Le potager de Réginelle

Réginelle m’a envoyé un reportage complet sur son potager. Le voici avec ses commentaires. Les photos ont été prises avec son téléphone portable.

1564617535.jpg
C’est le coin aromates…
Pour l’instant, y a deux variétés de basilic, de la coriandre, de la ciboulette, de la menthe, du persil frisé et du plat…
et dans le grand rond de pierres, encore du persil, mais semé celui-là.

___________________________________________________

451039727.jpg

Semis de mes pauvres haricots, juste après le déluge… on verra !
Sur la droite, des plants d’oseille, j’en ai déjà récolté pour deux potages : un délice!

___________________________________________________

662861919.jpg

La mise à l’abri sous la table du coin barbecue des pots de semis…
Y a des capucines, des soucis, des belles de jour et des choux (chacun a sa couleur de godet)
On verra quand ça sortira (si ça sort !)

___________________________________________________

1784503217.jpg

Ben vi !!!! Il s’agit bien des deux massifs d’hortensia que j’ai failli zigouiller !
Reconnaissez que ça aurait été vraiment dommage.
Me reste plus qu’à attendre qu’ils fleurissent. Pari ouvert pour la couleur ???

___________________________________________________

1463644673.jpg

Alors ça, ce sont les framboisiers ! Ça pousse comme du chiendent et ça se reproduit comme les ronces.
Y en aura certainement pas de quoi faire 2 kg de confitures, mais je réunis toutes les pousses en d’autres points du jardin,
pour en faire d’autres « murs » comme celui-ci !

___________________________________________________

278726865.jpg

Ben vi vi vi ! Dans ce carré (ou rectangle) il y a dans l’ordre en partant de la droite un rang de :
radis, carottes, poireaux, navets, encore poireaux…
puis sur le fond, trois pieds de blettes, et enfin 2 rangs de salades.

Pour la petite histoire, j’avais déjà semé tout ça quand un voisin vient voir comment je me débrouille.
Il regarde bien, puis il me dit : « et tu as mis où, le passage ? »…
Moi : Heu… ben… quel passage ?…
Lui : Faut bien un passage assez large pour que tu puisses travailler tes rangs ! …
Moi : Oups !

Faut préciser que sur internet, dans les conseils concernant ce que j’ai planté dans ce carré, ben…
ils disent d’espacer les rangs de 25/30 cm. Je vous demande : y en a un parmi vous qui aurait pensé à « un passage » ?
Hein ? Celui qui a dit « oui »… ben… Ben… fffffffffff !!!!! IL FRIME, voilà !

___________________________________________________

771563873.jpg

Ca c’est un pommier… et un pommier trompeur qui en cache un autre, à quelques mètres derrière lui…
Et un autre tout au fond… et même les poiriers
Quel prétentieux ! Mais bon, faut le comprendre : faut qu’il se montre, tout beau, car taillé par « bibi » !
N’empêche, les deux premiers pommiers croulent sous les pommes !
Y en a déjà grosses comme un cochonnet… Qui voudra des tartes aux pommes ? De la compote ???? hé hé hé !!!

___________________________________________________

1347570000.jpg

Encore des naufragés : c’est le carré des épinards ! Espèce spéciale « toutes saisons » ! Ben vi !
C’est fou ce qu’on découvre de choses, les mains dans la terre !
Reste à voir s’il y aura des rescapés après le déluge d’hier ! Noé ??? Es-tu là ???

___________________________________________________

1832018176.jpg

Le carré des « pommes de terre »… Et il reste encore de la place pour… je sais pas quoi ! On verra bien !
Quelque chose que j’aime et qui s’accorde avec la patate !
Ah, c’est vrai que ceux qui « potagent » pas, le savent pas, peut-être !
Ben on n’associe pas n’importe qui avec n’importe qui, dans le monde très fermé des monsieur, madame légumes !
Ben non ! Y en a qui s’aiment, et d’autres qui se détestent !
Et vous voulez la paix dans le monde ? Ffffffffffffffff!!!!

___________________________________________________

1417752276.jpg

Ouaips : vous avez vu ? J’ai retenu la leçon pour « le passage » !
Alors là, y a tomates, aubergines, choux, courgettes et encore un rang de navets mais des blancs, demi-longs, ceux-là.
Les premiers c’étaient des ronds, rouges et blancs !
Ben vi : j’aime les deux, et suivant le plat que je cocotte, ben j’utilise l’un plutôt que l’autre ! Vous, non ?

___________________________________________________

1776355172.jpg

Ca, c’est pour vous montrer que y a pas que le potager dans le jardin !
Une fois les légumes en place, ben je passe au côté « joli »… Donc, maintenant c’est au tour des fleurs !
Au pied de ce poirier, qui ouvre le coin « détente, farniente » où je vais caser une chaise longueeeeeeeeeeeee
(entre autres), j’ai semé ficoïde, pourpier et alysse, graines mêlées, histoire de faire un tapis.
Reste à dessiner ou plutôt esquisser un petit coin « paysage floral »…

___________________________________________________

776043956.jpg

Et tout ça sous l’oeil du contremaître… Parce que oui : celui-là, il n’me lâche pas d’un pouce !

Réginelle

9 Replies to “Le potager de Réginelle”

  1. reginelle Post author

    ANNA : un BIG BIG bisou pour un BIG BIG merci !

    Pour votre marché, c’est quand vous voulez… livraisons « chrono » dans emballages étudiés pour préserver la fraîcheur de vos commandes ! mdrrrrrrrrrrrrrrr… j’imagine !

    pas tout à fait fini, reste encore les pois, concombres et courges (ben quoi : n’ouvrez pas des yeux ronds comme ça !)

    Plaisanterie à part, il aurait fallu voir le terrain à mon arrivée. Une vraie jungle ! Et ce résultat, même si pas encore tel que je le veux, c’est quand même des semaines de boulot ! Du boulot agréable, attention ! Et tous les matins, je circule là-dedans, en sirotant mon café (qu’il pleuve ou qu’il vente !) pour voir de « combien » ça a poussé… si « ça sort »… si les limaces et escargots n’ont pas tout dévoré… si les chats n’ont rien gratté… suis mdrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr…. et cela, au saut du lit, les cheveux en bataille et les « pieds nus », évidemment !

    Un souhait : c’est que tout le monde puisse un jour, vivre ainsi, près de la terre. Que ce soit pour de l’utile comme les légumes, ou pour du « joli » comme les fleurs, l’essentiel étant d’avoir « les mains dans la terre »… de la triturer, la travailler, etc. J’sais pas… ça apporte une certaine paix intérieure. enfin, c’est comme ça que je le vis, perso !

    Bises à tous

  2. reginelle Post author

    Exact Miss

    voilà pourquoi aussi les godets de capucines et de soucis…
    les soucis sont à repiquer près des tomates dont ils éloigneront les insectes nuisibles, et des capucines à proximité attireront les pucerons et repousseront les insectes friands de courgettes et citrouilles… Les oeillets d’inde sont également recommandés en bordure (c’est fait, ça aussi… ils commencent à pointer) L’Alysse attire les insectes auxiliaires (oui, oui… y en a des gentils aussi !)

    Fleurir son potager, c’est non seulement beau, mais aussi et surtout « utile »…

  3. boudufle Post author

    bon, je te dis Ré bonne respiration et amour de ton potager, une Boudufle qui a fait cela sur 2000 m2 dans son ex maison….et attentionnage limousin j’arrive !!! mais vais faire petitou ….mdr

  4. anti Post author

    Alors là, pas de regret pour moi qui ai vu le jardin avant, bon ok, pas au tout début non plus, mais avant quand même ! BRAVO ! Ré, t’assures à bloc ! J’suis preneuse, je te le redis, pour les confitures de framboises, j’suis open, mais alors, totalement open !!!

    C’est beau en plus ce que tu as fait. J’aime beaucoup les cercles de pierres entre autres.

    Vivement qu’on vienne voir ça de près !

    anti, gourmande.

  5. ramses Post author

    Réginelle,

    Bravo ! Le coin que je préfère, c’est le banc derrière les hortensias ! Quand ils seront en fleurs, ce sera un excellent endroit pour faire une pause (peut-être même lire un bouquin, allongée, avec un bon coussin ?)

  6. reginelle Post author

    Anti, la porte est grand ouverte… que dis-je : y a même pas de porte à ouvrir ! LOL !!! (mais tu le sais, coquine !)

    Ramses, ce banc, cela a été la surprise ! Quand je suis arrivée ici, cet endroit du jardin était enseveli sous le lierre. Bien malin qui aurait pu dire ce qu’il y avait dessous ! Mais s’il est agréable de se poser sur ce banc, il est un peu trop étroit (hélas) pour s’y allonger ! Je récupère d’ailleurs des parfeuilles, ici et là, dans les maisons en ruine et abandonnées du village, pour le refaire un peu plus large. Patience !!!

    Boud ! 2000 m² ??? Bon sang ! là, on ne me voit plus du tout dans la maison ! sauf que je sais pas si mes reins résisteraient, eux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.