Temps de pause

Nous avons tous vécu des moments particuliers de nos vies où nous avons la sensation que le temps s’arrête, comme par exemple devant la beauté d’un paysage ou l’intensité d’une expérience amoureuse. Ou, tout simplement, quand on se trouve face à une scène où tout semble figé dans un état particulier.

Hier soir, à minuit, on se serait cru au crépuscule tellement il faisait clair. Sauf qu’il était minuit.

Les effets conjugués des nuages, de la neige et de l’éclairage de la ville ont créé cette lumière diffuse étonnante. Le silence de la nuit, la sensation ouatée, le manteau neigeux, tout a concouru à arrêter le temps et à envelopper le paysage d’une sérénité totale.

Les photos que je montre ici n’ont pas été retouchées. Elle reflètent bien ce que nous avons vu. Elles ont été prises avec un temps de pause court.

Temps de pause, temps qui se pose…

Ce matin, la neige a commencé à fondre.

Très belle journée à tous

12 Replies to “Temps de pause”

  1. Anna Galore Post author

    Ah ben c’est le sud, hein…

    Je mettrai une sélection de photos de neige à Nîmes sur un nouvel album dans la journée, une série prise le 6 janvier 2003, l’autre quasiment à la même date six ans plus tard (hier).

  2. Anna Galore Post author

    On se serait presque cru une nuit de pleine lune, sauf que les couleurs étaient effectivement sépia et qu’on y voyait bien mieux qu’avec la lune.

  3. startine Post author

    Je viens d’aller regarder l’album, c’est vraiment insolite, ces palmiers couronnés d’une couronne de neige !

    Et très bizarre comme phénomène, cette lumière jaune en pleine nuit. Il doit y avoir une explication scientifique… mais je ne suis pas scientifique. Qui a une réponse ?

  4. patricya Post author

    Les photos sont remarquablement jolies.Les couleurs sépia donnent plus de poésie aux images.
    Dommage qu’il fasse si froid lorsque le paysage est si enchanteur…..

  5. sapotille Post author

    Suis fan des belles dames des neiges avec leurs beaux seins. Merci les jeunes, on voit que vous savez encore de quoi on parle quand on cause tétines.. ;-)) (et si c’est les parents qui ont oeuvré..je suis toujours fanquandmême)

    Celle de la présence absence de cette neige lumière sur le « transat » me touche profondément.

    Merci en tout cas 🙂

  6. Zaza Post author

    lol comme Sapotille je venais mettre que pour le première fois ce n’était pas des bonhommes de neige mais de bonnes dames de neige.
    Les photos sont extras.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.