Nantes en Bretagne ?

La réunification de la Bretagne est-elle pour bientôt ?

La commission présidée par Edouard Balladur suggère qu’on laisse aux collectivités territoriales le soin de s’associer avec qui leur semble bon.

La séparation de la Loire-Atlantique (autrefois nommée Loire-Inférieure) hors de la région Bretagne date de 70 ans. C’est le gouvernement de Vichy qui en avait décidé ainsi dans un décret du 30 juin 1941.

Les pour

Les Bretons sont pour à 66%, les Nantais sont pour aussi à 69%, suivis par le Conseil Général de Loire-Atlantique qui a voté pour dès 2001. En 2004 et en 2008, le conseil régional de Bretagne a émis un voeu allant dans le même sens à l’unanimité.

Les contre

Mais plusieurs hommes politiques des Pays de Loire sont farouchement contre. C’est le cas par exemple du président PS du conseil régional des Pays de Loire, qui ne veut évidemment pas que sa région « perde » la ville de Nantes et ses environs, ou de Philippe de Villiers qui s’horrifie à l’idée de voir du coup sa Vendée être rattachée au Poitou-Charentes, fief de Ségolène Royal. A quoi ça tient…

Photo : Breizh Parade, une manifestation en faveur de la culture bretonne, en 2007 à Nantes. / J.-S. Evrard / 20 Minutes

8 Replies to “Nantes en Bretagne ?”

  1. boudufle toutoute Post author

    bon ,ils vont se battre à coup de crèpes !!! j’arrive ….avec ma bolée ….
    et l’aisne avé qui ??? mdr!!! personne ???? ah, bon …

  2. Netsah (Anna's son) Post author

    Je ne sais pas/plus de nos jours mais ce qui est sûr c’est que Nantes a été bretonne dans le passé, même la capitale de la Bretagne si je me souviens bien…

    Netsah, « vous êtes mignons mais vous êtes de tout p’tits bretons »

  3. Netsah (Anna's son) Post author

    mdr! mmmm la pizza quat fomage cétun déliissss!!

    Netsah, Na akaï! Na akaï de Shangaï!

  4. ramses Post author

    C’est vrai, faut remettre tout ça à jour…

    Je propose :

    1) Une nouvelle région « Corse-Nord-Pas-de-Calais », pour équilibrer la météo.
    2) Le rattachement des Bouches-du-Rhône au Languedoc-Roussillon, pour donner une seconde chance à Gaudin.
    3) Le rattachement de l’Alsace et de la Lorraine, pour mieux lutter contre un éventuel envahisseur.
    4) La séparation de Paris de l’Ile de France par un mur de 4 mètres de haut le long du périphérique, avec quelques « check-points ».

  5. Anna Galore Post author

    Excellent !

    Bon, tu seras ravi d’apprendre que pour le point 2, c’est fait en ce qui concerne les entreprises technologiques qui sont rassemblées sous l’égide du pôle EuroBioMed (un nom très creux, certes) qui réunit les régions PACA et Languedoc-Roussillon (www.eurobiomed.org).

    Le 1 et le 3 m’ont fait troooooop rire !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.