Lux ombra deis est

1568134503.jpg

Lux ombra deis est

La Lumière est l’ombre de Dieu

L‘autre matin, en prenant cette photo, je me disais : « En effet, la vraie lumière vient de l’intérieur ». Néanmoins, elle vient encore de plus loin… et puis, je suis tombée nez à nez avec cette phrase sur le blog de Antiochus « La Lumière est l’ombre de Dieu ».

Lux ombra deis est…

Incroyable cheminement au sein d’un égrégore où, de fil en aiguille, de chemins en portes, debouts et à genoux, nous nous retrouvons tous, un jour ou l’autre, à nous questionner. Point de passage, d’arrivée ou point de sortie ? Comment allons-nous habiter notre espace ? Comment allons-nous simplement y accéder ? Quel sens cela va-t-il porter ?

La porte, clef de voûte, trait d’union entre deux mondes.

Entrer. Sortir. Partir. Rentrer.

Les mots de Martin Prechtel résonnent :

« Il n’existe aucun mot, aucune expression, en tzutujil, qui permette de dire: je vais quitter ma maison. Tout ce que cette langue peut vous autoriser à faire, c’est quitter un endroit qui n’est pas votre maison, pour rentrer chez vous. […] L’action d’aller n’existe pas, elle fait partie de l’action de revenir. Quoi que vous puissiez faire, vous prenez toujours la direction de votre foyer. »

1704761343.jpg

Belle journée à tous. Bon retour chez vous 😉

anti

11 Replies to “Lux ombra deis est”

  1. Anna Galore Post author

    « Ombre lumière de Dieu ?? »

    Voie? Je crois que tu es un petit peu dyslexique. La phrase qui figure ci-dessus est:

    « La lumière est l’ombre de Dieu. »

    Ce qui change tout 🙂

  2. Anna Galore Post author

    Par association d’idées, je repense à cette autre maxime:

    « Post tenebras lux »

    (après les ténèbres, la lumière)

    Il s’agit d’une forme raccourcie d’un verset du livre de Job, qui est devenue un dicton calviniste. Je l’ai vue figurer sur des monuments à deux endroits de la région, les Baux de Provence et Meyrueis au pied du causse Méjean.

  3. voiedoree Post author

    Oui là d’accord quoique, les ténèbres et la lumière sont liées, c’est une question d’intensité. On peut cependant comprendre cela comme « après la pluie le beau temps »

    Mais la lumière ombre de Dieu, je réfléchis, je réfléchis, et un dimanche c’est doublement difficile….

    alea jacta est….
    comme disait mon pote Emile

  4. Anna Post author

    Alors je t’explique, mon frère.

    La lumière qui nous semble déjà aveuglante à nous les Humains, n’est rien à côté de celle de Dieu. La lumière de Dieu est tellement plus lumineuse que celle du soleil que cette dernière est pour lui ce que l’ombre est pour nous.

    Et maintenant, vas en paix (et pense à éteindre en sortant).

    Anna, fiat lux (non ce n’est pas un modèle de voiture)

  5. Antiochus Post author

    Je ne connaissais pas l’existence de la langue tzutujil … langue dans laquelle on ne peut « aller » nulle part … on ne peut que rentrer chez soi ! Superbe la subtilité des langues … il suffit d’y puiser le sens … Donc nous nous intéressons aux portes en même temps ! Est-ce bien « normal tout ça … (je rigole !!!) à bientôt anti
    Le gardien du seuil … Antiochus

  6. voiedoree Post author

    j’ai lu cette note écrite le jour de mon départ pour Le puy

    Ce sont des récits que j’adore, la preuve, s’il en était besoin de l’existence de toutes nos vies à la fois
    …..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.