Le cercle des coeurs

1290901804.JPGLa fête du 23 mai a été à l’image de ce que nous aimons : simple, naturelle, chaleureuse. Nous avons retrouvé l’ambiance harmonieuse et détendue de la soirée-surprise organisée chez nous pour l’anniversaire du blog.

Bien entendu, il y a eu un peu de boulot dans les jours précédents, en particulier les courses de nourriture pour 35 personnes et les salades diverses à préparer la veille, avec l’aide de Sapo et Ré arrivées dès le vendredi, ainsi que Miss qui a fait 9 litres de punch. Pour les viandes, j’ai eu recours à un copain boucher aux Halles, qui a contribué à la fête en me faisant un prix défiant toute concurrence. A propos de courses, Anti ou moi on mettra un peu plus tard en ligne une note avec les vraies quantités qu’il faut pour un grand buffet comme celui que nous avons fait – il en est resté plein donc on vous dira ce qu’on a acheté et surtout ce qui a vraiment été consommé.

Samedi, la température estivale nous a permis de nous installer dehors. Nous avons posé des chaises un peu au hasard sur la pelouse, mis côte à côte deux barbecues plus une grande table pour les plats, sorti des baffles pour l’ambiance musicale et laissé faire les choses comme elles venaient.

Thierry, ami d’enfance d’Anti et chef cuistot globe-trotter parti bosser aux quatre coins du monde, nous a préparé des marinades absolument délicieuses. Lui et le Sous-Marin se sont installés aux barbecues pour assurer la cuisson des viandes. Bruno, vigneron amateur, nous a fait goûter sa cartagène maison et ses vins du Pic Saint Loup non disponibles dans le commerce. Plusieurs personnes admiratrices des oeuvres de Michel Rauscher ont eu le plaisir de pouvoir le rencontrer. Il nous a d’ailleurs offert un tableau absolument sublime, peint spécialement pour nous, dont je reparlerai un peu plus tard. Une idée qu’avait également eu Céline (alias Adele), avec sa vision d’une Gabrielle sensuelle aux cheveux de feu. Nous avons eu bien d’autres cadeaux, tous d’une générosité émouvante, et parmi eux, une rareté offerte par Ramses, le numéro 1 de Geo paru en mars 1979.

189916156.JPGDes petits groupes par affinités se sont formés. Mais très vite, sans que rien ne soit dit, les invités se sont regroupés en un grand cercle, nous faisant penser aux cercles de palabres que font diverses peuplades, parce que, dans un cercle, chaque personne est face à toutes les autres. Un peu comme ce que nous recréons sur le blog, en fait. Cercle de paroles, cercle de rires, cercle des coeurs.

2037320647.JPGLorsque l’obscurité est arrivée, nous avons allumé plusieurs grosses bougies, posées un peu partout, dont trois au centre du cercle. Tout était mouvant et tout, en douceur. Les gens changeaient de place, se parlaient et riaient d’un bout à l’autre de l’assemblée. Les ados et un ou deux adultes ont préféré profiter du grand écran dans notre salon pour regarder des films. Les uns et les autres allaient et venaient. Céline et Ian ont dansé la salsa, Michel, Thierry et moi avons joué du djembé, accompagnés au verre à champagne par Ian (oui, le verre peut être un instrument de percussion). Mirou est arrivé en milieu de soirée, visiblement surpris de voir « sa » pelouse avec autant de monde. Mais il a vite réalisé que les assiettes posées par terre avec des restes de viande lui offraient un festin à lui aussi.

Et puis, l’avantage de manger à 35 sur une pelouse, c’est que le lendemain, tout est propre sans rien avoir à faire. Les fourmis et les oiseaux avaient fait le ménage bien avant notre réveil. Il n’y avait plus que la vaisselle à faire, petit à petit dans l’après-midi (nous avons préféré de la vraie vaisselle à des plats en carton, c’est quand même bien plus agréable).

Nos derniers invités sont repartis hier après-midi. La maison est comme elle est habituellement : simple, naturelle, chaleureuse. Tout ce que nous aimons.

Ce matin, nous partons aux Saintes-Maries pour assister au grand pèlerinage des Roms.

Très belle journée à tous

6 Replies to “Le cercle des coeurs”

  1. ramses Post author

    Très belle journée, magnifique soirée, le beau temps était aussi de la partie.

    Ce cercle impromptu, avec toutes ces bougies, avait quelque chose de magique.

    Etonnant comme la silhouette d’Anti ressemble à la statuette de « Plénitude »…

    http://cadolibre.canalblog.com/archives/2009/02/23/12672087.html#comments

    Anna, ce N° 1 de Géo a une histoire… Lorsqu’il est paru en kiosque, je l’ai acheté et le style m’avait tellement plu que je m’étais abonné immédiatement. Du coup, Géo m’a envoyé un 2ème N° 1, qui est resté sagement dans ma bibliothèque à côté du premier pendant 30 ans (et quelques déménagements !) Quand j’ai lu ta note sur le 30ème anniversaire de Géo, j’ai su qu’il vous était destiné.

  2. Anna Galore Post author

    Magnifique histoire !!! Cet exemplaire qui a attendu trente ans chez toi avant de se retrouver chez nous, à la suite d’une rencontre imprédictible qui nous a fait devenir amis, ça tient de la magie, la plus belle qui soit.

    Encore merci !

  3. sylvia Post author

    Quel merveilleux week end ! Que de belles personnes ! Merci beaucoup à toutes les deux. C’est quand le prochain rassemblement ? 🙂

  4. Vanessa Post author

    Ravie d’avoir rencontré tout le monde !!! Le retour a été un peu pénible (les embouteillages, 6h30 dans la voiture sans clim’) mais ça valait la peine 🙂 Et le fait d’avoir été là pour cet événement si spécial… trooooop bien !!!

  5. anti Post author

    Merci ici aussi ! Ce fut un magnifique moment pour nous et, de vous lire, de voir votre bonheur d’avoir été là, me remplit de joie !

    anti, émue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.