2 autres films très sympa « Mauvaises herbes » et « Nous trois ou rien »

Cinéma à nouveau pour aujourd’hui, encore des films à côté desquels nous étions passés et que nous sommes ravis d’avoir vu et ravis de partager avec vous. Il s’agit de deux longs métrages de Kheiron, humoriste né en Iran, qui a grandi en France. L’action du premier film, « Mauvaises herbes » se déroule en banlieue et là encore, on va entrer progressivement dans le champ d’une grande humanité. Le casting est très chouette, avec une Catherine Deneuvre excellente et pourtant, je ne suis vraiment pas fan de l’actrice habituellement.

Synopsis

Waël, un ancien enfant des rues, vit en banlieue parisienne de petites arnaques qu’il commet avec Monique, une femme à la retraite qui tient visiblement beaucoup à lui. Sa vie prend un tournant le jour où un ami de cette dernière, Victor, lui offre, sur insistance de Monique, un petit job bénévole dans son centre d’enfants exclus du système scolaire.
Waël se retrouve peu à peu responsable d’un groupe de six adolescents expulsés pour absentéisme, insolence ou encore port d’arme. De cette rencontre explosive entre « mauvaises herbes » va naître un véritable miracle.

 


Mauvaises herbes
Mauvaises herbes Bande-annonce VF

Le second film raconte l’histoire de ses parents en Iran et leur fuite pour la France afin d’échapper au régime.

Synopsis

Hibat Tabib et son épouse Fereshteh sont de jeunes Iraniens, militants pour la démocratie. Ils militent, comme beaucoup de leurs compatriotes, contre le régime du shah qui les opprime. Dans les années 1970, Hibat passe sept ans dans les geôles du shah à la suite de nombreux actes de rébellions et des manifestations1. Après la révolution iranienne de 1979 et la prise du pouvoir par l’ayatollah Khomeini, Hibat et Fereshteh constatent qu’un tyran en a remplacé un autre, et en 1984, ils se voient finalement contraints à l’exil avec leur jeune fils. Ils se réfugients donc dans la clandestinité, passent en Turquie, puis s’installent en France. Après leur arrivée en Seine-Saint-Denis, ils s’intègrent et s’impliquent dans la vie associative locale. Leur fils s’oriente vers les métiers du spectacle et deviendra l’humoriste Kheiron.


Nous trois ou rien
Nous trois ou rien Bande-annonce VF

Encore un très beau film, bourré d’humanité. J’espère que vous y trouverez votre bonheur vous aussi.

Très belle journée à toutes et à tous,

Anti

One Reply to “2 autres films très sympa « Mauvaises herbes » et « Nous trois ou rien »”

  1. Anna Galore

    Génialissime ! Décidément, le genre « comédie sociale » me plait beaucoup, en tout cas quand c’est fait avec autant de talent à tous les niveaux.

    Cela m’a rappelé le magnifique film de Ladj Ly, « Les misérables », à voir aussi absolument !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.