Un désir ? Y’a Deezer

1425305914.jpg

C’est le désert dans votre discothèque ? Vous rêvez de faire le plein de nouveautés ? De ré-écouter des vieux tubes ? Pire : de ré-écouter des horreurs que vous adorez chanter en cachette ? Mais ça coûte trop cher ?

J’suis p’t’être la dernière personne au monde à découvrir ce site purement génial mais tant pis, j’suis soooooooooooooooooo contente alors j’en parle !

Deezer est le premier site de musique à la demande gratuit et légal.
Découvrez plus de 2.000.000 titres !

Qu’est-ce que j’apprends sur la Wiki ? Hein ? Ca existe çaaaaa Liliane !

1873601459.jpg

Histoire

Le site, propriété de la société Blogmusik, dirigée par Daniel Marhely et Jonathan Benassaya, se nommait anciennement BlogMusik, mais avait été fermé en février 2007 par la SACEM pour des raisons de violation des droits d’auteur. Pour sa réouverture il a changé de nom pour devenir Deezer.

C’est le premier site français d’écoute gratuite de musique en ligne à avoir trouvé un accord légal avec une société de gestion des droits d’auteur, en l’occurrence avec la SACEM. Les revenus publicitaires rémunèrent les artistes et l’ensemble des ayants droit.

Free a annoncé le 23 août 2007 son implication dans le lancement de Deezer en l’appelant même sur sa page d’accueil « son » service de musique à la demande illimitée bien qu’il ne semble exister aucun lien capitalistique entre les sociétés Free et Blogmusik. Free, qui indiquait jusque là ne pas vouloir lancer elle-même une offre en liaison directe avec une maison de disque à la manière de Neuf ou d’Orange, aura donc préféré s’appuyer sur cette nouvelle solution clef en main.

Cependant, selon Jonathan Benassaya, la société peut envisager un réel partenariat avec Free dans le futur.

Le 25 août 2007, Universal déclare : « Suite aux articles récemment parus dans la presse, Universal Music précise qu’aucun accord d’utilisation de son catalogue n’a été signé avec le site Deezer.com. […] En conséquence, le répertoire Universal Music présent sur le site est exploité de façon illégale. ».

Le 10 octobre 2007, suite à un accord avec Sony BMG, Deezer propose 165 000 titres supplémentaires.

Au 10 janvier 2008, le répertoire couvert par le site s’élève à 1,5 million de morceaux.

En mai 2008, certains titres sont des extraits.

Le 14 mai 2008, 1 million de titres sous le label Universal Music Group sont autorisés à être en écoute sur Deezer suite à la signature d’un accord avec la société. Cet accord européen porte sur 35 pays.

Au 18 juin 2008, le répertoire couvert par le site s’élève à 2,5 millions de morceaux.

Deezer est utilisé par une communauté de 3 millions de membres en juillet 2008. Entre mai 2008 (2,17 millions) et août 2008, l’augmentation du nombre de compte est d’environ 18 % par mois, ce qui est beaucoup plus que le site Jiwa de musique à la demande avec + 7 % environ par mois.

Depuis août, grâce à un accord passé avec YouTube, de nombreuses vidéos deviennent accessibles avec la fonction recherche de Deezer.

Le 11 septembre 2008, Deezer conclut un accord pour mettre en écoute sur son site le catalogue de Warner Music Group : « Deezer mettra à disposition, dans un premier temps, les titres de Warner Music sur la France et prochainement sur le Royaume-Uni et l’Allemagne, après ouverture de ses bureaux », précise le communiqué officiel.

Le 18 septembre, un communiqué du blog officiel de Deezer indique que le répertoire du site est de 3,7 millions de titres. Il indique aussi que l’accord avec Warner Music Group est mondial.

Le jeudi 23 octobre, Deezer lance son application pour IPod Touch et Iphone. Gratuite, celle-ci permet d’écouter les webradios Deezer et permet d’accéder à la Smartradio.

312991767.jpg

Fonctionnalités

L’utilisateur peut consulter les dix titres les plus écoutés par pays (France, Grande-Bretagne, Allemagne, États-Unis, Espagne et Italie), créer ses propres playlists, utiliser la fonction recherche, ou encore demander un classement par ordre alphabétique des artistes. On peut y envoyer ses titres encodés en MP3 sans aucune limite de stockage, et les ajouter à ses playlists. On peut aussi rendre sa playlist disponible sur son blog ou encore sur son site web.

En plus des playlists, on peut aussi écouter des « radios » correspondant à un style musical particulier. Celles-ci choisissent aléatoirement des titres, comme une radio classique. Pour la fête de la musique 2008, Deezer s’est associé aux festivals Solidays et Eurockéennes pour créer deux radios avec la programmation de ces manifestations.

Chaque membre peut écouter les playlists des autres inscrits au site, leur donner une note, les copier ou en devenir fan, comme pour les artistes ou les albums. On peut à tout moment entrer en contact avec ses amis possédant un compte sur le site ou avec les fans des mêmes artistes.

La fonction de recherche du site permet de trouver par titre, artiste et album, et affiche des vidéos provenant de YouTube et des places de concert Fnac.

Les utilisateurs d’IPod Touch et d’Iphone peuvent accéder aux radios Deezer et à la SmartRadio en téléchargeant une application Deezer gratuite, disponible sur l’AppStore.

Avec ça, on reste toujours de bonne humeur meur meur !!!

anti, dans la place !

5 Replies to “Un désir ? Y’a Deezer”

  1. startine

    J’utilise Deezer depuis quelques mois. C’est super simple à utiliser même comme les dummies comme moi, et le choix fantastique. Vraiment un super site !

  2. anti

    Ca vous gratouit ou ça vous chatouit ?

    anti, complètement Knock

    Pour le plaisir :

    LE TAMBOUR : Quand j’ai dîné, il y a des fois que je sens une espèce de démangeaison ici. Ça me chatouille, ou plutôt ça me gratouille.

    KNOCK – Attention. Ne confondons pas. Est-ce que ça vous chatouille, ou est-ce que ça vous. gratouille

    LE TAMBOUR – Ça me gratouille. Mais ça me chatouille bien un peu aussi…

    KNOCK – Est-ce que ça ne vous gratouille pas davantage quand vous avec mangé de la tête de veau à la vinaigrette ?

    LE TAMBOUR – Je n’en mange jamais. Mais il me semble que si j’en mangeais, effectivement, çà me gratouillerait plus.

  3. Adele Riner

    Info minute pour les fanas de musique.
    Oui deezer c’est trop top, quand on sait ce qu’on cherche et qu’on le trouve tout de suite, avec les radios thématiques qui vous font découvrir plein de trucs…
    Mais c’est à compléter avec un autre site génial :
    http://www.lastfm.fr

    vous tapez le nom d’un artiste que vous aimez, et automatiquement vous avez une radio avec plein d’autres artistes du même genre très ciblé. Comme ça on peut avoir une ambiance vraiment spécialisée, ou découvrir des musiciens… Et quand on en repère un, hop, deezer, intégrale, et playlist en mémoire…
    Elle est pas belle la musique sur le web ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.