Paix des Coeurs

Je viens de lire ce texte extrait du livre : Sur le chemin de l’âme de Michel DIVINÉ sur le blog de Swad, Paix des Coeurs. Trop bien !

La vie existe-elle après un accouchement ?

Dans le ventre d’une femme enceinte se trouvent 2 embryons. L’un est croyant, l’autre est non-croyant. Dialogue…

Le petit non-croyant : comment quelqu’un peut il croire à la vie après l’accouchement ?

Le petit croyant : Mais naturellement. Il n’y a aucun doute qu’il y a une vie après l’accouchement. Notre vie ici n’a de sens que parce que l’on grandit pour nous préparer à la vie après l’accouchement. Nous devons ici prendre de la force pour ce qui nous attend plus tard.

Le petit non-croyant : cela n’a aucun sens. Il n’existe pas de vie après l’accouchement. Quelle forme peut avoir une telle vie ?

Le petit croyant : Ca, je ne peux pas le savoir exactement. Mais c’est sur qu’il y a plus de lumière qu’ici. Et peut être pourrons nous manger avec notre bouche, courir avec nos jambes etc.

Le petit non croyant : arrête un peu avec ces sornettes. Courir ? Ce n’est pas possible. Et une bouche qui mange est une image ridicule. Et pourquoi ? Nous avons notre cordon ombilical qui nous nourrit. Et c’est évident que le cordon ombilical ne peut nous conduire quelque part tant il est trop court.

Le petit croyant : Ce doit être sûrement possible. Ce sera sûrement totalement différent quand nous nous y habituerons.

Le petit non-croyant : Et personne n’en ait jamais revenu. Compris ? Avec l’accouchement finit la vie. C’est aussi simple que cela. Et surtout, la vie n’est rien de plus qu’une grande plaie dans le noir.

Le petit croyant : Oui, je suis d’accord que nous n’avons aucune représentation de la vie après l’accouchement. Dans tous les cas, nous verrons enfin notre maman. Et elle prendra soin de nous.

Le petit non croyant : maman ? Tu crois à une maman et qui est-elle ?

Le petit croyant : elle est tout autour de nous. Nous vivons en elle et par elle. Sans elle, nous n’existerions pas.

Le petit non-croyant : c’est le top de la confusion ! Je n’ai pas vu le moindre bout de maman ici. La conclusion finale est qu’il n’y en n’a pas. Et basta cosi.

Le petit croyant : quelquefois, quand un calme bienfaisant vient, pouvons nous percevoir son chant. Nous pouvons aussi sentir comme elle caresse notre monde. C’est pourquoi je suis sur que c’est alors que la vraie vie commence.

Voilà qui donne matière à réflexion pour le week-end. Comment apréhender une autre dimanchion, euh… dimension.

anti, bon week-end.

18 Replies to “Paix des Coeurs”

  1. anti

    Les différents sites et blogs de Swad sont d’une richesse infinie ! Ce texte peut être extrapolé dans bien des univers et c’est ce qui en fait sa force je crois.

    Un vrai cadeau ces rencontres de blogs en blogs ! Merci Antiochus, j’y cours, j’y vole !

    anti

  2. menthefroissee

    Voilà un texte très troublant, en réalité, un parabole aux accents de vérité.. Mais laquelle? Qu’il y a un Dieu, une vie après la mort? Que ce que nous appelons la mort est un passage? Pas forcément, mais en tout cas que nous devrions sans doute nous garder d’affirmations présomptueuses (« absence de preuve ne signifie pas preuve d’absence »)…

  3. anti

    « absence de preuve ne signifie pas preuve d’absence »

    Bonjour MenthePoivrée ! Oups ! MentheFroissée ! J’aime beaucoup cette citation qui se rapproche d’une autre que j’aime bien, qu’un chamane m’a dite à la sortie d’un cercle de tambour :

    « Le monde de l’invisible n’est invisible que parce que nous ne le voyons pas. Cela ne signifie aucunement qu’il n’existe pas. Cela veut juste dire qu’il est réel mais pas encore visible. »

    anti

  4. ramses

    De fil en aiguille, je débarque chez vous…

    Bouffée d’oxygène et questions métaphysiques, superbes photos… Un cocktail étonnant, qui donne envie de revenir.

    Bonne journée !

  5. ank

    Merci infiniment de ce texte drole, éclairant, frétillant de vie et d’humour. Voici la caverne de Platon à l’aurore de la vie. Je suis ravie qu’ Antiochus m’ai dirigé vers ton blog que j’apprécie beaucoup.
    A bientôt, ANK

  6. anti

    Bonjour Ank ! Contente de te lire ici.

    Que ces voyages sont beaux et enrichissants d’un blog à l’autre !

    Au plaisir de te recroiser.

    anti

  7. Sampang

    « Cela veut juste dire qu’il est réel mais pas encore visible. »

    nom d un Bouddha ça colle parfaitement ça ! hop hop hop ça va viendre que j allions voir ça bientôt 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.