Votre Visa pour un visa?

Ca y est, les premières arnaques basées sur l’élection de Barack Obama commencent à circuler.

Extrait d’un mail que j’ai reçu hier :

« Le nouveau Président élu américain Barack Obama et le Vice President élire Joe Biden bon marché trans-atlantique offre d’emploi et résidentiels oppurtunity pour les Africains et trans-Asie Support Program, a choisi Ouagadougou Burkina Faso Afrique de l’Ouest a center zone d’appliquer et de recevoir les visas de marchés et également après la nomination conclusion de votre carte Visa, Le nouveau Président élu américain Barack Obama et de la Vice President Joe Biden a proposé de parrainer votre billet d’avion librement en Amérique. »

De cette bouillie aussi bidon que mal écrite (peut-être pour sonner obscur donc juridique?), il ne faut retenir qu’une seule chose: si vous filez votre numéro de carte Visa, vous aurez un visa.

Ben oui, triste jeu de mot à deux balles pour embobiner les naïfs qui tomberont dans le panneau en espérant gagner leur billet d’avion pour les US, parrainés soi-disant par Obama en personne. Et qui ne feront que perdre le peu qu’ils ont, pompés jusqu’à l’os par ces vendeurs d’illusions rances.

Après des dizaines d’années de la célèbre arnaque nigériane, qui vise principalement les Occidentaux (sur le thème « Je suis le dernier héritier du ministre Bidule de Ouagadougou, qui m’a légué 25 millions de dollars et je vous en donne 10% si vous me donnez vos coordonnées bancaires » – pour ensuite vous en vider l’intégralité du contenu, bien sûr), les petits escrocs minables du net viennent de renouveler leur répertoire.

Ils ont toutes les chances d’élargir leur marché potentiel en changeant ainsi de cible, puisqu’il y a beaucoup moins d’Occidentaux qui croient encore au père Noël que d’Africains dans la dèche qui rêvent d’un Eldorado tout aussi fantasmatique.

2 Replies to “Votre Visa pour un visa?”

  1. anti Post author

    Certes, certes mon amie, mais moi, j’connais un chouette roman qui commence presque par une de ces arnaques…

    anti, sauvée l’amie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.