Les 4 éléments – France Culture

A compter de ce lundi 22 décembre 16 heures, France Culture, dans l’émission quotidienne « Sur les Docks » propose une série de programmes sur les Quatre éléments, dont l’un se fera en compagnie de Jean-Gabriel Foucaud, bien connu ici (voir Présence des chamanismes). Ces quatre documentaires sont proposés par Michel Pomarède et réalisés par François Teste.

376482155.jpg
Lundi 22 décembre 2008 – Les quatre éléments – Rêve 1 : la terre

Pour Gaston Bachelard, les quatre éléments matériels, l’eau, le feu, l’air et la terre, essentiels dans la cosmogonie et l’alchimie, étaient aussi la base de l’imaginaire poétique qu’ils nourrissaient de leur force et de leur substance.

En écho à ces principes, si on réalisait une poétique radiophonique ? Qu’entendrait-on ? Un collage d’archives, un enchevêtrement d’extraits de films, d’interviews, d’ambiance glanées ici et là. Dans chaque épisode, les quatre éléments se conjuguent, se répondent avant que ne se détache une motte de terre, un filet d’eau, une flammèche ou un courant d’air. Résultat : une réalité coupée, rêvée, collée…

Qu’ont en commun Céline Huteau, danseuse devenue potière, le sismologue Raoul Madariaga, Paul Claudel, ambassadeur de France à Tokyo en 1923, les membres de la compagnie Carabosse et le spéléologue Gilles Turgnié ?

Ils ont tous senti la terre vibrer…

604761606.jpg
Mardi 23 décembre 2008 – Les quatre éléments – Rêve 2 : l’eau.

« Histoire d’eau », c’est un court-métrage de 1958 tourné par la paire Truffaut-Godart. Emmanuel Laurent, cinéaste, nous parle du vrai tournage de cette fiction faussement désinvolte.

1958, c’est aussi les inondations de Paris, Carole Gascar, de la bibliothèque historique de la ville de Paris raconte.

Pendant ce temps-là, à Saint-Christophe sur Roc, petit village des Deux-Sèvres, Gilles Turgnié essaie de faire l’exploration de la rivière souterraine, la compagnie Carabosse fabrique une fontaine qui crache du feu et le curé de la paroisse revient sur la légende de …Saint-Christophe, celui qui faisait passer les gens d’une rive à l’autre.

Ici la réalité, de l’autre côté la fiction. Ou vice et versa.

1905084787.jpg
Mercredi 24 décembre 2008. – Les quatre éléments – Rêve 3 : le feu

Le Grand Incendie de Londres a eu lieu le 2 septembre 1666. Jacques Roubaud n’était pas né, mais cela ne l’a pas empêché d’écrire « Le Grand Incendie de Londres » en 1985.

Feu ! Djam Shidi, prêtre zoroastre, rappelle à ceux qui l’auraient oublié la symbolique du feu dans cette religion monothéiste apparue en Perse au 1er millénaire avant JC.

Qu’en pense Jean-Gabriel Foucaud, psychanalyste et chaman qui organise des cérémonies dans des « sweat lodge », façon indien d’Amérique ?

Vous le saurez si vous approchez du transistor qui grésille.

1908960152.jpg
Jeudi 25 décembre 2008 – Les quatre éléments – Rêve 4 : l’air

Après une histoire d’eau… Une histoire de vent. C’est le titre du film de Joris Ivens, tourné en Chine avec Marceline Loridan, dans lequel celle-ci raconte comment on pose un micro face au vent divin….

En Japonais, vent divin, se dit kamikaze, de kami, les dieux et kaze, le vent.

Nathalie Kouamé, historienne, reviendra sur un épisode funeste pour les armées mogholes au 13ème siècle.

René Gandolfi, homéopathe à Paris, a développé une science pour guérir ses patients, comme des rêveurs que nous sommes. Dans son enfance, l’air avait une odeur d’éther.

Et Jean-Yves Paumier, spécialiste de Jules Verne qui survole Paris en ballon, il en dit quoi ? Ecoutez…

Belle semaine à vous tous.

anti, élément R.

Les photos sont toutes de Anna Galore.

2 Replies to “Les 4 éléments – France Culture”

  1. swadisthana

    Bon Jour, un petit passage pou déposer mes voeux sincères de bonhur pour cette fin d’année, et en attendant, une très belle et douce journée. Très amicalement

  2. anti

    Pas eu l’occasion d’écouter ces émissions… Merci pour tes voeux Swad. L’année se termine. L’autre arrive sur la pointe des pieds. Elle sera ce que l’on en fera.

    Belle et douce soirée à toi, à vous.

    Je me souviens avoir lu ceci quelque part : « Attendre que l’autre fasse le premier pas revient à se considérer comme supérieur à lui. Une barrière se dresse dans la relation. Et l’on s’isole progressivement de ceux qui nous entourent. »

    Alors ? A quand le café ou le thé ? Au plaisir de te rencontrer en 2009 maintenant.

    anti, Anna, la réponse est oui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.