Le Bon Gros Géant, Roal Dahl.

1189219835.jpg

Si on éprouve le besoin de rêver, ce livre de Roal Dahl, – malgré une couverture peu alléchante – apporte excatement ce qu’il faut.

Il y a tout : une pauvre orpheline, un géant, des ogres, des jeux de mots fantastiques, de la douceur aussi, et même, un souffleur de rêves…

Plutôt que de copier l’avis éditeur, voici des résumés écrits par des enfants :

http://ecoles.ac-rouen.fr/michelet-elbeuf/spip.php?article86

Soudain, dans l’orphelinat, une main entre par la fenêtre et prend les quatre coins de la couverture de Sophie. La main ressort de la chambre et Sophie peut alors sortir sa tête et voir à l’extérieur du drap. Elle voit défiler toutes les maisons à grande vitesse et de plus en plus vite jusqu’à ne plus les voir. Peut-être ce géant a-t-il faim ?
Adrien

Le géant court jusqu’à la caverne. Maintenant, il pose Sophie sur la table. Sophie voit plein de bocaux. Elle est très étonnée. Elle se demande ce qu’il y a à l’intérieur. Le BGG lui répond que ce sont des rêves. Sophie lui demande : « Mais pourquoi autant de rêves ? »
Océane et Mélissa

Le BGG explique à Sophie qu’il peut entendre des bruits comme les coccinelles qui montent sur les feuilles d’arbre, comme les fourmis qui parlent, comme les étoiles qui chantent dans le ciel.

Sophie s’est cachée derrière le schkombre. et comme elle avait peur de se faire voir alors elle est entrée dans le schnokombre. Ensuite, le buveur de sang a failli la manger. Heureusement, il l’a recherchée. Puis, le BGG s’est excusé parce qu’il avait forcé le buveur de sang à manger le schnokombre.
Bryan

La frambouille : c’est une boisson du BGG et les bulles vont vers le bas et quand il boit de la frambouille, il vole comme un ballon. Quand Sophie a bu une gorgée de frambouille, elle s’est envolée comme une fusée.
Julien

Le BGG attrape les rêves avec une trompette et avec un filet. Il attrape le rêve de bouille de gnome qui est un très beau rêve. Ce rêve parle d’un monstre qui n’existe pas dans les pays et dans les terres.
Quentin

Sophie et le BGG sont partis en Angleterre souffler un rêve dans la chambre de la reine. Sophie est posée sur l’oreille gauche du BGG.
Logan

Un jour, le géant souffle un cauchemar à la reine d’Angleterre. Elle a eu peur et elle a appelé Marie sa servante. La reine demande à Sophie et au BGG si ils veulent déjeuner un petit peu.

M.Tibbs (le maître d’hôtel de la reine) calcule tout le déjeuner pour le BGG. Il construit une table, une chaise et un mouchoir à la taille du cou u BGG. Comme le BGG est trop grand, il se cogne partout dans le château.
Alassane

Avec l’aide du BGG, les militaires attrapent les géants. Pour cela, ils utilisent des cordes. Mais il y en a un qui se réveille : l’avaleur de chair fraîche. Après, Sophie lui plante la broche de la reine dansle pied. L’avaleur de chair fraîche pense que c’est un serpent, le BGG en profite pour lui attacher les mains et les pieds. Les hélicoptères les mettent dans un trou.
David

Le trou faisait deux fois la taille d’un terrain de football et 150 m de profondeur ! Les géants criaient comme des fauves ! Le BGG est descendu dans le trou et l’avaleur de chair fraîche lui dit pourquoi est-on dans ce trou ? Le BGG leur répond que c’est parce qu’ils ont mangé trop d’hommes de terre. La punition des géants est qu’on ne leur donne comme seule nourriture que des schnokombres.
Quentin

4 Replies to “Le Bon Gros Géant, Roal Dahl.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.