A.N.D.E.S.

695084547.gif

J’ai lu ça ce matin dans le métro et je trouve ça tellement beau que ça mérite un p’tit coup de pub :

Les épiciers du coeur

A Rungis, des personnes éloignées du marché de l’emploi collectent des produits frais et approvisionnent les associations alimentaires

Blouses blanches, gants et ciseaux affûtés. Un coup précis par ci, un autre par là et l’opération est terminée. On se croirait dans un bloc opératoire, à ceci près que les patients sont des radis et des poireaux. Et les chirurgiens des personnes en contrat aidé dans le cadre d’un chantier d’insertion. Ils sont dix qui trient, équeutent et reconditionnent chaque jour 1,5 tonne de fruits et légumes dans un entrepôt de Rungis, l’un des plus grands marchés de produits frais du monde. A terme, ils seront 14. Hier, Michel Barnier et Christine Boutin, ministres de l’agriculture et de la lutte contre l’exclusion, leur ont rendu visite.

Eviter le gâchis

L’association Andes, qui les emploie, fédère le mouvement des épiceries sociales et solidaires où les plus démunis se ravitaillent à très bas prix. C’est d’elle que vient l’idée de récupérer gratuitement les invendus auprès des grossistes du marché. Mal calibrés ou partiellement abîmés, ces produits sont d’ordinaire mis à la poubelle ou transformés en compost. « Ils sont pourtant tout à fait consommables », explique Guillaume Bapst, directeur de l’Andes. Alors qu’une étude menée par l’Inserm en 2004-2005 a montré que seul 1% des personnes en difficulté consomment cinq fruits et légumes par jour, il envisage de reverser ces invendus à la Banque alimentaire, aux Restos du Cœur, au Secours populaire et à la Croix rouge, ainsi qu’à l’ensemble des 80 épiceries franciliennes qui en font la demande. C’est désormais chose faite.

Chaque jour depuis la mi-avril, cinq tonnes de fruits et légumes (1,5 tonne triée et 3,5 tonnes achetées à Rungis via des fonds étatiques) sont livrées à ces associations qui les acquièrent à des prix défiant toute concurrence : 30 cents par kilo trié et 50 cents par kilo acheté. Cette revente des denrées finance la réinsertion des salariés. Micheline, 51 ans, n’est « pas du tout » découragée par l’énorme palette de radis qu’elle doit encore éplucher. Restée au chômage cinq ans, ce retour à l’emploi est donc « un vrai soulagement. En plus, c’est pour la bonne cause, donc c’est motivant. »

Alexandra Bogaert

Le site de l’Association Nationale de Développement des Épiceries Solidaires à visiter : http://epiceries.solidaires.free.fr/

anti, petit à petit…

14 Replies to “A.N.D.E.S.”

  1. boudufle

    je suis super contente de lire cela… moi qui au côté de Maryse sur son blog de cuisine, nous nous battons à répondre à toutes les mères qui ne savent plus comment joindre les deux bouts! et que cuisiner économique, c’est devenu maintenant cuisiner avec rien…que les pubs alléchantes de soit disant promotions te font une belle enc…pour acheter une boite de maïs, presque au prix du saumon !!
    Merci, Anti, je vais lui passer les news…

  2. anti

    Ah mais bien sûr ! Maryse ! Fais péter l’adresse ou la doc sur elle !

    Z’êtes belles les cailles !

  3. voiedorée

    Bientot on sera tous au resto du coeur pendant que les commerçants ne sauront plus quoi faire de leurs yachts (j’exagère peut être un peu là ?)

  4. Slayeras

    très bonne idée cette association ! Boud’, oui, remets le site internet de Maryse, j’y étais allée, mais j’ai pas gardé les références.

  5. boudufle

    justement, Maryse c’est à côté de chez elle que je vais venir dans le sud les z’amours!

    Voie, non, non, tu n’es pas loin du compte, bientôt le luxe va être plus abordable que les basiques!! à tel point que nous nous faisons des noeuds pour trouver comment aider les petits salaires et les étudiants qui ont même chez nous du mal à manger bon, sans dépenser des fortunes et autres , elle passe des heures à trouver comment avoir de la doc gratuite, des bouquins, bref!!…..et je vous jure, que Maryse, elle est battante, mais en mp nous faisons un travail de fourmis toutes les deux!

    voilà le blog !

    http://cuisineconomique.hautetfort.com/

  6. Slayeras

    merci, j’ai mis le blog dans mes favoris, là.

    Cuisinez éco et bon : ça mériterait un livre boud’, Maryse au boulot !!! allez, en plus elle porte le même prénom que ma mère Maryse, alors ça ne peut être qu’une battante ! yeah !

  7. boudufle

    c’est surtout une femme d’exeption, qui est avant tout issue du marketing, de l’humour, et du top a connu le bas…mais, ne jamais baisser les bras, et surtout ne jamais laisser une personne …ça de nos jours c’est ……….no comment !

  8. anti

    J’suis pas Anna mais j’suis sûre que oui !!! C’est une mine d’or ce site et cette femme semble… belle, belle, belle !!!

  9. Anna Galore

    Je viens d’ajouter le lien du site de Maryse dans la liste de liens, ainsi que celui d’A.N.D.E.S.

    Et Maryse peut prendre tout ce qu’elle veut de ce blog pour le mettre sur le sien, je confirme!

    Plein de respect et d’admiration pour ce qu’elle fait et pour ce que font ces épiciers solidaires.

  10. Baliramas

    Faudrait songer à envoyer une cargaison vers le Sud. C’est affolant de penser que des gens ont faim en Europe, mais ici c’est le quotidien quotidien !!! Et la valse des prix touche aussi le tiers (quart) monde, pour les denrées les plus élémentaires. Une de raisons pour lesquelles je suis tellement fan du mot « solidarité » Anti
    Kissous de Bali (avec un petit de ) 😉

  11. boudufle

    Maryse a eu une journée pleine, corrections de copies des cours de marketing, puis la vie quoi… elle est au courant de votre gentillesse, elle viendra vous le dire demain, ce soir plus de xxxx mails sur son blog de cuisine , elle va répondre à tous…aussi, entre deux elle va dormir, sortir  » nana » sa chienne, et oui! après queeny il va y avoir nana !mdrrr!!
    et demain, elle viendra vous saluer, vous dire …vous embrasse moi et pour ceux qu’elle aide!

  12. sampang

    Bientot on sera tous au resto du coeur pendant que les commerçants ne sauront plus quoi faire de leurs yachts (j’exagère peut être un peu là ?)

    Ecrit par : voiedorée | 29 avril 2008

    euh… oui je crois quand même… pour les commerçants 😉 !

    j émets une parenthèse… il y en a qui ont « le droit » et je mets des guillemets parce que ce n est pas facile d y aller et c est parce que l on n a plus rien… mais…il y en a d autres pour qui ce droit n est pas ouvert alors même qu ils ont des revenus qui ne leur permettent pas de subvenir à leur famille… Le blog de Maryse est une mine d or pour ces personnes là ! parce que de surcroît la Société française dans laquelle nous avons eu la chance de vivre n a pas appris à la majorité de cette nouvelle génération à vivre avec pas grand chose. Ceux qui arrivent sont bien plus perdus ! Et ce pouvoir d achat qui n arrête pas de diminuer, voir pour certains d être inexistant… est une lourde réalité de devoir vivre différemment… Et tous ces enfants élevés dans les marques et les jouets électroniques derniers cris vont en baver si on ne les met pas au parfum rapidement !

    Bravo à Rungis de réagir parce qu en j allais livrer là bas il y a de cela… 15 ans, j étais écoeurée de ce gachis ! …jamais trop tard pour bien faire 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.