Tourbillons d’étoiles

Depuis quelques jours, des nuées d’oiseaux survolent Nîmes. Des étourneaux? Probablement.

Normalement, ces oiseaux migrent en Novembre depuis l’Europe Centrale et la Russie en direction de l’ouest et du sud pour y passer l’hiver. L’une de leurs voies de migration emprunte le couloir rhodanien et se poursuit jusqu’à l’Espagne en passant par le Languedoc-Roussillon.

Alors que font-ils à Nîmes, en ce début janvier ? Peut-être ont-ils trouvé le temps suffisamment clément pour rester là, au lieu de pousser jusqu’au-delà des Pyrénées, vers l’Aragon et la Castille.

En tout cas, le spectacle qu’ils offrent est superbe en fin de journée, dans les lueurs du soleil couchant.

Hier, au moment où j’atteignais le parking de mon lieu de travail pour reprendre ma voiture et rentrer chez moi, ils étaient là, à composer leur chorégraphie complexe et fluide. Le ciel était malheureusement couvert et déjà sombre, d’où la qualité limite des photos que je montre ici (j’ai dû pas mal remonter leur luminosité et leur contraste pour obtenir quelque chose de « lisible »).

Le mot étourneau vient du latin « sturnus », qui lui même dérive de l’indo-européen « stor », l’étoile – d’où provient « star » en anglais, langue dans laquelle l’étourneau se nomme starling. Une allusion à son plumage tacheté ou aux nébuleuses vivantes que ces oiseaux forment dans le ciel ?

En regardant la photo ci-dessous, que j’ai simplement mise en négatif, la réponse me semble évidente.

Des étoiles plein les yeux…

Très belle journée à tous

5 Replies to “Tourbillons d’étoiles”

  1. anti Post author

    Anna ? Tu es… mon e-shtar !!!

    Fantastique ! Avec ça, si il neige pas hein ! (Le rapport ? quel rapport ? Je n’en vois qu’un ;-))

    Tu vas rire Anna, je t’envoie la carte de voeux qu’un copain vient de m’envoyer…

    anti

  2. Sylvie Chéreau Post author

    Il n’y a pas qu’en Belgique qu’ont lieu de drôles d’événements… Ici, -20°C (en tout cas, hier soir vers 23h). Ce matin, à 8h, -11°C… Eau gelée dans les tuyaux : plus d’eau. Nous avons dû nous armer d’un sèche-cheveux pour ranimer le tout… Très belles photos, Anna. Et bonne journée au soleil.

  3. Anna Galore Post author

    Ouh là ! On dirait les températures que subissent nos amis québecquois !

    Effectivement, quelques rares flocons volettent au dessus de Nîmes. Le plus gros est attendu pour cet après-midi.

    Les étourneaux ont dû se mettre à l’abri dans les arbes, on n’en voit plus un.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.