La symbolique de l’arbre

Le chandelier juif est sans doute la forme la plus connue d’utilisation d’un arbre comme symbole.

14436a5e8bb5b01be7b59e536c6a777a.jpg
Il est associé à l’étoile à 6 branches, formée de deux triangles inversés, qui symbolisent l’équilibre entre le Ciel et la Terre ou l’alliance entre le féminin (triangle pointe en bas) et le masculin (triangle pointe en haut).

Arbre de vie de la Kabbale (Sephiroth)

6fde74b0e5d5b711ea743503c0eb072b.jpg

1021b7e696198fca23ac20285f5f0748.jpg

…ce qui fait aussi penser au Candélabre de la baie de Paracas au Pérou. Il fait 183 mètres de haut. Il doit son état de conservation exceptionnelle à la sécheresse qui règne sur la région.

Un arbre symbolique à plus d’un titre, celui de Bouddha

4e5eb9439343b7929606af26ed78d466.jpg

5425f41b94c5847af9e54e771fe4f2a9.jpg

L’arbre de vie le plus célèbre: celui du jardin d’Eden (ci-dessus ^)

52835243e8c3db2e8d4926a86c215245.jpg

< - L'arbre inversé celte L'arbre de vie norvégien, Yggdrasil, qui relie et protège tous les mondes. e3a80e0432ea6b8117e09571e24fef8f.jpg

4 Replies to “La symbolique de l’arbre”

  1. Anna Galore Post author

    Si tu regardes l’image de près, tu verras qu’elle représente également les trois animaux symboliques qui apparaissent dans toutes les civilisations anciennes autour de la Terre: le serpent, l’animal à cornes et l’oiseau.

    J’ouvrirai prochainement un nouveau fil qui leur sera consacré.

  2. Antillaise Post author

    « Si tu regardes l’image de près, tu verras… » l’Arbre émerger du miroir…

    http://www.cgjung.net/alchimie/1994/avril.htm

    FLATUS IRRITUS ODIT
    (Un simple souffle le ternit).

    Le miroir semble appuyé sur le tronc d’un arbre. En réalité, l’Arbre de Vie – image du Grand Oeuvre – émerge du miroir. D’autre part, celui-ci se présentant de biais suggère l’instabilité de l’instant, – notre fragilité (+).

    La matière première (les rêves, issus de notre obscurité) sera notre Miroir de l’Art, le « sujet des sages » : travailler à nous transformer, à réfléchir, relève du miroir.

    Nous deviendrons savants selon les trois règnes en nous : minéral, végétal et animal. Sapience qui nous offre au moins trois trésors : vérité de notre lourdeur, prudence dans notre lenteur à croître, mesure dans notre tenue. Nous y ajouterons simplicité, qui est d’enfance, et doit être protégée : elle seule donne chant et joie.

    Le miroir est aussi instrument d’illumination, car symbole de connaissance : reflétant la vérité, il la révèle. Il concilie ces contraires que sont l’être et son reflet. Il est figure d’harmonie conjugale : nous ne serons plus de glace mais miroir chaud, capable d’incendier à distance.

    L’alchimie soufie rappelle que « le croyant est le miroir du croyant » : plus la face du miroir de l’âme a été polie par le travail intérieur et les épreuves, plus elle sera capable de refléter ce qui l’entoure, même les secrètes pensées d’autrui.

    Le miroir, symbole de la manifestation, reflète l’intelligence créatrice solaire. Il est donc symbole lunaire, à l’instar de la lune reflétant la lumière du soleil.

    Comme existe une parfaite identité entre macrocosme et microcosme, l’alchimiste affirme qu’existe un miroir dans lequel « le Monde est vu ». L’Artiste peut voir sa nature à découvert car ce miroir est porte ouverte sur l’infini. Au lieu de voir les étoiles très loin dans le ciel, l’alchimiste trouve son étoile au plus profond de lui.

    (+) Pensons de même aux couronnes des Vierges qui, souvent, penchent au point de laisser croire qu’elles vont tomber.

    Anti, réflexion.

  3. Anna Galore Post author

    Tiens? Je viens de trouver mon étoile au plus profond de moi.

    AnnA, mon prénom est un miroir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.