Réchauffement: pan dans les reins!

Sous la direction de Margaret Pearle, professeur d’urologie à l’université du Texas, des chercheurs ont publié cet été une étude montrant que le réchauffement climatique aura, entre autres conséquences, un effet direct sur l’augmentation des cas de calculs rénaux chez les Américains. Cette affection est, en effet, souvent due à une mauvaise hydratation.

La hausse attendue est de 30% dans les régions les plus sèches. Entre 1,6 et 2, 2 millions de cas supplémentaires pourraient ainsi apparaître d’ici 2050, avec un impact d’environ un milliard de dollars sur les coûts de santé.

A un journaliste qui l’interviewait, le professeur Pearle a déclaré: « Quand les gens passent d’un climat tempéré à des climats plus chauds, on observe une rapide augmentation des risques de calculs rénaux. Cela s’est vu par exemple lors des déploiements militaires au Moyen-Orient ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.