi dire, du coup.

  55. sampang Post author

    je suis fachée Boud, pourquoi tu ne m as pas dit de venir aujourd hui ? Banane !!!
    Sampang mode semblant hein, chut 😉

  56. Jayshree Post author

    Bonjour voiedorée, je suis tout à fait d’accord avec vous…mais dites-moi sans la douleur, quelle est la valeur de joie…?

    Dans mon texte quand je parle la joie d’amour en douleur, donc je parle d’amour divine, comme on a pour le dieu où on croit le dieu et on l’adore mais on ne sait pas quand il fera ce qu’on veut, on lui prisant, on dit « Mon dieu, mon amour pour toi est sans acceptation mais en disant ça dans notre coeur, il y a toujours une envie d’avoir quelque chose et on ne sais pas quand le dieu va satisfaire cette envie et notre besoin d’avoir ce qu’on veut devient si forte que en prisant le dieu, lui aimant sans rien dire, on devient triste ayant le manque de notre besoin…mais notre croyance et notre amour pour lui est toujours là dans ce cas ce qu’on a le sentiments, j’essaie les expliquer dans mon texte…

    Ah…je ne sais pas si j’ai bien expliqué ou pas…

  57. Jayshree Post author

    Par example dans ce texte, j’ai essayé d’extrimité d’amour…

    You are in each breath…in each thought you are…
    You are my days…my nights, you are…
    But I’m missing you a lot…I’m missing you a lot…
    I fill up the sky, writing: I miss you a lot…
    I communicate by clouds: I miss you a lot…
    But again and again, I want to say: I miss you a lot…
    I see you in the moon, you bright in the sun…
    I flow in the river, to meet you my ocean…
    I meet you…see you daily, but I miss you a lot…
    My songs for you, I sing for you…
    My vision for you, my wisdom for you…
    Even, me means you and you means me …but I miss you a lot…
    You are in my talk, in my silence you are…
    You are here and there…besides me you are…
    I feel you everywhere…but I miss you a lot…

    -Jayshree

    Traduction française par Angelina…

    Tu es dans chaque respirations… dans chaque pensées tu es
    Tu es mes jours… mes nuits, tu es
    Mais tu me manques beaucoup… Tu me manques beaucoup
    Je remplis le ciel en écrivant : Tu me manques beaucoup
    Je communique par les nuages : Tu me manques beaucoup
    Mais encore et encore, je voudrais dire : Tu me manques beaucoup
    Je te vois dans la lune et dans l’éclat du soleil
    Je coule dans la rivière pour te retrouver mon océan
    Je te retrouve… Te te vois tous les jours mais tu me manques beaucoup
    Mes chansons sont pour toi, je chante pour toi
    Ma vision est pour toi, mon bon sens pour toi
    Même si moi veux dire toi et toi veux dire moi…Tu me manques beaucoup
    Tu es dans ma voix, dans mes silences tu es
    Tu es ici et là… à côté de moi tu es
    Je te sens partout… Mais tu me manques beaucoup…

    Jayshree

  58. voiedorée Post author

    C’est vrai que ce sont les contraires et les oppositions qui donnent leur valeur à une chose, qui leur permettent d’exister ….

    Mais je crois qu’il y a une autre possibilité qui est de ne pas avoir besoin de ces oppositions et ces contraires, simplement savoir qu’ils existent mais sans en tenir compte.

  59. Anna Galore Post author

    Comme dans ces mots de Lao Tseu, d’unse sagesse sublime:

    « Les formes et les choses se manifestent à celui qui n’est pas attaché à son être propre. Dans ses mouvements, il est comme l’eau. Dans son repos, il est comme un miroir. Et dans ses réponses, il est comme l’écho. »

  60. Jayshree Post author

    Très bien dit Anna…et je suis aussi d’accord avec vous voiedorée mais croyez moi j’avoue que je comprends mais je n’arrive pas jusqu’à maintenant être comme ça comme écrit dans le message de Anna, mots de Lao Tseu…Et si quelqun arrive comprendre ça donc pour lui il ne reste pas que la joie dans la vie…

  61. voiedorée Post author

    Il reste la conscience de soi, la joie d’être sans conditions….
    dIfficile à atteindre mais c’est le chemin qui est important, pas le but….

  62. Jayshree Post author

    Voilà,
    Toutes mes paroles sont pour toi,
    Mais je ne t’offrirai aucun mot;
    Toutes mes pensées sont pour toi,
    Mais jamais je ne t’appellerai,
    Je me maquille de tes rêves
    Mais jamais tu ne me verras
    Je respire tes souffles
    Mais jamais tu n’arriveras à me toucher
    Tu es mon univers dont je suis un point
    Mais jamais tu ne parviendras à me mesurer,
    Ma volubilité est seulement pour toi
    Mais jamais tu ne pourras m’écouter
    Je suis un amour et toi tu es un ignorant
    Jamais tu ne sauras me connaître.

    -Jayshree

  63. sampang Post author

    Je suis un amour et toi tu es un ignorant
    Jamais tu ne sauras me connaître.

    -Jayshree
    Ecrit par : Jayshree | 18 mars 2008

    … et toc, bien fait !
    ça c est encore une plaisanterie Jayshree ;). Je suis une très vilaine parfois 😉

    Tes mots enclins à l Amour sont parsemés de douceur pour l autre, même si non partagés, on ne sent jamais de jugement, de rancoeur, de regrets… c est beau ça ^^

  64. Jayshree Post author

    Who loves us, hates us most…
    Who gives us joy, gives sorrow most…
    Who gives us life, kills our happiness…
    Who accepts us, leaves us alone…
    Who respects us, insults us most…
    Who makes us laugh, gives us tears…
    Who gives us a hug, slaps on heart strongly…
    Who heals our pain, hurt us most…
    Who gifts us more, snatches most…

    What’s this…? It’s just a mental stage to think like this or it’s a truth of life…??…So many questions but no answers…may be this is the charm of living…and this is the life…like this picture… very deep where we have to find a light…the brightness without having any fear…just we have to walk ahead with confidence and trust…with some one or alone…without any expectation…with a beautiful smile…

    -Jayshree

  65. Slayeras Post author

    Nooon il est très bien ton dernier poème en anglais ! avec tous ces contraires qui font les contrariété de la vie, mais qui rendent aussi la vie étonnante et belle ! J’aime !

  66. Jayshree Post author

    Je suis vraiment désolée Miss, je n’ai pas la traduction, je vais l’essayer plus tard… ok… Merci à vous tous de m’encourager…

  67. Zaza Post author

    A jayshree en réponse à ton poème

    Toutes mes paroles sont pour toi
    Et tu pourras te délecter de ces mots
    Toutes mes pensées sont pour toi
    Et je crierai ton nom chaque jour
    Je me maquille de tes rêves
    Et je sais que tu ne verras que moi
    Je respire ton souffle
    Qui me caresse le visage
    Tu es mon univers dont je suis un point
    Tu sais que mon coeur est immense
    Mon babillage est seulement pour toi
    Je sais que tu prendras le temps de m’écouter
    Je suis un amour et tu es le maitre
    Par tout ou je serai, tu me reconnaitras.
    Zaza

  68. Jayshree Post author

    If we can’t say ´sorry´ and can’t laugh and cry falsely to give happiness to our loved one then we are not at all in Love…

    If our eyes can’t become wet seeing our loved one sad and our ego is too much important to us then we don’t have right to say: I LOVE YOU…

    If our eyes are not opening in search of loved one and our heart is not aching without seeing him/her then we are ignorant of Love…

    If the honesty is not our religion and lies are not sins for us then we will never be able to know this feeling of LOVE…

    If the God and the LOVE is different from each other in our view then neither LOVE nor God are in our reach…

    -Jayshree

    NB: Traduction j’essairai plus tard et enverrai d’abord à corriger à toi Miss you ok…

  69. Slayeras Post author

    Jayshree c’est un très joli poème… en plus grâce à toi, j’avais améliorer mon anglais !

    Jayshree devient prof d’anglais sur ce blog ! merci. 🙂

  70. Jayshree Post author

    Merci Miss et Slayeras… vous pouvez me demandez ici tous ce que vousvoullez concernant l’angalis… je serai honorée à vous aider en anglais…

  71. Jayshree Post author

    Tu as des questions et tu as des réponses…
    C’est comme l’embouteillage d’un seul côté…
    L’autre côté a rien à faire…
    Tu es le nuage et tu es la pluie…
    La verdure a rien à faire que t’attendre…
    Tu es l’été et tu es le tonnerre…
    La terre a rien à faire que te supporter…
    Tu es l’amour et tu es l’haine…
    La fleur a rien à faire que se sacrifier…
    Tu es l’hôte et tu es l’invité…
    Je n’ai rien à te dire que adieu…

    -Jayshree

  72. Jayshree Post author

    Un grand merci à vous Voiedorée… je suis vraiment heureuse de vous lire sur mon texte…je suis chanceuse de vous rencontrer ici…

  73. Jayshree Post author

    Je t’adore beau printemps, je t’aime beaucoup…

    Mais je ne t’attends plus…

    Je sais bien quand tu veux, tu viendras…

    Et tu ne seras uniquement jamais pour moi…

    Je sais que tu ne m’aime pas…

    Mais quoi faire avec ce maudite Cœur…

    Qui ne fait que penser à toi…!!!

    Qui aime t’accueillir, même une fois par an…

    Crois-moi, je veux pas ce chagrine de ta manque…

    Je veux pas t’attendre…mais je t’attends…t’attends…

    -Jayshree

  74. Jayshree Post author

    Merci Voiedorée… vos mots me donne la joie énorme… Oui chez moi aussi c’est le printemps maintenant qui annonce l’arrivage de l’été fort…lol…et oui chez moi pendant l’été, le température augmente jusqu’à 47 *… ahhhh…insupportable…

  75. Anna Galore Post author

    Le printemps est déjà là… L’été sera beau (même si ici j’espère que la température ne dépassera pas 40°, ce qui arrive de temps en temps). En fait, ma température idéale est 37°, celle que l’on sent quand on est corps à corps, coeur à coeur, encore et encore, pendant des heures… la plus belle façon d’être tout le temps en été.

  76. Jayshree Post author

    Laisse-moi voler dans un ciel béant,
    Où je voudrais chanter des chansons joyeuses…
    Offre-moi une soirée vêtue d’orange
    Je voudrais flâner, ivre de sa beauté …
    Enrichis-moi d’un ruisseau dansant, souriant…
    Je voudrais nager tel un canard heureux…
    Laisse-moi toute seule pour me raconter…
    Je voudrais orner mon cœur de mots amoureux…
    Donne-moi un tissu aux couleurs de printemps…
    Je voudrais coudre une robe et m’en draper

    -Jayshree

  77. Anna Galore Post author

    Jayshree, je viens te lire avec plaisir à chaque fois que tu mets un nouveau poème. Merci pour chacun de ces cadeaux.

  78. voiedorée Post author

    Avez vous déja vu un canard heureux ??

    Non ?

    Alors vous avez raté quelque chose

    Le propre du poète c’est de faire jaillir des images (voir relation aux mots), des émotions

    merci Jayshree

  79. Jayshree Post author

    Oh là là…vous mots me gâtent beaucoup… j’ai doute en moi, est-ce que je mérite ce joie…?? Mais j’ai aussi la réponse que ma présence parmi vous tous m’a rendu chanceuse et m’a donné bonheur… UN GRAND MERCI À VOUS TOUS MES AMIS POUR VOS MOTS ORNÉS… JE VOUS AIME BIEN…

  80. sampang Post author

    Jayshree, un chanteur chez nous, et peut être as-tu pu le lire sur un autre endroit ici a écrit ses mots très lourds de sens :

     » il n est pas de hasard,
    il est des rendez vous,
    pas de coincidences »

    Ici, c est un endroit de paix et d apaisement, un lieu de retrouvailles avec soi et les autres que nous a permis d avoir Anna. Alors c est pas par hasard qu on est heureux, c est parce personne ne tire le drap à soi et que l on partage simplement.
    ( euh « tirer les draps à soi » ça veut dire que si on est deux dans le lit on ne partage pas le drap )

    je suis bien contente pour toi ^^.

    Donne-moi un tissu aux couleurs de printemps…
    Je voudrais coudre une robe et m’en draper

    Pour les robes… je sais coudre, Jayshree on va en faire des tonnes !!! 😉

  81. Zaza Post author

    Jayshree, trés beau texte , un ruisseau dansant, souriant ça me plait. Avec Sampang tu les auras tes robes aux couleurs du printemps lol

  82. Jayshree Post author

    Merci encore Miss et voilà un autre venant par toi…

    Voilà mes derniers mots pour toi…
    Tu m’as soufflé les paroles…
    Puis tu les as reprises, me rendant muette…
    Tu m’as fait faire de la balançoire dans le ciel…
    Puis tu m’as laissé lourdement retomber sur terre…
    Tu m’as offert un ruisseau souriant…
    Puis tu m’as jetée dans un volcan furieux…
    Tu m’as accueillie au cœur de tes pensées…
    Puis tu m’as chassée de ta vie…
    Mais je ne peux rien que t’envahir de mes pensées…
    Même si tu n’as rien fait d’autre que me laisser me noyer dans une mer de larmes…

    -Jayshree

  83. sampang Post author

    Ca y est, j’ai trouvé, la robe aux couleurs de printemps m’évoquait les robes couleur de temps, de lune puis de soleil dans Peau d’Ane.

    Ecrit par : Miss You | 28 mars 2008

    trop fort Miss je cherchais aussi ^^

    bravo Jayshree ^^ c est triste mais c est joliment bien dit…

  84. voiedorée Post author

    Les hauts et les bas, les oscillations des sentiments qui ne demandent qu’à se rassembler dans la ligne droite de la sérénité

    bravo

  85. Jayshree Post author

    Un mensonge est parti à la recherche de la vérité
    Et l’a rencontré, mais ne pouvait pas le savoir
    Le pauvre devint plus méchant encore et la blessa
    Elle a voulu le rendre honnête en le faisant changer
    Elle en tomba amoureuse car elle était la vérité,
    Qui ne peut jamais ni dire ni faire de mensonge
    Mais le mensonge n’est qu’un mensonge
    Plus fort que la vérité qu’hélas il a déchirée
    Puis il est reparti chercher la vérité
    Elle était morte, se promettant de haïr le mot amour
    A qui la faute ?
    On dit que l’amour n’existe pas !
    Qui croire ?

    -Jayshree (Correction par Miss you…Merciiiiiiiiiii Miss)

  86. anti Post author

    « Un mensonge est parti à la recherche de la vérité »

    Comme c’est joli ! Qu’elle belle image. Merci toi !

  87. Jayshree Post author

    Oui Voiedoree, tu as raison… Il existe et vit dans notre coeur mais malheureusement nous essayons le trouver ailleurs et puis après ne pas l’avoir eu, on abuse l’amour… mais `a vrai dire amour est toujours l`a. Et si on ne l’a pas donc c’était pas l’amour et pas plus que un mensonge… mais malheureusement on n’arrive pas accepter la vérité… je suis vraiment heureuse de te lire disant que l’amour existe… Merci beaucoup…

  88. sampang Post author

    il est beau ton poème Jayshree, il montre bien que ce soit dans les sentiments ou dans les actes, celui qui ment ou se ment ne peut trouver l Amour…

  89. Jayshree Post author

    Très bien dit Sampang… et Voiesorée je suis aussi ravi que mes mots t’ont plu… croyez moi je me sens vraiment heureuse de me trouver parmi vous…

  90. Jayshree Post author

    On a voulu écrire un poème amoureux,

    Mais les mots sont fâchés…

    Et la tendresse du cœur est fissurée…

    On allait bâtir un ruisseau joyeux…

    Mais les sentiments sont gelés…

    Et l’émotion s’est transformée en reproches…

    On a désiré une brise par mon arbre…

    Mais ses feuilles se sont écroulées…

    Et ses branches sont fatiguées…

    On n’a pas de mots ni de tendresse…

    Ni un ruisseau radieux ni un sentiment verdoyants…

    On a le doute en soi d’être son soi… !

    Ah ! Comment rédiger un poème amoureux ???

    -Jayshree

  91. Jayshree Post author

    Je te dis, je vais pas t’attendre…
    Mais je t’attends toujours…

    Les jours et les nuits sont passés…
    Les mois et les ans sont passés…

    J’en suis sure que tu ne viendras jamais…
    Mais je t’attends comme toujours…

    Un moment me semble un an…
    Ainsi un an se passe une vie…

    Je t’attends depuis l’existence…
    Mon attente n’est encore finie…

    En t’attendant le temps s’est arrêté…
    Mais mon attente dure toujours…

    L’impatience de te voir est si grande…
    Que mon attente me semble si peu…

    -Jayshree

  92. Jayshree Post author

    Oui Miss… attendre, c’est aimer encore et Vous voiedorée dites tous par votre phrase corut… je dirai < attendre veut dire, vivre encore >… car attendre est aussi l’espoire… et l’espoire donne la force à vivre… merci à vous deux…

  93. anti Post author

    « Le comble de la misère, c’est l’espoir » ai-je lu quelque part.

    Cela étant, je ne suis pas du tout du même avis !

    Bises à toi Jayshree

  94. Slayeras Post author

    « En t’attendant le temps s’est arrêté…
    Mais mon attente dure toujours… »

    -> si cette attente procure un sentiment positif, alors il faut la laisser brûler à l’intérieur de ton coeur.

    Anti, tout dépend sous quel angle on se place :
    « Le comble de la misère, c’est l’espoir » ai-je lu quelque part.

    Si tu attends quelque-chose que tu n’obtiendras jamais, ça peut être source de souffrance. Tout dépend comment on gère notre « attente ». Mais si cette attente est passionnelle, si elle nous bouffe la vie… alors, je me pose la question de savoir si l’espoir n’est pas source de malheur, parfois…

  95. Slayeras Post author

    En fait pour appuyer mon idée ci-joint une thèse de théologiste :
     » Pour la Bible, il existe une différence entre les mots « espoir » et « espérance ». On pourrait résumer cette différence en disant que : l’un meure et l’autre demeure! En effet, si l’espoir est humain, il n’est rien d’autre qu’humain ; il trouve sa source dans les aspirations et dans les désirs les plus secrets du coeur ; ce qui, du reste, est légitime ; pourvu que ceux-ci soient bons. Mais cet espoir là est toujours déçu. »

    Je suis passionnée par la théologie et les religions. ;-)p

    C’est pour ça, qu’un jour, j’avais distingué espoir et espérance sur le blog, mais on avait dû me prendre pour une allumée.

    Après ce sont que des mots, ce qui compte c’est la pratique… Qu’on dise espoir ou espérance n’a finalement pas d’importance, mais l’idéal est de faire en sorte que notre espoir soit une énergie positive c’est tout. 😉

  96. voiedorée Post author

    Je partage ton analyse.

    Pour moi l’espoir comme l’espérance distrait de l’essentiel : vivre le présent, l’instant à chaque moment de sa vie, tout ce qu’on espère nous empèche de batir l’avenir que nous devons avoir, avenir construit par notre actualité, notre présent, nos réponses aux évènements qui se déroule à chaque moment. Vivre dans l’espérance d’un lendemain meilleur ce n’est plus vivre, c’est se projeter dans un univers hypothétique qui n’a rien à voir avec la réalité.

  97. Jayshree Post author

    C’est très beau à lire ce que vous dite voiedorée mais si on demande une mère dont enfant est à entrengère, pour elle l’attente pour son enfant est sa vie… la raiosn vrai de vivre… Si on demande une femme dont mari est à la guerre, pour elle l’attente pour son mari est sa vie et ayant l’espoire de revoir son mari, elle vive… donc pour eux l’attende est espoire et cet espoire est leur vie… il y a longtemps j’avais écrit ce texte sur l’attente en anglais que je colle ici… voilà…

    Waiting…a word, which is the most joyous and the most painful…but it’s also true that everybody is waiting here for someone or something…

    If you want to know the real joy of waiting…Ask those who got a news of their loved one’s arrival…! Each moment pases with a marvelous dream while waiting in this case…!

    And if you want to know the pain of waiting…,…Ask those who didn’t get even any news of their owns and ask those who know the arrival time of their beloved who didn’t come yet…and the waiting continues endlessly…Each and every moment pases like as long as a year…more and more painful…more and more alone…more and more dark…more and more threaten…This kind of waiting kills gradually…

    «Hey…God why have you create such painful waiting with mighty love…? And, if you have already created this pain then why have you created heart in this beautiful body…? And even after creating heart, why have you created sentiment of love…?»

    Please God forgive those who blame you like this but if they will not share with you then with whom should they share their frustrations as no one is as understanding as you here…And they are also sure about you that your love towards them will never change even though they will keep blaming you like this again and again…more and more…

    -Jayshree

  98. Anna Galore Post author

    Je viens de voir ce texte, je vais en mettre la traduction d’ici quelques minutes.

  99. Anna Galore Post author

    Voici la traduction du texte de Jayshree:
    —————

    Attendre… un mot, qui est le plus joyeux et le plus douloureux… mais il est vrai que chacun attend ici quelqu’un ou quelque chose…

    Si vous voulez connaître la vraie joie d’attendre… Demandez à ceux qui ont des nouvelles de l’arrivée de la personne qu’ils aiment! Chaque instant est comme un rêve merveilleux lorsque l’on attend de cette façon!

    Et si vous voulez connaître la douleur d’attendre… Demandez à ceux qui n’ont aucune nouvelle, pas même de leurs proches, et demandez à ceux qui connaissent l’heure d’arrivée de ceux qu’ils aiment et qui ne sont toujours pas là et l’attente qui dure sans fin… Chaque instant semble aussi long qu’une année, de plus en plus douloureux, de plus en plus seul, de plus en plus sombre, de plus en plus menacé… Ce genre d’attente tue graduellement…

    « Hé, Dieu, pourquoi as-tu pu créer une attente aussi douloureuse avec une telle puissance d’amour? Et, si tu as déjà créé cette douleur, alors pourquoi as-tu créé un coeur de ce corps magnifique? Et après avoir créé le coeur, pourquoi as-tu créé le sentiment d’amour? »

    Je t’en prie, Dieu, pardonne ceux qui te blâment comme ça mais s’ils ne partagent pas cela avec toi , alors avec qui partageront-ils leurs frustrations, puisque nul n’est plus compréhensif que toi ici… Et ils sont aussi sûrs que ton amour pour eux ne changera pas, même s’ils continuent à te blâmer comme ça encore et encore, de plus en plus…

  100. Slayeras Post author

    L’attente de toute façon fait partie de la vie… C’est carrément impossible de s’en libérer, à moins d’être tjs heureux… Je ne sais pas pourquoi, mais en lisant ton poème Jayshree, je pense à Ingrid Bétancourt, prisonnière des farcs… L’attente, l’espoir d’être libérée un jour, est peut-être ce qui la tient encore en vie ?

    L’espoir ou l’espérance est une belle énergie… Cette énergie doit rester belle et non, nous détruire. C’est tout ce que je pensais. L’espoir est beau, si on en fait qq-ch de beau.

    Mais bon c’est peut-être bête ce que je dis, je sais pas…

    Ah ! Jayshree tes textes ! tu vois, à chaque fois nous parlons, nous nous posons des questions ! Ils ne laissent pas indifférents. Gros bisous à toi.

  101. voiedorée Post author

    Je comprends bien ce que vous dites… On peut vivre au travers des autres, s’oublier
    Se projeter dans un futur

    Mais la vie c’est le présent….

  102. Jayshree Post author

    Un grand merci ma chère Anna pour la belle traduction de mon texte…

    Chère Saleyeras, je partage 100 % ton avie…

    Et cher ami Voiedorée, ce que vous dites c’est super… vos pensés sont très mur mais tout le monde n’a pas cette compétence de prendre des chose comme vous pensez… je salue vos pensés…

    Je remercie tout le monde d’avoir donné vos point du view sue ce sujet… Merciiiiiiiiiiiii

  103. sampang Post author

    Je viens de te lire Jayshree et bien sûr, qu au-delà de la beauté du texte, je ne suis pas en accord avec cela ;).

    Non, non Slay, on ne t a pas prise pour une « allumée » lool. Et comme tu le dis si bien :  » Après ce sont que des mots, ce qui compte c’est la pratique… Qu’on dise espoir ou espérance n’a finalement pas d’importance… ». Justement non il n y a pas d importance, parce que dans la pratique, quand il y a les mots « espoir » ou « espérance » il y a toujours, hélas, le mot : « attente »…

    Jayshree tu soulignes :  » pour elle l’attente pour son enfant est sa vie… la raiosn vrai de vivre…  » ( j aimerai plus tard revenir sur cet Amour que l on a pour ceux que l on aime et en particulier, ses enfants …). Et donc cela rejoint ce que je mentionnais à Slay, l espoir rime avec attente… et donc il va de paire d employer effectivement le mot « frustration » parce que l espoir rime aussi avec ce mot.

    Slay :  » L’attente de toute façon fait partie de la vie… C’est carrément impossible de s’en libérer, à moins d’être tjs heureux… ». Quand j attends que la boulangerie ouvre ses portes ( ce qui ne m est pas arrivé depuis longtemps ;)) je t assure que je ne suis pas malheureuse ! mdr

    L espoir, donc l attente, c est vouloir autre chose que ce qui est. Et dans ce sens je rejoins tout à fait Voidorée…

    On peut désirer des choses que l on voudrait voir évoluer, modifier, changer, mais elles ne se feront que si notre regard présent est différent. A savoir vivre l instant pour que soit autre demain. Mais pas espérer juste comme cela que sans nous les choses se fassent. Par exemple, on veut souvent que l autre change. Or, pour peu que l on s y intéresse un peu ;), c est nous qui en changeant notre regard sur lui, l amene à se regarder et à changer. Mais si on vit avec l espoir que l autre puisse changer un claquant des doigts, on est dans l attente, de quelque chose que l on ne maitrise pas et donc bien sûr, il y a frustrations de voir que rien ne change.

    On peut aussi « espérer » des choses qui ne nous correspondent pas du tout. « Je veux demain être riche d argent ! Je veux demain pouvoir m acheter tout ce que je veux !  » mais si au plus profond de moi, je ne suis pas ainsi… Si tout cela n est juste que pour le regard d autrui… Si ce n est pour rien en faire de partage… Rien ! avec tout l espoir qui m anime, avec toute l attente qui me tient, n arrivera dans ce sens ! Et si cela arrive, je verrais sous peu mon attente virée à la désespérance de mon propre malheur…

    Ne rien attendre… se détacher… peut-être est-ce cela qu il faut envisager de vivre… l  » espérer  » ! 😉 😉

    De la même façon que l on voudrait des choses parfois, ne pas focaliser dessus. Parce qu à cet instant précis, nos pensées ne vont plus que dans ce sens, l énergie que nous avons ne sert plus que cet « espoir », et alors on se perd…

  104. sampang Post author

    et pour ce qui est de la détention, quelle qu elle soit… aussi extrême qu elle soit, je peux affirmer en ce qui me concerne, que ce n est pas l espoir de sortir qui m aurait animée, c est que le moment présent se vive bien…

  105. voiedorée Post author

    Nous sommes ainsi constamment « décentrés » de la Vie. Cette conscience de l’instant est détournée par l’ego pour nous faire voyager en pensées et en émotions « en dehors », que nous appelons passé et futur : ceux-ci n’existent que par notre mental, par la focalisation de nos pensées hors du temps présent, donc de notre état de bien-être présent. Si ces pensées correspondent à des souvenirs, nous appelons cela passé, et si c’est des anticipations, nous appelons cela futur. Et il faut bien admettre que la majorité de nos pensées dans ces deux cas correspondent à des émotions de mal-être : ne nous souvenons-nous pas plus facilement d’expériences douloureuses, n’anticipons-nous pas davantage des événements futurs que nous craignons ? Voici un exemple parlant de détournement : l’envie. J’ai envie de chocolat, c’est comme si toutes mes cellules tapaient du couvert sur la table pour en réclamer, mon ego focalise mon attention sur ce besoin : su tu en manges, tu SERAS heureux ! Et comme mon ego travaille dans l’ombre, il a les mains libres pour en plus m’injecter des émotions de frustration si je ne mange pas le chocolat tant espéré, et de culpabilité si je vais vers l’armoire…pas facile de travailler dans l’ombre ! Eh oui, mon conditionnement me dit : le chocolat fait grossir…J’ hésite, puis je me dis le cœur soulagé : bah, ce n’est pas pour une fois, c’est n’est pas un petit bout de chocolat qui va me faire prendre un kilo, je ne craque pas mais je décide « de moi-même » d’en prendre dans l’armoire, ça va me faire du bien au moral…je l’ai bien mérité…Voilà, j’ ai le bout de chocolat en main, prêt à le mettre en bouche : et là, il se passe un tour de magie ! L’ego ayant obtenu ce qu’il voulait (combler un besoin), va immédiatement détourner mon attention sur autre chose pour sustenter son énergie, si bien qu’en mangeant (moment présent), je vais faire des gestes comme un automate, je vais être détourné du plaisir d’avoir le chocolat en bouche : sans m’en apercevoir, je vais penser à autre chose, je vais être déconnecté de ce moment que j’anticipais être du pur bonheur. Encore mieux, mon ego va me faire croire que l’objectif maintenant est de vite terminer le bout de chocolat que j’ai en mains : ça va te salir les mains si tu traînes, et ce n’est que quand tu auras fini que tu te sentiras mieux…Et voilà, sans m’en rendre compte, le chocolat est avalé, fini…Quelle horreur, non seulement je n’ai pas pris plaisir à le manger, mais j’ai englouti toutes ses calories…je grossis pour rien !!! Mais on ne m’y reprendra plus…jusqu’à la prochaine fois !

    Deniz

  106. Jayshree Post author

    Dans ton jardin verdoyant,
    Il y a le monde et moi, étranglée.
    Tu y verras la fête foraine…
    Je serai aussi là, invisible …
    Tes yeux bavards et tes paroles muettes me chercheront partout…
    Mais hélas tu ne me trouveras pas…
    Tu vas passer ta vie entière à ma recherche…
    Et moi, je ne ferai que passer t’ayant dans mon cœur…
    Tu vas me manquer et ainsi je te manquerai aussi
    Mais ton infidélité me donnera ta présence virtuelle…
    Tu t’y sentiras seul au milieu de la foule…
    Et moi, je ne serai jamais seule avec toi dans mes pensées, même seule…

    -Jayshree (La correction est fait par Miss you…merci ma chère Miss…)

    Je vous dis une chose de tout mon coeur que vous tous sont super gentil ici… vous connaître et vous rencontrer ici c’est un cadeau si précieux pour moi… Je vous dis merci mes amis…

  107. Slayeras Post author

    oui, Jayshree, j’allais exactement dire la même chose qu’Anna ! pas vrai… ça. 😉

    On te remercie du fond du coeur d’être là, parce que tu partages avec nous, c’est déjà beaucoup.

    Tu donnes, on reçoit. Merci.

  108. sampang Post author

    je rejoins Anna et Miss parce que c est ta présence via tes poémes qui sont aussi cadeaux pour nous jayshree^^

  109. voiedorée Post author

    J’adhère totalement à ce qui est dit.

    Je vous mets la suite de la réflexion de M. Deniz sur le thème de vivre au présent qui me plait bien sur mes poésies pour ne pas emcombrer celui de Jayshree

  110. Jayshree Post author

    Bonjour mes amies… croyez-moi, je n’ai pas assez de beaux mots à vous dire merci… mais je le vous dis de tout mon coeur… merciiiiiiiiii mes amissssss…

  111. Anti Post author

    « Tu donnes, on reçoit. Merci. »
    Ecrit par : Slayeras | 10 avril 2008

    Et inversement ! On donne, tu reçois 😉 Un paquet est en partence pour l’Inde. Ta dam !

  112. sampang Post author

    ahhh ! je te lis et une fenêtre s entrouvre pour laisser passer un p’tit courant d air ^^

  113. Jayshree Post author

    Chère Anti, comment te dire merci…! mais merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii beaucouppppppppppppp…

    Merci Sampang pour ton encouragement…

    mais coryez-moi, c’est qui êtes ma force qui m’aide tems en temps m’ameliorer mon français… Ici j’ai plein de chose à lire mais mon horaire occupé ne me permet pas mais dans deux jours j’aurai les vacances et je vais le bien profiter à vous lire…

  114. Jayshree Post author

    Où que je sors, je ne suis jamais seule,
    J’ai toujours tes souvenirs en mémoire…
    Je me trouve la plus chanceuse,
    Car j’ai toujours la pluie dans mes yeux…
    Je ne me sens jamais seule,
    Car je marche toujours tenant ton ombre d’un doigt
    Comment pourrais-je avoir peur du noir,
    Car la lampe d’amour est toujours allumée dans mon cœur pour toi …
    Seule, je ne suis jamais seule,
    Car je remplis le silence de mes dialogues muets…

    -Jayshree (Corrections fait par Miss you comme toujours)

  115. sampang Post author

    c est de ta foi dont tu parles ainsi Jayshree ?!
    de ton Amour pour quelqu un de « divin » ?!

    en tout cas, c est beau et doux^^

  116. sampang Post author

    il n y a pas de soucis…
    j ai relu tes textes et c est parce que je n avais pas compris au départ qu il ne s agissait pas de « quelqu un » enfin d un amoureux quoi, que parfois j avais du mal à saisir ta souffrance parfois, ou ta résignation ^^

  117. Jayshree Post author

    Dire que,

    Je pense encore à toi, la catastrophe ; affreuse, infidèle,

    J’ai encore peur de tes rêves, mes cauchemars,

    J’entends encore la litanie de tes insultes, ignorante que j’étais,

    Je n’arrive pas encore à oublier l’horreur de ton attitude,

    Je cherche encore des raisons à ton amour volage, coupable,

    Je regrette encore notre rencontre et le fait de te connaître,

    Je trouve encore les prétextes pour que Dieu et moi te pardonnions.

    -Jayshree

  118. Jayshree Post author

    En se promenant dans le jardin de la vie, on rencontre beaucoup de gens. On oublie certains, certains restent dans la mémoire comme un beau souvenir. Mais juste un/une prend la place dans notre cœur. Et cette personne devient la joie et aussi la douleur… Mais on l’aime, l’adore ayant la douleur et ayant aussi la joie… Elle n’est pas notre ami/amie. On ne sait même pas le nom de ce sentiment immense. Mais on l’aime sans rien penser, sans la connaître, sans la voir, sans conditions et sans rien avoir d’elle.

    Donc quoi dire de cette relation… ?

    Moi, si je l’appelle amour, il y aura un désir et aussi un vouloir posséder. Mais cette relation pousse : inconditionnelle. Donc ce n’est pas l’amour commun.

    Si je l’appelle fraternité, on la connaîtra. Mais ici on ne se connaît pas. Donc ce n’est pas de la fraternité.

    Si je l’appelle une fratrie, il y aura une relation génétique. Mais ici c’est autre chose…

    Donc je laisse mon cœur parler de cette relation et il dit : C’est une relation de don. Un don de joie et aussi la douleur de la joie. C’est une relation comme la rivière avec la montagne… Comme la relation entre Gange et Himalaya. Il n’y a pas de nom pour cette relation. Mais ils s’aiment.
    Cette une relation comme la relation entre la terre et le ciel. Qui ne se touchent jamais ni se rencontrent pas mais ils vivent voyant l’un l’autre.

    Et vous… ?? Qu’en pensez-vous… ?

  119. sampang Post author

    mdr oui Jayshrre mais ce qui se trouve entre les parenthèses, les parenthèses c est cela ((((( )))))) était à enlever. Ne t inquiète pas j ai dit à Anna et elle les enlève ^^

  120. Anna Galore Post author

    Sampang? Comment veux-tu que je les enlève si tu ne me dis pas ce qu’il faut enlever? o_Ô

    Dans le texte que tu m’as envoyé par MSN, il n’y avait aucun parenthèse. Peux-tu m’envoyer par mail (pas par MSN) le texte complet avec les passages à enlever clairement indiqués?

  121. sampang Post author

    Jayshree je parlerai d union des âmes… peut être ?! de communion ?! 😉

    Oui Miss tu as bien raison, il en de même avec l Amitié comme je le disais ailleurs, ici…

    « Aimer l’autre, c’est pour moi aimer l’autre tel qu’il est. Lui. Seulement lui. Tout lui. »

    Ecrit par : Miss You | 17 avril 2008

     » pour émettre une petite réserve » lol en restant objective et lui laissant l oxygène dont il a besoin 😉

  122. Jayshree Post author

    Ah… je suis désolée Sampang… je n’avais pas bien compris, j’ai compris qui est soulignier je dois l’enlever et j’ai fait comme ça…ufffffff…

    Miss…crois-moi, j’aimais beaucoup ce que tu as dit au propos d’amour… moi aussi je crois ce type d’amour mais tu sais si on aime quelque fois on devient égoiste de ‘l’avoir pous soi-même et on ne veux pas le partager avec quelqun…

    Tu sais moi j’aime aussi comme toi mais à vrai dire je n’arrive pas jusqu’à maintenant être comme ça et pour cette raiosn j’écris étant dérangé par la bagare entre mon coeur et mes pensés… mais je suis vraiment heureuse de te lire…

    Merci encore à tous…

  123. anti Post author

    « Aimer l’autre, c’est pour moi aimer l’autre tel qu’il est. Lui. Seulement lui. Tout lui. »

    Seulement lui. Tout est là. Quitte à ne pas supporter les autres qui l’aiment et qu’il aime. J’aime pas cette définition de l’amour qui est tout aussi égoïste à mes yeux que l’inverse, comme tout extrême.

    anti

  124. sampang Post author

    c est pas grave Jayshree, j ai dû mal m exprimer et j ai donné du travail supplémentaire à Anna :(.
    On va se mettre d accord. Mais comme pour tout, il nous faut du temps 😉

    ‘l’avoir pous soi-même et on ne veux pas le partager avec quelqun…  »

    Oui Jayshree, c est aussi parfois, malgré tout cela, ce sentiment que l on a… ^^

    Merci à toi de nous dire tes vraies émotions, de les partager humblement et avec autant de sincérité.

  125. Jayshree Post author

    Merci Sampang et aussi désolée de vous faire travailler suplimentaire… Tu avais bien éxpliqué mais c’est moi qui n’avais pas bien compris mais maintenant j’ai tous compris…

    Anti… tu as très bien dit… je suis tout à fait d’accord avec toi… Mais tu sais quelque fois en amour aucun sagesse ne marche pas… On comprend tout mais on n’arrive pas faire comprendre son coeur… Biensur, on peut après changer son opinion mais la réaction tout de suite est toujours égoiste… Merci…

  126. Jayshree Post author

    Merci Sampang et aussi désolée de vous faire travailler suplimentaire… Tu avais bien éxpliqué mais c’est moi qui n’avais pas bien compris mais maintenant j’ai tous compris…

    Anti… tu as très bien dit… je suis tout à fait d’accord avec toi… Mais tu sais quelque fois en amour aucun sagesse ne marche pas… On comprend tout mais on n’arrive pas faire comprendre son coeur… Biensur, on peut après changer son opinion mais la réaction tout de suite est toujours égoiste… Merci…

  127. sampang Post author

    y’a pas de mal, j ai le temps 😉 et ce n est pas un travail, c est un véritable plaisir ^^, vraiment ! et une attention de toi à moi qui me touche…

  128. Jayshree Post author

    Quels grands pensés Sampang… ! On dit que les indiens sont gentils mais je dirai vous êtes trop gentils du monde…

  129. Slayeras Post author

    Jayshree je viens de te lire. Tu dévoiles toutes les émotions humaines telles qu’elles sont. Rien pour ça, j’aime ! 😉

    Quant à définir le mot aimer… wouah… peut-être quand on arrive à supporter les défauts de l’autre, on est sur la bonne voie. :-)p

  130. sampang Post author

    et j y reviens ! Et encore une petite tournée la faridondaineeeeeeee, et encore une petite tournée la faridondéééééééééééééé 😉

    « Quant à définir le mot aimer… wouah… peut-être quand on arrive à supporter les défauts de l’autre, on est sur la bonne voie. :-)p

    Ecrit par : Slayeras | 17 avril 2008

    Les défauts des autres ne sont que des choses qui nous sont étrangères, que l on ne connait pas ou pas bien ! les travers, les différences, les manquements des autres sont simplement des choses qui ne nous correspondent pas. Est-ce pour cela des défauts ?

     » supporter » ? non, pas supporter, c est trop lourd à la longue mdr ! en parler et apprendre, savoir pourquoi ces travers, pourquoi ces différences, pourquoi ces manquements… par rapport à nous ! et alors connaître et ainsi comprendre, pour mieux accepter cette différence.

    parce que :

    « Une vie à laquelle l’examen fait défaut ne mérite pas qu’on la vive. »
    Platon

    😉

  131. anti Post author

    « Seulement lui, c’est l’autre tel qu’il est et non pas tel qu’on voudrait qu’il soit ou tel qu’on voudrait que les autres le perçoivent »

    Je ne comprends toujours pas la nuance entre seulement lui et tout lui ce qui est à mes yeux complètement différent.
    Mais bon, pas grave.

     » supporter » ? non, pas supporter, c est trop lourd à la longue mdr ! en parler et apprendre, savoir pourquoi ces travers, pourquoi ces différences, pourquoi ces manquements… par rapport à nous ! et alors connaître et ainsi comprendre, pour mieux accepter cette différence.

    Suppporter, ah ça beurk. Supporter signifie qu’il y a des non dits, et sans franchise rien qui vaille n’arrivera. Rien. Je me suis juré que plus jamais, je ne vivrai avec des non dits. Avant toute nouvelle orientation de ma vie les choses seront dites ou ne seront pas.

  132. Slayeras Post author

    Je savais que le verbe « supporter » vous ferez réagir, c’est pour ça que j’avais mis un smiley.

    Non, ce que je voulais dire, plus sérieusement, c’est quand on vit en couple, quand ça marche bien, généralement c’est qu’on accepte les défauts de l’autre, ils ne nous « dérangent » pas. On l’aime, un point c’est tout, un point c’est toi ! (oups… inspiration zazie, là…).

    Et si quelque-chose « dérange », je suis d’accord : en parler ! le dialogue y a que ça de vrai, en amitié aussi d’ailleurs.

  133. Anna Galore Post author

    Tiens, d’ailleurs, sauf erreur, c’est l’anniv de Zazie aujourd’hui.

    BONANNIV ZAZIE !!!!!

  134. anti Post author

    « Et si quelque-chose « dérange », je suis d’accord : en parler ! le dialogue y a que ça de vrai ».

    C.Q.F.D.

    « un point c’est tout ». En effet…

    anti

  135. Jayshree Post author

    Merci les amies pour la participation… vos mots sont aussi gentils comme vous…

    Joyeux anniverssaire ZAZIE… Mes meilleurs voeux à toi… ammuse-toi bien…

  136. Jayshree Post author

    Et voilà, mon 1ere poème pour mon mari, il y a 22 ans que je l’avais écrit dans ma langue meternnelle et aujourd’hui je l’ai eu en français…

    Je passais toute seule sous le ciel ouvert,

    Soudain, j’ai vu l’étoile lumineuse de ton amour,

    Dans cette lumière, je me promenai rêveusement

    Et en pensant à toi infatigablement…

    Soudain, les nuages noirs sont apparus…

    Et je suis trempée sous la pluie de ton amour…

    Au tour de moi, ce printemps m’embaume…

    Dans mon cœur, l’oiseau chante.

    -Jayshree

  137. Jayshree Post author

    Merci voiedorée mais je dirai j’ai de la chance le avoir comme mon mari car je le trouve plus gentil que moi…

  138. Jayshree Post author

    Je constate que chacun a sa définition pour le mot amour mais la question est qu’on peut bien le connaître…? Je veux encore dire quelque chose au propose de ce mot, de ce sentiments mais je m’excusez je vais écrire en anglais…

    One more day is passed…nothing new has happened…the same life…but yes… new question has come in my mind that…

     » Do we know this word called LOVE…?  »

    We listen this word daily… But should we understand it’s meaning…?
    If it’s a gift of God, then why we hesitate to accept it…? We say it comes unconditionally, then why to wait for it…? If it’s a feeling of giving, then why we want the same love from whom we love…? And if it means a relationship as pure as godliness then why we lie in love…? And if it’s a God as we say Love is God…then why to hide it…? If the trust is Love, then why we have always doubt…? We say, a true Love never dies, then why we have always fear to loose it…? I think the main thing is we don’t understand love and we just follow the rules and regulations of whatever is written in a book…that’s it…so nowadays, is it possible having a love…? Or it’s just our need whom we call love…Ufffff…it’s very complicate…
    Just think about it…

    -Jayshree

  139. Anna Galore Post author

    Un nouveau jour a passé. Rien de nouveau n’est arrivé. La même vie… mais oui, la nouvelle question me vient à l’esprit est…

    « Connaissons-nous ce mot appelé AMOUR…? »

    Nous entendons ce mot tous les jours… mais comprenons-nous son sens?
    Si c’est un don de Dieu, alors pourquoi hésitons-nous à l’accepter? Nous disons qu’il vient inconditionnellement, alors pourquoi l’attendre? Si c’est un sentiment de donner, alors pourquoi voulons-nous le même amour de qui nous aimons? Et s’il veut dire une relation aussi pure que divine, alors pourquoi mentons-nous en amour? Et s’il est un Dieu comme nous disons l’Amour est Dieu, alors pourquoi le cachons-nous? Si la confiance est l’Amour, alors pourquoi avons-nous toujours des doutes? Nous disons qu’un vrai amour ne meurt jamais, alors pourquoi avons-nous peur de le perdre? Je pense qu’en réalité nous ne comprenons pas l’amour et nous suivons simplement les règles et réglements tels qu’il sont écrits dans les livres… c’est tout… alors, de nos jours, estil possible d’avoir un amour? Ou est-ce seulement notre besoin que nous appelons amour… Oufff… c’est très compliqué… Pensez-y un peu…

    -Jayshree

  140. Jayshree Post author

    En te voyant heureux donnant des souffrances…
    J’ai appris rendre bienheureux ayant les maux…
    Te voyant prendre la joie en transférant la douleur…
    J’ai su donner la gaieté en prenant l’ affliction…
    Te voyant intelligent rendant fou…
    Je me livre à l’intellect étant folle…
    Te voyant rire délivrant les pleurs…
    J’ai aimé les rigolades ayant des sanglots…
    Te voyant muet sans parler un seul mot…
    J’ai écrit des paroles en paroles étant muette…
    Te voyant ignorant parlant de l’amour…
    J’ai su comment vivre avec l’amour en m’y noyant…

    -Jayshree

  141. Jayshree Post author

    Merci Voidorée, vos mots sont beaux cadeaux pour moi… je viens de lire votre page concernant l’amour… et j’aimais ce que vous avez écrit au propos d’amour…

    En voyant quelque fois la tromperie en amour je me dis parfois, je n’aime pas ce mot « amour »….. je ne le crois pas….. On a complètement changé sa définition…. pour eux c’est le mot pour prtager justement la joie… c’est tout…

    On peut facilement laisser tomber la relation bâtie par ce mot « amour » quand on a un doute de partager sa douleur avec lui…

    Je crois que l’amour s’est terminé avec Roméo et Juliette et Laïla et Majanu… et je dirai aussi qu’on l’a tué…mnt ce qu’on voit c’est un mot…très beau mais sans sentiments…comme la fleur artificielle…

    L’amour est un vrai sentiment, si ils existent donc ils sont dans notre coeur, dans nous-même…pourtant on les cherche toujours dans un autre et on se tropme…

    Donc arrétons de le chercher et de l’avoir par un autre…. et soyons tranquilles de ne jamias les perdre car ils vivent en nous-même…et ne donons jamais…. jamais une place à quelqu’un dans notre coeur qui réussira à nous blesser profondèment…mais malheuresement ou heureusemnt…ni cette philosophie…ni aucune sagesse marche avec le sentiment du coeur…un coeur seul ne nous permets jamais réusir par pensés…jamais…jamais…mais j’aime ça…j’aime toujours guider par mon coeur…sans être d’accord…

    -Jayshree

  142. Jayshree Post author

    Who is this…!

    Who is this…! Knocking the door of my heart…

    And waking up my sleeping desire…!

    Who tries to take control on my mind …?

    And throws me between the waves of thoughts…

    Go please go…I don’t want your diplomatic love…

    Not your Hippocratic feelings…

    Please forgive me…I can’t trust you anymore…

    Listen…! You will never win me without loosing you…

    -Jayshree

  143. Jayshree Post author

    Et voilà la traduction française…

    Qui est-ce ? Frappant vigoureusement mon coeur
    Et réveillant mes désirs endormis
    Qui essaie de contrôler mon esprit?
    Et me jette dans les vagues de mes pensées
    Arrête ça, s’il te plaît ! Je ne veux pas de ton amour diplomatique
    Ni de tes sentiments hippocratiques
    Je m’excuse mais je ne peux plus te croire
    Ecoute! Tu ne me gagneras jamais sans te perdre.

    Jayshree

  144. Baliramas Post author

    L’Amour?
    « Soleil Rouge »
    « Je suis monté, tempes battantes,
    vers ta chaleur et ta lumière
    Lorsque je l’ai atteinte,
    je me suis vaporisé
    en milliers de gouttelettes
    enfermant chacune ton portrait »
    En d’autres termes, l’Amour c’est le don de soi, pas l’accaparement de l’autre

  145. Jayshree Post author

    Je recolle le même poème avec la correction fait par Sampang… Merci Sampang de me corriger… j’aimais ton geste mon amie…

    Qui est-ce ? Frappant vigoureusement mon coeur
    Et réveillant mes désirs endormis
    Qui essaie de contrôler mon esprit?
    Et me jette dans les vagues de mes pensées
    Arrête ça, s’il te plaît ! Je ne veux pas de ton amour diplomatique
    Ni de tes sentiments hypocrites
    Je m’excuse mais je ne peux plus te croire
    Ecoute! Tu ne me gagneras jamais sans te perdre.

    -Jayshree

  146. Jayshree Post author

    Let’s stop… !

    Let’s stop the game of LOVE…
    I accept, my defeat and your victory
    You are a winner and I’m a looser…
    I couldn’t even touch the boundary of your heart…
    And you have already entered in my heart…
    Yes you won the game…Now let’s stop it…

    -Jayshree

    Et voilà la traduction française…

    Arrêtons le jeu de l’Amour
    J’accepte ma défaite et ta victoire
    Tu es le gagnant et moi la perdante
    Je ne pouvais atteindre les limites de ton cœur
    Alors que tu étais déjà entré dans le mien
    Oui, tu as gagné ce jeu, Arrêtons à présent.

    Jayshree

  147. sampang Post author

    Jayshree j ai juste remis « hypocrites » 😉

    Jayshree… à ce jeu là… s il y a… il n y a ni perdant, ni gagnant… et si tel était le cas… le perdant n est pas toujours celui que l on croit 😉

  148. Jayshree Post author

    Tu es très bonne mon amie Sampang…ici vous tous sont très bons… moi je ne pense pas comme vous même si je comprends tous… moi je me blesse et je me fâche aussi en amour… Ce que vous tous avez écrit au propos d’amour, j’ai trop aimé mais ce que j’ai aimé beaucoup est que vous êtes si stable et trop compréhensif car moi je comprends tous et à écrire j’écrirais comme vous mais en réalité en disant ce que vous dites, moi je veux autant d’amour en revanche… je peux aimer sans condition et sans demander aucune chose mais dans mon coeur mes tous envies restent qui me font suffrir… même cet amour soit pour les enfants, pour les amis, etc…

    Vous êtes ; veut dire l’homme si compréhensif de pensé et du cœur, hors de sentiments égoïste… comme dite dans le Livre Geeta… Je ne sais pas vous avez lu ce livre ou pas mais ce livre qui est sacré en hindouisme parle très bon comme vous…

  149. voiedorée Post author

    Je suis comme Sampang, je pense qu’en amour il n’y a pas d’enjeu. On aime et c’est tout, sans condition, mais je comprends que pour ceux qui s’éveillent à l’esprit ce sont des sentiments nouveaux qu’il faut (re)découvrir afin de ne pas en souffrir.

  150. sampang Post author

    ah… petite nuance… 😉 on peut souffrir en Amour comme d ailleurs pour toute autre chose aussi… le principal étant qu il n y a pas d autre vainqueur que nous même, par la leçon que l on vient d avoir… Si c est quelque chose de beau alors c est qu on l a certainement méritée 😉 et si c est pas ce que l on attendait, c est que cela ne devait pas nous correspondre ou alors que l on avait quelque chose à apprendre, à comprendre ^^
    Bises Voie

  151. Jayshree Post author

    wisdom…

    How come I dare to hate you…as you are my life…
    How can I forget you…as you are my identity…
    How can I live without you…as you are my happiness…
    Believe me, I’m burning to lighten up your way…
    And will merge in the soil one day to touch your feet…
    Oh my love…! When will you come to me…?

    -Jayshree

    Comment puis-je cesser de t’écrire… mon cœur t’est reconnaissant
    Comment puis-je cesser de penser à toi… tu es mon bon sens
    Comment puis-je oser te détester… tu es ma vie
    Comment puis-je t’oublier… tu es mon identité
    Comment puis-je vivre sans toi… tu es ma joie
    Fais-moi confiance, je brûle pour éclairer ton chemin
    Et, un jour, le sol fusionnera pour toucher tes pieds
    Oh, mon amour ! Quand me viendras-tu ?

    Jayshree

  152. Jayshree Post author

    Merci Voiedorée… mais je n’ai pas su traduire les derniers deux lignes… si quelq’un peut me corriger…???

    And will merge in the soil one day to touch your feet…
    Oh my love…! When will you come to me…?

    Ici je veux dire…

    Et un jour je fusionnerai dans le sol pour toucher tes pieds…
    Et j’ai aussi doute d »être faux pour le dernier ligne…

  153. Anna Galore Post author

    Et un jour je me fondrai dans le sol pour toucher tes pieds
    Oh mon amour ! Quand viendras-tu à moi?

  154. Baliramas Post author

    Sûr que l’Amour n’est pas désincarné et qu’on peut, malheureusement, en souffrir. Je ne pense pas que ce soit contradictoire avec ce que j’avais écrit le 26 avril…
    Sur le chemin de la Sagesse, il y a encore pas mal de distance à parcourir, mais ne dit-on pas que c’est « cheminer » qui compte ?
    Bizàtousses

  155. anti Post author

    Bali ? Je mettrai en ligne un texte qui te plaira certainement à ce sujet, dès qu’il sera prêt (dans quelques temps, nouveau chargeur aidant).

    anti, à molette.

  156. Jayshree Post author

    OH mon dieu…
    Je t’ai partout trouvé…et suis rentré triste sans toi…
    Je pense toujours à toi mais je t’ai pas eu près de moi…
    J’ai flâné ici et là mais je n’arrivais pas te approcher…
    Enfin me voilà de retour chez moi…trop fatiguée, si déçue…
    J’essaye me calmer de surmenage…je ferme mes yeux…
    Je pense rien, juste, je veux rester avec moi et voilà…
    Je te vois mon dieu…si proche que je peux te sentir…
    Je peux te parler sans rien dire, sans utiliser un seul mot…

    -Jayshree

  157. Jayshree Post author

    La nuit,

    Un espoir d’avenir et de bonheur…

    Le repos de la fatigue et du corps…

    La fête foraine du rêve et une promenade des pensées…

    La nuit,

    La mort du passé et la naissance du futur…

    Une occasion d’oublier et d’accueillir la nouveauté…

    L’abandon des maux et l’envie de contentement…

    -Jayshree

  158. Jayshree Post author

    Je viens de savoir comment permettre les autres de laisser un comantaire… mes amis me demandaient qu’ils veullent y poster mais ils ne peuvent pas… donc j’ai trouvé la solution et voilà ça marche bien je crois…

    J’ai aussi une nouvelle pour vous, j’ai emené un petit chiot chez moi, elle est très mignone… nous somme contents de l’avoir…

  159. Jayshree Post author

    Merci Slayeras, nous tous sommes vraiment contes de l’avoir… et tu sais elle s’est très bien installé chez moi dés que son arrivage… I want to say, she didn’t feel home sickness even for a second at my place and she feels very comfortable here… she adopted us as well as our residence very soon.

  160. Jayshree Post author

    Un grand merciiiiiiiiiiiii ma Miss pour la belle correction…

    Je vous remercie Monilet pour vos mots encourangeant… c’est vraiment gentil… encore merci…

  161. Jayshree Post author

    ok monilet on se tutoie… je suis sur ton site à la page d’accueil qui a l’air très intéressant…

  162. Jayshree Post author

    Quoi dire de ta bonté…!
    Quand je te demande l’amour en poignée…Tu me le donnes en mer…!
    Quoi dire de ta gentillesse…!
    Quand je veux un refrain…tu remplis l’air avec la belle voix de rossignol…!
    Quoi dire de ton innocence…!
    Quand je parle beaucoup…tu me regardes muet avec tex yeux bavardant…!
    Quoi dire te ton dévouement…!
    Quand je me blesse un peu le pied…tu étends les fleures sur mon chemin…!
    Quoi dire de ta générosité…!
    Quand je fais des gaffes…tu me fleuris entièrement avec ton grand amour…!

    -Jayshree

  163. Jayshree Post author

    Merci Miss… Merci Anna… Oui ça fait longtemps mais je pense toujours à vous… encore merci…

  164. Jayshree Post author

    Quelle étrangeté…!! Quel malheur…!!

    Un nom sablé était écrit en amour sur la plage…
    Attendait une grande vague qui le trempe d’amour…

    Mais elle a voulu rester muette ignorant ce nom…
    Le nom s’est déchiré étant giflé par un orage…

    Et quand il prenait son dernier coup de sa vie…
    Elle est venue lui dire : je t’attendais, où étais-tu… ?

    -Jayshree

  165. sampang Post author

    « je t’attendais, où étais-tu… ? »

    Jayshree quand j ai lu tes mots, je n avais pour seule réponse que les miens pour toi …^^ :

    L’Arbre lui dit :  » Pourquoi n’as-tu rien dit quand je suis parti ?
    Et le petit jardinier lui répondit :  » C’est par Amour,
    Que parfois l’on abandonne… Dans le silence qu’on voit le jour…
    Tu reviens, je t’attendais …L’ Amour pour toi n’a pas tarit. »

  166. Jayshree Post author

    Un arbre, en verdure, toujours souriant…un vrai amoureux de pluie…qui ne fait qu’essayer de monter jusqu’au ciel ayant envie de la toucher…Il ne se fatiguait jamais l’ attendre ni n’était jamais triste de la voir…Il était fou amoureux et ne faisait que rêver d’avoir un rendez-vous avec la pluie…et était toujours optimiste et heureux…

    Un jour, un orage est venu…cet arbre est devenu si content ayant envie de rencontrer sa bien-aimée, la pluie…Il a commence à danser en joie…Et il a dansé jusqu’à ce qu’il soit déraciné…Mais il était toujours heureux…

    Mais maintenant, il était allongé sur la terre…Mais l’attente était la même…l’envie de voir son amant était la même…

    Quelques uns disaient en passant devant lui: Le pauvre, l’arbre…un vrai amoureux mais sa bien-aimée l’a déchiré…

    Il a répondu avec un beau sourire : No…pas du tout…Elle n’a rien fait mal…c’est moi qui suis fautif…Jamais elle…moi j’ai oublié que je peux me faire mal en dansant de joie…Mais elle viendra bientôt…je l‘attends…

    Des jours et des mois ont passé…Elle n’est pas venue…Lui il a beaucoup attendu… Et enfin il est devenu neutre insensible…sans sentiments après avoir passé par un grand chagrin…une douleur immortelle…Et la mer de ses pleurs l’a noyé…

    Il n’y a pas du tout de verdure, ni de joie, ni de sourire, ni de tristesse, ni de douleur, juste un arbre mort, sans feuillage… Mais avant de mourir, il a au moins connu l’amour de terre qui était toujours là lui tenant entre ses bras et maintenant il est là dont genoux il dort… Et il a su que l’amour dont il avait envie était toujours là l’attendant comme il attendait la pluie mais il ne le savait pas…

    La vie est comme ça…si compliquée…On court après ce que l’on n’a pas…Eet on n’accepte pas ce que l’on a…On rend la vie compliquée…Elle est si simple…Juste, on ne sait pas la vivre…

    -Jayshree

  167. anti Post author

    Jayshree c’est magnifique ! Pour ma part, je pense que l’arbre aura trouvé le bon jardinier pour relier ses racines à la Terre-Mère.

    anti, positive vibration.

  168. sampang Post author

    c est superbe Jayshree ! ( et puis quels progrès en français !!! :))

     » Et la mer de ses pleurs l’a noyé… » le bois dans l eau est imputrescible, c est pour cette raison que les ponts ne s effondrent pas ! ^^. L image est pour moi, d une extrème beauté !

  169. Jayshree Post author

    je serais si heureuse si quelqun me traduisse ce texte en anglais…voilà…

    Don’t remember me, forget me…
    Yes, you got right to forget me…
    For me it’s impossible…
    The mine is a true love…
    Don’t write even a word amorous…
    Yes, you got right to mop me…
    For me it’s unfeasible…
    I read you in each blank paper…
    Don’t hug me, just avoid me…
    Yes, you got right to avoid me…
    For me it’s not possible…
    I’m attached with your name…
    Don’t call me, just insult me…
    Yes, you got right to insult me…
    For me it’s impossible…
    You are my identity…
    Don’t look at me, just ignore me…
    Yes, you got right to ignore me…
    Me, I can’t my life…
    You are my fortune…

    -Jayshree

  170. Jayshree Post author

    désolée je voulais dire je serais si heureuse si quelqun me traduisse ce texte ce texte anglais en français… merci en avance…

  171. Jayshree Post author

    Voilà, la traduction…

    Ne me regarde pas, ignore moi plutôt
    Oui tu as le droit de m’ignorer
    Moi, j’en suis incapable, ma Vie
    Tu es mon destin.

    Ne te souviens pas de moi, oublie moi
    Oui tu as le droit de m’oublier
    Pour moi, c’est impossible
    Mon amour est vrai

    N’écris même pas un mot amoureux
    Oui, tu as le droit de m’effacer
    Pour moi, c’est infaisable
    Je te lis dans chaque page blanche

    Ne m’étreins pas, évite moi plutôt
    Oui tu as le droit de m’éviter
    Pour moi c’est impensable,
    Je suis attachée à ton nom

    Ne m’appelle pas, insulte moi plutôt
    Oui tu as le droit de m’insulter
    Pour moi, c’est inenvisageable Tu es mon identité

    Ne me regarde pas, ignore moi plutôt
    Oui tu as le droit de m’ignorer
    Moi, j’en suis incapable, ma Vie
    Tu es mon destin.

    -Jayshree

  172. anti Post author

    Cet appel au secours est déchirant qui me fait penser à ce poème du suédois Hjalmar Soderberg :

    Nous voulons tous être aimés
    à défaut, être admirés
    à défaut, être redoutés
    a défaut, être haïs et méprisés
    Nous voulons éveiller une émotion chez autrui, quelle qu’elle soit
    L’âme frissonne devant le vide et recherche le contact à n’importe quel prix…

    (dans le livre de Lise Bourbeau, Les cinq blessures qui empêchent d’être soi-même).

  173. Jayshree Post author

    Ne me rappelle pas, je t’en prie mon arbre…
    Pour être ta couronne …
    J’ai fleuri en sourires et ai aussi chéri en gaîté
    Pour te donner des fruits,
    J’ai poussé de branches en branches des sentiments…
    Mais, hélas ! Tes émotions m’ont si peu aidée à grandir…
    La montagne de ton infidélité m’a écrasée

    -Jayshree

  174. sampang Post author

    l infidélité pour l autre est parfois la marque de fidélité pour soi ;), nous sommes si différents ^^

  175. anti Post author

    C’est dingue cette épidémie ! Pensées à toi Jayshree ! May the réparateur be with you.

    anti, solide R.

  176. Jayshree Post author

    Coucou mes amis… me voilà… je m’excusez s’il vous plait pour le silence… oui j’avais un souci avec mon ordinateur et aussi je suis trop occupée donc je ne suis libre que le week-end…

    voilà un texte qui est corrigé par Miss you…

    « On dit : essaie d’être optimiste…! C’est bien ça mais voilà une expérience….

    Comment se pardonner de croire l’orage ne laissera qu’une brise… ?
    Comment s’excuser de rêver à un monde nouveau en ignorant la vérité… ?
    Comment se justifier de croire à un endroit inconnu en laissant le temple sacré… ?
    Comment expliquer un sentiment faux qu’on a cru sacré et pur… ? »

    -Jayshre

  177. Jayshree Post author

    Merci Anna,

    bonjour mes tous amis… je m’excusez pour ma silence mais coryez moi, vous tous sont mon coeur… je pense à vous tous… vous êtes devenus ma famille… merci encore pour la compréhesion…

  178. Jayshree Post author

    Merci Zaza,

    mes amis je viens d’apprendre une bonne nouvelle que mon fils a gagné le concert Rock aujourd’hui, je suis si heureuse, c’est la 1ere fois que il a gagné, l’autre fois il `ne pouvait pas à cause de son guitare mais le mois dernière je lui ai achté une nouvelle comme il voulait et avait besoin…

    je ne pouvais pas m’émpêcher à vous raconter ma joie car vous êtes miens…

  179. Jayshree Post author

    Un grand merci Miss, Anna et zaza… vous savez je pense à vous…toujours mais ce maudite mon horaire de travail me fait trop fatiguée donc je viens ici je vous lis et puis je ne reste pas longement… je m’excusez s’il vous plîat pour ma long silence mais sachez que vous êtes dans mon coeur et que cette espace est mon repos…

    gros bisous et belle journée

  180. Jayshree Post author

    Bonjour tout le monde, aujourd’hui c’est ferier chez moi grâce à fête religiouse : Rath Yatra… je vous fait courrant de cette fête…

    Parmi les festivals à ne pas manquer figure le Ratha Yatra, littéralement le « pèlerinage des chars », qui a lieu chaque année. Une foule considérable de pèlerins assiste au transfert du dieu Jagganath, avatar de Vishnou, à sa résidence d’été. Il est accompagné de son frère et de sa sœur, et tous 3 sont installés sur de gigantesques chariots traînés par des milliers de dévots. La procession va du temple de Jagganath à Gurdicha Mandir : 3 km de spectacle hallucinant. Pour un hindou, assister au départ en vacances de son dieu lui assure d’échapper au cycle infernal des réincarnations. Comme tout le monde ne peut pas voir les chars, il suffit de les entendre pour atteindre directement le nirvana le jour venu. Après une semaine de repos, les divinités sont ramenées à la case départ dans une même liesse. Aussi célébré à Varanasi (Bénarès), Serampur et Jagannathpur. Cette fête est lieu dans seulement deux ville d’Inde, une Puri et autre ville c’est la mienne, Ahmedabada, à même façon…

    voilà, je vous colle un lien voir la photo…

    http://i40.servimg.com/u/f40/11/00/03/98/rathya10.jpg

  181. Jayshree Post author

    A Ma fille pour son 16eme anniverssaire,

    Que t’offrir ma petite fille… !

    Le soleil et la lune de mon foyer

    Mon sourire, mon rire, Ange de ma vie …

    Te caressant de tous mes doux sentiments

    Et avec toutes mes tendresses du cœur…

    Je te tiens au coeur de moi…

    Te bénissant de mes sensations…

    Et de mon amour lumineux…

    J’éclaircis tes yeux…

    Tu es ma joie, ma fierté, tu es…

    Ma similitude, mon ombre tu es…

    Je me vois en toi, mon miroir tu es…

    Mon sang coule pour toi,

    Et mes souffles respirent pour toi…

    Mon âge grandit te voyant heureuse…

    A part choyer tes rêves et cajoler tes songes

    Et te noyer de mes émotions et de mes bénédictions…

    Dis moi ma fille, que puis-je encore t’offrir … ?

    -Jayshree
    NB: Correction fait par Miss, je la remercie du coeur…

  182. monilet Post author

    Je réponds à ta question, Jayshree :
    En plus de tout cet amour aussi l’apprentissage progressif et prudent de la dureté que le monde a parfois….. 😉

  183. Jayshree Post author

    Bonjour mes amis,

    voila le week-end est si proche dont j’attends toujours…lol…

    je sais je suis venue après un long silence mais croyez moi…trop occupée mais je pense toujours `a vous et je viens ici vous lire des que j’ ai peu de temps…

    comment allez-vous ? J’espère que vous tous sont de bon humeur, tout prêts pour profiter le week-end…

    Ici, c’est la saison de mousson que on adore moi aussi j’aime la pluie… maintenant il fait gris et il est bruineux…j’adore ça, je me sens aller pour un long promenade en moto…

    Je vous souhaite bon week-end… ce week-end j’irai assister le mariage de ma cousine…

    bisous,
    Jayshree

  184. Anna Post author

    Bonjour Jayshree,

    Un plaisir de te lire et d’avoir de tes nouvelles. Très bon weekend à toi et meilleurs voeux de bonheur à ta cousine. Si tu veux, tu pourras me faire passer des photos du mariage (ou d’autres choses que tu aimes) et je les mettrai sur le blog.

    A très bientôt !

  185. Jayshree Post author

    Merci Miss et Anna,

    anna ton msg m’a donné une idée de vous presenter le mariage Indien… comme vous le savez bien que l’Ind e est divisé en 35 states et 7 union territories. Chaque state (état) a sa déférente culture et aisni que déférénts rites…

    là je vous présente le mariage de sud d’Inde chez le Hindou…

    http://www.youtube.com/watch?v=jBLThGUrWSQ

    En parlant de photos du mariage, on ne les donne pas normalement chez nous le photos mais on fait un album de photo et on va chez la personne pour voir les photos… donc à ce cas c’est dificile de partager ses photos… mais je vous donne un site où en cliquant sur ENTER vous pouvez voir les photos du mariage…

    http://www.bestphotog.com/

    Bon dimanche et comme ça je vous prenseter le mariage du tous les état et Inde si vous voulez…

  186. voiedoree Post author

    Merci de ce parcours chez ce portaitiste dont les visages plein d’e véracité révèlent des émotions qui nous transportent dans ton beau pays
    la musique est également très agréable
    je suis Ravi

  187. Anna Post author

    « la musique est également très agréable
    je suis Ravi »

    Il est déjà sitar? Tu vas encore nous faire un tabla !

    Anna, chant car

  188. Jayshree Post author

    Bonjour mes amis…

    aujourd’hui c’est moi c’etait l’eclipse du soleil… et aussi le jour d’un annonce de fête religious hindu… j’adore ce mois… certins jeunes pour 4 mois comme mon papa… moi je pense tjrs mais j’ai ‘reusis une seule fois… c’est le mois de Shravan… de ce mois les fête commence… je vais vous faire courrant de chacune de fête…

    bonne soirée…

  189. Anna Post author

    Il nous tarde que tu nous racontes tout ça, Jayshree.

    Ca a dû être magnifique de voir l’éclipse…

  190. Jayshree Post author

    À toi……

    Toi, qui es plus gracieux que la pleine lune …
    Comment te décrire ?

    Toi, qui m’es plus adorable que ma vie…
    Et la raison de mon existence…

    Toi, plus amoureux que le mot amour…
    Et la suavité de mon beau sourire…

    Toi, un ruisseau joyeux, ma joie la plus douce …
    Et le soleil de mon foyer…

    Toi, un grand vainqueur sur l’amertume,
    Et la source de nectar éternel …

    Toi qui seul existes pour moi, en moi, en moi,
    Toi qui vis pour moi et avec moi…

    Dis-moi, dis donc comment te décrire ?

    -JAYSHREE

  191. Jayshree Post author

    Youppiiiiiiii…! Abhinav Bindra a gagné le premier prix (Gold medal in shooting) pour l’Inde… et c’est le premiere fois que l’Inde a gagné en shooting… Je suis si heureuse et mes amis je viens partager ma joie avec vous… et j’espère que votre pays aussi gagane le meximum de prix en olympique…

    je vous souhaite tous belle journée…

  192. Jayshree Post author

    Eh oui mes amies, c’est après 28 ans que Inde a gagné une médaille d’or… je suis vraiment fière de ce sportif Abhinav Bindra….

    bonne journée à vous tous…

  193. Jayshree Post author

    Tu es
    Le diamant qui fait scintiller les étoiles
    La vivacité du ruisseau qui court
    L’innocence de l’enfance, le sourire adorable du bébé

    Tu es
    La musique de mes chants ; le rythme de mes danses
    Les mots que je prononce ; ma beauté et ma grâce

    Tu es
    Ma croyance et ma religion
    Dieu dans mon cœur
    L’amour de ma vie
    Mon bonheur

    Tu es
    L’âge de ma vie ; ce que je suis
    Ma confiance et ma foi en toi

    Sans toi, je ne suis rien
    Crois-moi, mon monde c’est toi.

    -Jayshree

  194. sampang Post author

    Jayshree… c est superbe ! ^^
    je t embrasse ici très fort en attendant de t envoyer un email 😉

  195. sampang Post author

    dis donc Anna tu te foules pô hein pour quelqu un qui fait son jogging ! ( chui en pleine forme moi ! comme mon p’tit gars mdr )

  196. Jayshree Post author

    Merciiiiiiiiiiiii Anna et Sampang,

    Miss m’a beaucoup aidé pour les suggestions et la correction pour ce poème…je la remercie infinimment…

    Sampang, je suis si heureuse de te lire… je t’ai envoyé des msgs sur ta boite mais pas de réponses, en plus tu ne venais pas ici aussi… coment vas-tu…??

    Moi j’avais des soucis avec mon clavier donc je pouvais pas poster aucune chose et je viens de passer deux fête, 1ere la fête nationale lr 15 août, et la fête de Rakhi, une fête pour les frères et le soeurs…maintenant pour 10 jours, on est en fête… c’est le mois, le plus sacré s’appelle Shravan…

    Une autre nouvelle aussi, j’ai eu encore une chienne, mon frère me l’a offert, elle est aussi si mignione que l’autre de mienne…

    Belle journée à vous…

  197. sampang Post author

    Jayshree je suis débordée mdr par mon petit fils ! 😉
    Je prends un gourdin, je l assome et je t écris ! mdr

    Non c est de la négligence ! pas beau ça ! 🙁

    Jayshree tes progrès en français sont surprenants ! Bravo ma belle ! ^^

  198. Jayshree Post author

    Bonjour tout le monde, je m’excusez tout d’abord pour le long silence me voilà avec un nouveau texte dont la correction est fait par Miss you, je la remercie inormement…

    Pas un moment ne passe où j’oublie les maux donnés… !
    Ainsi, je n’arrive pas à effacer l’infidélité même pour une seconde… !

    Je t’ai cru mon soleil brillant,
    Au lieu d’éclaircir ma vie, tu l’as brûlée… !

    Je t’ai connu lune de mon foyer,
    Mais tu es venu comme une tornade sur mon chemin… !

    Je t’ai accueilli comme la pluie sur ma ferme,
    Tu l’as noyée au lieu de la rendre verdoyante… !

    J’ai voulu voir le monde par tes yeux,
    Tu as ôté la vue, me rendant pour toujours aveugle… !

    Je croyais te faire mien avec l’arme de mon seul amour,
    Tu as chassé mon cœur par les flèches de tes mots amers… !

    Mais c’est aussi vrai que je ne parviens pourtant jamais à te haïr,
    Et vivrai ma vie entière à t’aimer…

    -Jayshree

  199. Jayshree Post author

    Une vérité… Un mensonge…
    Une amoureuse… Un indifférent …
    Tous deux à la recherche de la loyauté…
    Tous deux à la rencontre l’un de l’autre…
    Tous deux ayant choisi la vérité de l’autre…

    Mais hélas… !

    Le mensonge ne pouvait pas connaître la vérité,
    La vérité n’a pas reconnu le mensonge…
    Tous deux se sont séparés, à la différence que…
    La Vérité était tristement triste et le Mensonge furieusement furieux…
    Une chose à penser ! Rien ne pouvait pas sauver les deux…
    Ni la véracité de la Vérité et ni la fausseté du Mensonge…
    A qui donc faire confiance… ?

    -Jayshree

  200. Jayshree Post author

    La correction de mon dernier texte est fait par Miss comme toujour… Le mot merci est trop petit et peu pour tous ce qu’elle fait pour moi même si je la remerci du coeur… bisous chère Miss…

  201. Anna Galore Post author

    Jayshree et Voiedorée, j’ai bien reçu vos envois sur la fête de Diwali, je mettrai les photos en ligne un petit peu plus tard dans la journée.

    MERCI !

  202. anti Post author

    Idem pour moi ! Je suis sue le départ, je vais partir pleine de Lumière grâce à vous !

    Merci !

    anti

  203. Jayshree Post author

    Bonjour tout le monde,

    Mes amis, je vais m’ absenter pour qqs jours comme je voyage ce soir mais vous aller surement me manquer et ainsi vos ecrits.

    Je vous souhaite belle journe’e.

    Jayshree

  204. saidani miloudi Post author

    Vous etes une source de sentiments généreuses incomparables. Vous écrivez de bon coeur en 2 langues vivantes bien simples et fleurissantes.
    Mes respets
    Miloudi

  205. Jayshree Post author

    Je ne sais pas Miloudi comment vous remercier… Vos mots sont touchant… eh oui je suis emue… meme si je ne sais pas comment vous remercier, je vous remercie de tout mon coeur…

  206. anti Post author

    « Vous écrivez de bon coeur en 2 langues vivantes bien simples et fleurissantes. »

    C’est bien vrai Saidani Miloudi ! En plus l’anglais et le français ne sont pas ses langues maternelles. C’est d’autant plus impressionnant. Bravo Jayshree !

    anti

  207. saidani miloudi Post author

    puisque vous etes sympatique et solidire avec lespauvres voici un de mes poemes lancé dans le site sentiments verdoyants. Je te le dédie comme cadeau:
    Le froid réchauffe mon coeur
    La chaleur arrose les fleurs
    Elle leur change la couleur
    De verdure en vive rougeur
    ****
    Je m’égare parmi les arbres
    Je suis mon ombre noiratre
    Les palais andalous à fenetres
    Ouvertes sont blanchatres
    ****
    La pluie pleure de chagrin
    Toute la nuit meme le matin
    Arrosant les démunis à la main
    Dans les trottoires lointains!
    ****
    Les démunis meurent de bonheur
    La pluie dehors pleure et repleure
    Le vent volontaire fort souffleur
    Hurle aux comédiens acteurs!
    ****

    saidani miloudi
    3-12-2008

  208. Jayshree Post author

    Et oui ch`ere Anna, tu as 100% raison… j’ai trop aime ce cadeau… Un tout grand merci cher ami Miloudi… Je suis reconnaissante pour ce tres beau cadeau… merci encore…

  209. Jayshree Post author

    Merci mon amie Anti pour tes mots d’appreciation… c’ est vraiment gentil… j’ ai de la chance de vous connaitre…

    NB: Je suis au boulot et ici je ne fais pas d’ accents… donc je m’ excuse s’ il te plait…

  210. anti Post author

    Pas de problème Jayshree pour les accents !

    Belle journée à toi ! Nous avons bien de la chance de te connaître aussi, crois moi.

    anti

  211. Jayshree Post author

    Je veux ne me rappeler ni ta fidélité ni ton infidélité,
    Tu connais pas la fidélité et tu te nommes infidélité.

    Je veux juste t’oublier,
    Tu es le même que celui que tu étais…

    Tu as ni le regret d’être malhonnête,
    Ni l’envie d’être honnête

    Tu as ni le gémit de faire mal,
    Ni le désir d’apporter la gaieté.

    Je veux t’effacer de mon cœur,
    Mais, hélas, il était sincère en se liant à toi.

    Je veux ne me rappeler ni ta fidélité ni ton infidélité,
    Tu connais pas la fidélité et tu te nommes infidélité.

    Je veux juste t’oublier,
    Tu es celui que tu étais…

    -Jayshree

    NB: La correction de ce texte est fait par notre amie Miss You…

  212. Anna Galore Post author

    Ca, c’est très réducteur. J’ai divorcé plusieurs fois et pour aucune de ces raisons. On peut divorcer simplement parce qu’il n’y a plus d’amour.

  213. Anna Galore Post author

    Non, j’insiste: on peut très bien se séparer sans aucune infidélité ni mensonge mais uniquement parce qu’on ne s’aime plus et que justement on ne veut pas mentir (et attendre que tout empire).

  214. Jayshree Post author

    Chere Anna, j’ ai aime ta reponse beaucoup… tes tous mots sont vrais et clairs qui ne sont pas hypocrits…

    Chez nous le mariage est une relation divine donc tous sont l`a…la confience… la fidelite et plein d’amour et j’ai de la chance `a ce sujet… je touche la bois… mais c’est aussi vrai que de nos jours chez les hindus aussi, on voit les probs de divorce car dans cet epoque moderne on ne croit pas plus des choses anciennes…

    Dans mes poesies, vous voyez tous ce que je vois de nos jours…

    Belle journee `a tous…

  215. saidani miloudi Post author

    VOUS AVEZ UTILISé l’expression  » je touche la bois » qui a une relation avec la croix du cricifiction du Christ une chose considérée comme superstition.
    L’amour est plus fort que toutes superstitions!

    BONNE FETE

    Je vous aime tous sans reproche
    miloudi saidani

  216. Anna Galore Post author

    Certains pourraient dire que la religion est une superstition.

    Définition du mot « superstition » dans le dictionnaire de l’Académie française:

    SUPERSTITION, subst. fém.

    1. Croyance religieuse irrationnelle, attachement inconsidéré aux doctrines et prescriptions qui sont du domaine du sacré. Superstition des reliques.

    2. Ensemble des croyances et pratiques religieuses jugées contraires à la raison; religion.

    3. Croyance irrationnelle à l’influence, au pouvoir de certaines choses, de certains faits, à la valeur heureuse ou funeste de certains signes.

    4. Attachement excessif, soin trop méticuleux porté à quelque chose.

    …mais dans le cas de ce qu’a dit Jayshree, je pense qu’il ne s’agissait que d’une expression usuelle sans connotation chrétienne à ma connaissance. Cela dit, merci Saidini d’en avoir expliqué l’origine, que j’ignorais.

    C’est d’ailleurs assez curieux, quand on y pense, dans la mesure où, selon la Bible, lorsque le Christ a touché le bois de sa croix, on ne peut pas dire que ça lui ait beaucoup porté chance.

  217. saidani miloudi Post author

    Merci de la definition et recherche dans le dictio.

    Avec respet et sentiments pleins d’affection

    saidani miloudi

  218. Jayshree Post author

    Merci Anna pour l’expliucation…crois moi je n’aurais jamais m’expliqué comme ça clairement… Moi même, je ne savais pas que cette expression « toucher la bois » a une relation avec la cretienité… chez nous en anglais, on l’utilis souvant (beaucoup) Merci encore ma chère amie…

    Et Merci M. saidani miloudi pour l’information que vous avez donné sur cette expression…c’est gentil…

  219. Jayshree Post author

    Pourquoi je t’aime ? Comment le dire ?
    Bouleversement de mon cœur, comment le montrer ?
    En demeurant dans mes sentiments,
    Comme tu joues dans mes pensées, comment le montrer ?
    Résidant dans mes paroles et sur la fenêtre de mon œil,
    Tu ne me rencontres jamais, comment m’en plaindre ?
    Cétait un crime de t’aimer, mais, avant me punir,
    Réponds ma question : Te souviens-tu jamais de moi ?

    -Jayshree

  220. sapotille Post author

    Bien d’accord, ce qui est poignant, et la poésie de Jayshree est vraiment poignante de sincérité et de profondeur …
    n’est-ce pas justement quand on se rend compte de notre impossibilité à aimer encore, ou toujours ou à nouveau? peut-être que ce n’est qu’ensuite seulement, que nous cherchons des justifications..
    du genre: c’est parcequ’il m’ a trompée.. c’est parce qu’elle ne porte pas de string (bien sur je fais le clown, mais franchement toutes les explications ne se valent elles pas? l’amour ne brille t il pas à des milliards d’années lumières de nos justifications et pourtant si près de nous, en nous?

  221. Jayshree Post author

    Merci mes amis pour vos mots qui me sont plus cher qu’or… et Miss tu es trop gentille de m’avoir corrigé, je te remercie…

  222. Jayshree Post author

    Ne rêve pas de te promener dans mon jardin inédit,
    Ne sois pas fou du parfum de mon arbre fleuri…

    Tu as désir d’avoir abri de mes feuillages,
    Qui sont déjà un refuge d’une âme divine…

    Tu as envie de prendre l’arôme de mes fleurs,
    Qui a déjà semé son odeur dans les souffles d’un arbre unique…

    Tu as convoitise de goûter mes fruits frais
    Qui sont déjà goûtés par un jardinage consubstantiel…

    Abandonne tous tes désirs, tes envies et aussi tes convoitises !

    Tu seras mélangé dans ma fragrance…
    Et seras une grâce de mon arbre…
    Seras le goût dans mes fruits…
    Seras aussi une brise pour mes feuilles…
    Et tu seras enfin uni avec mon âme…

    -Jayshree

  223. Jayshree Post author

    Merci mes amis pours vos mots ornes qui m’encouragent beaucoup… je suis honeuree d’avour vos comentaires pour mon chaque texte… et vos mots me donnent la confience en moi…. un tout grand merci `a vous tous mes chers amis…

  224. Jayshree Post author

    Merci mes amies… Bonne fête à vous aussi…. j’aimerais bien que un jour nous fettions ensemble cette fête avec une grande joie…

  225. Jayshree Post author

    « Ne m’offre aucune fleur de ton jardin
    Si tes fleurs ne sont pas uniquement pour toi et moi…

    Crois-moi ! Je ne m’amuse pas à me balader dans ton jardin,
    Tu y accueilles tout le monde et je me sens seule dans la foule…

    Tes mots affectueux ne me donnent pas la joie…
    Je les lis partout, pour tous, tu n’as rien exclusivement pour moi…

    Tes folies, raisonnablement écrites, n’ont pas le feu amoureux,
    Cependant elles répandent le feu jaloux dans mon corps… »

    -Jayshree

  226. Jayshree Post author

    Merci chères Miss et Anna pour vots mots ornés qui me sont trop chers… et qui me donne du courage à écrire encore… merci de tout mon coeur mes amies…

  227. Jayshree Post author

    La rose fleurit au sein des épines… !
    Le lotus s’épanouit au sein de la boue… !

    Le thé bout dans l’eau pour donner sa saveur… !
    Le glacier perd sa forme et se coule en rivière… !

    L’encens brûle pour étendre son arôme… !
    La chandelle se détruit pour décrisper l’ambiance… !

    Cela se passe ainsi depuis des années et des années,
    Et prouve leur vrai amour par un vrai sacrifice.

    Rien n’est nouveau et rien n’est étonnant… !
    Tous sont conscients de leurs dévouements… !

    Mais une grande surprenante et prodigieuse chose,
    C’est que l’humain n’apprend rien, lui si savant de tout…!!!!!

    -Jayshree

  228. anti Post author

    Tout le symbole du grain de blé dans tes mots Jayshree. Il est si difficile d’accepter de mourir pour renaître et pourtant, c’est le seul chemin.

    anti

  229. Jayshree Post author

    Un tout grand Merci mes chères amies Anna, Miss et Anti pour vos mots qui m’encouragent…

  230. ramses Post author

    Bonjour Jayshree,

    Ca doit être le matin chez toi ? Ici, c’est 4h45 et je veille toujours !

    Merci de ces belles réflexions, la vie est un éternel recommencement.

  231. Jayshree Post author

    Bonjour Ramses,

    nous avons 4 heures de déférence d’horaire entre La France et L’Inde… je ne sais pas j’ai bien écrit ou non…

    Je te remercie pour ton comentaire que j’ai beaucoup aimé… merci beaucoup…

  232. Jayshree Post author

    Un ange est venu me chercher un jour…
    Et il m’a trouvé sans que je le connaisse…

    Il m’a souri, m’a dit : j’adore tes yeux…
    Et il embrassa mes yeux de son regard…

    J’essayai de lever les montagnes embrassées, lourdes…
    Puis les reposai aussitôt trahissant ma timidité…

    Il avança lentement vers moi tendant ses bras…
    Et moi, je le serrai fortement pour me fondre en lui…

    -Jayshree

  233. Jayshree Post author

    Ce que je viens te dire,
    Avant te dire « ADIEU »…

    Je ne remettrai jamais mon pas dans ton jardin épineux
    Et dis « ADIEU » à tous tes arbres qui donnent pas d’abri…

    Je ne verrai jamais le soleil sombre de ton foyer,
    Et vais allumer mon chemin d’étoiles fidèles…

    Je quitte ta villa pierreuse pour toujours pour être heureuse…
    Et demeurerai même dans une hutte dont les mûrs seront bâtis d’amour…

    Écoute mon dernier mot pour toi,
    que je te dis maintenant « ADIEU »

    -Jayshree

  234. Jayshree Post author

    Ecrire un poème, c’est mourir un peu
    Et c’est aussi vivre un peu…

    Ecrire un poème c’est pleurer un peu,
    Et c’est aussi rire et sourire un peu…

    Ecrire un poème c’est aimer un peu,
    Et c’est aussi haïr un peu…

    Ecrire un poème c’est être vide de chagrin un peu,
    Et aussi c’est être lourd de chagrin un peu…

    Ecrire un poème c’est un peu joyeux,
    Et c’est aussi un peu douloureux…

    Ecrire un poème c’est un bon début d’exposer des émotions,
    Et c’est aussi bonne fin de mettre fin aux sentiments…

    Ecrire un poème, c’est une bonne façon de dire « Bonjour » à l’amour,
    Et c’est aussi une manie de converser « Adieu » à l’amour

    -Jayshree

  235. Jayshree Post author

    Un tout grand merci ma chère Anna… tu ne sais pas tes mots combien tes mots m’encouragesnt…!!! Je suis si heureuse d’avoir ton comentaire… merci… merci… merci…

    Bisous et bon week-end…

  236. Jayshree Post author

    Ahhh…! mon amie Miss… un tout grand merci pour tes mots encourageant… bon dimanche…Bisous

  237. Jayshree Post author

    J’ai laissé mon cœur jouer
    Et tu l’as pris comme un jouet

    Tu avais plein de jeux à jouer,
    Et tu t’es posé la question, où le mettre ?
    Tu l’as forcément à ta collection ajouté
    Car de celui-ci, tu étais vraiment fasciné…

    Etant égoïste, tu n’as pas un peu pensé
    Le doux cœur est tellement pressé
    Qu’il est complètement déchiré
    Et aussi m’a entièrement tuée

    J’ai laissé mon cœur jouer
    Et tu l’as pris comme un jouet

    -Jayshree

  238. ramses Post author

    Bonjour Jayshree,

    J’aime ton poème, qui joue avec le jeu et le « je ».

    « Tricher n’est pas jouer », dit le proverbe…

  239. Jayshree Post author

    Merci Ramses… tu as bien dit le proverbe… merci encore…

    je suis désolée, j’ai oublié corriger le dernière deux lignes qui sont comme ça…

    « J’ai laissé mon cœur jouer
    Et tu l’as pris pour un jouet »

  240. Jayshree Post author

    À Mon Fils…

    Depuis que tu as dit que tu viens…
    Toutes mes cellules t’attendent…

    Mon cœur qui saute de gaieté,
    Est impatient de t’accueillir

    Ce soleil est le plus éclaté pour te recevoir
    Le vent souffle doucement pour te caresser

    La rue est allumée de mes yeux scintillants
    Mon foyer est habillé en Arc-en-ciel de ma joie

    Mes paroles chantent tes souvenirs heureux
    Mes souffles, chantent en rythme joyeux

    Ah… ! Viens maintenant…
    Les tiens t’attendent mon fils, viens vite… !

    -Jayshree

  241. Jayshree Post author

    Ce que je viens de sentir…
    me rend heureusement heureuse…
    Grâce à toi, oh… ! Mon dieu…
    C’est merveilleux…!

    Je vois le soleil éclairant de sa lumière,
    Je vois la lune répandant sa fraîcheur… !
    Mais voir le feu se décolorant soi-même… !
    C’est magique… !

    J’aperçois l’arc-en-ciel dans le ciel,
    J’entrevois la chute de pluie par la fenêtre,
    Mais percevoir les aimables couleurs de joie enfantine… !
    C’est féerique… !

    Je me rafraîchis en voyant les arbres fleuris,
    Je rajeunis en voyant les fleurs parfumées,
    Mais, revivre en éprouvant des sentiments verdoyants!
    C’est fabuleux… !

    -Jayshree

  242. ramses Post author

    J’aime ces « sentiments verdoyants », qui évoquent le renouveau du printemps.

    Jayshree, je te souhaite tout le bonheur du Monde.

  243. Jayshree Post author

    C’est un plaisir de te voir passer par ici,t’arrêter et écrire tes impressions
    sous mon texte. Merci Ramses.

  244. jayshree Post author

    Comment aimer ta beauté… ?
    Elle est mortelle… !
    Comment vénérer ton ardeur… ?
    Qui est instable… !
    Comment chérir tes pensées… ?
    Qui sont précaires… !
    Comment croire tes mots… ?
    Qui sont hasardeux… !
    Comment t’aimer…?
    Tu as l’ego d’être toi… !

    J’aime ton âme…
    Sans la forme, sans le contour…
    Qui est angélique, qui est pur…
    Qui n’a rien à donner, ni rien à prendre…
    Qui est une brise que je sens toujours…
    Qui est un souffle que je respire toujours…
    Qui est une allure qui me présente toujours…

    -Jayshree

  245. Jayshree Post author

    Merci Ramses et Miss,

    Toujours ravie de votre passage et de lire vos comentaires sur mon texte… Merci encore…

  246. Jayshree Post author

    Quand tu es sorti, ma vie s’est brisée,
    Et mes souffles sont tremblés…
    Étant entourée du soleil,
    Me voilà sous l’obscurité…

    Restant vacillante dans ton absence,
    Comme un poisson sans eau…
    Je suis là, t’attends ardemment,
    En bavardant avec les murs vides…

    Viens vite et rends cette résidence, une maison,
    Qui est devenue juste un abri pour moi sans toi…

    -Jayshree.

  247. Jayshree Post author

    Cette maison t’attend….
    La maison dont les murs sont bâtis de ton sourire,
    Les murs dont les briques sont fabriquées de joie de t’accueillir…

    Sais-tu… ?????
    Cette maison est mon cœur où tu résides…
    Les murs sont mes bâtiments,
    qui battent voyant ton sourire…
    Et les briques sont mes veines,
    par lesquelles la joie coule en te visionnant…

    -Jayshree

  248. Jayshree Post author

    Merci mes amis Sasaptou. Anti et Miss… Je vous remercie de votre passage et pour vos commentaires qui m’encouragent…

  249. jayshree Post author

    Celui m’est plus cher que ma vie, c’est mon homme de ma vie…
    Pour qui, mon amour grandit sous mes paupières…
    Dont la statue réside dans ma conscience,
    Qui est mon dieu et aussi ma confiance…

    Qui flotte toujours, dans l’océan de mes pensés,
    Qui remplit éternellement mon cœur d’une chanson enchantée…
    À celui que j’ai demandé à dieu pour moi…
    Pour tous les moments, pour vie en vie…!

    -Jayshree

  250. Jayshree Post author

    Je suis amoureusement amoureuse de lui
    Lui qui est plus lumineux que la lumière

    Lui qui est plus bon que la bonté
    Et plus beau que la beauté

    Lui qui est plus pur que la pureté
    Et plus aimable que l’amabilité

    Lui qui est plus gentil que la gentillesse
    Et plus sage que la sagesse

    Lui qui est plus fort que la force
    Et plus doux que la douceur

    Lui qui est plus gai que la gaieté
    Et m’est plus cher que la cherté

    -Jayshree

  251. ramses Post author

    Bonjour Jayshree,

    Tu as décroché la perle rare ! Que dis-je… rarissime ! L’élu n’a donc aucun défaut ?

    Gainsbourg disait : « L’amour est aveugle et sa canne est rose… »

  252. Jayshree Post author

    Bienvenue année 2010…Bienvenue à toi…
    Je t’accueille au fond du mon cœur…

    Je te remercie de me faire visionner
    L’amour et la fraternité entre les hommes.

    Je te gratifie de me donner la joie
    De voir le monde uni et homogène.

    Je t’incite à me fournir l’allégresse
    De sentir le sourire des enfants du monde.

    Je te bénis de m’apporter cordinairement
    La conception d’optimisme et d’amitié.

    -Jayshree

  253. anti Post author

    Mmmm ! Que c’est beau ta façon de saluer cette nouvelle année Jayshree…

    Quelle te soit belle, très belle.

    Amitiés,

    anti

  254. ramses Post author

    Belle année à toi aussi, Jayshree… Un bien joli prénom, qui ne peut que t’apporter tout le bonheur que je te souhaite…

  255. Jayshree Post author

    Merci mes amis d’avoir apprécié mes vers mais j’ai juste écrit ce qui est dans le coeur de vous tous… allons prier que nos rêves se réalisent… amen…

    Bonne journée

  256. Jayshree Post author

    Bonjour mes amis…

    Vous me manquez beaucoup… Croyez-moi, je pense toujours `a vous mais quoi faire… ce sont les jours d’examen final et je suis trop occupe’e… en mai j’aurai les grandes vacances et je pourai vous rejoindre ici… Merci mes amis pour votre compre’hension… Je vous aime bien…

    Belle journe’e

  257. Jayshree Post author

    Bonjour mes amies Anna, Miss et Anti… Merci pour votre comprehension…

    Aujourd’hui c’est la f^ete de HOLI chez moi et vous toutes sont dans mes penses…

    Et Anti j’ai lu une fois sur ce temple mais je n’y ai jamais visite’… c’est incroiyable pour moi aussi… et rigolant aussi…

  258. Jayshree Post author

    Un vide suffocant

    Ayant le stylo plein d’encre,
    Voilà, je viens le vider en poésie.
    Sans connaître la couleur de l’encre,
    Me voilà prête à diriger les mots affectifs…

    Mais que se passe-t-il…!!!!!
    Mes sentiments ne dictent aucun mot
    Que j’attendais ardemment
    Hélas, je ne reçois qu’un vide suffocant…
    Dans lequel, je suis perdue tristement…

    Alors…
    En tenant l’écran de mon esprit,
    Et le stylo de mon cœur puis
    L’encre de mes émotions…
    Moi qui suis à la recherche d’’expression…

    -Jayshree

  259. Jayshree Post author

    BBonjour chère Anna, Je suis honorée d’avoir une place ici et chaque fois quand je reçois les commentaires pour mes écrites, je suis fière de vous connaître…

    Merci pour ton passage…

  260. kadmiri Post author

    bonjour
    quel bonheur de lire Jayshree, poésie… non plus je dirai avec toute simplicité MERCI pour ces moments de délice que je viens de passer en lisant des mots qui touchent ..emportent..
    c’est ma première visite sur Sentiments verdoyants et je ne suis que satisfait,j’espere vous lire encore et encore

  261. Jayshree Post author

    Un tout grand merci Kadmiri… Je suis honorée de vous lire… Vos mots m’encourage énormément…

  262. Jayshree Post author

    Les maudits maux…

    Je sais, je sais que tu m’aimes bien…

    Et que tu ne vis pas sans moi…

    Mais j’en ai assez de toi…

    Eh maudits maux…

    Libère-moi de toi…

    Laisse-moi voler dans un joyeux ciel…

    Ne rêve pas de m’attrister…

    Tu ne pourras jamais me vaincre…

    J’ai appris à rire en étant avec toi…

    Oui mon sourire t’accueillera…

    Et aussi t’abattra toujours…

    Voilà tu m’as quittée… !

    Tu ne me manques plus…

    Mais oui je me sens vide sans toi…

    Car tu m’as laissée droguée de toi…

    Moi qui ni ne t’aime ni ne t’attend mais oui,

    Tu vis toujours dans ma conscience…

    -Jayshree

  263. ramses Post author

    Chère Jayshree,

    Je ne te lis que depuis que j’ai connu ce blog, en janvier 2009.

    Mais ce soir, en lisant tes maux tristes, je suis remonté en 2008, et j’ai trouvé, de toi, cette réflexion superbe :

    « Et extrait ta douceur des ténèbres »…

    Je souhaite pour toi que ta douceur s’extraie des ténèbres, que le renouveau vienne éclairer ton coeur…

  264. Jayshree Post author

    Merci Miss et Merci Ramses…

    Et je remercie pour le petit changement dans mon poème comme au lieu de j’en ai mare de toi, J’en ai assez de toi… j’ai bcp aime… Merci beaucoup…

    Merci Ramses pour votre souhaite… Amine…

  265. Jayshree Post author

    C’est la saison des vacances…
    Et oui, je suis en vacances…
    Mon esprit chante mélodieusement,
    Mon cœur danse gracieusement.
    Mon corps impose les paroles joyeuses.
    Mes pensés rajeunissent purement,
    Ma voix bavarde doucement.
    La nature s’habille de beauté,
    Le vent dirige le rythme froissement,
    Le soleil brille froidement,
    La lune rougit ornement.
    Le matin annonce la fraîcheur,
    Le soir communique avec la romance.
    La nuit invente les beaux rêves,
    Et moi, je me promène dans l’univers illimité.
    Car c’est la saison des vacances,
    Et oui, je suis en vacances…

    -Jayshree

  266. Jayshree Post author

    Merci Anna et Ramses… Je suis heureuse de votre passage et ainsi de vos mots qui me donne de la joie… Merci encore…

  267. Jayshree Post author

    Ainsi va la vie…

    Les vagues essayent d’être couverture de la terre…
    La terre essaie d’être lit pour les vagues…
    Ainsi va la vie en enseignant la leçon de générosité…

    Les arbres font l’ombre pour la terre…
    La terre nourrit la vie des arbres…
    Ainsi va la vie dépassant le message de fraternité…

    En s’installant sur les branches,
    Les oiseaux chantent pour l’univers…
    Ainsi va la vie en partageant l’avis de don…

    On se rencontre, on se parle…
    On devient ami et aussi ennemi…
    Ainsi va la vie en distribuant le goût amer et doux…

    -Jayshree(Jignasa)

  268. Jayshree Post author

    Bonjour tout le monde… Me voilà de retour… J’ai beaucoup appris, pas seulement sur le plan professionnel, mais aussi sur le plan humain pendant le stage pour les profs français, ainsi j’ai rencontré des gens formidables… Comme j’étais à Goa, une ville des plages, je me promenais à la plage quelques mots me sont venus et je les ai guirlandé et voilà le résultat que je viens de coller ici…

  269. ramses Post author

    Bonjour Jayshree,

    J’adore tes mots « guirlandés » (je pense que tu voulais dire « réunis » ?)

    La vie, en effet, est un mélange sucré-salé…

    Je te souhaite beaucoup de bonheur.

  270. anti Post author

    « Comme j’étais à Goa, une ville des plages, je me promenais à la plage quelques mots me sont venus et je les ai guirlandé et voilà le résultat que je viens de coller ici… »

    Très joli Jayshree. L’expression « Guirlandé » est très belle, on dirait que tu as pris tous les mots et que tu les as enfilés pour en faire un poème, comme on enfilerait des perles pour en faire un collier.

    Au plaisir de te lire,

    anti

  271. Jayshree Post author

    Avec toi,
    Je traverse la mer comme une flaque…
    Et la montagne comme une colline…

    Avec toi,
    La vie est plus belle,
    Et le destin est bienveillant…

    Avec toi,
    Mon âge ne se vieillit pas
    Et le temps ne se consomme pas…

    Avec toi,
    La catastrophe me semble un repos
    Et la tornade devient une brise…

    Avec toi,
    Je suis la reine,
    Sinon qui suis-je sans toi… ???

    -Jayshree

  272. Zaza Post author

    Ma petite réponse Jayshree. Trés beau texte mon amie de l’autre bout du monde.

    Sans toi !
    Je me noie dans une petite goutte d’eau
    J’ai peur de gravir les montagnes comme de simples collines
    Sans toi !
    La vie n’a plus de sens
    Et le destin est sombre
    Sans toi !
    Ma jeunesse s’en va
    Et le temps se consume trop rapidement
    Sans toi !
    Une catastrophe me semble insurmontable
    Et la tornade devient un enfer
    Sans toi
    Je suis une reine déchue
    Sans toi
    Je ne suis rien !
    Zaza

  273. anti Post author

    Merci Zaza ! Grâce à toi, je lis le très beau poème de Jayshree que je n’avais pas vu. La simplicité des mots choisis est vraiment émouvante.

    anti

  274. Jayshree Post author

    Bonjour mes amis… Je suis à Grenoble depuis une semaine et y resterai encore pour 3 semaine… Grenoble est une ville tranquille que j`ai aimé…

  275. anti Post author

    Bonjour Jayshree ! Bienvenue en France. Je te souhaite un très bon séjour et, comme dit Anna, n’hésite pas à nous prévenir si jamais tu passes à Nîmes !

    Je t’embrasse !

    anti

  276. saidani miloudi Post author

    Merci Jayshree pour vos poémes

    La chaleur poétique accable l expression

    de mes sentiments larmoyants

  277. jayshree Post author

    Merci les amies ANNA ET anti… que vous e^tes gentilles… moi aussi j aimerai bien vous rencontrer et y venir vous voir mais ici mes journees sont trop chargees et cela me fait aussi fatifuee… peut etre la prochaine fois ou bien quand vous viendrez en Inde je pourrai vous rencontrer… merci encore… bisous

  278. jayshree Post author

    Coucou mes amis, ce week-end je suis allée à Oranfge et Avignon ahh cetait super sud du France… la prochane semaine je vais à Marseille et à Chamonie et à Gineve le lundi… Il y a plein de nature en France aui me plait bcp…

  279. Jayshree Post author

    Bonjour mes amis… me voil`a de retour chez moi… que je suis dans la paradise… oui j’ai bien visiter France… j’ai aime ce beau pays… malheureusement on a vole le passport et les euros de deux de notre groupe `a Paris… le 1er jour dans le TGV de paris `a Lyon, on m’a vole mes lunettes… mais c’est la vie… chez nous aussi ca arrive parfoi… mais une journee `a Paris `a la fin dans un hotel c’etait formidable… j’ai aime Paris, je m’y baladais jusqu’`a une heure de la nuit… belle ville…vraiment… bonne journee mes amis…

  280. anti Post author

    Le temps a passé trop vite cette fois pour que nous puissions nous rencontrer, mais j’espère que cela n’est que partie remise. Qui sait, peut-être viendrons nous visiter ton beau pays ?

    Je suis sincèrement heureuse pour toi, tu semble enchantée. Bientôt ton fils sera en Europe et peut-être reviendras-tu alors lui rendre visite ?

    Au plaisir de te lire Jayshree !

    Amitiés,

    anti

  281. Jayshree Post author

    Merci mes amies…Oui j’ai plein de beaux souvenirs avec moi de France… c’est vrai que je pouvais pas vous rendre visite car mon program etait trop charge par contre j’ai pu assez visiter La france car les excurssion etait organise par l’universite, je devais justement m’y inregistrer… et oui vous seront trop bienvenu en Inde chez moi… Bonne journee…

  282. Jayshree Post author

    Je t’héberge hé douleur…
    Je t’héberge dans mon cœur.

    Réside-y toujours, même si tu es insupportable,
    Je ne peux pas te laisser libre pour aller chez autre.

    Je t’aime difficilement et te hais amoureusement,
    Je te garde durement pour que les autres vivent heureusement.

    Je ne crois point que tu seras minime en partageant,
    Et tu augments grossement en sauvegardant.

    Dis-moi, es-tu un ami ou une ennemie… ?

    -Jayshree

  283. jayshree Post author

    Merci Miss pour la virtuelle visite… je suis heureuse que les photos t’aient plu…

  284. Jayshree Post author

    Bonjour mes amis… Non je n’ai pas vous oublie mais des le mon retour je suis tjrs occupee avec mon boulot… en plus mon fils part le lundi prochain en Suisse pour 8 mois donc trop de travail… J’epere vous allez bien…

    Bonne journee `a tous…

  285. Jayshree Post author

    Merci les amies… Aujourd’hui c’est le jour férié car c’est la fête de Janmashtami, l’anniversaire du LORD KRISHNA, on jeune aujourd’hui… Je suis heureuse et je vous souhaite aussi bonne fête…

    Bisous

  286. Jayshree Post author

    Merci Anti… bonne journee `a toi… Mon fils va voyager l’Europe, pour cette raison il va rester encore deux mois apres ses etudes…

  287. Jayshree Post author

    Rends-moi les jours ;
    Où mon âge grandissait fraîchement,
    Mon sourire fleurissait timidement.

    Rends-moi les nuits ;
    Où mes rêves naissaient innocemment,
    Mes pensés enrichissaient agréablement.

    Rends-moi le temps ;
    Où la pluie chantait heureusement
    Le vent soufflait rythmiquement

    Rends-moi les jours ;
    Où la joie vivait continuellement
    La douleur effrayait horriblement

    -Jignasa

  288. sapotille Post author

    Oui ce poème est vraiment beau j’aime ses sonorités et le doux balancement nostalgique qu’il exhale…

  289. Jayshree Post author

    Après avoir fini toutes les relations,
    Pour quoi cet attachement aux rites ?

    Après avoir desséché tous les sentiments
    Pour quoi les yeux sont toujours mouillés ?

    Après avoir tué toutes les émotions
    Pourquoi le cœur est dans une attente infinie ?

    Après avoir déchiré tous les rêves,
    Pourquoi ces vagues de pensées verdoyants ?

    Après avoir détruit tous les espoirs,
    Pourquoi la conscience a une espérance tendre ?

    -JIgnasa

  290. Jayshree Post author

    Ton sourire arrose de l’eau dans le désert
    Ton pas épand la verdure sur la terre

    Tes paroles apportent le printemps dans le jardin…
    Tes gestes remplissent les couleurs en papillons

    La lune fuit devant ta beauté en jalousie
    Le soleil s’échappe par la luminosité de tes yeux

    Ta gaité offre la vivacité au ruisseau
    Ta présence donne de la subsistance à la nature

    Tu es mon univers, ma joie et mon existence…
    Tu fabriques mon destin fabuleux, ma fille…

    Viens… je t’attends… Viens… tu me manques…

    -Jayshree

  291. Jayshree Post author

    Et oui tu as raison, je voulais dire désert et pas dessert…oh l`a l`a je m’excuse stp j’ai pas réfléchi après l’avoir écrit… Merci beaucoup…tu peux le corriger stp…? Merci en avance… Bisous

  292. anti Post author

    En te lisant Jayshree, j’entends Claude Nougaro chanter…

    http://www.dailymotion.com/video/xokb6_claude-nougaro-cecile-ma-fille_music

    Elle voulait un enfant
    Moi je n’en voulais pas
    Mais il lui fut pourtant facile
    Avec ses arguments
    De te faire un papa
    Cécile ma fille
    Quand son ventre fut rond
    En riant aux éclats

    Elle me dit allons jubile
    Ce sera un garçon
    Et te voilà
    Cécile ma fille
    Et te voilà et me voici moi
    Moi j’ai trente ans toi six mois
    On est nez à nez les yeux dans les yeux
    Quel est le plus étonné des deux?

    Bien avant que je t’aie
    De filles j’en avais eues
    Jouant mon coeur à face ou pile
    De la brune gagnée
    A la blonde perdue
    Cécile ma fille
    Et je sais que bientôt
    Toi aussi tu auras
    Des idées et puis des idylles
    Des mots doux sur tes hauts
    Et des mains sur tes bas
    Cécile ma fille
    Moi je t’attendrai toute la nuit
    T’entendrai rentrer sans bruit
    Mais au matin c’est moi qui rougirai
    Devant tes yeux plus clairs que jamais

    Que toujours on te touche
    Comme moi maintenant
    Comme mon souffle sur tes cils
    Mon baiser sur ta bouche
    Dans ton sommeil d’enfant
    Cécile ma fille
    Cécile

    anti

  293. Jayshree Post author

    Merci Miss pour tes mots qui m’encouragent… Merci Anti pour la belle chanson avec les paroles…Merci Anna…

  294. Jayshree Post author

    Cette lune me suit étant jalouse…

    Comme je bavarde avec les montagnes…
    Et chuchote avec le vent
    Cette lune me suit étant jalouse…

    Ainsi je chante avec le ruisseau…
    Et danse avec les papillons…
    Cette lune me suit étant jalouse…

    Puis je joue avec mon ombre…
    Et prends la joie enfantine…
    Cette lune me suit étant jalouse…

    -Jayshree

  295. Jayshree Post author

    Ton visage n’est qu’une belle fleur…
    Ton sourire n’est qu’un petit enfant…

    Comment tous les problèmes ne seront pas disparus en te voyant… !

    L’amour entre nous deux n’est qu’un trésor…
    Ta joie ne m’est que la seule source de ma vie…

    Puis cette vie pourquoi n’est qu’un paradis quand je suis avec toi…. !

    Ta voix est un beau fruit délicieux…
    chacun de tes mots dit ; n’est qu’un psaume éternel…

    Dis-moi, qui ne sera fanatique de toi… !

    -Jayshree

  296. Jayshree Post author

    Qui est supérieur… ?

    La lune… ?
    Qui …en voyant le soleil disparaît… !
    Ou le soleil… ?
    Qui …en voyant la lune s’enfouit… !

    Qui est plus grand… ?

    La montagne… ?
    En orgueil, donnant la naissance à toutes les rivières … !
    Ou la rivière… ?
    En arrogance, découpant la montagne qu’elle traverse… !

    Qui est le plus distingué… ?

    L’humain… ?
    Qui garde les animaux avec soin… !
    Ou les animaux… ?
    Qui sont aussi la nourriture pour l’humain… !

    Réveillons-nous d’obscurité…
    Sachons, tout le monde est égal…
    Rien n’est moins important…
    Vivons en harmonie…

    -Jayshree

  297. Jayshree Post author

    Le soleil attend l’éveil de tes paupières pour se lever…
    Ainsi il attend son crépuscule pour se coucher…

    L’éclaircie a besoin de ton sourire pour éclaircir…
    La brise a nécessité de ta gaîté pour souffler…
    Ton aubade arrose la pluie dans l’été brûlant…
    Ton mine s’épanouit la lune dans le gris…

    Les arbres grandissent de ton contentement …
    Les plantes grimpantes poussent de ta gaillardise…

    Les fleures ont envie de ta risette pour fleurir…
    La vie a l’exigence de ton existence pour durer…

    -Jayshree

  298. Jayshree Post author

    Je viens de lire un commentaire sur ma boite privée sur mon poème qui s’est enlevé ici… mais le/la critique a raison et je respecte ses mots… la personne a pose bonne question et je lui rassure que je vais travailler sur ce sujet… le/la critique a raison… car je viens de relire mon poème et sa question  » `a qui l’auteur tutoie c’est les lectures ou le dieu…? Bonne question et ma réponse est l’amour qui soit pour le dieu ou bien pour qqun/qqune…

    Merci bcp… mais la prochaine fois je ferai attention en écrivant… J’ai beaucoup aime votre intervention et comme ca j’apprends mieux… Bonne journeé et merci encore…

  299. Anna Galore Post author

    Jayshree, the comment was actually an advert with a link to a NOT recommandable web site. This is why I have deleted it (although the comment itself made sense).

  300. Jayshree Post author

    No problem dear Anna… I thought you might have deleted while thinking that it might hurt me… That’s why I answered to make you relaxed that I welcome all type of comments… I always learn from my mistakes and you people are too good to encourage me time to time… Thanks for every thing…I have a great respect and love for you…

  301. saidani miloudi Post author

    Jayshree

    Quelqu’un vient acheter

    C’est ce que signifie ‘Jayshree’

    En Arab dialectale

    Dans ce blog on vient acheter

    Le bonheur qlq grammes d’amour

    Plus des paroles sucrées

    Des idées qui brillent

    Dans les lévres de Jayshree

    Des sourires

    Avant de mourire

    Jayshree

    Jayjree=qlq1 qui vient courire

    Pour aimer en sourie

    Avant de mourire

    En Arabe dialectale

    +++++++++++++

    Semez donc vos poemes

    Etalez votre marchandise

    Qui attire les amants

    Vous etes expert en marketing

    Jayshree

    Oui vous Charmante Jayshree

    miloudi 28 June 2011

  302. Jayshree Post author

    Le nouvel hymne de France…

    Vive la France… Vive la France…
    Je t’aime France…
    La belle et l’élégante France…
    Couronnée de Mont Blanc…
    Fardée de Paris, Lyon et Marseille…
    Décorée de sa riche culture…
    Heureuse de ses artistes…
    Honorée de ses paysages pittoresques…
    Maquillée de mers, de montagnes et de rivières…
    J’ai le désir de t’embrasser…
    Et de goûter ton héritage…
    Ainsi te bénir de mon immense amour…
    Vive la France… Je t’aime France…

    -Jayshree

  303. saidani m Post author

    Ramadan tappe sur les portes
    Que tous les déments des maisons sortent
    Harira dattes lait et miel
    Apparaissent avec la lune dans le ciel

    Happy Chaaban
    Prépare toi pour Ramadan

    Dear Jayshree

  304. Jayshree Post author

    Merci Miss pour ton passage… j’espere tu aies bien fete cette fete…Bisous et bonne journee…

  305. Jayshree Post author

    On allait faire amitié avec tout le monde,
    Là, les siens sont perdus…
    On allait partager son amour avec tous…
    Voilà, les siens sont ignorés…
    On allait unir ce monde…
    Voici, on est tout seul…
    On allait remplir cet univers de son sourire…
    Hélas…son cœur est moulé de larmes…

    -Jayshree

  306. Jayshree Post author

    Merci beaucoup chère Anne pour la correction… Ton avis est aussi egalement important pour moi qu’il soit positif ou négatif… Bisous….

  307. Jayshree Post author

    Tu es venu comme un jardinage dans ma vie…
    Tu as semé des grains d’amour dedans…
    Tu les as arrosés de tes sentiments dévoués…
    Puis les a choyés de ta tendresse…
    Voilà ils ont poussé en grands arbres
    Pour être un auvent pour nous…
    Voici ils sont bien cultivés…
    Pour nous nourrir en soin…

    -Jayshree

  308. Jayshree Post author

    Bonjour Anna, oui tu as raison… J’ai change mon travail donc un peu epuissee… mais vous etes toujours dans mon coeur… Bisous…

  309. Jayshree Post author

    Voilà tu es parti et le soleil s’est fâché…
    Ainsi la lumière s’est éclipsée de ma vie…
    Étant déçus de ton absence,
    Le zéphyr s’est enfuit et…
    Les oiseaux devaient taciturnes…
    Les fleurs me sont volatiles
    Et les arbres me semblent oisifs…
    Étant ignorante de ce malheur…
    Je n’étais ni consciente ni prête…
    Pour me trouver face à cette calamité…
    Ma vie s’est arrêtée, mais…
    L’attente a commencé pour durer
    Jusqu’à ta prochaine arrivée…
    Reviens vite mon enfant…
    Ma vie a nécessité de ta présence pour subsister…

    -Jayshree

  310. Jayshree Post author

    Là j’ai quitté le monde d’amitié…
    Étant ami pour tous…
    Hélas, ne pouvait pas trouver un seul ami pour moi…
    En prenant la souffrance de tous,
    Voici mon cœur tout remplit de douleur…
    Où puis-je trouver l’endroit d’en vider … ?
    En pensant aux tous pour de bon,
    J’ai ignoré mon moi…
    Voilà mon esprit est nu avec malheur…
    Comment me soulager mon cœur douloureux… ?

    -Jayshree

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.