C’est le printemps

Aujourd’hui, c’est le printemps. Je croyais que ça tombait tous les ans le 21 mars mais en fait, non, ça peut varier du 20 au 22. Le jour du printemps est, en effet, celui de l’équinoxe, c’est à dire le moment de l’année où le jour dure exactement autant que la nuit (je rassure nos amies blondes, il y a une deuxième équinoxe au début de l’automne). Et en 2008, l’équinoxe de printemps tombe aujourd’hui.

Joyeux printemps à vous !

Anna, journaliste d’investigation

13 Replies to “C’est le printemps”

  1. Anna Galore Post author

    Pour la photo, j’ai triché: elle a été prise en été. C’est mon côté visionnaire.

  2. sampang Post author

    ah oui ! mdr faut taper des pieds et des mains, style russe
    bah ça nous ramène à hier matin ! mdr

  3. anti Post author

    Tiens Fugain ! Bonne idée !

    La fête

    Tiens tout a changé ce matin
    Je n’y comprends rien
    C’est la fête, la fête
    Jeunes et vieux grands et petits
    On est tous amis
    C’est la fête, la fête

    C’est comme un grand coup de soleil
    Un vent de folie
    Rien n’est plus pareil
    Aujourd’hui
    Le monde mort et enterré
    A ressuscité
    On peut respirer
    C’est la fête, la fête

    Plus de bruit plus de fumée
    Puisqu’on va tous à pieds
    C’est la fête, la fête
    Le pain et le vin sont gratuits
    Et les fleurs aussi
    C’est la fête, la fête
    C’est comme un grand coup de soleil
    Un vent de folie
    Rien n’est plus pareil
    Aujourd’hui
    Depuis le temps qu’on en rêvait
    Et qu’on en crevait
    Elle est arrivée
    C’est la fête, la fête

    Merde que ma ville est belle
    Sans ces putains de camions
    Plus de gaz-oil mais du gazon
    Jusque sur le goudron
    Merde que ma ville est belle
    Avec ces gosses qui jouent
    Qui rigolent et qui cassent tout
    Qui n’ont plus peur du loup !
    Et l’eau c’est vraiment de l’eau
    Que l’on peut boire au creux des ruisseaux

    Venez danser dans la rue
    Ce n’est plus défendu
    C’est la fête, la fête
    En vérité je vous le dis
    C’est le paradis
    C’est la fête, la fête

    C’est comme un grand coup de soleil
    Un vent de folie
    Rien n’est plus pareil
    Aujourd’hui
    On a les yeux écarquillés
    Sur la liberté
    Et la liberté
    C’est la fête, la fête.

  4. Zaza Post author

    Moi z’aime celle-là c’est de mon époque lol

    Hugues Aufray
    DÈS QUE LE PRINTEMPS REVIENT

    Les filles sont jolies dès que le printemps est là
    Mais les serments s’oublient dès que le printemps s’en va
    Là-bas dans la prairie j’attends toujours, mais en vain
    Une fille en organdi
    Dès que le printemps revient

    Je repense à ses yeux dès que le printemps est là
    Je revois nos adieux dès que le printemps s’en va
    Mais son image rôde au détour de mon chemin
    Quand les soirées se font chaudes
    Dès que le printemps revient

    Non, le temps n’y fait rien
    Oh non, le temps n’y peut rien

    Je crois la retrouver dès que le printemps est là
    Je cesse d’y rêver dès que le printemps s’en va
    Après bien des hivers pourtant mon coeur s’en souvient
    Comme si c’était hier
    Dès que le printemps revient

    Non, le temps n’y fait rien
    Oh non, le temps n’y peut rien

    Parfois je veux mourir dès que le printemps est là
    Je crois toujours guérir dès que le printemps s’en va
    Mais je sens la brûlure d’une douleur qui m’étreint
    Comme une ancienne blessure
    Dès que le printemps revient

    Dès que le printemps revient
    Dès que le printemps revient
    Dès que le printemps revient
    Dès que le printemps revient

  5. anti Post author

    Bon, j’ose… J’aime bien Alain Barrière…

    UN PRINTEMPS

    Un printemps c’est pas fait pour mourir
    C’est bourré de sève et d’avenir
    C’est comme un grand cri, pas un soupir
    Un printemps

    Un printemps c’est pas fait pour mourir
    C’est le temps où tout doit refleurir
    Ça vit de futur, pas de souvenirs
    Un printemps

    Vois, toi qui toujours t’en vas
    Qui jamais ne reviens
    Oui toi le temps qui passe
    Chaque fois que tu recules soudain
    Quand le printemps est là, est là

    Un printemps c’est pas fait pour mourir
    Quelque chose en nous doit obéir
    Il nous faut réapprendre à sourire
    Au printemps

    Un printemps c’est pas fait pour mourir
    La nature n’est qu’un éclat de rire
    Quoi qu’on dise il nous faut repartir
    Au printemps

    Vois, si j’ai changé déjà
    Avec le temps qui va
    Avec le temps qui passe
    Chaque fois, je renais chaque fois
    Quand le printemps est là, est là

    Un printemps c’est pas fait pour mourir
    C’est le temps où tout doit refleurir
    Ça vit de futur, pas de souvenirs
    Un printemps

    Un printemps c’est pas fait pour mourir
    C’est bourré de sève et d’avenir
    C’est comme un grand cri, pas un soupir
    Un printemps… Un printemps…

  6. Jayshree Post author

    ã vous aussi Joyeux printemps… chez moi aussi c’est printemps… moi j’adore le plus cette saiosn mais je suis meximum d’elergique de cette saiosn…lol… je deviens malade chaque fois pendant le printemp…

  7. Boudufle Post author

    Anne Sylvestre : c’est le printemps gnan gnan !

    V’là l’printemps mais pas pour moi
    Ç’ui qui vient sans qu’on l’appelle
    V’là l’printemps pour les d’moiselles
    Pour tout l’monde et pas pour moi

    V’là l’printemps et ça se voit
    Ça dégouline de feuilles
    Et ça vient sans qu’on le veuille
    Mais l’printemps ça sert à quoi ?

    V’là l’printemps gnan gnan
    V’là l’printemps, Denise
    V’là l’printemps, Fernand
    V’là l’printemps, qu’on se le dise

    V’là l’printemps pour un tas d’gens
    Faut voir comme ça les énerve
    V’là l’printemps, y faut qu’ça serve
    Mais l’printemps c’est dégoûtant

    V’là l’printemps, Monsieur l’Abbé
    V’là l’printemps, Sœur Marie-Ange
    C’est-y qu’vous ça vous dérange
    C’est-y qu’ça vous fait rêver

    V’là l’printemps gnan gnan
    V’là l’printemps, Huguette
    V’là l’printemps, Florent
    V’là l’printemps, faisons la fête

    V’là l’printemps, Monsieur l’Préfet
    V’là l’printemps, Marne la Comtesse
    V’là l’printemps pour toutes les fesses
    Et pour tous les porte-monnaie

    V’là l’printemps pour les matons
    V’là l’printemps pour les bidasses
    Et pour les marchands d’godasses
    Et pour les marchands d’canons

    V’là l’printemps gnan gnan
    V’là l’printemps, Simone
    V’là l’printemps, Gontrand
    Et l’printemps moi, ça m’étonne

    V’là l’printemps pour les enfants
    Alors là, là, ça fleuronne
    Ça verdit, ça papillonne
    Alors là, c’est du printemps

    Et ça court après le vent
    Et ça rit, ça cabriole
    Et ça rend la tête folle
    Heureus’ment

    Heureus’ment y a les enfants
    Pour embellir le printemps
    S’il y avait pas les enfants
    Qu’est-ce que ça s’rait dégoûtant

    L’printemps

  8. Boudufle Post author

    pouvais pas l’oublier quand au printemps l’herbe sent la fesse comme elle dit !!!

  9. sampang Post author

    ahhhhhhhhh mais comment a-t-on pu oublier notre grand Jacques pour le printemps ?! ^^

    Au printemps au printemps
    Et mon cœur et ton cœur
    Sont repeints au vin blanc
    Au printemps au printemps
    Les amants vont prier
    Notre-Dame du bon temps
    Au printemps
    Pour une fleur un sourire un serment
    Pour l’ombre d’un regard en riant

    Toutes les filles
    Vous donneront leurs baisers
    Puis tous leurs espoirs
    Vois tous ces cœurs
    Comme des artichauts
    Qui s’effeuillent en battant
    Pour s’offrir aux badauds
    Vois tous ces cœurs
    Comme de gentils mégots
    Qui s’enflamment en riant
    Pour les filles du métro

    Au printemps au printemps
    Et mon cœur et ton cœur
    Sont repeints au vin blanc
    Au printemps au printemps
    Les amants vont prier
    Notre-Dame du bon temps
    Au printemps
    Pour une fleur un sourire un serment
    Pour l’ombre d’un regard en riant

    Tout Paris
    Se changera en baisers
    Parfois même en grand soir
    Vois tout Paris
    Se change en pâturage
    Pour troupeaux d’amoureux
    Aux bergères peu sages
    Vois tout Paris
    Joue la fête au village
    Pour bénir au soleil
    Ces nouveaux mariages

    Au printemps au printemps
    Et mon cœur et ton cœur
    Sont repeints au vin blanc
    Au printemps au printemps
    Les amants vont prier
    Notre-Dame du bon temps
    Au printemps
    Pour une fleur un sourire un serment
    Pour l’ombre d’un regard en riant

    Toute la Terre
    Se changera en baisers
    Qui parleront d’espoir
    Vois ce miracle
    Car c’est bien le dernier
    Qui s’offre encore à nous
    Sans avoir à l’appeler
    Vois ce miracle
    Qui devait arriver
    C’est la première chance
    La seule de l’année

    Au printemps au printemps
    Et mon cœur et ton cœur
    Sont repeints au vin blanc
    Au printemps au printemps
    Les amants vont prier
    Notre-Dame du bon temps
    Au printemps

    Au printemps
    Au printemps

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.