De l’eau et du feu (et de la terre et de l’air)

Mardi soir, nous fêtions l’anniv d’Anli en plein centre de Nîmes chez une amie qui vit dans une maison magnifique près du célèbre bar Le Prolé. Elle nous avait cuisiné des plats végétariens, bien sûr, et ils étaient délicieux.

Alors que la soirée se déroulait tranquillement et joyeusement, le temps s’est rapidement gâté avec un orage dantesque, ce qui ne nous a pas empêchés de faire souffler les bougies à Anli.

Le déchaînement d’éclairs et de coups de tonnerre à l’extérieur nous a vite fait comprendre qu’on venait de passer en alerte rouge. Pas question d’aller reprendre notre voiture, la voirie était devenue impraticable avec des trombes d’eau qui transformaient chaque rue en torrent en crue. Nous avons donc décidé de dormir chez Anli et sa chérie, qui ont un appart dans les rues piétonnes. Restait à l’atteindre en marchant vers minuit sous un déluge impressionnant. Sur la vidéo qui suit, prise par Elsa, on voit les pieds de Stéphanie et Elsa au premier plan, puis, plus loin, Anli et moi.

Une fois sur place, il a fallu écoper et contenir de l’eau qui avait pénétré dans leur appart par des infiltrations provenant du toit (ils sont au dernier étage d’un vieil immeuble).

Au matin, le soleil était temporairement de retour. Nos amis nous ont prêté des vêtements secs. Nous avons rejoint le parking, repris notre voiture et sommes rentrés chez nous. Un livreur nous a amené un peu plus tard un nouvel achat de Stéphanie, une cheminée mexicaine. Vraiment charmant, cet objet ! Et très pratique avec son évacuation sur le dessus pour faire enfin des feux sans débordement de fumée, simplement en l’installant à l’intérieur de notre cheminée. Un insert en terre cuite, en quelque sorte.

Enzo est parti en début d’après-midi avec sa maman pour quelques jours. Maya, une amie à lui qu’on aime beaucoup, est arrivée chez nous peu après, tous les établissements scolaires ayant fermé leurs portes à midi dans l’attente d’une nouvelle alerte météo prévue en milieu ou fin de journée. Elle a dormi dans la chambre d’Enzo après avoir profité de ses amis chats qui la connaissent bien désormais.

Cette fois, pas de problème, nous étions tous à l’abri et prêts à faire face. En fait, l’orage ne s’est déclenché que vers 22 h 40 (les services météo sont décidément bien désemparés pour prédire ces événements avec précision depuis quelques mois). Les élèves ont dû être d’autant plus ravis d’avoir été renvoyés chez eux dès midi.

Très belle journée à vous

3 Replies to “De l’eau et du feu (et de la terre et de l’air)”

  1. Anti

    « A quand les alertes pour ne pas oublier de respirer! »
    Ben, pour respirer, je ne sais pas, mais pour faire une pause, c’est deux jours plus tard mon Capitaine. Depuis la soirée sous l’orage, j’ai chopé une bonne crève ! 9/5 de tension, fièvre, toux, nez qui coule… la totale. Du coup, je suis en mode repos depuis vendredi dernier. Aujourd’hui, je me sens plus reposée mais je ne suis pas encore guérie. Demain, nous serons à nouveau en alerte orages (orange pour le moment). La cheminée est prête, le petit bois aussi et comme nous avons beaucoup d’œufs à finir, ce sera journée pâtisserie 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.