L’histoire du livre de Zaza

Zaza est très heureuse aujourd’hui. Elle vient de recevoir ses livres. L’histoire de leur édition a commencé il y a exactement deux mois.

Vers la mi-janvier, Zaza venait d’expliquer sur LU qu’elle rêvait de faire imprimer un recueil d’une soixantaine de ses poésies en français et en italien, pour l’offrir ensuite à ses proches de France comme de Sardaigne. Elle mentionnait le fait qu’un imprimeur lui avait fait un devis exorbitant pour 100 exemplaires. Je suis alors intervenue pour lui dire qu’elle pouvait avoir ses livres pour bien moins cher en passant par Jouve, l’imprimeur que j’ai utilisé pour mes propres livres et qui est également celui, entre autres, des Livres de Poche. Un petit tour sur le site de Jouve m’a permis de confirmer qu’effectivement le prix serait 4 fois plus bas pour le même format, le même nombre d’exemplaire et la même qualité de papier, y compris la couverture en couleurs et la livraison.

Comme Zaza n’était pas sûre de savoir comment procéder, je lui ai proposé de m’occuper de tout le travail éditorial pour elle, depuis la mise en page de ses poèmes jusqu’à la livraison des livres chez elle. En effet, je trouvais son projet très beau et je craignais que le résultat soit décevant s’il n’était pas réalisé et suivi correctement. Et ce livre, c’était le rêve de Zaza, alors il fallait que ce soit bien. En retour, je lui ai simplement demandé qu’elle me réserve trois exemplaires: un pour Anti, un pour Miss You et un pour moi.

Le 20 janvier, Zaza m’envoyait par mail 62 fichiers Word correspondant à autant de poèmes en français, puis 62 autres (les mêmes en italien) + 2 photos à utiliser pour la couverture (qu’il fallait concevoir) + une photo de sa maman et une de son papa pour les deux poèmes qui leur étaient consacrés et qui devaient ouvrir le recueil.

L’idée évidente était de mettre pour chaque poème sa version française et sa version italienne en regard. Un premier travail a consisté à mettre en forme les poèmes en italien (les vers n’allaient pas à la ligne comme leur version française). C’est ce qui m’a pris le plus de temps, par petits bouts sur plusieurs semaines, un travail largement compensé par le délice de lire chacun des poèmes et d’en admirer la musique en italien. Pour les quelques poèmes qui faisaient plus d’une page, je les ai reformatés en deux colonnes pour qu’ils tiennent aussi sur une seule page. Au passage, je repérais les mots italiens qui me semblaient mal traduits ou manquants (mon italien est très limité, je raisonnais par analogie avec le texte français). Il me revenait également de choisir l’ordre des poèmes, Zaza n’ayant pas de préférence particulière en dehors des deux premiers sur sa mère et son père.

Une première version a ainsi été réalisée et je me suis attaquée à la couverture. En première de couverture devaient figurer les photos d’un nuraghe et de la fontaine de Neptune, ainsi que le titre du recueil dans les deux langues. En quatrième de couverture, une courte autobiographie de Zaza, également dans les deux langues. Je me suis basée sur la maquette de mes propres livres et je l’ai adaptée à ces quelques contraintes.

J’ai envoyé le tout à Zaza par mail le 25 février. Elle m’a retourné ses corrections ainsi que quelques poèmes supplémentaires. Après d’ultimes retouches, j’ai enfin créé la table des matières (sur deux colonnes français-italien) et ajouté les pages de garde incluant les remerciements et les mentions légales. Après une dernière relecture de la version finale, Zaza m’a envoyé le chèque à l’ordre de Jouve.

Le 3 mars, le dossier complet a été posté en recommandé: le devis signé, le chèque, une impression papier des 146 pages du manuscrit et un CD avec les versions PDF du recueil et de la couverture.

Le 11 mars, Jouve envoyait à Zaza une épreuve sur papier de la couverture pour confirmer le bon à tirer et le lancement effectif de l’impression. Zaza l’a prise en photo et me l’a transmise par mail pour que je vérifie que tout allait bien. J’ai ensuite appelé la personne en charge du livre à l’imprimerie et lui ai donné le feu vert. Elle m’a précisé que les livres partiraient le 17 et arriveraient chez Zaza le 19. Aujourd’hui…

Encore quelques mots. Zaza et moi, nous ne sommes jamais rencontrées en vrai. Nous ne nous connaissons qu’au travers des forums, des mails et un peu par téléphone. La seule distance qui compte est celle des coeurs et les nôtres ont été plus proches que ceux de bien des gens qui se voient tous les jours.

Zaza, j’espère te serrer dans mes bras un jour. J’ai eu un très grand plaisir à t’accompagner sur ce bout de chemin. C’est à la fois un bonheur et un honneur de partager ces belles émotions avec toi. Je t’embrasse affectueusement.

68 Replies to “L’histoire du livre de Zaza”

  1. Zaza Post author

    Aie aie Anna vla que je pleure mais de joie et tant d’émotion en te lisant.
    Moi aussi je souhaite qu’un jour on puisse se rencontrer de visu lol tu sais que le TGV passe à Nancy, ma porte te sera ouverte crois moi.
    Merci, merci de m’avoir accompagnée sur ce chemin.
    J’ai dis au livreur que maintenant il connaissait le chemin de la maison s’il y aurait une deuxième édition et je pense qu’elle se fera, mais Anna je te le redirai lol. Mais je dois encore te reserver ta surprise, je te dirai quand toi tu devra guetter le facteur, chacun son tour hein !
    Bises
    Zaza

  2. sampang Post author

    bah c est moi qui pleure de tout votre bonheur lool
    Que c est beau ! que c est beau !
    A nos rencontres !!! A la vie !!!
    Je lève mon verre : Viet ! Viet !

  3. anti Post author

    A toi
    A la façon que tu as d’être belle
    A la façon que tu as d’être à moi
    A tes mots tendres un peu artificiels
    Quelquefois
    A toi
    A la petite fille que tu étais
    A celle que tu es encore souvent
    A ton passé, à tes secrets
    A tes anciens princes charmants

    A la vie, à l’amour
    A nos nuits, à nos jours
    A l’éternel retour de la chance
    A l’enfant qui viendra
    Qui nous ressemblera
    Qui sera à la fois toi et moi

    A moi
    A la folie dont tu es la raison
    A mes colères sans savoir pourquoi
    A mes silences et à mes trahisons
    Quelquefois
    A moi
    Au temps que j’ai passé à te chercher
    Aux qualités dont tu te moques bien
    Aux défauts que je t’ai cachés
    A mes idées de baladin

    A la vie, à l’amour
    A nos nuits, à nos jours
    A l’éternel retour de la chance
    A l’enfant qui viendra
    Qui nous ressemblera
    Qui sera à la fois toi et moi

    A nous
    Aux souvenirs que nous allons nous faire
    A l’avenir et au présent surtout
    A la santé de cette vieille Terre
    Qui s’en fout
    A nous
    A nos espoirs et à nos illusions
    A notre prochain premier rendez-vous
    A la santé de ces millions d’amoureux
    Qui sont comme nous

    A la vie, à l’amour
    A nos nuits, à nos jours
    A l’éternel retour de la chance
    A l’enfant qui viendra
    Qui nous ressemblera
    Qui sera à la fois toi et moi

    A toi
    A la façon que tu as d’être belle
    A la façon que tu as d’être à moi
    A tes mots tendres un peu artificiels
    Quelquefois
    A toi
    A la petite fille que tu étais
    A celle que tu es encore souvent
    A ton passé, à tes secrets
    A tes anciens princes charmants

    Anti, mythe de l’éternel retour !

  4. anti Post author

    106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106.106…

  5. Ness Post author

    Anna, tu es géniale, et j’admire encore une fois ta générosité.
    Zaza, je suis heureuse que tu aies pu réaliser ton rêve ! La publication d’un livre en auto-édition est tout de même assez compliquée si on n’a pas la chance d’avoir quelqu’un qui est déjà passé par là pour nous épauler.

  6. Anna Galore Post author

    Un plaisir d’avoir pu faire la sage-femme pour ce très talentueux bébé de Zaza 🙂

    Anna, comme une image

  7. anti Post author

    « Anna, accoucheuse de talents. » / « Socrate qu’il était accoucheur des âmes. »

    Il fait bon ici !!! C’est grand papa Galore qui doit être fier !!!

  8. boudufle Post author

    oui, tu as raison….mdr!!!, et je le fait super bien, suis aussi en colère que le bonheur de Zaza est grand , c’est peu dire !!! je vais boire pour fêter et fêter….

  9. Zaza Post author

    Merci à vous tous pour vos petits mots, que d’émotion lol
    Si je vous disais que j’en ai déjà dédicacé une bonne trentaine rien que pour le voisinage cèti pas beau ça et c’est pas fini.
    Je m’attelerai à la tâche pour vos envois quand je n’aurai pas de ptits bouts en garde ok je ne vous oublie pas.
    Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz à tous.
    Zazajoyeusepleureuse lol

  10. anti Post author

    « Ah ben c’est malin, je joiepleure aussi maintenant »

    Et toi alors, que c’est bon de te sentir re-sentir…

    et ça, et ça vaut de l’or

    anti

  11. boudufle Post author

    prumpheuffffffffffffff!!!!!…………..mdr, car prouatcheuffff!!! ça fait pas la même chose, sinon vous avez trumphfffffttt à la mode gaston ………au choix !

  12. anti Post author

    Oh l’autre ! Tu crois que ça m’impressionne les p’tites midinettes qui pleurent de joie, d’émotion et autre ?!

    anti, tendresse inifinie

  13. slayeras Post author

    Zaza je souhaite une belle réussite à ton livre ! Et tu vois, ça commence plutôt bien ! 😉
    Je suis super contente pour toi. Savoure !

    Un drap, Anna ? Ce sont des larmes géantes ou quoi ? 😀

  14. boudufle Post author

    Anna, faut pas faire couler le blog….Samp, récupérationnage des meubles, Anti tu écoppes….tous à vos postes !!! ouin! ouin, dong, dong!!! ( pô sûr sur le bruit de sirène )

  15. boudufle Post author

    Slay et si il a une bonne batterie pour…………..mdr!!! chacun sa fixette du jour !

  16. slayeras Post author

    vrouvrouvrouvrouvrou wouinxxxx… vrouvrouvrouvr… Hics hics hics…….. vroummmmmmm vroummmmmm

    Je me demande quel est ce bruit ?

  17. boudufle Post author

    mdrrrrrrrrrrr……….si elle pouvait au moins faire un petit vroum! elle ne fait que clic !

    Anna passe moi un bout de drap, je ne vois plus le clavier………..

  18. Anna Galore Post author

    C’est ce que j’allais dire: impossible que ce soit la voiture de Boud, il faudrait qu’elle ait une batterie chargée.

    Anna, je prends mes clics et me claque

  19. Slayeras Post author

    Bah oui belle journée hier grâce à toi ZAZA ! Je ne t’ai jamais rencontré, mais mince alors, purée on sent ton grand coeur à des kilomètres !

    Mdr je chiale… dsl… c’est la joie.

  20. Réginelle Post author

    Zaza ! Zaza ! Je suis… ffffffff contente, heureuse… et plus encore pour toi.
    Parce que je sais combien cela te tenait à coeur… Parce que je t’imagine tellement bien, tellement ! Ton recueil, si beau, nouveau-né entre tes doigts, avec tout ce que de le tenir ainsi, enfin !! apporte d’émotion et de bonheur et… fffffff… oui… tout ça !
    Tes poèmes, ton recueil, Zaza, ils sont le reflet de ton coeur. Et ton coeur, il est doux, il est tendre, il est chaud, il est vrai.
    Je t’embrasse avec beaucoup beaucoup de tendresse.

    Anna… Juste envie de te dire que ça fait du bien dans la vie de te savoir là.
    A nous revoir très vite !
    Je t’embrasse

  21. Zaza Post author

    Bonjour Ré

    Je suis heureuse de ton retour lol
    Tu sais que j’offre mon recueil, alors si tu le veux ce sera pour moi un grand bonheur de te le faire parvenir.
    Envoie moi ton adresse tu as gardé mon email?
    Sinon demande le à Anna.
    Je t’embrasse.
    Zaza

  22. anti Post author

    Coucou Ré !!! Ca fait plaisir de te lire ! Et puis, en plus, dans de telles circonstances hein ?! A nous revoir très vite ? Toutes ? Oh oui alors !!!

    Encore bravo Zaza, c’que vous êtes émouvantes les filles n’empêche…

  23. Anna Galore Post author

    Ré la Reine, quel plaisir de te voir passer ! Vivement que tu aies un peu plus de temps à toi (je sais qu’il te tarde aussi).

    Elle est belle, notre Zaza, hein? Et heureuse, comme c’est beau à voir!

  24. sampang Post author

    Zaza j ai retrouvé l endroit ! 😉

    Merci ! Merci de m avoir si gentiment envoyé ton livre ! Merci pour les mots qui s y trouvent, parce qu ils sont si simples qu ils détiennent tout leur sens. Parce que lors de la lecture, c est comme si tu nous parlais, nous racontais. Sans fioritures, sans envolées, juste la vie comme elle se passe… Et à chaque fin de texte, je suis toute émue, ou sourire aux lèvres, dans ton  » jardin du rêve » ou  » dans ses yeux »…
    Il est beau Zaza ton livre ! Il est comme toi, comme l intérieur de toi et ça plus je connais les gens qui écrivent ce que je lis plus je le constate : ce sont vos mots qui vous révèlent à nous : votre âme et nature profondes ! Simplicité et don de soi, juste ça… TOUT cela ^^
    MERCI TOI !!!^^
    ( et maintenant, pour sûr qu à chaque occase je te prends dans mes bras mdr, y’a du retard !!! ;))

  25. Zaza Post author

    Sampang

    Je suis content qu’il soit arrivé à destination.
    Je te souhaite une bonne lecture.
    Bises

  26. sampang Post author

    ( elle me prendra pas dans ses bras heinG ! mdr – penser à remédier à ça ;))

    Ma lecture de toi est bien partie et elle est un vrai bonheur !^^

  27. Zaza Post author

    Te serrer dans mes bras mais si mais si, mais tu sais chez nous les sentiments on ne les montre pas, lis la poèsie à ma mère à la fin j’en parle .
    Bises bises

  28. Réginelle Post author

    Kikou Zaza !!!!!!!

    j’ai reçu une enveloppe blanche avec plein plein de jolis mots dedans !

    M’ont fait tout chaud au coeur et envie de t’envoyer plein plein de bisous

    Merci Zaza ! Tu as raison, l’amitié est l’une des plus belles affections qui soient accordées à l’humain !

    je t’embrasse tendresse

  29. anti Post author

    Hello Ré ! Un plaisir de te lire surtout pour de si jolis perles de mots… Elle essaime bien la Zaza !

    Bisous,

    anti

  30. Slayeras Post author

    ZAZA je viens de recevoir ton livre !!!!!! MERCI ! Tu as des mots doux, tu as des mots vrais.

    Gros bisous. Je suis vraiment très touchée.

  31. Zaza Post author

    Bon me vla soulagée, tous mes bébés sont arrivés à destination.
    Voidoree, Lison et Jayshree, c’est parti aussi.
    Bonne reception.
    Samedi je prépare le colis pour Anna, il y aura les livres de Val et Anti à l’interieur et pis une tite surprise.
    Gros bisous à tous et merci, merci d’avoir demandé mon recueil.

  32. Anna Galore Post author

    Zaza vient de m’envoyer un petit mail pour m’annoncer une très jolie nouvelle.

    Le village de Seneghe, le lieu où elle est née en Sardaigne, a un blog animé par des jeunes qui racontent tout ce qui s’y passe. Ils viennent de poster un article qui parle de « Poesie in libertà ».

    Le voici: http://www.senegheonline.it/?p=296

    Bravissimo, bella fata, tu dois être très heureuse de te retrouver là.

  33. Zaza Post author

    Ca me fait drole de me retrouver chez moi lol
    mais que je suis heureuse
    Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

  34. anti Post author

    Excellente nouvelle Zaza ! Ca a dû te faire drôle ! Tu sais que je t’ai sur le dos depuis une semaine toi ? Rires ! Je te promène dans mon sac à dos et picore tes mots lors des petites poses que je prends ici ou là.

    Merci encore une fois.

    anti

  35. Zaza Post author

    Merci, merci.

    Anti en ouvrant ma boite aux lettres, j’y ai découvert ta jolie carte et ton petit mot qui m’a fait immensément plaisir.
    A toi et à Anna merci.
    Bizzzzzzzzzzzzzzzzz

  36. anti Post author

    Sourire ! J’attendais que tu l’aies avant de te remercier encore ici. Une vraie lettre, c’est pas pareil 😉

    Bizatouaille !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.