La Scientologie au tribunal pour escroquerie

1143836374.jpgLe grand procès de la Scientologie se déroule depuis une semaine à Paris. Sept responsables y sont jugés pour « escroquerie en bande organisée » et « exercice illégal de la pharmacie ».

Au cœur de la tourmente, des victimes intimidées, ruinées pour avoir du s’acquitter de sommes folles pour des « cures de purification ». Parmi elles, Aude-Claire Malton.

Elle est la première à s’exprimer à la barre depuis l’ouverture du procès lundi à Paris. Son témoignage est accablant. L’ancienne adepte de la Scientologie raconte comment, en quatre mois, elle a dépensé près de 30.000 euros pour des livres, des cours, une séance de « purification » (quatre heures de sauna par jour) et le fameux « électromètre », obligatoire pour tous les membres.

978377083.jpgCet engin, vendu plus de 4 800 euros, est censé « mesurer certaines manifestations émotionnelles », déclare Philippe Ripoche, un expert commis par la défense des scientologues. Malgré cela, il admet qu’il n’est « rien d’autre qu’un leurre destiné à donner un aspect scientifique à une opération qui n’a rien de tel ».

Quant à Aude-Claire Malton, smicarde, son salaire ne faisait pas le poids. Alors tout y est passé : « mon PEL, mon Codevi et mon assurance vie », confie-t-elle en larmes. Un responsable de la Scientologie l’a même accompagnée aux portes d’un organisme de crédit pour qu’elle puisse payer encore plus. Aude-Claire Malton a finit par ouvrir les yeux grâce à son frère qui l’a convaincue d’arrêter.

En 1998, au moment où Aude-Claire Malton, assure avoir été ruinée par les scientologues qui auraient abusé de son état de faiblesse, Sabine Jacquart était présidente de l’association spirituelle de l’Eglise de scientologie – Celebrity center (ASES-CC). Concernant l’affaire proprement dite, elle n’a pas « grand-chose à dire ». « Je représentais l’association de l’Eglise. C’est la trésorière qui s’occupait de la comptabilité », lance-t-elle. Si les « paroissiens » s’endettent à des taux prohibitifs après avoir vidé tous leurs comptes, « c’est l’affaire de la personne », déclare l’ancienne présidente. Pour elle, l’argent et la scientologie, cela n’a rien à voir. « Il faut être en accord avec ça, sinon ça ne marche pas », martèle-t-elle.

Voilà enfin une définition claire de la façon dont la Scientologie permet d’atteindre un haut niveau d’élévation spirituelle. Ce n’est qu’une question de compte en banque.

Sources : Le Monde et Un témoignage accablant
Photos : différents sites web

A lire également sur le blog :

La propagande scientologue bannie de Wikipedia
Les nouveaux masques des sectes

15 Replies to “La Scientologie au tribunal pour escroquerie”

  1. ramses Post author

    Une autre Organisation, qui a tous les critères d’une secte : « Le Ministère des finances »…

    1) un gourou
    2) une « charte du contribuable »
    3) une incitation à toujours donner plus
    4) une utilisation opaque des fonds collectés

    Il est grand temps que la Miviludes se penche sur ces dérives…

    Anna, tu tires un peu vite, à mon avis… La sentence n’est pas encore rendue et la défense ne s’est pas encore exprimée.

  2. Anna Galore Post author

    Ramses, je n’ai fait que citer abondamment « Le Monde » mot pour mot (ainsi que je l’indique à la fin de ma note), qui n’a lui-même pas dit que la Scientologie avait été condamnée mais simplement qu’elle se retrouvait sur le banc des accusés aux chefs d’accusation qui sont indiqués au début, suivis de ce qu’ont déclaré les plaignants et l’expert nommé par la Scientologie elle-même.

    D’où mon titre, on ne peut plus factuel et neutre : « La Scientologie au tribunal pour escroquerie ». J’aurais pu, il est vrai, mettre un titre plus complet qui aurait été : « La Scientologie jugée au Tribunal de Paris pour escroquerie en bande organisée et exercice illégal de la pharmacie ». J’ai trouvé que c’était un peu long et que mon raccourci n’induisait pas d’ambiguité par rapport à la réalité.

    Les seules phrases qui sont de moi sont les deux dernières. Quel que soit le verdict final, les témoignages (qui corroborent des centaines d’autres depuis des dizaines d’années) sont accablants et révélateurs des méthodes employées par cette organisation.

    D’autre part, ta comparaison ironique avec le Ministère des finances me semble déplacée. Tu peux te plaindre de sa façon de fonctionner mais, autant que je sache, il s’agit d’une institution dans un régime démocratique et personne parmi nous n’y a été « recruté » dans l’espoir d’y trouver un monde meilleur.

  3. anti Post author

    « Une autre Organisation, qui a tous les critères d’une secte : « Le Ministère des finances »… »

    Mdrrrr !!!

    Ben, espérons que les personnes concernées par ce procès soient indemnisées au moins.

    anti, Trésor Privé.

  4. ramses Post author

    Encore une fois, je tiens à préciser que je ne suis pas un adepte de la Scientologie et que je condamne fermement toute organisation qui se ferait remettre de l’argent sous la contrainte.

    Toute la question est de savoir si les adeptes, parmi lesquels des « people » très connus et à priori sains de corps et d’esprit, contribuent financièrement de leur plein gré ou pas.

    C’est la réponse que l’on attend du Tribunal.

    Ceci dit, ma remarque sur les impôts n’était pas si ironique que cela… Le « gourou » nous promet chaque année un « monde meilleur », dans sa note accompagnant la déclaration, par une utilisation judicieuse des fonds collectés… Ce que contredit à posteriori chaque année la Cour des Comptes, en vain.

  5. ramses Post author

    Cela ne m’a pas échappé, en effet. Je ne m’explique pas, notamment, que des acteurs célèbres soient des adeptes de la Scientologie. Peut-être parce qu’on les y considère comme des VIP, que ça valorise leurs ego ?

    Personnellement, je place la liberté de penser au-dessus de tout, en opposition avec la « pensée unique » très en vogue actuellement. Je ne m’érigerai dont jamais en censeur d’une quelconque idéologie, sauf si une dérive sectaire est avérée, ce qui n’est pas encore le cas, à mon avis, de la Scientologie. Attendons l’issue du procès pour affirmer que les 3 « adeptes » ont été escroqués.

    D’autres formes de « courants de pensée », de « clubs de réflexion » peuvent aussi conduire à des dérives. Leurs membres en attendent souvent des compensations en termes de pouvoir… Je pense à la Franc-Maçonnerie, aux partis politiques…

    Comme dans la vie en général, se méfier de tout et n’être sûr de rien… Sinon, on entre dans le jeu de Caroline Banarrosh…

  6. ramses Post author

    Une réaction de lecteur de l’article du Monde que tu cites me semble bien résumer la situation :

    tour
    04.06.09 | 21h19
    Le problème avec les témoignages de « repentis » (ou d’échappés de l’asile si vous préférez)c’est qu’ils portent et font portés un jugement négatif sur leur ex-mouvement au terme,somme toute variable,d’une période de temps où ces futurs ex-adeptes vous auraient volontiers invité à les rejoindre dans leur croyance (ou leur délire si vous préférez encore)

  7. Anna Galore Post author

    « D’autres formes de « courants de pensée », de « clubs de réflexion » peuvent aussi conduire à des dérives. Leurs membres en attendent souvent des compensations en termes de pouvoir… Je pense à la Franc-Maçonnerie, aux partis politiques… »

    Sans oublier les clubs de pèche, les réunions Tupperware, les associations de philatélistes, les groupes de rock ou de musique classique et même, pire, les joueurs de belote.

  8. anti Post author

    Je viens de lire l’article de la Wiki sur la scientologie. Oh my God !

    Mdrrr Anna, mais c’est vrai, le pouvoir en qualité de « capacités » possibles est partout présent, même dans une réunion Tupperware (à lire aussi l’intéressant article sur le pouvoir en philosophie toujours sur Wiki).

    Personnellement, je ne vois pas de problème avec les témoignages des personnes sorties de ce groupement. Fort heureusement, l’être humain est dotée d’une conscience qui lui permet de remettre en cause ses croyances (et de se planter en beauté aussi certes). Ils auraient une attitude de cocus qui vise à discréditer particulièrement l’organisme qu’ils viennent de fuir ? Ben oui, en même temps, ils ne vont pas dire, c’est génial je me suis fait dépouiller etc.

    anti

  9. Anna Galore Post author

    Exactement. Si on se fait escroquer, il me semble naturel de le faire savoir et de s’en plaindre, plutôt que de se taire au motif qu’on ne serait pas crédible puisque « le problème avec les témoignages de « repentis » (ou d’échappés de l’asile si vous préférez) c’est qu’ils portent et font porter un jugement négatif ».

    De façon générale, n’importe quelle relation humaine peut conduire à n’importe quelle dérive, bénigne ou dangereuse. Dans le cas de la Scientologie, la dérive est la règle et le danger une certitude clairement établie par de nombreuses condamnations en justice (je dis bien : condamnations) depuis plusieurs dizaines d’années dans divers pays du monde, la plupart du temps pour escroquerie. Le procès dont Le Monde parle en ce moment est loin d’être le premier et ne sera sûrement pas le dernier.

  10. Anna Galore Post author

    Si vous voulez vous marrer (ou devenir scientologue), allez lire l’article de Wiki sur Xenu.

    Les scientologues croient que Xenu était le dictateur de la « Fédération galactique » qui, il y a 75 millions d’années, apporta, avec l’aide de psychiatres extraterrestres leur faisant croire qu’ils étaient appelés pour des inspections de l’impôt sur les revenus, 13 500 milliards d’extraterrestres sur Terre dans des vaisseaux spatiaux ayant exactement l’apparence d’avions DC-8, les mit dans des volcans et les fit exploser avec des bombes à hydrogène. Depuis, l’essence de ces extraterrestres est restée sur Terre et elle s’agglomère autour des êtres humains, leur causant des problèmes spirituels.

    La suite est ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Xenu

    Sains d’esprit, les scientologues ? Euh… personnellement, j’en doute fortement !!!

  11. Jean-Luc Barbier Post author

    Contester les principes et propos de Ron Hubbard n’est aucunement toléré et des punitions sont prévues pour la moindre désobéissance aux règlements de la scientologie.

    Quelques exemples de l’endoctrinement scientologue:

    « C’est un crime majeur de quitter la Scientologie publiquement » (Introduction à l’Ethique de Scientologie, page 209 – Edition New Era – 1989)

    « Toutes maladie, à un certain degré, et tous désastres dûs à des impairs proviennent uniquement et directement du fait d’être en relation avec un ennemi de la scientologie (un suppressif). » !?!
    (Introduction à l’Ethique de Scientologie, page 124 – Edition New Era – 1989)

    « C’est un crime majeur que de quitter la Scientologie publiquement. » !?!
    (Introduction à l’Ethique de Scientologie, page 209 – Edition New Era – 1989)

    « Décidez sur la base du plus grand bien pour le plus grand nombre de dynamiques, (du plus grand bien pour la scientologie, ndlr) si oui, ou non, on doit l’attaquer, lui nuire, l’opprimer ou l’aider. » !?!
    (Introduction à l’Ethique de Scientologie, page 95 – Edition New Era – 1989)

  12. Anna Galore Post author

    Le parquet a requis aujourd’hui la dissolution des deux principales structures françaises de l’Eglise de Scientologie, poursuivie devant le tribunal correctionnel de Paris pour escroquerie en bande organisée.

    Les deux représentants du parquet ont en outre demandé aux magistrats de la 12e chambre de condamner l’Association spirituelle de l’Eglise de Scientologie – Celebrity Centre (ASES-CC) – et sa librairie (SEL) à payer chacune une amende de 2 millions d’euros.

    Par ailleurs, 150.000 euros d’amende, quatre ans de prison avec sursis et cinq ans de privation des droits civiques et civils ont été requis contre le responsable spirituel du Celebrity Centre, Alain Rosenberg. Le parquet a requis également de la prison avec sursis et des amendes contre les cinq autres prévenus scientologues.

    Le tribunal correctionnel de Paris entendra mardi et mercredi les plaidoiries de la défense, avant de mettre sa décision en délibéré à plusieurs semaines.

    (source : 20 Minutes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.