Le roi des masques

Hier soir, nous avons regardé en famille un film émouvant, drôle et souvent surprenant, Le Roi des Masques. J’en avais beaucoup entendu parler à sa sortie en 1996 mais n’avais pu aller le voir. Voilà qui est chose faite.

L’histoire est la suivante (source Wiki):

Dans le Sichuan des années trente, Wang est un vieil artiste itinérant, vivant sur une barque sur le fleuve avec son singe Général. Connu comme le maître des masques, il maîtrise jusqu’à la magie l’art traditionnel du Bian Lian à l’aide de masques de soie.

Autonome, se contentant de peu, il souffre cependant de la disparition de son fils, bien des années avant. La tradition ne lui permet de transmettre les secrets de son art qu’à un héritier mâle. Refusant de s’associer avec Liang, un acteur d’opéra très célèbre (les deux hommes ont beaucoup de respect l’un envers l’autre), il finit par acheter un garçonnet au marché aux enfants, restant sourd aux suppliques des fillettes.

1828993520.jpg
1611946911.jpg

Quelque temps plus tard, c’est la déception, Gouwa se révèle être une fille. Malgré le rejet de Wang, elle lui vouera une affection sans bornes, parfois maladroite l’entraînant jusqu’au drame et à la prison. L’énergie et l’obstination de la fillette lui permettront in extremis de sauver son « grand-père ».

1337233888.jpg

L’art du réalisateur, donne à cette histoire simple une puissance émotionelle qui à valu à ce film de nombreuses récompenses. À travers une évocation de la place de l’artiste, du sort des fillettes, du poids des traditions dans la société chinoise de l’époque transpire l’idée de la révolte contre le destin.

Le film a reçu de nombreux prix, dont celui de la réalisation, du meilleur acteur et de l’enfance dans divers festivals. J’ajoute que les images sont superbes dans leur composition et leurs couleurs.

Un délice !

2 Replies to “Le roi des masques”

  1. anti Post author

    Un film d’une étonnante beauté dans tous les domaines. Quelle culture fascinante !

    « J’ajoute que les images sont superbes dans leur composition et leurs couleurs. »

    Je me suis permis d’en ajouter quelques unes 😉 trop belles.

    anti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.