Le fier Touran

Nous sommes sur le départ, direction la Bretagne. Nous partirons d’ici la fin de la matinée. Mon fier Touran vient de profiter d’une révision bien méritée, avec deux surprises : les pneus arrière étaient à la limite ultime de leurs possibilités et les plaquettes de frein quasiment mortes. Tout ce qui devait l’être a été changé. La facture a été salée, mais je n’avais pas vraiment le choix.

Tiens, au fait, savez-vous d’où vient le mot Touran ? J’avais regardé il y a quelques années, par curiosité, au moment où je venais de l’acheter, et ça ne m’avait pas fait réagir plus que ça : peuplade d’Asie centrale. Oui, bon, sympa.

Hier, quand j’ai voulu retrouver quelle peuplade exactement pour en parler dans cette note, ça m’a fait un effet très différent.

Il s’agit de l’ancien nom iranien des peuplades nomades turciques, qui s’étalent de la Mongolie à la Turquie et qui partagent des racines ethniques, culturelles et linguistiques communes. Autrement dit, ce sont les descendants des troupes de Gengis Khan, qui jouent un rôle-clé dans un chapitre de « La veuve obscure » que j’ai écrit il y a quelques jours. J’y faisais justement allusion dans mon article sur le chamanisme et le kobyz.

Comme quoi, la même information n’est vraiment pas perçue pareil suivant le moment où l’on s’y intéresse.


Yourtes nature (paquet de 6)

Touran vient de l’indo-iranien Tura, qui signifie fort, rapide, et qui a lui-même donné le mot « turc ». Les mots Turya (les Turcs) et Arya (les Iraniens) ont la même origine. Touran, c’est la Terre des Turya, de même que Eran (ou Iran) est la Terre des Arya.

Je vous recommande la lecture de deux articles complémentaires :
La vie de Abu al-Tusi, dit Ferdowsi, auteur il y a mille ans de l’épopée Shâh Nâmeh (Le Livre des Rois) qui raconte la vie mythique des frères et rois Salm, Tur et Eraj.
La vie de Gengis Khan, le fils du Loup Bleu, qui créa le plus vaste empire de tous les temps.

2012462098.jpg
Touran 2 places, à quatre pattes motrices

Très belle journée à tous

Photos :
1- Anti dans le Touran, visage non flouté à titre exceptionnel
2- www.coeur-vert.com
3- pagesperso-orange.fr/ecole.laberaudie.pradines

11 Replies to “Le fier Touran”

  1. anti Post author

    Mdrrr les légendes des photos.

    Et le tout, juste 1 an après ceci :

    http://www.annagaloreleblog.com/archive/2008/04/07/comores-107-albanie-108-et-mongolie-109.html

    « Comme quoi, la même information n’est vraiment pas perçue pareil suivant le moment où l’on s’y intéresse. »
    D’une part, et aussi, quand on a l’information qui plane autour de soi, on attire l’information. C’est un fait avéré, en revanche, je ne sais pas comment on dirige cette intention…

    Très beau week-end Pascal à tous !

    anti, mongole fière.

  2. anti Post author

    « ton goal »

    T’es trop forte la Anna ! Enfin, t’es un peu lâche quand même.. Tu me prends au réveil avec des joutes verbales… alors que y’a même plus de café dans la maison… C’est petit, petit, petit.

    anti, barth aise.

  3. ramses Post author

    « Qui veut voyager loin ménage sa monture »…

    Aventurier et prudent, deux qualités que ne renierait pas un Touran.

    Bonne route !

  4. Lilieslay Post author

    « Anna, steppe by steppe ».. oh trop fort le retour de New Kids on the Blocks !!! Cooool ! :-p

    Trop belle la photo d’Anti. Là direct, on partait en Mongolie. 😉

  5. Anna Galore Post author

    Coucou rapide de Bretagne !

    Nous sommes ce soir chez des amis qui ont une connexion internet, ce qui me permet de poster ce message plus facilement qu’avec mon mobile.

    Ca y est, nous avons tenu le premier exemplaire de la trilogie dans les mains. Les livres imprimés par Copy Media sont magnifiques, pas de différence de qualité visible avec Jouve.

    Il y a malheureusement une petite erreur de pagination au tout début pour la page de titre mais c’est moi qui l’ai faite dans les PDF, mea culpa. Je vais refaire les PDF corrigés et je rappellerai Elodie de Copy Media mardi matin pour voir avec elle comment lancer la suite au plus vite.

    A un peu plus tard, bises à tous

  6. anti Post author

    Merci ! Un séjour qui commence très, très fort… que nous nous ferons un plaisir de vous raconter quand nous serons à nouveau posées.

    Plein de bisous !

    anti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.