Chaque instant est commencement

Hier, entre deux films – dont l’excellent « Ray » qu’Anti n’avait encore jamais vu – j’ai écrit le cinquième chapitre de « La veuve obscure ». Il s’intitule « L’incube » et je ne peux pas en dire beaucoup sans dévoiler des éléments importants de l’intrigue qui se cristallise, en dehors d’une chose: ça fait peur, taddah !

En fin de semaine dernière, le manuscrit du second recueil de Zaza est parti chez Jouve. Les livres devraient être livrés chez elle d’ici la fin du mois. Il n’y a plus qu’à attendre leur arrivée.

Le soleil s’élève face à moi. Sur les branches encore nues du micocoulier, un gros oiseau à contre-jour semble l’admirer en même temps que moi. Mes pensées s’envolent fugitivement au-dessus de la Camargue, où l’aube ressemble à un tableau zen.

Encore quelques minutes et une nouvelle semaine de boulot commencera. Le petit monde de la maison s’éveille graduellement.

Encore un jour et ce blog aura un an.

Tout est continuité, sans début et sans fin.

Chaque instant est commencement.

Très belle journée à tous

5 Replies to “Chaque instant est commencement”

  1. Zaza Post author

    Lol attendons alors avons nous une date précise Anna ou pas encore ?
    Miss tu sais que ce mois-ci ne compte que 28jours ça va passer à la vitesse grand V mdr

  2. Anna Galore Post author

    Non, pas encore de date, c’est trop tôt. Mais les autres fois, ça a pris autour de deux semaines en tout. Dès que j’ai l’info, je te préviens !

  3. ramses Post author

    Anna,

    Ce beau lever de soleil est quelque chose auquel j’assiste rarement… Je me suis plutôt spécialisé dans les couchers ! Merci pour la photo.

  4. Anna Galore Post author

    La photo a été prise il y a très exactement un an, depuis l’aéroport de Montpellier où je m’apprêtai à prendre un vol très matinal. Ciel légèrement brumeux + vitre teintée du terminal = cet effet assez étonnant de soleil presque doux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.